Crito's Bizarre Adventures

Crito's Bizarre Adventures

Par Critobulle Blog créé le 15/07/11 Mis à jour le 03/10/17 à 00h10

Les portes de l'epicness se sont ouvertes ! Toi qui pénètre sur ce blog, abandonne toute logique.

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinémasochisme

                                                     

Ouais, ils devaient être bourrés. Tous, du premier au dernier, de l'acteur principal au régisseur, du réalisateur au preneur de son. C'est la seule explication valable. Salut à vous qui lisez cet article, j'ai l'impression d'avoir une gueule de bois, à cause du film dont je vais vous parler céans : Tequila Body Shot film d'horreur comique écrit et réalisé par l'alcoolo Tony Shyu et qui vit le jour sous les écrans en 1999. Ce film possède-t-il en lui le gène de la nanardise ? Réponse dans ces lignes.

 

                                                    Les héros, ne sont-ils pas charismatiques ?

     Les trois love interests. De gauche à droite : bombe interprêtée par Jennifer Lyons, la grenade et la jolie Tamlyn...

                                       Je ne veux même pas savoir ce que ce mouton fait en taule...

Trois étudiants californiens (trois douchebags) reçoivent une invitation à fêter Halloween au Mexique. Avant de partir, le héros, Johnny, tombe amoureux de la belle Tamlyn qui a reçu elle aussi une invitation à la même fête avec ses deux copines. Après des péripéties, les jeunes étudiants, après s'être empiffrés de tacos au poisson soignent leur crise de flatulences chez un médecin/sorcier qui fait boire à Johnny une boisson qui lui permet d'entendre les pensées des femmes, mais aussi celles d'un esprit malfaisant du nom d'Hector. Cet esprit démoniaque semble en vouloir à Tamlyn. Ni une ni deux, notre vacancier décide de tout faire pour protéger la belle. Enfin, il va plutôt accumuler les gaffes, dans les faits mais l'intention y est.

 

                                                      Ah ouais...un sombrero...c'est le Mexique...

                                        Le "docteur spirituel" qui ne soigne qu'en donnant des spiritueux...

Yo dawg ! Il parait que t'aimes les nanars ? Alors j'ai mis un nanar dans ton nanar comme ça tu pourras plus te marrer que devant une excellente comédie pendant que tu te marres plus que devant une excellente comédie.

Difficile de vraiment situer le genre du film. Bon je sais, en intro je l'ai crédité en tant que Comédie/horreur, mais il ne fait pas peur et les gags ne font pas rire. Le scénario du film est d'une crétinerie sans nom, et enchaîne des gags à l'humour lourdingue et tente tant bien que mal (enfin surtout mal) de créer une ambiance anxiogène qui n'arrive jamais. C'est simple, on se croirait devant un film d'horreur pour jeune ado pré-pubère et si ses personnages n'étaient pas tous de gros obsédés sexuels amateurs de boissons alcoolisées, on aurait pu le diffuser en plein milieu d'un samedi après-midi sur Disney Channel. Les personnages sont juste les pires têtes à claques de l'histoire du nanar. Caricaturaux à souhait, ils résonnent comme une insulte constante à l'intelligence de quiconque brave de son regard pur ce nanar. Pour ma part, le pire étant très probablement Ted, le geek de service qui était tellement lourd et horripilant que la MORT ELLE-MEME N'EN VEUT PAS !!! Je vous le jure, c'est le seul personnage qui meurt, mais il réapparait à la fin en disant « Je me suis fait jeter de l'enfer, j'étais trop remuant comme mort » Sangoku ressuscitait grâce aux boules de cristal ben Ted lui, ressuscite en foutant les boules à l'au-delà. Quand au démon qui poursuit les héros de sa hargne, il est pitoyable, un démon ça ? C'est plus une victime ! Il se fait copieusement insulter par une des amies de Tamlyn sans broncher...ah si, il lui demande de surveiller son langage et elle lui répond d'aller se faire voir trou du c.. Le pire étant lorsqu'on découvre les origines du mal : victime d'un adultère, son esprit n'a pas su trouver la paix. Je crois qu'on tient l'ennemi dans un film d'horreur le plus naze de tous les temps.

                      L'ex de Tamlyn et sont pote qui plafonne à 2 de Q.I semblent s'être paumés dans le film...  

       Ted est un geek des années 1990...et croyez-moi, personne ne voulait être un geek dans les années 90...

Al s'est fait croquer le pénis par ce démon qui se tient triomphal. Appelons cette image "Allégorie du ban de Krystalwarrior par les forces du MAB"

Au niveau des effets spéciaux, on est très proche des épisodes de la série chair de poule. Mais rien de transcendant jusqu'à ce que les persos arrivent dans le royaume des morts...et là, on vire vers le génie nanardesque. Car dans la vision éthylique du réalisateur le monde des morts, c'est une grosse fiesta, avec des gens aux masques ridicules, des soldats, des barques et un filtre sépia/baveux/bizarre qui propulse le grain de l'image vingt ans en arrière. Même Eaux Sauvages c'est super beau à coté. Ce passage au royaume des morts est juste Ouate zeu fuckesque au possible. Et c'est vraiment le bienvenue, car ça tranchait avec la vision du Mexique par le réal (Pour lui, le Mexique, c'est le Far-West mais avec des gens qui parlent espagnol). Tout ce passage dans l'au-delà est épique tant il est hallucinogène et constitue clairement l'apogée de ce film.

 

                                Dans l'au-delà, on régresse de vingt ans dans le traitement de l'image.  

                      Dans l'au-delà, l'Empereur Palpatine est videur dans les soirées à ciel ouvert.

La musique du film est infecte et les doublages français sont très mauvais. Mais il faut dire que les acteurs ne sont pas aidés par des dialogues totalement idiots et écrits au moyen d'un stylo planté entre les fesses (oui écrire un film en étant bourré ça stimule la créativité faut croire...) L'adaptation française est assez légendaire, probablement effectuée par des collégiens qui ont eu à coeur de tout traduire de la façon la plus approximative possible. Une mention spéciale à la boisson « Motherfucking devil » traduit en « Putain d'ta mère le diable » (une chance que le cocktail n'était pas un cocksucking cow-boy...)

                                                      On trouve une sous-Salma Hayek ma foi fort jolie

 

                                                    LE RUGISSEMENT DU DRAGON DE FEU !!!

Mais quel film idiot mes amis. Mais quel film crétin, mais surtout quel nanar de qualité ! Car oui, c'est vraiment un nanar dans le sens le plus total du thème. Certes, les tentatives de comédie du film laissent de marbre, mais pourtant que d'éclats de rires devant ce monument de la débilité teinte d'alcoolémie. Un film qui n'aura honte de rien : un barman pétomane, un démon croqueur de zizi, une tequila qui ressuscite les gens...rien ne vous sera épargné par Tequila Body Shot. Un film qui nous rappelle qu'un mauvais nanar sera toujours plus amusant qu'une excellente comédie.

                                                      Comment ressuciter votre conjoint tout en picolant  :

 

                                                                            1/ Une pincée de sel

                                                                        2/ Un peu de citron 

                                                             3/ On boit le shot de tequila tout en roulant une pelle 

                                                  OMG !!1 LIKE DJESUS !!! @[email protected]

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
:D
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Je le savais que des shots de tequila c'était le meilleur moyen d'emballer des jolies jeunes filles !! :D
Cathedrale
Signaler
Cathedrale
need!!!
Spades
Signaler
Spades
Rahhh la vache mais j'ai vu ce film truc à l'époque et j'avais completement oublié son existence jusqu'a maintenant, je sais pas si je dois te dire merci ou te hair pour me l'avoir remis en memoire.
Karas
Signaler
Karas
Je comprends que tu te sois régalé avec tes cookies devant ce nanar :bave:
ipiip
Signaler
ipiip
"filmed on shiteo"
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Encore un film que j'aurais aimé réaliser.
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
:lol:

Édito

Bon j'ai eu un gros moment de flemmingite aigue, mais depuis Juillet en fait, ce blog est entré dans sa troisième saison. Mais comme là, j'ai un sursaut de motivation, on va faire comme si je n'avais pas lézardé comme un gros viandard depuis cet été.

 

Et n'oubliez pas de croire en mon brushing, car mon brushing croit en vous.

Ancien Prez Critomore,

pire éditorialiste de blog de ce coté de la Galaxie.

Archives

Favoris