Crito's Bizarre Adventures

Crito's Bizarre Adventures

Par Critobulle Blog créé le 15/07/11 Mis à jour le 25/09/15 à 00h06

Les portes de l'epicness se sont ouvertes ! Toi qui pénètre sur ce blog, abandonne toute logique.

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinémasochisme

     

Quand le monde es-t en danger, quand les faibles sont affaiblis et que les puissants sont affaiblis aussi...quand la veuve mange l'orphelin car elle n'a pas assez pour se payer des pâtes sous l'ère de la tyrannie ils sont ceux qui peuvent nous sauver. Mais qui sont-ils ? Les Avengers ? Les GI Joe ? Le CNC ? Non, eux ce sont les braves gaillards de la Mega Force ! Film de 1982 réalisé par Hal Needham avec Barry Bostwick (le maire dans Spin City) Mega Force est un film qui donne au nanar ses lettres de noblesse. Avec ce film on le sait, c'est un mauvais film sympathique : c'est un nanar !

 

                                    Barry Bostwick est vaiment heureux d'être dans ce film, et ça se voit ! 

 

   Guerrera le méchant cabotine énormément, et quand on ajoute à cela le doublage Michel Leebien, on touche au sublime.

La Galibie est en crise. La Galibie, ce petit pays probablement situé sur le continent de Bullshiteria est envahi par de vils communistes. Par chance, le monde libre veille au grain et décide de mettre sur le coup une armée fantôme : la Mega Force, une unité composée des meilleurs parmi les meilleurs des meilleurs. Vêtus de leur tenue en lycra, nos braves héros vont tenter de mettre fin aux manigances des méchant soviétiques destructeurs d'usines dirigés par un mercenaire du nom de Guerrera. Voilà pour le scénario qui n'a absolument rien de génial ni de transcendant. À vrai dire, il ne se passe pas grand-chose dans le film, puisqu'en vérité, l'intrigue s'articule autour de deux temps : la présentation de la Mega Force et ensuite l'opération menée par nos soldats. Le scénario est d'une légèreté telle qu'il en est quasiment invisible. À vrai dire, il est aussi insipide et très mal maîtrisé, car finalement, on ne parvient qu'à discerner une chose : on a là l'exemple typique du film dont le scénar ne sert qu'à justifier les quelques scènes d'action. Il se dégage de l'intrigue cependant une certaine naïveté qui confine à la niaiserie mais qui fait sourire. Ce film est stupide donc il est attachant.

 

                                             La Megaforce ! Ils Megadrive (huhuhu lololol lulz)

                                  Vous aimez les clichés ? Parce qu'il y en a plein dans ce film !

Les acteurs offrent une prestation molle, mais peu choquante. En revanche, les doublages en puissance viennent apporter leur pierre à l'édifice avec des accents qui feraient pâlir de honte Michel Leeb. Caricaturaux à souhait, ils sont en plus horriblement ratés. Les doubleurs font montre d'une énergie remarquable alors qu'ils doivent interpréter ces dialogues idiots qui laissent rêveurs. D'autant que le film regorge de catch line qui sont toutes annonciatrices de facepalm des plus virulents. Barry Bostwick fait de son mieux avec ce rôle, sorte de Snake Plissken discount censé être cabotin et charmeur. L'unique rôle féminin (et donc love interest) est totalement dénué d'intérêt, mais on lui pardonnera, car après tout, c'est toujours un plaisir de revoir Persis Khambatta (La Rachida Dati du futur vous vous souvenez ?). Les membres de la MegaForce en revanche sont très agaçants, surtout Dallas, le meilleur ami de Hunter, le héros. Dallas est un cowboy d'opérette qui passe son temps à s'esclaffer comme un crétin et à balancer des blagues minables. Alors qu'il est supposé être attachant, moi je rêvais surtout de le voir se faire dévorer par des lémuriens mutants élevés en rase campagne par une armée de ninjas bénédictins

 

                                      La belle Persis Khambatta (aka Rachida Dati du futur) de retour en force ! 

                                           Edward Mulhare, qui a cotoyé de près le Hoff dans K2000 

Le film étant assez vieux, il serait malhonnête de l'attaquer sur ses effets spéciaux (bien que très nanardesques) mais par contre, le temps n'excuse pas cet uniforme ! C'est quoi cette tenue ridicule, là les Mega Force ? Ces braves combattants ont du subir un entraînement psychologique de haute volée pour supporter d'avoir ces tenues. Elles me rappellent la combinaison de ski de Ned Flanders. Enfin de toutes les façons, les Mega Force ne se battent pas réellement. Dans toutes leurs scènes d'actions, on les voit surtout en train de faire des cabrioles avec leur moto. Et ouais, si vous vous attendiez à des chorégraphies martiales ou autres, sachez que vous serez déçus. Les Mega Force pilotent leur motos et autres véhicules en tirant des lasers et des missiles...et c'est tout. Mais quel équipement ! C'est simple, ils peuvent tout faire ces gens-là. Le mieux étant le twist final, lorsque Hunter met en marche sa moto volante ! Oui vous avez bien lu ! Une moto qui s'envole. Bon, c'est mal fait et moche à l'écran, mais bon sang cette epicness ! Au niveau de la classe, on se rapproche d'un truc du genre Morgan Freeman en train de chevaucher un tigre à dents de sabre avec une queue de poisson et des ailes de dragon alors qu'il affronte sabre enflammé à la main Mr Ragondin sur un deltaplane tiré par des chouettes à tête de DSK ! C'est la meilleure idée de tous les temps ! Mon cerveau a été violenté ! Et il a aimé ça...

                                          La Megaforce n'aime pas trop se battre à pied. 

                                                     BEHOLD TEH AWESOMENESS !!!

                                                  TEH ULTIMATE AWESOMENESS DANS TA FACE !

Éminemment sympathique, il se dégage de Mega Force une espèce d'honnêteté naïve qui fait qu'on apprécie le visionnage de ce film. Ses passages what the fuckesques sont tels qu'ils décrochent les fous rires. Et c'est très important pour ce film car un mauvais nanar sera toujours plus marrant qu'une excellente comédie.

 

 

Faire partie de la Megaforce donne une classe absolue qui permet de séduire les filles, même avec cet accoutrement.

 

                                

                             Je n'y résiste pas ! Goûtez à la magie vous aussi ! MOTO VOLANTE !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

ipiip
Signaler
ipiip
excellent article, mais par contre ce sont des mobylettes, pas des motos, hein ;)
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Ça à l'air Mégabien !! Je vais de ce pas chercher des investisseurs pour tenter d'immortaliser cette fantastique scène avec Mr Ragondin... ;)
supernova1
Signaler
supernova1
la moto elle est horrible^^
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Still better than DRagon Ball Evolution.


C'est malin. Maintenant, j'ai envie d'envoyer un CV au QG de Megaforce...
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
:worship:
angryanonymous2
Signaler
angryanonymous2
Best rubrique ever aussi ;)
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
Je clique sur "j'aime" sans lire car je sais que quand Crito est dans la place, ce n'est que du bon !
Je finis de corriger ces put*** de copies de 6ème et je me mets à lire ça ! (Ça me permettra de me consoler du "c'est une phrase déclarative car elle ne déclare pas, elle donne un sentiment"...)
Japman
Signaler
Japman
Best rubrique ever B)
Karas
Signaler
Karas
Bravo Crito !! Je ne pensais pas qu'il y avait plus "rigolol" que les motos volantes de Galactica, maintenant si !!! :D
Image IPB
Sirtank
Signaler
Sirtank
Best image mentale. Ever. Sérieusement Mr ragondin peut pas s'y atteler à illustrer sa ?
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Vu dans un cinéma lors d'une soirée nanarland : un pur bonheur :D le film qui devait ringardiser Star Wars ^^
MagicPie
Signaler
MagicPie
Je ne connaissais que la scène avec la moto volante, honte sur moi. Une véritable oeuvre d'art :)

Édito

Bon j'ai eu un gros moment de flemmingite aigue, mais depuis Juillet en fait, ce blog est entré dans sa troisième saison. Mais comme là, j'ai un sursaut de motivation, on va faire comme si je n'avais pas lézardé comme un gros viandard depuis cet été.

 

Et n'oubliez pas de croire en mon brushing, car mon brushing croit en vous.

Ancien Prez Critomore,

pire éditorialiste de blog de ce coté de la Galaxie.

Archives

Favoris