Crito's Bizarre Adventures

Crito's Bizarre Adventures

Par Critobulle Blog créé le 15/07/11 Mis à jour le 25/09/15 à 00h06

Les portes de l'epicness se sont ouvertes ! Toi qui pénètre sur ce blog, abandonne toute logique.

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinémasochisme

Le futur, le futur...Période incertaine qui est propice à l'imaginaire, ce futur qui dépend énormément d'un présent qui se joue de nos espérances. Le futur mes amis...Ze fioutchure ! Nombre d'oeuvres incontournables prennent place dans le futur. Citons Blade Runner, Deux Ex, ou 1984 (même si le futur d'alors est devenu le passé). Comme il existe de bonnes oeuvres futuristes, il existe aussi des tonnes de nanars futuristes. Le Gladiateur du Futur est l'un de ces films. 

                                                  

                                                           Les nanars et leurs affiches trompeuses...

Le Gladiateur du Futur est un nanar italien post apocalyptique de 1983 réalisé par Steven Benson. Ce film narre les aventures de Ron Shannon un type qui participe au Jeu de la Mort, sorte de hunger game dans lequel notre bonhomme se porte volontaire pour être chassé par une poignée de tueurs. Alors qu'il participe tranquillement au jeu, tuant des participants tranquillement, il entre en contact avec Lilith, une mutante aux pouvoirs télépathiques qui lui demande son aide afin de la guider, elle et son groupe, en dehors de la ville, où les mutants sont persécutés. Shannon va donc monter une escouade (qui compte dans ses membres un asiatique répondant au doux nom de Ninja...je vous promets que c'est vrai) afin d'escorter les mutants à travers les routes dangereuses du FUTUR !

 

                      Dans le FUTUR, les combattants se badigeonneront l'oeil d'un jouli maquillage argenté...

                                     Dans le FUTUR, Ninja sera reconnu comme étant un prénom.

Le scénario est d'une simplicité totale, servant surtout de prétexte à enchaîner des scènes d'action un peu molles. Pourtant le début est prometteur. Même si on est loin des trips d'anticipation d'un Paul Verhoeven, certaines idées sont assez sympathique, avec notamment une pub pour une boisson énergisante du FUTUR martelée par les médias. Malheureusement, le film ne creuse pas plus que ça cette idée, faisant de ces pubs incessantes une idée qui sonne bien creux, de même que le Jeu de la Mort qui est bien vite balayé. Attention, je ne dis pas non plus que cette séquence est intéressante (elle contient d'ailleurs le combat le plus mou de tous les temps) mais elle s'inscrit dans une idée intéressante quand à la mise en place du contexte, mais là aussi elle passe à la trappe bien vite.

 

                                     Dans le FUTUR Sebastien Chabal fera des cosplay de Karadoc

Le film manque hélas d'identité. Pourtant, avec un titre comme Les Gladiateurs du Futur, je m'attendais à du grandiose ! Des néons cheap, des robots en carton qui font bidi-bidi j'en sais rien quoi, je m'attendais à voir le FUTUR ! Rien de tout cela hélas. Le futur post apocalyptique semble se réduire à des corons, des zones industrielles désaffectées et des caves...mouais...De temps en temps, on nous fait rêver avec des voitures du FUTUR (les mêmes que celles de 1983 mais avec des plaques sur le pare-choc pour faire FUTURiste), ou des mutants avec des masques en plastoc, mais ça manque de passion. Les seuls habitants de ce FUTUR qui vendent un tant soit peu de rêve sont les moines aveugles bandits.

 

          Dans le FUTUR, les moines seront super aggressifs (et l'action du Chaussée au Moine sera en chute libre)

           Dans le FUTUR les forces de l'ordre seront déguisées en Dark Vador et leurs chefs en officiers soviétiques.

Je pourrais parler des acteurs, mais encore eut-il fallu qu'il y en eut. Car la bande de guignols inexpressifs qui ont défilé devant moi, je suis désolé, mais je ne peux pas décemment appeler ça des acteurs. Si le réalisateur avait été un tant soit peu malin (ou fourbe, il paraît que c'est la même chose) il aurait pu essayer de trouver une astuce un peu comme dans Equilibrium en disant que le FUTUR ça craint tellement qu'on a plus le droit d'avoir des émotions (ce qui serait vachement utile à Kristen Stewart) mais non. Les acteurs sont juste mauvais, en plus d'être aussi charismatiques que des huîtres fan d'Alliage. 

 

Dans le FUTUR, cette expression faciale signifiera "Au secours je viens d'être violée par le gros truc bleu qui ronfle derrière !"

                                               Dans le FUTUR, on pompera sans vergogne Mad Max.

Les Gladiateurs du Futur est un film que j'ai trouvé fort décevant, que ce soit en tant que film, ou en tant que nanar. Il manque ce grain de folie qu'on retrouve chez les autres, ce petit plus qui fait qu'on le regarde en ricanant. Mou, sans intérêt particulier, il échappe cependant au statut de navet grâce à son doublage français cataclysmique (toujours une valeur ajoutée dans un nanar), à quelques idées bien délirantes (les moines aveugles bandits et l'asiatique qui s'appelle Ninja m'auront bien fait marrer pour tout vous dire) et une fin complètement barrée qui, en plus de tomber comme un cheveu sur la soupe, est un monument du n'importe quoi de l'espace subatomique. Le Gladiateur du Futur n'est malheureusement pas un nanar que je vous conseille, car son rythme très mou lui porte gravement préjudice. C'est dommage, car habituellement, un mauvais nanar reste toujours plus marrant qu'une excellente comédie...

                      

                                                 Oh ben dis donc Jamy, c'est quoi des mutants ?

                      

                                                   Heureusement que la VF hasardeuse est là !

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Adramel
Signaler
Adramel
Exact Crito, garantie Lune Perry inside. Franchement, c'est un gage de qualité non ?
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
C'est pourtant assez facile à se procurer apparemment...
http://www.nanarland...e-vampires.html

J'ai une amie qui l'avait eu avec la série achetée en pièce détachée au marchand de journaux du coin (il y a une dizaine d'années, ça ne nous rajeunit pas). Et c'était bigrement affligeant ! :D

Et avec Hilary Swank au passage aussi !! :genre:
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Karas cette affiche qui vend du rêve à foison :wub:

@Adramel depuis le temps que je le cherche ce film...c'est avec Luke Perry si je me souviens bien, non ?

@Liehd Hélas, je sais que ce film peut paraître attirant avec son maquillage asymétrique et son cosplay de Kaamelott et ses moines-bandits mais ce n'est que déconvenues.
Par contre effectivement je n'ai pas d'âme. J'ai subi une ablation de celle-ci quand j'étais jeune. :P

(Et je plussoie j'ai aussi adoré Equilibrium)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
T'es horrible, Crito. Horrible. Tu donnes envie sévère et au final, tu déconseilles ?
N'as-tu donc pas d'âme ?
Tu prends les médocs de Christian Bale, c'est ça ?
Avoue !
(j'ai adoré Equilibrium, au passage)

@Karas :


O________O DAT AFFICHE !!!!! <3
Tobitake
Signaler
Tobitake
:lol:
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
@Adramel : Je confirme, je l'avais même évoqué quelque part... Ce film est magnifique !! :lol:

@Karas : :bave:
Karas
Signaler
Karas
Le point génial avec le cinéma d'exploitation, c'est qu'il s'arrange souvent pour faire des purées d'affiches qui "roxxent", afin attirer le chaland :D
Image IPB
Attention cependant, car il y a piège ! Souvent, le niveau de "roxxitude" de l'affiche est inversement proportionnel au résultat sur l'écran ^_^
Adramel
Signaler
Adramel
J'ai peur d'être déçu là, et pourtant, les italiens ont eu une très grande période nanard, avec de vieux remake pourris et des pompages dans tous les sens.

En revanche, en nanard absolu, je vous conseille Buffy contre les vampires. Tellement mauvais que Joss Whedon s'est retiré du projet dès le début en voyant ce que la maison de production en faisait (son idée du film ressemble à la 1ere saison de la série. )

Ah, et VF obligatoire. Pour couper l'herbe sous le pied des VOs nazies, j'utiliserai un argument, et un seul :
En VF, Buffy s'appelle "Bichette". Et on se débrouille pour te le caler toute les scènes. Ça n'a pas de prix.
Martinman
Signaler
Martinman
C'est du lourd, du très très lourd :lol:

Édito

Bon j'ai eu un gros moment de flemmingite aigue, mais depuis Juillet en fait, ce blog est entré dans sa troisième saison. Mais comme là, j'ai un sursaut de motivation, on va faire comme si je n'avais pas lézardé comme un gros viandard depuis cet été.

 

Et n'oubliez pas de croire en mon brushing, car mon brushing croit en vous.

Ancien Prez Critomore,

pire éditorialiste de blog de ce coté de la Galaxie.

Archives

Favoris