Crito's Bizarre Adventures

Crito's Bizarre Adventures

Par Critobulle Blog créé le 15/07/11 Mis à jour le 25/09/15 à 00h06

Les portes de l'epicness se sont ouvertes ! Toi qui pénètre sur ce blog, abandonne toute logique.

Ajouter aux favoris
Signaler
Mugeek

Quand Deus Ex : Human Revolution est dans les esprits de nombreux chanceux, le mien est empli d'images de textures antiques, de personnages à la modélisation vieillote, de rues sombres...oui des images qui rebuteraient sûrement les plus jeunes, mais qui moi me font rêver, car ces images sont celles de "Deus Ex : The conspiracy" (bah oui j'y ai joué sur PS2). Jusqu'à l'arrivée de DE:HR, c'était très dur d'expliquer à un infidèl...pardon hem je veux dire à un néophyte, ce que c'était, l'expérience "Deux Ex". Et pourtant on peut la résumer en une phrase !

             

                                                                Je te le fais pas dire mon pote... 

Alors certes Deus Ex a vieilli tant graphiquement que dans son gameplay. Mais quelle joie de se replonger dans l'univers sombre de Warren Spector. Il y a pas mal de thèmes musicaux du jeu qui m'ont vraiment plu. Les rues de Hell's kitchen, ou alors les rues de Hong Kong bénéficient de musiques vraiment sympathiques. Mais le thème musical dont je me suis toujours souvenu c'est celui-ci.

                       

                    Ah la la ! Me promener dans les bureaux, avec tous les soldats qui me saluaient ! 

Je n'ai jamais travaillé dans un bureau ! Et à vrai dire c'est tout un monde inconnu pour moi. J'ai toujours eu du mal et j'aurais toujours du mal à me figurer en quoi consiste le travail de bureau. (Que voulez-vous je suis auteur, et je n'ai fait que bosser dans des trucs manuels peu gratifiants). Même si le travail en bureau ne m'a jamais attiré, j'ai toujours été fasciné par l'ambiance des bureaux fédéraux US. Vous savez, le truc avec les boiseries partout et les lampes vertes...

                                          

                                                          Illustration de propos obscur no jutsu !!!

Bref tout ça pour dire que le thème de l'UNATCO, à mon sens, parvenait parfaitement à restituer cette ambiance de bureau telle que je me l'imaginais dans mon esprit tordu lorsque je regardais la série X Files (ou que je jouais au mauvais mais pourtant sympathique point n'click adapté de la série sur PS1).

L'air est très simple, voir simpliste, tout en synthé, concordant avec l'univers futuriste. La musique peut dailleurs évoquer le statut trouble de l'UNATCO. Je m'explique. Les dix premières secondes sont marquées par deux pistes sonores. L'air principal au synthé, et, plus discret, plus en retrait, un air lancinant un peu inquiétant. L'apparente simplicité de l'air cachant quelque chose de plus sombre.

                                                   

                      Mais non je ne vous cache rien de plus sombre ! La preuve j'ai un drapeau US derrière moi !

A partir de la vingtième seconde, des "voix" différentes se font entendre en essayant de couvrir la "voix" principale. C'est plus tard, lorsque certains évenements du jeu sont passés que j'ai pu saisir la portée de cette musique. L'air le plus simple représente l'UNATCO, sa vision simpliste des choses, qui essaye de cacher ses sombres desseins. La suite de l'oeuvre représente les multiples choix qui s'offrent à JC Denton. Son chemin (et celui du joueur) n'est pas tout tracé. Libre à lui de faire confiance à qui il veut, d'aider qui il veut. Le thème de l'UNATCO est selon moi le plus représentatif de Deus Ex : The conspiracy, très probablement car il m'a évoqué tout ça. A présent il me tarde de mettre la main sur Deus Ex : Human Revolution.

         

             Finalement la grande question de Deus Ex est de savoir si la machine est vraiment trafiquée ! Et je ne veux pas entendre parler du post it trouvable dans Deus Ex Invisible war. Car ce jeu n'existe pas...compris ? COMPRIS ????


                                                                                            Bonus de fin d'article :

                              

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Critobulle
Signaler
Critobulle
C'est vrai que cette piste est assez bluffante, elle impose une atmosphère oppressante à un moment ou on doit faire un choix assez crucial assez vite (écouter Paul ou arrêter Lebedev). Très bon choix musical Karas ! :)
Karas
Signaler
Karas
Pour ma part, c'est le morceau "Lebedev Airfield" qui m'a scotché. Peut-être est-ce dû au fait que j'ai senti un petit côté John Carpenter dans l'influence. En tout cas, peut-être plus que dans tout autre jeu, la bande-son de Deus Ex est un constituant fondamental du jeu...

Édito

Bon j'ai eu un gros moment de flemmingite aigue, mais depuis Juillet en fait, ce blog est entré dans sa troisième saison. Mais comme là, j'ai un sursaut de motivation, on va faire comme si je n'avais pas lézardé comme un gros viandard depuis cet été.

 

Et n'oubliez pas de croire en mon brushing, car mon brushing croit en vous.

Ancien Prez Critomore,

pire éditorialiste de blog de ce coté de la Galaxie.

Archives

Favoris