Le Corbeau Zombie

Le Corbeau Zombie

Par angryanonymous2 Blog créé le 28/09/12 Mis à jour le 01/04/13 à 14h31

Comme le réel, mais mieux.

(ce blog ne cautionne aucune des publicités qui l'entourent)

Ajouter aux favoris
Signaler
News

On se rappelle que la PETA (SPA américaine) avait officiellement protesté la semaine dernière contre le prochain épisode de la saga Assassin's Creed, au motif que celui-ci proposerait des scènes de chasse à la baleine.

 

ship vs ship

Assassin's Creed IV comportera des scènes avec des bateaux

 

Ubisoft avait alors répondu, assez sêchement il faut dire, qu'ils n'avaient pas l'intention de « fermer les yeux sur la chasse illégale de la baleine » une réponse nette et concise qui fermait le débat du bien être des animaux virtuels.

 

Aujourd'hui, nos collègues britannique de vginteractive ont publié l'intégralité du message de Steve Bollocks, attaché de presse chez Ubisoft, qui donne à entrevoir plus d'éléments de l'ambiance bien particulière de ce futur « Assassin's Credd IV : Black Flag ».

 « L'histoire est notre terrain de jeu dans Assassin's Creed. Assassin's Creed IV : Black Flag est un monde fictif qui dépeint des évènements réels survenus durant l'age d'or de la piraterie. Nous n'allons pas fermer les yeux sur la chasse illégale de la baleine, tout comme nous ne fermons pas les yeux sur la mauvaise hygiène de vie des pirates, la spoliation, le détournement de bateau ou encore la débauche liée à l'alcool.

« La peau des marins, parcheminée par le sel, qui part en lambeaux sous un soleil implacable. Les odeurs d'urine, de selle et de vomi incrustées dans le bois des ponts inférieurs. L'eau croupie des rations, souillée de crottes de rats, qui donne la diarrhée et la fièvre. Le tafia frelaté qui rend fou ou aveugle. Le grouillement des vers dans la viande mal boucanée. Les maladies vénériennes et les morpions qui démangent les marins et les font hurler en pissant. Le scorbut qui fait saigner les gencives et tomber les dents. L'odeur de mort d'une blessure mal soignée et devenue purulente. Les cris d'un homme retenu par 5 gaillards à qui l'on coupe la jambe gangrénée avec une scie de charpentier. Les pleurs étouffés du mousse violenté à fond de cale par tout l'équipage. La folie et la mort ont embarqué sur ce bateau. La FOLIE. Et la MORT. »

 

Le scorbut, l'ennemi du marin

 

Voici des éléments d'information qui donneront l'eau à la bouche des fans d'assassinat et d'histoire (et aussi un peu de SF, mais chut) en attendant la sortie officielle du jeu, prévue pour la fin de l'année.


(source : vginteractive.co.uk)

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Génial !! :excite:
J'espère que l'on pourra embarquer quelques putains pour les officiers (on est bien officier hein ?) et quelques nègres à revendre pour se faire un peu d'argent !! :evil:
Passagers du vent, nous voilà !

http://t0.gstatic.co...ec1E-ouqwBPRhew
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Karas :lol:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
DAY ONE ! <3 <3 <3 !

J'espère qu'il y aura possibilité d'avoir un crochet, un bandeau et un perroquet (ou un petit singe) en DLC !
Karas
Signaler
Karas
Ces nouvelles informations me vendent du rêve :wub:

J'imagine déjà Ubisoft travailler sur les succès adéquats :

Maladie d'Amour ! 10 G Vous avez contracté la syphilis.
Souquez ferme moussaillon ! 10 G Vous avez rencontré le mousse au fond de la cale.
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Toujours plus de réalisme. Ubisoft a tout compris. B)
Critobulle
Signaler
Critobulle

La peau des marins, parcheminée par le sel, qui part en lambeaux sous un soleil implacable. Les odeurs d'urine, de selle et de vomi incrustées dans le bois des ponts inférieurs. L'eau croupie des rations, souillée de crottes de rats, qui donne la diarrhée et la fièvre. Le tafia frelaté qui rend fou ou aveugle. Le grouillement des vers dans la viande mal boucanée. Les maladies vénériennes et les morpions qui démangent les marins et les font hurler en pissant. Le scorbut qui fait saigner les gencives et tomber les dents. L'odeur de mort d'une blessure mal soignée et devenue purulente. Les cris d'un homme retenu par 5 gaillards à qui l'on coupe la jambe gangrénée avec une scie de charpentier. Les pleurs étouffés du mousse violenté à fond de cale par tout l'équipage. La folie et la mort ont embarqué sur ce bateau. La FOLIE. Et la MORT.


Moi j'appelle ça une journée normale au boulot :D

Archives

Favoris