Premium
Signaler
Critiques

 

La série déjantée des Wario Ware revient sur DS. Au programme, une profusion de mini-jeux débiles et bien fun, mais surtout, l'arrivée d'un mode de création permettant de jouer au game designer en herbe.

La saga des Wario Ware est née en 2003 sur Game Boy Advance. D'emblée, elle a imposé son univers décalé et son humour grinçant. Si bien que de par son esthétique, souvent minimaliste, et son côté auto-référentiel vis à vis du patrimoine ludique de Nintendo, elle est devenue un véritable laboratoire d'essai pour la firme de Kyoto, ainsi qu'un boîte à souvenirs des plus réjouissante. Pour le côté expérimental, signalons que les Wario Ware ont souvent accompagné le lancement d'innovations de consoles signées Big N, afin d'en faire la promotion (la DS et son écran tactile, la cartouche capable de détecter les mouvements sur GBA, la Wiimote de la Wii, la caméra de la DSi). Pour ceux qui ne seraient pas familier avec le concept, rappelons le brièvement : le soft vous propose d'enchainer les mini-jeux débiles, mais toujours drôles, où le joueur n'a que quelques secondes pour comprendre ce qui lui ait demandé. Addictif et irrésistible ! Mais cette nouvelle déclinaison DS nous offre en réalité bien plus que cela.

C'est bien simple, en plus des quelques mini-games toujours présent, le principal intérêt de Wario Ware Do It Yourself consiste, comme son titre l'indique, à créer soi-même ses propres divertissements. Pour cela, il sera possible d'absolument tout configurer : dessiner les sprites, composer la musique, inventer ses propres règles du jeux, les traduire en mécaniques de gameplay et enfin, partager le tout avec les autres joueurs, via internet. Si le tutoriel pourra sembler un peu délicat à appréhender pour les plus jeunes, on note vite que les possibilités semblent être nombreuses. Bien entendu, on ne parle pas ici de créer un RPG de 50 heures. On reste dans le domaine des mini-jeux instantanés et assez limités techniquement. Mais cela ne gâche rien, il y a bien de quoi se faire plaisir. Si vous ne vous sentez pas l'âme d'un créateur, il sera aussi possible de repiquer des concepts, des musiques ou des éléments graphiques de jeux déjà existants, pour les mélanger et en créer un nouveau. Cependant, la phase de création pure reste la plus grisante, tant il est gratifiant de mener un projet de A à Z. L'éditeur de jeu est à ce sujet plutôt bien conçu et abordable, même si la surabondance de fonction risque de décourager un peu au début (après y avoir passé pas mal de temps, j'ai l'impression de n'avoir qu'effleuré son potentiel). Et comme les étudiants en informatique ont déjà pu en faire l'expérience, vos jeux ne se construiront qu'après de très nombreux tests, les routines de programmation (bien que disponible sous forme ludique et non pas en langage de code informatique) demeurent on ne peut plus rigoureuses (si ça ne fonctionne pas, c'est forcément que vous avez oublié un truc) et très complètes (construire l'animation de sprites, programmer les comportements de tous vos éléments, déterminer les règles permettant de gagner la partie, etc.). Enfin, signalons que ce nouveau Wario Ware propose aussi de créer ses propres bandes dessinés (des strips de 4 cases) ou musiques et, là encore, de les partager avec les autres créateurs sur le net. Un vrai jeu d'artiste.

 

Si Wario Ware conserve ses mini-jeux addictifs et minimalistes qui ont fait son succès, l'identité de la série vient de dévier d'une manière très agréable. L'éditeur de jeux est très bien pensé et accessible, bien que disposant de très nombreuses fonctions. Cependant, il faut avoir envie de s'y investir car là réside tout l'intérêt du soft. Les moins patients, ou simplement les moins créatifs, pourront vite lâcher l'affaire. Pour les autres, c'est vraiment que du bonheur !

 www.consolesyndrome.com 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le blog de Console Syndrome Editions

Le blog de Console Syndrome Editions

Par Console Syndrome Blog créé le 23/12/09 Mis à jour le 09/02/12 à 18h52

Le blog des éditions Console Syndrome ! Vous retrouverez également quelques articles du site ConsoleSyndrome.com.

Ajouter aux favoris

Édito

C’est avec beaucoup de fierté que nous vous annonçons la sortie de notre dernier livre, consacré à la saga Metal Gear. Pour fêter l’arrivée de la compilation HD de MGS 2MGS 3 et Peace Walker, et en attendant la sortie de MGS 3D sur 3DS, nous vous proposons ce nouvel ouvrage qui décrypte et retrace l’intégralité de la série. Le livre est d’ailleurs disponible dès maintenant. De quoi fêter dignement les 25 ans de la franchise phare de Konami !

Caractéristiques de l’ouvrage :
Format : 160 x 240 mm
Couverture : cartonnée, vernis UV sélectif
Nombre de pages : 200
Impression : noir et blanc
Auteurs : Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi et Damien Mecheri
Prix : 18 €

Du premier Metal Gear paru en 1987 au récent Peace Walker, parcourez les étapes de création de ces jeux, avec moult anecdotes historiques. Découvrez également un portrait de Hideo Kojima, le créateur indissociable de son œuvre. Revivez ensuite l’intégralité de la chronologie du scénario, relaté dans tous ses détails et sa complexité, et couvrant près de 114 ans d’histoire, de la naissance des Philosophes à la vieillesse de Solid Snake ! Enfin, laissez-vous tenter par de nombreux décryptages et des analyses, s’intéressant autant au gameplay, à la mise en scène, aux idées folles de Kojima ou encore aux divers messages véhiculés.

Au niveau de la forme, nous vous proposons un livre dans la droite lignée de ce que nous vous avions offert avec Zelda, chronique d’une saga légendaire. Un façonnage de haute qualité donc, une couverture cartonnée, un vernis sélectif et un tranche-fil. De quoi démarrer une jolie collection !

Commandez dès maintenant ce livre sur le site des éditions Pix’n Love !

Il sera également disponible très rapidement dans le circuit de distribution classique (Fnac, Virgin, Cultura, Amazon, centres culturels Leclerc, etc.).

Archives

Favoris