Premium
Signaler
Critiques

Après avoir replongé dans les abysses de la série Kingdom Hearts lundi dernier (cf. le dossier rétrospective de la saga), attardons-nous maintenant sur son dernier rejeton : Birth by Sleep, disponible sur PSP.

Si vous ne le saviez pas encore, Birth by Sleep se propose de remonter aux sources, en dévoilant un scénario antérieur au premier Kingdom Hearts. Exit Sora et compagnie, vous présiderez à la destinée de trois jeunes apprentis, Terra, Ventus et Aqua, désireux de devenir des maitres de la Keyblade. Originalité du projet, il est possible d'incarner chacun des trois personnages et de vivre donc trois histoires différentes. Si les lieux traversés et les enjeux globaux sont grosso modo les mêmes, chaque section sait se différencier : on visite des parties de niveaux différentes, on rencontre d'autres PNJ, on précède ou on succède à l'un de ses camarades, avec les répercussions que cela peut avoir sur le déroulement de l'intrigue, etc. D'ailleurs chaque scénario vous occupera une dizaine d'heures et disposera d'une tonalité différente, en rapport avec la personnalité choisie. Terra par exemple n'aura de cesse de rechercher le vieux maitre Xehanort pour acquérir plus de puissance, pendant que Ventus passera son temps à chercher à se faire des amis. Pour rester fidèle aux épisodes précédents de KH, le scénario prend son temps pour décoller, mais sait monter en pression au fur et à mesure de l'avancée. Et les fans seront ravis des infos importantes distillées dans ce chapitre (même si certains détails semblent un peu bricolés). On regrettera tout de même que les différents univers Disney traversés n'impliquent que superficiellement nos héros dans leur intrigue. On a l'impression de ne faire que passer dans un monde qui vit très bien sans nous. Quelques niveaux (Hercule, Stitch) s'avèrent même carrément chiants.

Le système de jeu s'enrichit, mais reste dans la droite lignée de ce que l'on connait, à savoir un action-RPG un peu bourrin (la touche « Croix » devrait souffrir...), matinée de sorts et autres attaques spéciales. Concrètement, vous disposez d'un certain nombre d'emplacements à disposition, nombre qui augmentera avec votre niveau. Un emplacement peut accueillir une compétence spéciale (attaque combo, dash offensif), une magie (brasier, mini, gravité) ou un objet (potion, ether, etc.). A vous de constituer un slot hétérogènes et complet, ou l'adapter en fonction de vos besoins. Chacune de ces compétences gagne en niveau avec son utilisation, un peu comme le système de matérias de Final Fantasy VII. Une fois que ces compétences auront atteint un certain stade, il sera possible de les mixer entre elles pour créer des pouvoirs renforcés (exemple : deux sorts « soin + » cumulés, couplés à un cristal vibrant donneront un « soin X » et une capacité « dernière chance », qui permet de conserver 1 point de vie en cas d'enchainement meurtrier ennemi). Ce système est donc très complet et très riche (le meilleur proposé dans la série à ce jour et évolution de celui de l'opus DS) et se cumule à un tas d'autres opportunités offensives : emprunt de compétences à certains personnages croisés par votre héros (Mickey, Cendrillon, etc.), entrée en mode « furie » (combo plus puissant pendant quelques secondes) en cas d'enchainements ininterrompus et dont l'effet sera dépendant des coups utilisés au cours du-dit enchainement (si au cours de la joute vous lancez un sort brasier au milieu de votre attaque, votre furie utilisera cet élément), différents coups de grâce qui eux aussi gagnent des niveaux, etc. Les trois scénarios ne sont pas de trop pour apprendre à bien appréhender ces systèmes.

Si vous êtes un fan de la formule KH, nul doute que cet opus devrait vous combler. La montée en puissance du scénario (un peu pompé sur Star Wars, il faut bien le dire) se fait en parallèle du système de jeu, qui rend les combats de plus en plus fun, jouissifs et dynamiques au fil de la progression. Il faudra s'accrocher un petit peu, tant certains boss s'avèrent délicats à battre, à moins de patience, d'efforts et d'observation. Le système de jeu est extrêmement riche et la réalisation globale (esthétique, technique, musique) n'a rien à envier au deuxième épisode PS2. Par contre, si pour vous KH ne se résume qu'à du button mashing, saupoudré d'un scénario nian-nian sans queue ni tête, passez votre chemin, la formule reste la même et vous ne pourrez supporter les chargements fréquents sollicités par votre PSP, même en cas d'installation totale des données sur memory stick.

Par CouCou

 www.consolesyndrome.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le blog de Console Syndrome Editions

Le blog de Console Syndrome Editions

Par Console Syndrome Blog créé le 23/12/09 Mis à jour le 09/02/12 à 18h52

Le blog des éditions Console Syndrome ! Vous retrouverez également quelques articles du site ConsoleSyndrome.com.

Ajouter aux favoris

Édito

C’est avec beaucoup de fierté que nous vous annonçons la sortie de notre dernier livre, consacré à la saga Metal Gear. Pour fêter l’arrivée de la compilation HD de MGS 2MGS 3 et Peace Walker, et en attendant la sortie de MGS 3D sur 3DS, nous vous proposons ce nouvel ouvrage qui décrypte et retrace l’intégralité de la série. Le livre est d’ailleurs disponible dès maintenant. De quoi fêter dignement les 25 ans de la franchise phare de Konami !

Caractéristiques de l’ouvrage :
Format : 160 x 240 mm
Couverture : cartonnée, vernis UV sélectif
Nombre de pages : 200
Impression : noir et blanc
Auteurs : Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi et Damien Mecheri
Prix : 18 €

Du premier Metal Gear paru en 1987 au récent Peace Walker, parcourez les étapes de création de ces jeux, avec moult anecdotes historiques. Découvrez également un portrait de Hideo Kojima, le créateur indissociable de son œuvre. Revivez ensuite l’intégralité de la chronologie du scénario, relaté dans tous ses détails et sa complexité, et couvrant près de 114 ans d’histoire, de la naissance des Philosophes à la vieillesse de Solid Snake ! Enfin, laissez-vous tenter par de nombreux décryptages et des analyses, s’intéressant autant au gameplay, à la mise en scène, aux idées folles de Kojima ou encore aux divers messages véhiculés.

Au niveau de la forme, nous vous proposons un livre dans la droite lignée de ce que nous vous avions offert avec Zelda, chronique d’une saga légendaire. Un façonnage de haute qualité donc, une couverture cartonnée, un vernis sélectif et un tranche-fil. De quoi démarrer une jolie collection !

Commandez dès maintenant ce livre sur le site des éditions Pix’n Love !

Il sera également disponible très rapidement dans le circuit de distribution classique (Fnac, Virgin, Cultura, Amazon, centres culturels Leclerc, etc.).

Archives

Favoris