ZeSavage's Blog

ZeSavage's Blog

Par Conk3r Blog créé le 27/02/13 Mis à jour le 31/01/15 à 13h05

Voila un blog sans aucune prétention, je parlerai de tout de ce que j'apprécie en général, c'est à dire de jeu vidéo bien entendu, mais aussi de manga, de musique (plutôt du métal en fait) ... bref mes passions ! J'espère juste que vous passerez un bon moment ici !
Ah, j'oubliais, Yui FTW !!!

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques Jeux Vidéo (Jeu vidéo)

 

            Ça faisait quelques temps que je n'avais pas écrit une critique vidéo-ludique pour mon blog ! Aujourd'hui je vais vous parler d'un jeu que j'ai eu très récemment et que j'ai vraiment adoré : Yakuza ! Tout le monde sait que Sega avait arrêté de produire des consoles en 2001 avec la Dreamcast pour se concentrer sur les jeux, ce qu'ils ont réussi à faire avec plus ou moins de succès, la qualité de leurs jeux étant quand même assez variable. En 2005, alors que la Xbox 360 ouvre le bal des consoles de nouvelles générations, Sega annonce qu'il planche sur un jeu ambitieux alors nommé Project J, dirigé par Toshihiro Nagoshi qui était déjà à l'origine de Super Monkey Ball, F-Zero GX, Daytona USA ... Excusez du peu ! Quelques semaine plus tard, on en sait un peu plus sur le jeu qui sera un action/aventure prenant place dans le milieu de la mafia japonaise et qui se renomme au passage Ryu Ga Gotoku, littéralement "Comme un Dragon". Le jeu arrive en Europe l'année suivante simplement sous le nom de Yakuza.

 

 

L'histoire débute à Tokyo en 1995, vous incarnez Kazuma Kiryû, aussi appelé "Le Dragon de Dojima", un Yakuza très respecté dans son milieu et qui veut fonder sa propre "famille", sa propre organisation pour être clair. Il possède deux amis auxquels il tient beaucoup sachant qu'ils ont grandi ensemble dans le même orphelinat : Nishiki, un autre Yakuza qui a malheureusement une petite soeur malade sur le point de mourir et Yumi, une jolie femme assez proche de Kazuma. Mais tout bascule le jour où Nishiki va assassiner son propre patron (son Oyabun) qui voulait apparemment abuser de Yumi. Kazuma voulant que Nishiki soit avec sa soeur pour ses derniers instants, il décide de se faire accuser à la place de son ami et prendra pour cela 10 ans de prison.

C'est en sortant de prison que Kazuma va découvrir que pas mal de choses ont changé : Yumi a disparu de la circulation, Nishiki est devenu haut placé chez les Yakuzas mais aussi votre ennemi sans compter que pas mal de personnes veulent votre tête pour le fait d'avoir tué votre propre boss. Et pour arranger le tout, vous serez accusé d'avoir voler 10 milliards de Yens (75 millions d'euros). Et oui pas facile la vie de mafieux ! Heureusement, vous ferez la rencontre de pas mal de personnages qui se rangeront de votre côté comme par exemple Haruka, une petite fille d'une dizaine d'année qui est en fait au coeur de l'histoire. On a donc le droit à un scénario assez original avec pas mal de rebondissements, surtout que le thème des Yakuza n'est pas énormément représenté dans le Jeux Vidéo, du moins en Europe.

Mais attention, on ne prendra pas le contrôle d'une pourriture, Kazuma est un yakuza respectant un certain code d'honneur et qui ne se battra contre des voyous qu'en dernier recours. Donc pas la peine de vous imaginer en train d'extorquer de l'argent à des commerçants pour une protection ou racketter n'importe qui dans la rue, en fait notre yakuza aidera souvent des gens même s'il est toujours prêt à en découdre avec des adversaires. Ça rend le personnage de Kazuma assez charismatique (je dirais même Badass), qui malgré son look de mafieux est en fait quelqu'un assez humain et qui peut se montrer assez violent quand la situation l'exige. Les missions ne sont pas énormément variées, en fait il faudra souvent se rendre d'un point A à un point B pour castagner du Yakuza même si entre, on trouvera d'autres types de missions comme de la collecte d'informations ou une fusillade sur l'autoroute. Heureusement le scénario du jeu nous fait tenir en haleine en nous plongeant dans un univers vraiment intéressant, avec de très belles cinématiques entre chaque missions. De plus, l'ambiance très japonaise du titre est vraiment rafraîchissante !

 

            

Yakuza nous plonge dans un scénario assez mature et très plaisant à suivre, tel un bon film sur les mafieux. Vous ferez la rencontre de plusieurs personnages durant votre aventure mais vous serez surpris comment certains auront changé pendant vos 10 années en prison !

 

Un des aspects les plus originaux du soft est son mélange de gameplays : en fait, vous aurez des phases d'exploration où vous serez libres de vous promener dans Kamurochô, un quartier imaginaire de Tokyo inventé pour le jeu, mais aussi des phases de combats très beat'em all. Je pense que comme moi, certains auront fait le rapprochement avec Shenmue qui mélangeait lui aussi ces deux types de gameplay, même si les combats dans Yakuza seront beaucoup plus fréquents que dans le jeu de Yu Suzuki

Parlons de ces phases de combats en premier, sachant qu'elles seront un des éléments principaux du jeu. En effet, la majeure partie du temps vous combattrez des yakuzas voulant votre peau, suite à l'assassinat de votre Oyabun. Mais vous pourrez aussi rencontrer pendant le mode exploration des gens cherchant la bagarre pour X raisons : ça peut-être d'autres yakuzas, des petits voyous ou même de chasseurs de yakuzas ! Les commandes pour se battre sont assez simples, Carré pour faire des coups faibles, Triangle pour des coups forts, Rond pour prendre l'ennemi, L1 pour bloquer un coup, R1 pour locker un ennemi, R1+Croix pour faire une esquive et il y a bien entendu plusieurs combos assez simplistes. Comme pas mal de beat'em all, vous pourrez utiliser des objets, qui sont d'ailleurs en nombre dans le jeu : ça va du bout de tuyau jusqu'aux grenades en passant pour le vélo, le marteau, le pistolet, le katana ... vous aurez de quoi faire pour terrasser vos ennemis !

Vous avez aussi une jauge nommée "Fièvre" qui se remplit au fur et à mesure que vos infligerez des dégâts à vos adversaires. Une fois assez remplie, vous bénéficierez d'attaques plus puissantes en générales ainsi que certains attaques spéciales comme mettre un méchant coup de talon sur la face d'un ennemi à terre ou carrément poignarder votre ennemi ... Oui j'ai oublié de le dire mais c'est un jeu 18+, vous l'aurez compris ! Certaines des attaques que j'ai cité ne seront pas disponibles en début de partie, il faudra voir un certain personnage en avançant dans le jeu pour apprendre de nouveaux coups. Il y a aussi un petit côté RPG sachant que vous gagnerez des points d'expérience à chaque ennemi battu, ce qui vous permettra d'améliorer vos stats et par la même occasion, apprendre quelques nouvelles attaques. On pourra néanmoins reprocher une maniabilité perfectible, vous aurez un peu mal à bien diriger Kazuma en début de partie mais au fil des combats vous vous y habituerez je pense, c'est en tout cas mon cas !

 

              

La plupart des bastons seront contre des groupes donc faites gaffes à vos arrières ! On peut aussi remarquer la jauge de vie accompagnée du nom de votre prochaine "victime", un peu à la Street Of Rage 2.

       

Venons en au deuxième "mode" du jeu : le mode exploration ! Vous aurez à disposition un quartier entier très inspiré de Kabukichō, un des quartiers "chauds" de Tokyo. L'aire de jeu est loin d'être énorme mais est suffisamment remplie pour être intéressante avec pas mal de bâtiments visitables. Vous pourrez rentrer dans des magasins, des pharmacies, des fast-foods, des boîtes de nuits mais aussi des lieux propices aux jeux (un peu comme dans Shenmue) comme un centre de tir de base-ball, un casino ou une salle d'arcade où vous ne trouverez malheureusement qu'un UFO Catcher. Vous trouvez aussi des lieux un peu plus adultes comme des boîte de strip-tease, un salon de massage ou même un bar à hôtesses, qui est carrément un mini-jeu à lui seul sachant que vous pourrez y draguer des filles en répondant à leurs questions correctement et en leurs offrant des cadeaux. Chacune à son propre comportement et une fois que la fille sera tombée amoureuse de vous, vous pourrez la ... enfin vous voyez ce que je dire je pense.

Les rues sont vraiment bondées de monde mais malheureusement vous ne pourrez parler qu'a certains passant. Ces personnes-là sont facilement repérables car ils disposent d'un curseur vert sur leurs têtes. Elles peuvent avoir deux utilités (si l'on omet celle de vous dire des trucs débiles), soit elles vous donneront quelques informations utiles, soit elles déclencheront des missions secondaires. Ces dernières sont en nombres (Pas loin de 80 au total), la plupart sont  très basiques comme apporter un objet à un quelqu'un ou se battre, mais certaines sont aussi scénarisées et importantes que les missions principales. Vous aurez aussi à rechercher 50 clés de casier qui sont récupérables soit en cherchant dans la ville, soit en réussissant des missions secondaires, et pourront vous donner divers objets qu'ils soient utiles ou pas. Quelques planques seront disséminer dans la ville et serviront à sauvegarder, stocker des objets (vous ne pouvez qu'en porter 12), re-visionner les cinématiques et regagner de la vie.

Techniquement, sans être une vitrine technologique, le jeu s'avère agréable à regarder avec les jolis effets de lumière des enseignes, les personnages principaux sont bien modélisés, notamment Kiryû logiquement, les personnages secondaires bénéficient d'un peu moins de polygones et les citoyens sont encore un cran en dessous sans qu'ils soient une horreur à regarder. Le jeu est assez fluide, autant pendant les combats que pendant l'exploration mais il y a beaucoup trop de mini-chargement durant les phases où vous êtes dehors : dès que vous changez de rue, hop un mini chargement ce qui casse pas mal le rythme quand même. Le 18+ du jeu n'est pas volé, sans rentrer dans le gore, le jeu est assez violent, il y a certaines attaques qui ont l'air de faire très mal quand même ! On pourra cependant reprocher une caméra qui se bloque automatiquement dans certains endroits.

 

              

 Sans atteindre la liberté d'un Shenmue, Yakuza permet d'avoir accès à de nombreuses activités malgré la petite taille de la map, on a par exemple pas mal de bâtiments à visiter. Aussi, n'hésitez pas à vous balader un peu partout dans la ville, vous pourrez déclencher des quêtes secondaires !

 

Le jeu est entièrement doublé en anglais, certains verront cela comme un défaut sachant que des voix japonaises auraient été ici bien plus logiques mais bon, tant que les doubleurs font bien leurs boulots, ce qui est le cas pour la plupart des personnages, je n'y trouve rien à redire ... Surtout qu'ils ont gardé les suffixes japonais comme -san ou -chan. Par contre il faut avouer que certaines voix sont vraiment agaçantes, notamment celles des p'tits cons dans la rue qui vous balancent un "Eh ? What The Fuck ?" bien aigu. D'ailleurs, les dialogues en général sont assez ... crus, j'ai même pas compter le nombre d'insulte par cinématiques, je ne pense pas que la version japonaise soit autant grossière ! Aussi, les voix des passant n'ont pas été traduites et qui parlent donc toujours japonais ... mais qui sont eux aussi lourds avec leurs "Onichan" et autres "Ne-ne...".

Les personnages ne parleront que dans les cinématiques, le reste du jeu il faudra se contenter de textes à l'écran. Le jeu est sous-titré en Français, les traducteurs ayant fait un beau boulot car on retrouve des insultes vraiment drôles quand même ("Je vais transformer ton anus en étoile de mer !"). Chose bizarre, le second volet restera dans la langue de Shakespeare, une fois arrivée en France ... Syndrome Shenmue ? Les musiques des combats sont dans un style plutôt hard-rock et sont bien composées. Il y a aussi eu un travail sur les musiques d'ambiance, lorsque vous serez dans la rue vous entendrez des fois des musiques des magasins, le bruit des machines à sous quand vous passez devant un casino ...

Le jeu est composé de 13 chapitres, ce qui vous fera une durée de vie d'un peu plus d'une dizaine d'heure si vous faites le jeu sans vous préoccuper des à-côté du jeu, ce qui est tout de même dommage tellement le jeu est rempli de petits trucs secondaires. Par contre, si vous voulez finir le jeu à 100%, tablez sur un peu plus du double soit 20-25 heures, ce qui est franchement pas mal pour ce type de jeu ! Il faut aussi signaler un petit mémo disponible dans les options résumant les différents personnages et familles, car au début vous aller être un peu largué je pense ^^

 

              

  

         Pour conclure, Yakuza est un très bon jeu sur ... bin les Yakuzas : Un scénario bien ficelé, une ambiance parfaitement retranscrite, des personnages charismatiques notamment Kazuma qui a grave la classe et Haruka qui est kawaii, une durée de vie plus qu' acceptable et des combats jouissifs, sans parler de la multitude de quêtes et activités secondaire à faire en dehors des missions. Bien entendu le jeu possède des défauts notamment ces incessants mini-loadings, les dialogues un peu américanisés avec son lot d'insultes ou le fait de ne pas toujours pouvoir bouger la caméra. Comparé souvent à Shenmue, voire à Grand Theft Auto, Yakuza est à part, il n'a pas de concurrence. C'est un de ces jeux qui vous fait voyager : nous sommes en plein coeur d'une guerre entre famille mafieuse japonaise avec l'ambiance qui en découle. Le jeu est très facilement trouvable pour moins de 10€, c'est un must-have de la PS2 à mon sens !

Surtout qu'une réédition des deux premiers épisodes a été annoncé sur Wii U mais bon, il y a plus de chance que vous ayez une PS2 qu'une WiiU, sans vouloir troller. Aussi, sachez qu'un film live nommé Ryü Ga Gotoku : Prologue a été réalisé par Takeshi Miyasaka et Takeshi Miike pour la sortie du jeu. Plus tard un véritable film adaptant le jeu sortira en 2007 sous le nom de Like a Dragon, toujours réalisé par Takeshi Miike.

 

C'est tout pour aujourd'hui, j'espère que l'article vous aura plu ! On se retrouve bientôt, d'ici là jouez au jeu boudiou !

Voir aussi

Jeux : 
Yakuza
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Conk3r
Signaler
Conk3r
Je le ferai prochainement mais je sais pas quand :lol:
rhed308
Signaler
rhed308
Vivement que tu nous pondes ton avis sur le 2e épisode
Conk3r
Signaler
Conk3r
Content qu'il te plaise alors ! Je pense me prendre le 3 dans quelques semaines, quand j'aurai fini ma pile de jeux du moment ^^
rhed308
Signaler
rhed308
Allez je me suis décidé a enfin me lancer dans la série Yakuza.
2 petites heures de jeu ce soir et j'ai déjà bien accroché. Un bon petit polar asiatique
Kurokami
Signaler
Kurokami
J'ai adoré ce jeu - que je dois finir étant au chapitre 12. Le scénario est bien ficelé et on peut faire pas mal de choses dans ce jeu. Le gameplay est peut-être répétitif mais c'est un très bon jeu.
Je possède aussi le 2 et je pense m'acheter le 3 et le 4 sur PS3. Petite déception pour le 2 : le fait qu'il ne soit qu'en anglais. Mais ça reste une critique minime ^^.

Au fait, merci pour ce test de très bonne facture !
Conk3r
Signaler
Conk3r
Je l'ai reçu matin, je donnerai mon avis quand je l'aurai fini :D
rhed308
Signaler
rhed308
Merci pour cet avis. ça donne clairement envie d'y jouer.
J'espère que tu poursuivras avec la critique du 2.
Conk3r
Signaler
Conk3r
Il n'est pas aussi abouti que Shenmue surtout au niveau de la liberté, l'aire de jeu est moindre, tu ne peux parler à tous les citoyens dans la rue (bon c'est vrai que dans Shenmue le 3/4 t'envoyait chier ^^), en fait t'as moins d'interaction en général, la caméra est un peu casse-couille et y'aura peut-être un sentiment de répétitivité au bout d'un moment.

Après malgré ses défauts, j'ai vraiment apprécié le jeu, il se peut que tu n'y accroches pas mais majoritairement les gens ont un avis plus que positif sur Yakuza. En plus il est plus très cher, tu perdras pas grand chose :D
Onink
Signaler
Onink
Tu m'a bien donné envie d'y jouer! Notamment pour la partie exploration qui a l'air bien cool... if you know what i mean :D
Plus sérieusement, qu'est ce que ce jeu a de moins que Shenmue? Tel que tu le décris, il a l'air aussi abouti!

Édito

 

 

 

Jeux du moment :

     

 

 

 

 Yakuza 4 : Kuro Edition (Playstation 3)

 

 

 

 

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 (Playstation 3)

 

 

 

 

 

 True Crime : Streets of Los Angeles (GameCube)

 

 

 

Can't Fucking Wait !

 

29 MAI ! AIGHT MAGGLE !

 

 

 

Jeux finis en 2013 :


Assassin's Creed ; Batman Arkham Asylum ; Burnout 2 : Point of Impact ; Burnout : Revenge ; Canis Canem Edit ; Devil May Cry ; Final Fantasy X ; Kaido Racer 2 ; L.A. Noire ; Little Busters ; Max Payne ; Mirror's Edge ; Ninja Gaiden ; Soul Reaver : Legacy Of Kain ; Okami ; Psychonauts ; Race Driver Grid ; Racing Evoluzione ; Sleeping Dogs ; Sword & Sworcery EP ; Tokyo Highway Challenge 2 ; Uncharted 2 ; Viewtiful Joe ; XIII ; Yakuza 1 ; Yakuza 2 ;

 

Jeux finis en 2014 :

 

Blinx : the Time Sweeper ; Braquage à l'Italienne ; Donkey Kong 64 ; Flat Out : Head On ; Flower, Run ans Sun, Jak II ; Gears of  War 2 ; Halo 2 ; House of the Dead : Overkill ; Killer 7 ; Metal Gear Solid : Peace Walker ; Muramasa : The Demon Blade ; Obscure ; Planetarian - The Eeverie of a Little Llanet  ; Professeur Layton et le Destin Perdu ;  Red Dead Redemption ; To The Moon (+ Holiday Episode) ; Wipout Pure ; Yakuza 3 ; 

 

Jeux finis en 2015 :

inFamous 2 ; Pursuite Force : Extreme Justice ;

 

 

 

 

Dans l'autoradio :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animés en cours :

 

  

 

  

 

 

 

 

Animés Finis en 2013 :

Another ; Boku wa Tomodachi Ga Sukunai Next ; Clannad  ; Clannad After Story ; DanganRoppa ; Fairy Tail ; Inital D 5th Stage ;  Hataraku Maou-sama ; Little Busters ; Neon Genesis Evangelion (+ Death & Rebirth et The End) ; Oreimo Saison 2 ; Puella Magi Madoka Magica ; Sakurasou no Pet na Kanojo ; Shingeki No Kyojin ; Sword Art Online ; Wolf's Rain

 

 

Animés Finis en 2014 :

Air ; Copellion ; Cowboy Bebop ; Evangelion 1.11, 2.22 et 3.33 ;  Excel Sega ; Fuli Culi ; Ghost in the Shell ; Hellsing ; Hellsing Ultimate ; Initial D Final Stage ; Jojo's Bizarre Adventures ; Kanon 2006 ; Kiki la Petite Sorcière ; Kill la Kill ; Le Chateau dans le Ciel ; Nisekoi ; Porco Rosso ; Psycho Pass ; School Days ; Toaru Kagaku no Railgun S ; Toaru Majutsu no Index 

 

Animés Finis en 2015 :

CowBoy Bebop : The Movie ; Psycho Pass 2 ; Toaru Kagaku no Railgun ; Toaru Majutsu no Index II ;

 

 

 (Cette magnifique image est tirée du meilleur post du monde)

                                                                        

                                                                        

(D'ailleurs ne manquez pas le deuxième meilleur post au monde !)

 

 

Archives

Favoris