Le Blog de Clement

Par Clement Blog créé le 21/06/11 Mis à jour le 26/07/16 à 17h54

Si tu veux te faire une bonne dose de retro avec des openings d'anciennes gloires des années 90, que tu as regardé la chaîne gameone à son lancement et bien ce gameblog est fait pour toi.

Ajouter aux favoris

Édito

Passionné depuis l'âge de 5 ans après avoir jouer à Mario , je n'ai cessé d'arpenter les mondes virtuels. Cotoyant Solid Snake, Lara Croft et autre Duke Nukem qui resteront à jamais mes amours de jeunesse, je m'apprête à rentrer définitivement dans le virtuel via ce blog

 

Compte twitter: @Clemendoux

Gamertag: clemclem86

PSN: clemendoux

 

Archives

Favoris

Signaler
Level one

Voici un bon petit level one pour bien commencer le week end. Il s'agit de NBA 2K3 de Sega et sur PS2 qui était la simulation de basket pour tout les fans à possèder en ce début des années 2000. Allez chercher le petit bol de céréales Jordan's et on se pose devant le bureau pour profiter pleinement des 19:10 exactement de plaisir et de retrogaming. Pour ceux que ça intéresse, voici le lien jeuvideo.com avec le test du jeu:

http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002977_test.htm

 

 

#01: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_60397_level-one-01-best-of-2005-06

#02: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_60398_level-one-02-paris-marseille-2

#03: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_60818_level-one-03-metal-gear-solid-the-twin-snakes

#04: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_62024_level-one-04-star-wars-demolition

#05: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_62088_level-one-05-monster-hunter

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Trailer

Michael Bay peut rentrer chez lui, il vient de se prendre une leçon de grand n'importe quoi façon indienne. Et vas y que je te repompe Terminator, Matrix, Transformer, les Critters (pour la shpère) et tant d'autres. L'art du mauvais goût dans toute sa splendeur...

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Trailer

Voici les aventures d'un nouveau descendant de Desmond et ces aventures ont lieu aujourd'hui en Inde. On est plus proche de Zorro dans cette version avec une touche humouristique. Enjoy et profitez en attendant le retour de la saga en Octobre.

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Retro

Cela faisait longtemps que je n'avais pas relancé cette rubrique et comme son nom l'indique, quand il y a rien à la télé le lundi soir, autant se faire plaisir avec une petite session retrogaming. Ce soir je vais vous parler de Super Spike V Ball, jeu de volley sortie en 1988 sur Nintendo Nes.

 

 

Développé par Technos Japan, créateur de la saga des Doubles Dragon, SSVB (plus rapide), nous offrait la possibilité de retrouver les deux frères Billy et Jimmy. Je me rappelle encore des musiques entrainantes et des parties endiablés avec mon grand frêre. Il est marrant de noter sur la jaquette la pâle copie du Gouvernator, en pleine hype en cette fin d'eighties. Je vous laisse avec un petit extrait vidéo, enjoy:

 

 

#01: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_49100_le-lundi-y-a-rien-a-la-tv-alors-pourquoi-pas-se-faire-une-pa

#02: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_49566_le-lundi-y-a-rien-a-la-tv-alors-pourquoi-pas-se-faire-une-pa

#03: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_50041_le-lundi-y-a-rien-a-la-tv-alors-pourquoi-pas-se-faire-une-pa

#04: http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_56789_le-lundi-y-a-rien-a-la-tv-alors-pourquoi-pas-se-faire-une-pa

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Musique

Au lieu de s'endormir en entendant le débat pour le moins rageur des parties politiques, soir d'élection oblige, je vous propose de zapper sur ce morceau de Koji Kondo, le très reposant thème des Zoras.

 

En écoutant cette musique, je me demande pourquoi le cast de Zelda n'a jamais eu le droit de faire un rapide passage chez Mario kart. En effet même Donkey Kong a droit à plusieurs circuits et personnages dans les jeux de courses de Nintendo. Qui n'a jamais rêvé de faire du Kart dans les décors de Zelda Ooc, passer dans le domaine des Zoras et terminer la course dans l'estomac du Jabu.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Sujet libre

...c'est pourquoi connaissant son goût pour les femmes blondes, je lui dédicasse cette vidéo.

Chapeau à toi l'artiste et à tous les autres aussi. Ce qui était parti comme une blague, il y a presqu'un an et devenu un vrai blog avec le temps. Merci.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Sujet libre

Futur jeu événement de cette automne, il falloir se préparer à la venue de la production d'Ubisoft. En effet, comme tous les jeux utilisant un univers appuyé et jouant dessus, il est important pour le joueur de bien s'informer afin d'en comprendre toutes les nuances et les clins d'oeil. La dernière fois que j'ai senti le besoin d'aller au delà du simple fait de jouer à un jeu, c'était pour Alan Wake. La lecture de La part des ténébres de Stephen King et le visionnage de Lost et Twin peaks m'avait permis de mieux rentrer dans l'histoire.

Assassin creed III prend part à la fin du XVIII siècle et nous permettra de jouer le rôle d'un métisse d'amérindien et d'anglais. Le joueur évoluera dans une Amérique en guerre aux proix aux batailles entre les anglais, les colons et les français. Cela ne vous rappelle pas l'histoire du film de Micheal Mann, Le dernier Mohican. Un film que je conseille fortement à tous les futurs possesseurs du jeu d'Ubi. Rien que pour le thème de Trévor Jones et de Randy Edelman archi utilisé dans les bandes annonces et autres émissions de TV, le film mérite d'être vu. Le film nous raconte le périple d'Oeil de Faucon (Daniel Day Lewis) anglais élevé par le indiens, qui va chercher à s'en sortir dans la bataille qui oppose les anglais aux français. Voici la bande annonce:

Maintenant il est important de s'instruire et pour cela, je ne serais trop que vous conseiller le livre de Bernard Cottret, La révolution américaine, la quête du bonheur 1763-88, celui-ci nous présente d'une manière claire et précise le déroulement des événements qui ont conduit les américains à la victoire. L'auteur cherche à nous montrait aussi que les répercussions de ces événements ont permis la création d'une nouvelle société plus moderne. Si on a envie de faire un parallèle avec Assassins creed, un peu retrouve l'idée du nouvel ordre mondial si chère à la saga d'Ubisoft. Bref un ouvrage indispensable et plutôt simple à lire de préférence avec la BO du Dernier des Mohicans dans les oreilles. Pour ceux que ça interesserait, voici le lien Fnac:

http://livre.fnac.com/a1571361/Bernard-Cottret-La-revolution-americaine

Et enfin, la période coloniale des Amériques a déjà abordé dans le jeu vidéo et notamment dans le jeu de stratégie d'Age of Empire III. De l'arrivée des colons jusqu'à la moitié du XIXème siècle, de quoi largement le temps de patienter avant la sortie du 3ème volet de notre série préféré.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Joypad

Prêt pour un voyage au travers de l'espace et le temps en l'an 00 de notre nouveau millénaire. Alors suivez-moi, Delorean check ok, BO des années 2000 ok, maillot de Zinedine Zindane enfilé, c'est paaaaaaaaaaaaaaaaaaarti, 88 miles à l'heure, aaaaaaaaaaaaaaaaaah.


On gare la voiture et filons chez notre buraliste préféré afin d'acheter le numéro tant convoité de notre canard préféré et je veux bien sur parler de Joypad. Traditionnellement dans le numéro d'Avril, la rédaction jouait avec son lectorat en plaçant dans le journal un petit canular. Lors de la description, je tiens à vous prévenir qu'il n'y aura aucun "spoile" concernant le petit fake, à vous de le trouver. 

Dès la première page et dans son édito, notre rédacteur en chef bien aimé a.k.a T.S.R , essaye de nous faire comprendre que nous sommes à une période charnière. SEGA est au plus mal, Sony se délecte de ses ventes "celesto-cosmiques" (980 000 PS2 en 3 jours au Japon), Nintendo prépare sa Dolphin contentieusement et Microsoft s'apprête à rentrer dans le marché des consoles avec sa X-BOX. Un roi va mourir, vive les rois.

On commence par la rubrique "Evénement" avec justement, la présentation de la console de jeu provenant de la firme de Redmond. Une machine qui a tout pour faire rêver, un processeur cadencé à 600MHZ (dédié rien qu'au jeu), un processeur graphique Geforce 256 et un disque dur de 8GO. La X-BOX est une véritable machine de guerre entièrement dévouée à la cause des gamers et il ne manque plus que des jeux comme aime à le souligner le rédacteur de cet article. Afin de nous prouver leur bonne foi, Microsoft présente une vidéo dans lequel une jeune femme évolue aux côtés d'un robot dans un show dansant. La qualité technique de cette vidéo est pour moi supérieure à ce que l'on peut retrouver sur nos machines d'aujourd'hui.


2ème gros événement de ce mois-ci, l'annonce d'un nouveau volet de la saga Alone in the Dark. Prévu dans un premier temps sur Playstation et sur Dreamcast. Le jeu se présente comme un retour au source avec une vielle bicoque hantée à visiter et le retour de son héros principal, notre cher Edward Carby (mais sans moustache cette fois-ci). Alone in the Dark 4 est le premier jeu du studio français Darkworks (Cold fear et I am Alive). Les développeurs s'étaient donnés pour objectif de réaliser le jeu le plus effrayant possible. Pour cela, il allait introduire un nouveau mécanisme dans le gameplay, le jeu avec la lumière. La luminosité faisant fuir les créatures vindicatives rodant dans le manoir. Edward se voyait d'ailleurs affubler d'une lampe torche et oui Mr Wake, vous n'étiez pas le premier. Au final, nous nous retrouvions face à un survival horror qui n'avait pas à rougir face à la concurrence.

Suivent toujours dans la même rubrique des présentations du fabuleux Driver 2 (où la suite de la meilleur adaptation officieuse de Bullit) toujours sur PSX, de l'adaptation de Rayman 2 sur la même machine et du très poétique ECCO the Dolphin sur feu la Dreamcast.



On va maintenant pouvoir rentrer plus dans le détail de l'actualité de ce mois d'Avril 2000. Suite à la déferlante du mois de Mars, on se retrouve avec des news un peu terne. On peut y découvrir un jeu de robot moyen, Armored Core 2, à des RPG sans artifices, Fushigi no donjyon Furai no siren et Innocent Tears, une suite mal goupillée d'une ancienne gloire du PC dans Dragon's blood suite de Die by the sword, Half life sur Dreamcast qui verra le jour finalement sur PS2 et les habituelles sorties de jeux sportifs. Heureusement pour nous, les présentations d'Onimusha, de Zelda Mask of Mujula et Guilty Gear X étaient là pour nous remonter le moral. Il est amusant de constater que si aujourd'hui les FPS militaires un peu bas du front sont monnaies courantes aujourd'hui et monopolisent les charts mondiaux, en 2000 nous étions plus tourner vers les simulations de courses, 12 jeux sur les 39 qui composent ses news. Il y en avait pour tout le monde, du Rally (avec V-Rally 2 et Wild wild racing), des courses de GT (World touring car), des motos (Excite bike 64), des bateaux (avec Hydro Thunder) et même de Pod (Star wars Episode 1 Racer). Nous étions les maîtres de l'asphalt virtuel.

En Avril 2000, on était resté pantois devant l'annonce de ce projet mort-né d'adaptation du seigneur des anneaux. Surement un coup de notre Gollum qui souhaite garder son précieux rien que pour lui. A la lecture de cet article, on ne savait s'il fallait pleurer ou rire devant les pérégrinations auxquelles ont été confrontés les petits gars de chez Babe Software. Après un vol de serveur, une coupure du courant, c'est un verre versé sur un serveur qui finira par achever le projet. 

On passera rapidement sur la rubrique "L'histoire des jeux vidéo", il y était question de années 70 à 88 et du lancement de la NES de Nintendo.

Pour ceux qui n'arrêterait pas de dire que le jeu vidéo, c'était mieux avant, je leur annonce qu'en Avril 2000, on pouvait lire dans Joypad, qu'Ubisoft se lançait dans l'adaptation de la série VIP sur console. Les bouses sont intemporelles.

Chris et Gollum continuent quant à eux, d'arpenter les méandres du Web pour notre plus grand plaisir afin de révéler les derniers potins et rumeurs concernant la PS2 et ses ventes astronomiques, la Dolphin et sa pâle copie de Tomb Raider avec Saffire.


Fini l'apéritif vidéoludique, on attaque les entrées avec les tests imports. Alors ne sont pas fraîches mes infos et bien non. Mise à part NFL2K sur Dreamcast, la plupart des jeux sentent sacrément le moisi, il n'y a pas grand-chose d'alléchant. La Dreamcast cherche à reproduire les grands succès de sa concurrente, SEGA GT et son 6/10 peine à nous faire oublier Gran Turismo, mais nous permet au moins de découvrir les premiers pas de Julo dans les tests de Joypad. Carrier cherche à singer Resident Evil sans grand succès, 6/10 lui aussi. Jamais 2 sans 3? Aero Dancing écope de la même note sur la machine tout comme NHL2K. On frôle le honteux avec l'adaptation de Virtua Cop 2 sur la 128 bits de SEGA (déjà sorti sur Saturn). The Last Golem et Treasure Strike finissent le travail avec leur 3/10. Décidément la Dreamcast est la mauvaise élève de ce mois-ci. Au coin !!!

Arrive la partie la plus Laul du magazine, je veux bien sur parler du trombinoscope du Top de la rédac. On y accueille un nouvel arrivant, le très classe Julo.



N'atteignant les notes stratosphériques des tests des mois précédents, la sélection de jeu de ce mois-ci, nous réserve quelques pépites. Commençons pas le très frenchy Omikron Nomad soul sur Dreamcast, qui est un croisement entre Zelda et Shenmue passé à la moulinette cyberpunk. La première production de Quantic Dream en plus d'être artistiquement parlant  une réussite, accueillait dans son cast, le très hype David Bowie qui composa le morceau d'ouverture d'ailleurs. Le jeu avait pour particularité de briser les barrières qu'il y avait entre le joueur et son avatar car celui-ci s'adressait directement à lui. Allant jusqu'à lui expliquer que c'est au joueur de prendre en main la destinée du héros afin de triompher de son destin funeste. Autre détail amusant et superbe idée de gameplay à chaque que l'on mourrait, au lieu de ressusciter à l'aide d'une sauvegarde, on avait la possibilité de posséder un autre personnage et de continuer l'aventure dans sa peau. Il était courant de commencer dans la peau d'un flic et de continuer dans la peau d'une prostitué, cela ouvrait des portes qui jadis nous étaient fermées et réciproquement. Pour moi, l'un des plus grands jeux de la génération précédente que j'ai eu la chance de jouer sur PC. Kendy ne s'y trompe pas et sent le potentiel du jeu en lui décernant un mégastar et un 8/10. 


Second jeu testé ce mois-ci, second megastar d'ailleurs et 8/10. Fear effect fait partie de ces jeux que l'on souhaiterait revoir sur le devant de la scène. Le jeu du studio Kronos Digital (Phantasmagoria sur PC, c'était eux aussi) nous proposait de jouer à notre première expérience de cell shading (le réel premier à mon sens est Jet set radio). On prenait le contrôle d'Hana, jolie mercenaire dans un univers adulte de SF et de fantastique, lorgnant de temps en temps sur l'horreur. Mais attention, nous ne sommes pas devant un survival horror. Il n'y avait pas de barre de vie dans le jeu mais un barre de "stress", plus le stress montait plus le risque de mort se faisant présent. Il fallait calmer son perso avant de repartir au combat. A l'instar de Resident Evil, le jeu incluait des personnages en 3D dans des décors en 2D. La grande différence avec le titre de Capcom c'est que les décors n'étaient pas fixe, il s'agissait en fait de vidéos diffusées en streaming. Cela nous donnait un jeu spectaculaire mais par contre très scripté. La réelle contrepartie courante à l'époque sur PSONE est que le jeu tenait sur 4CD. Dommage que le second volet soit tombé dans le racolage avec ses héroïnes lesbiennes posant langoureusement dans les pubs du jeu. Un titre à redécouvrir qui n'a pas vieilli.



Deuxième 8/10 pour la Playstation ce mois-ci, Medievil 2 est bien sur la suite du jeu éponyme sortit en 1998. Toujours aux commandes de Sir Daniel Fortesque, le joueur se voyait proposer la visite d'un Londres gothique et comique du XIXème siècle. Je veux un troisième volet sur PS3.

Ensuite Willow, nous démontre les raisons qui ont amenées le jeu F1 2000 d'EA d'être noté 6/10. Apparemment cela serait dû à des erreurs de jeunesse. 

Nous voici enfin devant le 3ème Megastar de ce mois. Il a été remis par Greg à Pokemon Stadium. Mix entre un add on et un vrai jeu, ce logiciel nous offrait la possibilité de stocker nos pokemons présent dans nos cartouches Gameboy et de les voir combattre dans l'arène en 3D. Un pur produit pour les fans mais quand c'est bien fait pourquoi rechigner?

Moins culte que les précédents jeux cités, Vandal Heart 2 (7/10) a au moins le mérite de tenter d'amener le genre du Tactital RPG dans nos contrées. Conquis Gollum le qualifiera de meilleur T-RPG disponible en France, si si.

Désolé pour les fans mais on passera rapidement sur Syphoon filtrer 2 et l'adaptation de Tomb Raider 4 sur Dreamcast, respectivement notés 7/10 et 8/10, qui sont deux jeux d'actions classiques mais néanmoins sympathiques pour attaquer avec le test du magnifique Saga frontier 2. RPG classique dans sa forme qui nous offre la possibilité de jeu plusieurs générations de héros. Comme la plupart des produits Squaresoft de cette génération, c'est sur le plan technique que le jeu est une véritable baffe. Tout en 2D, le joueur aura l'impression d'évoluer dans des décors dessinés à la main. A mon sens, la plus belle 2D qu'il m'ait été de voir jusqu'à Rayman origin. Gollum le notera 7/10. Le jeu souffrait d'un trop grand classicisme dans son histoire.

On terminera les tests avec Colony Wars: golden sun (7/10), Mario Party 2 (7/10) et le très moyen Urban Chaos (6/10). J'oubliais les très bons Die Hard trilogy 2 (4/10), Ghoul Panic (4/10), Les Razmokets font leur cinéma (4/10), Red Dog (3/10) et Ridge Racer 64 (4/10).

Dans Arcade joypolis, Greg est parti, rien pour nous au Japon pour nous ramener un beau reportage de 4 pages sur le salon AOU Show 2000. On peut y découvrir beaucoup de jeu d'arcade comme Beatmania 3, Gunmania, Golgo 13 et son fusil en plastique mais aussi des bizarreries comme Truck Kyûsôkyoku.

Ce mois-ci sur PC, on y parle de l'extraordinaire Battlezone 2, mélange d'un jeu de stratégie temps réel classique et d'un shoot 3D. Le joueur pouvant prendre les commandes de ces troupes et de les diriger directement au clavier. La rédaction de Joystick nous présentait aussi le très sympa Nox, JDR à la sauce PC et la simulation Superbike.


Les plus feignants d'entre nous pouvait remercier Kendy et ses astuces sur NHL2K, Crash team Racing et Medal of Honor. Grace à lui, j'ai pu effectuer sur ce dernier, des combats en multi opposant un velociraptor et la Wehrmacht (je travaille sur un projet ciné).

Terminons ce numéro, par le dessert, que dis-je le "je ne sais quoi" qui fait toute la différence. Je veux bien sur parler de la rubrique Joypad mode d'emploi. Ce mois-ci, Greg découvrait que l'un de ses idoles dans le journalisme, ne méritait toute la dévotion qu'il lui vouait et cela concerne monsieur Hamamura de chez Famitsu. Gollum est parti en Hongrie sur les traces du dauphin de Sega. Quant à Julo et Rahan, ils chercheront à reproduire le bruit d'une goutte d'eau avec la bouche. C'est eux qui le disent

14h00: Rahan se fait une pichenette sur la joue, produisant le bruit d'une goutte d'eau. Julo passera l'après-midi à reproduire le même bruit sans succès.

http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_49043_test-du-joypad-n-93-du-mois-de-janvier-2000http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_49071_test-du-joypad-n-94-fevrier-2000http://www.gameblog.fr/blogs/clement/p_57889_test-du-joypad-n-95-du-mois-de-mars-2000

Voir aussi

Jeux : 
The Nomad Soul, Driver 2, Fear Effect
Plateformes : 
Xbox, Game Boy
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Trailer

Alors là, j'ai envie de dire post de l'année, en cherchant des vidéos du détournement de Michel Hazanavicius (oui oui, le papa des OSS 117 et de The Artist). Si vous êtes coutumiés de Gameblog, vous avez déjà vu ou entendu ce type d'expression: "on va manger des chips, t'entends des chips" et bien mater cette vidéo et vous aurez enfin les références. La réalisation de ce film a pu être possible grâce à une autorisation délivrée par la Warner lors de centenaire en 1993 à Canal+, d'utiliser des extraits de leur catalogue de films et de réaliser des films promotionnel. 

Evidemment passé sous la moulinette de la team de Canal, le projet fût détourner. En plus des vrais doubleurs VF de certains acteurs, on retrouve aussi Alain Chabat, Dominique Farrugia, Michel et Serge Hazanavicius. Si vous cherchez des infos complémentaires, il vous reste la page wikipedia du film, allez voici le lien:

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Classe_am%C3%A9ricaine

Je vous laisse profiter du film maintenant, un grand classique de l'humour à ranger à côté de La cité de la peur et d'Hot Shot. Pour les amateurs de chips, allez directement à 12.20.00.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Trailer

Après l'excellent Grand détournement: La classe américaine d'Hazanivicius, la même équipe s'était retourvé en 1992 pour un nouveau détournement. Cette fois le format est plus proche d'une série télé avec une durée d'une quinzaine de minutes et composé que d'extrait de série tv des annéees 80 voir fin 70. 

Peut être un peu moins culte que la classe américaine, Derrick contre Superman, reste un incontournable, enjoy.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)