Parenthèses

Parenthèses

Par Cinemax Blog créé le 22/05/11 Mis à jour le 23/04/16 à 11h31

Le blog a déménagé : https://cinemadepigalle.wordpress.com/

Ajouter aux favoris
Signaler

 

“Do you feel it Zach? My coffee warned me about it!”

Ahlala ! Ce que je n'aimerais pas être testeur ! Si pour certains titres, le métier doit être sympa il y en a d'autres pour lesquels ça doit être une torture. Deadly Premonition fait parti de cette deuxième catégorie, c'est un jeu intestable parce qu'il ne peut pas être teste sur des critères techniques. Et si c'était le cas, les critiques seraient très négatives (d'ailleurs, on peut en trouver sur le net).

Oui, car soyons honnête, Deadly Premonition n'est pas un jeu qui se laisse approcher facilement. Si la direction artistique du titre n'est pas mauvaise et amplifie l'ambiance réussie, techniquement on a affaire à un jeu PS2 et pas forcement dans sa plus grande forme. Textures baveuses, foret moche, modélisation parfois étrange des personnages... Bref ce n’est pas bien jojo.

A ce défaut s'ajoute aussi la prise en main bien archaïque dans les déplacements. A l'instar de RE4 le stick droit ne sert à rien et tout se fait avec le gauche (déplacement, visée,...). Attention je précise bien que le maniement est archaïque mais pas forcement mauvais, il suffit juste d'un temps d'adaptation.

En voiture par contre, c'est la catastrophe ! Au début les véhicules ne dépassent pas les 50 km et les trajets deviennent très long (mais pas tant que ca pour une raison que j'évoquerai plus tard, hein, hein, hein, teasing !).

 

 

 

Bref, c'est tout pour les défauts (pas totalement en fait, il y a aussi une sorte d'ennemi qui prend 10 min a tuer a chaque affrontement et deux filatures totalement ennuyantes qui prennent un quart d'heure a chaque fois... cette fois c'est tout).

Alors, vous pourrez me dire : "graphismes et gameplay en défauts, c'est quand même sacrement embetant". Et vous auriez raison...pendant deux heures peut être.

C'est état d'esprit de 2014 de se dire "c'est moche et injouable donc c'est de la merde" cessera après deux heures de jeu environ, le temps de s'habituer un peu au titre et de passer la scierie qui est le plus long moment du jeu. Alors il faut avoir le courage d'arriver jusqu'à la, mais une fois que ça sera fait vous verrez dans Deadly Premonition, bien plus de qualités que de défauts.

 

 

Par rapport au gameplay, sachez tout d'abord que Greenvale (la ville ou vous evoluez, oui je sais je n'ai pas parle du scenario mais j'aime bien faire les choses à l’ envers) est une ville ouverte dans laquelle il y aura des phases d’action/horreur dans certains batiments. Phases plutôt sympathique en fait, parfois trop longues, mais elles permettent de varier un peu la progression.

Cette ville est relativement grande et contient beaucoup de quêtes annexes très sympathiques. Ces dernières ne font pas forcement évoluer l'histoire mais permettent d’acquérir des objets importants ou d'en découvrir plus sur les habitants ce qui favorise l'immersion.

Et croyez moi l'immersion est le maitre mot de DP ! Avec sa ville ouverte donc mais aussi l'horloge du jeu (12h dans le jeu représentent un jour) grâce a laquelle chaque habitant (suspect) vit sa vie et a réellement des occupations propres a lui (si l'on suit Nick, le propriétaire du café, jusqu'a chez lui, on le verra peindre).

De plus, certains éléments du gameplay sont pensés pour faciliter cette immersion. Par exemple, il faudra veiller pendant tout le long du jeu à ne pas laisser chuter la jauge de faim ou de sommeil du héros et il faudra régulièrement changer de costume pour ne pas puer (on peut même choisir de se raser ou non, et la barbe pousse en temps réel !).

De même, tous les véhicules ont une jauge d'essence qui diminue et qu'il faudra recharger a la station service.

Ce sont des petits éléments qui paraissent embêtants de prime abord mais qui se révèlent finalement très sympa et qui aident le joueur à se passionner pour le scenario.

 

 

Et quel scénario mes amis (transition de malade) !

Une petite ville entourée de foret, le meurtre d'une jeune femme, un agent du FBI un peu déjanté qui vient enquêter. Non, je ne suis pas en train de vous raconter Twin Peaks. Même si le postulat de base est très (trop) inspiré, très vite, le jeu prend ou autre tournure.

D'ailleurs croyez moi, le scenario est clairement le gros gros point fort de Deadly Premonition. Il est passionnant, vraiment prenant (« who is the Raincoat Killer ? ») et même si certaines explications de la fin peuvent être décevantes (l'avant dernier boss) l'ambiance glauque mais en même temps parfois très drôle reste magistrale du début à la fin.

Puis il y a les personnages, si certains sont assez clichés, le titre mériterait d'être acheté rien que pour son héros : Francis York Morgan (mais appelez le « York », tout le monde l’appelle « York »). Ce héros, très drôle, exprimant rarement ses émotions parle tout le temps à un certain Zach et c’est clairement cette relation avec Zach qui m’a le plus emballé.

Si, ce personnage représente une métaphore du joueur avec qui York discute tout le temps, y compris dans sa voiture ce qui rend les phases de conduite bien moins pénibles que prévu (fin du teasing), son rôle est finalement expliqué par le scénario et cette scène d’explication est très touchante.

Bref, l’histoire, l’ambiance et les personnages sont les raisons principales pour jouer à Deadly Premonition.

 

 

Au final, Deadly Premonition est étrange. Il mélange le bon et le mauvais et fait ressortir un résultat excellent. Des superbes idées dans le gameplay mais un maniement dépassé, une ambiance visuelle réussie mais des graphismes d’un autre âge, des scènes terriblement glauques avec une musique joyeuse (d’ailleurs les musiques, étranges, se révèlent finalement superbes), un scénario sombre mais des moments très what the fuck,… Peut être que le jeu essaye de nous montrer que d’énormes défauts peuvent engendrer une expérience mémorable même dans le bon sens du terme ? Que la définition d’un bon jeu devrait être redéfinie ?

Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que j’ai passé une vingtaine d’heures à Greenvale et qu’elles furent fantastiques. Peu importe les défauts, ils font même parti du charme, Deadly Premonition est une expérience marquante, ambitieuse sur certains points, jouant avec les codes du jeu vidéo et de la mise en scène et réussissant à captiver le joueur du début à la fin !

Jouez-y ! Il le mérite !

 

« So says Mister Stewart. »

 

Ajouter à mes favoris Commenter (30)

Commentaires

Kurokami
Signaler
Kurokami
Qu'est-ce qu'il est moche c'est clair. Mais le jeu m'intéresse, je n'ai pas vu Twin Peaks et je sais pas de quoi ça parle - car je m'en fous un peu. Je pense essayer le jeu un jour, quand j'aurai moins de jeu xD
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

C'est déjà plus rassurant. La plupart du temps les avis ressemblent un peu trop à "C'est comme Twin Peaks donc c'est génial". Enfin c'est l'impression que ça me donne.

Cinemax
Signaler
Cinemax
Sandman : selon moi il vaut vraiment le coup même si j'ai eu du mal à rentrer dedans.

KingTeddy : Je n'avais jamais vu Twin Peaks avant d'y jouer non plus. Le jeu me fait regarder la série actuellement. Mais seul le postulat de base me parait vraiment très similaire, après , les deux scénarii s'éloignent (et heureusement).
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
Plus j'en lis sur ce jeu, moins je suis emballé. Bien que ça fait trèèèèès longtemps que je rêve d'une gestion du carburant dans les véhicules...

En plus comme j'ai jamais vu Twin Peaks, je sais pas si je serais très réceptif au trip.
Sandman78
Signaler
Sandman78
j'entends beaucoup de gens parler de ce jeu, je l'acheterai en soldes steam.

Édito

 

C'est gentil de passer mais je ne poste plus rien ici. Pour continuer l'aventure, c'est par ici :https://cinemadepigalle.wordpress.com/

 Une ouverture de parenthèse ça donne ça : "(" ... (Du coup on dirait un smiley étrange).

Parenthèse, c'est un mot de (attendez je compte) 10 lettres au singulier, soit un mot difficile à placer au scrabble (mais qui peut rapporter gros en mot compte triple).

Parenthèses c'est aussi le titre de mon blog. Pourquoi ? Pourquoi pas (sacré raison).

A la base je voulais écrire tout ça dans la description...mais je n'ai pas eu assez de place. Heureusement que l'édito est là. Même si il est dit : "N'Hésitez pas à le modifier régulièrement !"...Ah....ça par contre je garantie pas.

Maintenant je n'ai plus rien à dire ici (ni dans les parenthèses) donc je vais finir l'édito par une mise en abîme que moi seul (et moi) comprend.

Une fermeture de parenthèse ça donne ça : ")"

 

 

Jeux finis en 2014 :

Duck Tales Remastered (PC)

Deadly Premonition (360)

Castlevania Lords of Shadow (360)

Castlevania Mirror of Fate (360)

The Walking Dead : All That Remains (PC)

The Wolf Among Us : Faith (360)

Castlevania Symphony of the Night (360)

Castlevania Lords of Shadow 2 (360)

Game Dev Tycoon (PC)

The Walking Dead : A House Divided (PC)

Dark Souls 2 (360)

Metal Gear Solid V Ground Zeroes (360)

Dark Souls (360)

The Wolf Among Us : Smoke and Mirrors (PC)

The Wolf Among Us : A Crooked Mile (PC)

Super Meat Boy (360)

Fable II (360)

Bound By Flame (PC)

Star Wars le Pouvoir de la Force (PC)

The Walking Dead : In Harm's Ways (PC)

Persona 4 Golden (Vita)

Hotline Miami (Vita)

Game of Thrones (PC)

Portal (PC)

Risk of Rain (PC)

Injustice : Gods Among Us (PC)

The Wolf Among Us : In Sheep's Clothing (PC)

Dark Souls (Encore) (PC)

The Wolf Among Us : Cry Wolf (PC)

Dark Souls II (Encore) (PC)

Watch Dogs (PC)

Dead Space 3 (PC)

 

Jeux finis en 2013 :

Gears of War (360)

Halo Reach (360)

Gears of War 2 (360)

Halo 4 (360)

Resident Evil 6 (360)

The Witcher 2 (360)

Silent Hill Downpour (360)

Tomb Raider (360)

Final Fantasy XIII (360)

Far Cry 3 (360)

Bioshock Infinite (360)

Asura's Wrath (360)

Mass Effect (360)

Mass Effect 2 (360)

Mass Effect 3 (360)

Injustice Gods Among Us (360)

Red Dead Redemption (360)

Alice Madness Returns (360)

The Legend of Zelda Skyward Sword (Wii)

State of Decay (360)

Call of Juarez Gunslinger (360) 

Dragon's Dogma (360)

Metal Gear Solid 3 : Snake Eater (Vita)

Antichamber (PC)

Metal Gear Solid Peace Walker (360)

Gears of War 3 (360)

Metal Gear Rising (360)

Deadpool (PC)

Save the Date (PC)

Dark Souls (360)

Saints Row IV (360)

Grand Theft Auto V (360)

The Stanley Parable (PC)

Batman Arkham Origins (360)

Assassin's Creed IV Black Flag (360)

Papo & Yo (PC)

Virtue's Last Reward (Vita)

 

Jeux finis en 2012 :

Assassin’s Creed Revelations (PC)

 LA Noire (PC)

Le Seigneur des Aneaux la Guerre du Nord (PC)

Rayman Origins (Vita)

Virtua Tennis 4 (Vita)

Mass Effect 3 (PC)

Uncharted Golden Abyss (Vita)

Alan Wake (PC)

Max Payne 3 (PC)

Tales of Monkey Island (PC)

The Darkness 2 (PC)

Orcs must Die 2! (PC)

The Witcher 2 (PC)

Darksiders (PC)

Darksiders 2 (PC)

Sleeping Dogs (PC)

Spec Ops The Line (PC)

The Amazing Spider-man (PC)

Borderlands 2 (PC)

Le testament de Sherlock Holmes (PC)

Dishonored (PC)

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty (Vita)

To the moon (PC)

Assassin’s Creed 3 Liberation (Vita)

The Walking Dead (PC)

Assassin’s Creed 3 (PC)

Psychonauts (PC)

Hitman Absolution (PC)

Dead Rising 2 (PC)

Sonic and All Stars racing Transformed (Vita)

 

 

Un grand merci à Dan pour ses superbes photoshoperies !

Archives

Favoris