The Legend of ...Choul

The Legend of ...Choul

Par Choul Blog créé le 23/08/11 Mis à jour le 05/10/11 à 18h00

Endroit virtuel où vous pourrez trouver diverses choses (article, vidéo, sondage, photo, ...) et où je donnerais mon avis, ma critique, mais également les vôtre si vous m'en laissez.
Je publierais ici aussi les photos de ma collection de jeux vidéo.
Bonne lecture, merci.

Ajouter aux favoris
Signaler
Counter Hit !

Le premier article de ma catégorie "Counter Hit !" est enfin là, il a fallu que je fasse quelques mises au point qui m'ont prit un peu de temps... Installez vous ça commence direct !

Parce qu'un excellent jeu à des défauts qu'on lui pardonne trop facilement du fait du symbole que ce jeu représente (nostalgique, liscence far, personnage attipique, ...), ou une marque (constructeur/studio emblématique, premiers pas dans le jeux vidéo...).

De ce fait, on peut très bien revoir le principe du "gros jeu, grosse note". Faire une sorte de réforme là aussi. J'ai bien en tête que certains jeux se prennent des mauvaises notes ou d'excellentes à juste titre.

Personnellement, des jeux comme Street Fighter 4, Assassin's creed, Metal Gear, Left 4 Dead 2, Fifa09, Little big planet ou Resident Evil 5 sont des jeux pour lesquels je n'ai pas du tout ressentis les memes émotions que celles retranscrit dans les tests.

SF4 est un navet de la baston.

Capcom ressort sa grosse liscence après 15 ans d'absence (sauf les innombrables remakes aux titres à rallonge ne voullant plus rien dire et ce, sur des consoles inadaptées) et nous propose une sorte de "ravalement de facade" à la mode HD "cell shadé" voir "peinturluré" qui peut ne pas plaire, un risque prit sur le style graphique important qui me plais bien à l'usage... (1bon point pour SF4!!). Cet aspect étant vraiment trop personnel, je ne me permettrais pas d'émettre une quelqconque critique.

Niveau Gameplay, là aussi de nouvelles idées apparaissent et donc autand de prises de risques. le jeu pourrait souffrir de classissisme dans son gameplay du fait de son héritage du fond des temps (les fameux quarts de cercle + coup de poing vous font penser à quoi ?) et là au contraire c'est bon de voir qu'on a pas trop touché à nos "chou-chous" (quoi chun-li est toute pourrie ?), les habitudes reviennent... c'est un bon point encore !

Le contenu du jeu...ouais parlons-en. le vide (célesto) cosmique ou presque !! L'interface est vide et ne donne pas vraiment envie, bien trop austère ! Et puis qu'est-ce que c'est que ce sous menu activable via les boutons de tranche ?? Vous savez pour paramétrer les préférences et le coté personnalisation de profil du mode en ligne, truc totalement inadapté et mal fichu ; et qui, au final ne sert strictement a rien, sauf à donner une impression de contenu à collectionner (les titres et emblèmes). D'ailleurs sur le mode en ligne, j'y reviendrais plus bas.
Ca, c'était rien que pour l'interface globale des menus...

Dans le jeu, on constate un casting pas vraiment folichon, les "Über" classiques Ryu, Ken, Chun-Li, Zangief, Blanka, Balrog, Vega, Bison, Dalhsim, Guile, Sagat, E.Honda (ouah ! quel prise de risque incroyable !) et quelques nouveaux aussi charasmatique que Snake et Raiden réunit !
* Rufus le très bien portant mais superrapide, avec des coups qui brassent de l'air et totalement loufoques...
* Crimson Viper, la pétasse High Tech qui fait des sortes de "Ryuu Enbu" (Mai Shiranui, KoF) avec des talons aiguilles (si, si) et des "lightnings fist" de Benimaru (de famille peut etre ?...euh non)
* Adel, le frenchie (quoi vous connaissez aucun Adel ?) qui fait des galipette et des chopes tournoyantes (grand fan de P. Sebastien et du titre "tournez les serviettes"). le plus intéressant du lot je pense, d'un point de vue innovation et originalité en tout cas.
* Et donc El Fuerte, le catcheur non le nacho libreur, qui a surment abusé de pimens mexicains, hyperactif, sauteur, chopeur, il est marrant mais vite saoulant et fini par ne jamais servir...
heureusement les perso cachés sont là !!!... ... ou pas.
Fei Long (ça Fei Long temps qu'on l'avait pas vu, c'est plaisir ! <- une blague pourri est cachée là), Cammy White, Dan Ibiki, Gen (connaissez pas ? voir SFA et SF1), Sakura, Akuma, Rose, et et et Gouken !! ouais un perso inédit !! mais peut etre pas si intéressant que ça.
et il y a Seth aussi le "boss" cheaté à mort du jeu dont personne se sert, une sorte de mokujin, perso aléatoire quoi.

Autrement, la partie qui m'insupporte le plus dans ce Street Fighter 4 (et dans Super aussi), ce sont les bugs de collisions. Combien de fois mon poings passe à travers l'adversaire, ou mon pied, ou mon Hadoken ? c'est juste sidérant ! je ne comprends pas comment on peut tolérer à un soft de cette envergure d'avoir cette lacune si banale et si facile à voir et à corriger ensuite ! prenez par exemple E.Honda faite la chope du "brisage de cotes" (aussi appelé "le calin du sumo") avec n'importe quel personnage... même soucis avec Rufus.
Il est vrai que je suis un vieux de la vieille, et "c'était mieux avant" et que la 2D avait, elle, l'avantage que les coups étaient bien portés au sprite près ! Il m'ait arrivé encore récement de voir mon Ultra passer complètement à côté de mon adversaire alors que celui-ci était en plein dans la trajectoire...

Pour un jeu en 2,5D comme on dit, ce Street Fighter 4 sait être tout à fait bon mais possède des lacunes juste incroyable, comme si la 3D venait de voir le jour ! Il est bon de rappeller que le jeu n'a pas été développé par Capcom mais par Dimps, dont le boss avait bossé sur le 1er Street Fighter. Dimps s'est occupé de la programmation... c'est peut être là qu'est le problème ?

Ma critique touche à sa fin, elle est purement subjective. Peut etre que parmis vous certains se retrouveront dans ce que j'ai pondu. Sinon, n'hésitez pas a commenter.

Voici 2 vidéo chopée sur Youtube pour illustrer ce que je dis plus haut : (pour la vidéo du bas, coupez le son !

A+

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Ah, le jeu vidéo, quelle belle invention. Une perte de temps pour certain, une voyage incroyable et magique pour nous.

Comme les gens aime être représenté au sein d'un groupe social je dirais que je fais donc partie de la "Famicom Sedaï", la "Génération Famicom", comme on voit des "Génération Club Do" (j'en suis aussi tiens !) et d'autres groupes liés à l'enfance, à un sport, à un style musical...

Je fais partie de ceux qui ont découvert ce média grace à la NES début 90, avec des titres comme Super Mario Bros, Duck Hunt, Tortues Ninja, Double Dragon. Console tout à fait mythique à mes yeux et aux yeux de beaucoup je pense, j'y ai joué un nombre d'heure incalculable... Bon OK, j'étais plus souvent spectateur des autres enfants vu que c'était chez ma nourice et qu'on avait le droit suprême d'y jouer uniquement si on avait fait nos devoirs scolaires...Quelques années plus tard, Noel 92, une SNES m'attendait au pied du sapin, accompagné de Super Mario World, quelques mois après Zelda 3 venait compléter ma liste de jeux vidéo. Je crois que c'est depuis ce moment de ma vie que j'ai été piqué par ce "virus-pixelisé-chronophage-qui-abime-les-yeux-et-les-TV,-empêche-de-dormir,de-travailler-à-l'école,-rend-antisocial-et-violent,-et-abrutissant" j'en oublie surment plein au passage, mais malgré ses soit-disant risques, je suis fier de voir comment les choses changent ces dernières années. Et quand je vois la communauté mondiale qui s'est battie, je suis fier de nous, joueurs et passionnés, nous avons réussit à contrer tous nos maux ensemble et nous avons par la même prouvé les valeurs culturelles et sociales, l'enrichissement intellectuel, l'économie pharaonique qui est né de ce nouveau marché...

Je crois maintenant que les autres lobbies étaient simplement envieux du potentiel universel qu'a eu (et qu'a) le jeux vidéo aujourd'hui.

 

Archives

Favoris