Le ChipstBlog

Le ChipstBlog

Par Chipster Blog créé le 31/10/10 Mis à jour le 01/01/13 à 14h20

Un blog sur les jeux vidéo, rien de plus, rien de moins ! Ou pas.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Coup de coeur

Signaler
Coup de coeur

 

     Certains sur Gameblog savent à quel point je suis un grand fan de Wall-E, autant le film que le personnage absolument irrésistible d'Andrew Stanton.

     Et bien un homme vient de réaliser mon rêve : fabriquer de toute pièce un Wall-E grandeur nature ! Cet homme s'appelle Mike Senna et vous le connaissez peut-être car il a également fabriqué un R2D2. Et après plus de deux ans et demi de travail, l'ingénieur américain a fait enfin naître le robot le plus craquant du cinéma avec toutes ses mimiques habituelles et bien sûr ses bruitages !

     Admirez le résultat, complètement fou !

     



Voir aussi

Jeux : 
WALL.E
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Coup de coeur

     A ceux qui ont testé la démo de Rayman Origins, avouez. Avouez que vous aussi vous avez fondu en entendant cette chanson entonnée par les lums dans le niveau sous-marin. Non seulement leur voix est absolument craquante, mais le tout est sublimé par un fond de violon des plus jolis. Alors rien que pour le plaisir des oreilles, je n'ai pu resister à la tentation de la mettre sur mon blog, au moins pour ceux qui n'ont pu s'essayer à la démo.

Voir aussi

Jeux : 
Rayman Origins
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Coup de coeur

N'en ayant pas vu trace sur Gameblog, je me devais en tant que fan du nouveau titre de Techland de faire partager la nouvelle.

Fort d'un impact presque jamais vu pour une nouvelle licence grâce à un trailer désormais culte, Dead Island semble bien parti pour devenir une licence qui compte. Car durant la première semaine de son lancement, le titre a déjà atteint les 1,2 millions d'exemplaires vendus à travers le monde ! Premier en France, Espagne et UK, le jeu de zombies au soleil est donc paré pour bien enflouer les caisses de son éditeur qui pourrait partir sur un deuxième épisode afin de combler les lacunes de ce premier essai. Mais le succès est tel que le titre se voit malheureusement en rupture dans plusieurs boutiques.

C'est donc un vrai coup de coeur personnel et une joie de voir que Dead Island est bien accueilli du public, car contrairement à ce que certains peuvent penser, le titre n'est pas si éloigné que ça de l'ambiance de son trailer et ne mérite pas tous ces avis relativement négatifs qu'il a reçu par la presse spécialisée. Oui il n'est pas bien fignolé, il transpire de bugs et de mal finitions mais c'est un titre généreux avec des idées intéressantes et une ambiance très soignée. Il est à mon goût un des tous meilleurs jeu de zombies. Et ce succès permettra peut-être à Techland de profiter pleinement de leurs moyens en nous offrant un deuxième opus mieux fini !

source

Voir aussi

Jeux : 
Dead Island
Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
Coup de coeur

Puisque vous ne semblez pas plus adepte de jazz que ça, redevenons bourrins. La vidéo qui suit est issue d'un fan game nommé Card Sagas Wars dans lequel des stars du jeu vidéo s'affrontent. Le tout sous la houlette d'une 2D magnifique et d'un moteur le MUGEN qui permet la SD-isation des personnages.

 

 

Ici ce sont deux guerriers intergalactiques, le grand Master Chief contre la plantureuse (sans sa combinaison...) Samus Aran. L'influence Marvel VS Capcom est évidente avec une animation qui tue autant la gueule que les effets spéciaux qui prennent tout l'écran, les attaques spéciales et même des interventions en plein combat de guests (vous aurez évidemment reconnu Franck West et les Lapins Crétins).

Le jeu est bien prévu sur PC mais pour quand...

Plus d'infos ici.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Coup de coeur

     C'est la vidéo qui fait le buzz en ce moment ! C'est super bien foutu, drôle, inventif et surtout très proche du véritable gameplay. La fin d'ailleurs m'a complètement achevé tellement c'est bien trouvé.

     Bref la vidéo qui donne envie de faire ses devoirs... ou pas.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Coup de coeur

 

     C'est une vieille vidéo poussiéreuse que je vous propose aujourd'hui. Une bande-annonce de Microsoft pour présenter la plupart de ses titres, diffusée pour l'E3 2007. Et oui, déjà plus de trois ans... On peut avoir dans cette vidéo d'ailleurs un titre qui n'a pas vu le jour : le FPS orienté multi si je me souviens bien, Crossfire.

     Evidemment les pointures étaient au rdv, pelle-mêle Forza Motorsport 2, Lost Planet Extreme Conditions, Gears of War, Halo 3, Mass Effect, Alan Wake, Fable 2 etc..

     Bref, si je mets cette vidéo c'est tout simplement parce qu'à l'époque j'avais terriblement accroché. Notamment grâce à la musique, Juicebox des Strokes qui dynamise carrément la vidéo. Le montage est super sympa, la quantité de jeux présentés est assez incroyable. Bref c'est une bande-annonce que j'aime particulièrement et qui m'a marqué.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Coup de coeur

 

     C'est un petit jeu de l'Appstore que je vous présente aujourd'hui : Radiant développé par les gars de Hexage.

     Radiant reprend le principe ancestral de Space Invaders mais remis au goût du jour avec sa réalisation flashy, son gameplay amélioré et une petite histoire.

     Le joueur incarne le soldat Max Blaster dans son petit vaisseau spatial, qui sous les ordres de son sergent, devra lutter contre l'envahisseur à tirs plasmiques et autres joyeusetés SF plus ou moins rétros.

     Le gameplay très basique reste néanmoins efficace et addictif : le pilote doit tantôt éviter les astéroïdes tantôt vaincre les Invaders à la chaîne et de temps en temps venir à bout de quelques boss. Le tout est entrecoupé d'une phase durant laquelle le joueur peut upgrader ses armes et en acheter de nouvelles, au nombre de six, parmis lesquelles le tir classique, les missiles auto-guidés et autres petits vecteurs de plasma bleu dispersifs. La variété de l'armement est clairement là et la difficulté évidemment croissante pousse à récupérer un maximum de crédits, crédits octroyés au joueur de manière assez aléatoire en tuant des Invaders ou détruisant des astéroïdes. Car les Invaders se feront bien sûr de plus en plus nombreux et leurs vagues d'apparition de plus en plus denses.

 

Il est possible d'upgrader ses armes pour lutter contre les (nombreux) envahisseurs.

     Ces vagues justement parlons-en : contrairement à l'époque Space Invaders, le joueur ne doit plus défendre des bastions mais uniquement vaincre tous les adversaires qui cherchent à le détruire. Ceux-ci apparaissent alors face ou même perversement derrière le joueur et effectuent ensuite un genre de danse cosmique avant de tous se ranger en haut de l'écran comme à la vieille époque. Sauf que les Invaders de 2010 ont gagné en agressivité et certains viendront carrément chercher le face to face et vous distraire du gros peloton qui vous canarde du fond. Encore heureux que les collisions avec les adversaires ne sont pas gérées... pour terminer sur le gameplay, il est nécessaire de préciser que le joueur ne peut se déplacer uniquement qu'horizontalement en appuyant sur les côtés de l'écran (tirs automatiques), ce qui réduit considérablement les possibilités d'esquive.

     Un mot sur la réalisation qui pourrait s'apparenter à du Geometry Wars pour le côté flashy mais néanmoins beaucoup moins spectaculaire avec trop peu d'effets de particules. Bien sûr dans une optique complètement assumée d'anti-retro, les sprites sont très pixélisés, du vaisseau du joueur en passant (évidemment) par les indémodables Invaders et les cutscenes.

 

Vous rirez forcément aux différentes scènes de dialogues.

     Car oui il y a des cutscenes et donc un scénario dans Radiant ! Et j'ai envie que c'est de là que provient mon coup de cour. Car alors qu'on pourrait s'attendre à un enchaînement bête et méchant de niveaux sans lien, les devs ont fait l'effort de proposer un semblant de trame de fond. Ainsi on assiste à des scènes de dialogues entre Max Blaster et son sergent mais également avec les Invaders. Et autant dire que l'humour, simplet, est de mise et certaines répliques et scénettes parviendront sans mal à arracher quelques sourires. Les dialogues sont stéréotypés à souhait et totalement assumé et apporte un goût encore plus rétro à l'ensemble. Mais si l'histoire au début semble somme tout assez banale, on détruit des vagues, puis un ou deux boss importants, un twist complètement spatio-anxiogène débarque et là on ne peut que sortir un "WTF ?" d'étonnement et continuer à jouer afin de savoir pourquoi et comment ? Et c'est là qu'on joue à Radiant non plus pour faire du score, mais bien pour savoir comment l'histoire se termine-t-elle. Et autant dire que vous risquez d'être surpris par le final !

     Bref, Radiant est un excellent petit jeu, parfait pour la pause du midi ou dans le métro. Avec son gameplay addictif, sa réalisation délicieusement rétro et son histoire spatio-rocambolesque humoristique, il serait dommage de s'en priver d'autant plus qu'il n'est qu'à 0,79€.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Il faudrait vraiment mettre cet edito à jour...

Chose faite !

Archives

Favoris