Le ChipstBlog

Le ChipstBlog

Par Chipster Blog créé le 31/10/10 Mis à jour le 01/01/13 à 14h20

Un blog sur les jeux vidéo, rien de plus, rien de moins ! Ou pas.

Ajouter aux favoris
Signaler
Expérience personnelle

     Allez, une fois n'est pas coutume c'est parti pour le récap' annuel de mes expériences vidéoludiques. Et, comme l'an dernier que je qualifiais d'"orgasmique", cette apocalyptique 2012 a fait encore pire ! Ou meilleur... en tout cas y avait clairement à boire et à manger.

     Comme d'habitude, je ferai un résumé de chaque jeu en essayant d'être le plus bref étant donné la quantité de maaasse. Désolé par avance pour cette lecture longue et quelque peu rébarbative, mais lister les jeux ainsi me permet de donner un avis clair et concis sur chacun d'entre eux. Les titres sont toujours ordonnés de manière chronologique. Allez let's go !

Skyrim

     Et oui, déjà un an... je n'avais pu y toucher en 2011, étant déjà occupé à poutrer du bandit avec une chauve-souris. Et puis début janvier je me suis mis à Skyrim. Et puis la claque quoi. Encore aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir affaire au jeu avec le plus grand contenu auquel j'ai jamais joué. Un an après, c'est toujours l'émerveillement devant la grandeur des paysages, soutenu par des thèmes sublimes, et un sentiment de découverte quasiment intacte. Oblivion m'avait déçu dans son système de combat, ici j'ai enfin été satisfait. Clairement un de mes plus grands jeux ever.

Vanquish

     Ah Vanquish, mon Noël Gameblog de 2011, qu'est-ce que j'en ait entendu du bien. Malheureusement la sauce n'a que moyennement prise avec moi. Oui le gameplay est super dynamique, ça va super vite, on se traîne pas un 3,5 tonnes (cf GeoW) blabla. Mais j'ai justement moins accroché que ce jeu avec des cammioneurs. La faute à un univers trop terne, peu écléctique, des situations peu marquantes mais aussi répétitives. Ce n'est pas un mauvais jeu, mais je trouve qu'il galvaude un peu son titre de "best TPS ever" que certains lui donnent.

I am Alive

     Je n'aurai jamais pensé me prendre ce jeu en Day One. Et pourtant. Censé être un AAA à la base, puis perdu dans les abymes de l'oubli toussa, le titre apocalyptique d'UbiSoft sort finalement sur XBLA. Et ça été une très bonne surprise ! Avec un aspect de survie plus accentué qu'on a l'habitude voir aujourd'hui, I am alive propose une histoire certes anecdotique, mais dans un monde qui prend aux tripes grâce à une réalisation touchante. Enfin, il propose à mon goût le meilleur système d'escalade et on est vraiment en stresse lorsqu'on grimpe un immeuble à bout de force !

Silent Hill Downpour

     Remporté lors du concours de notre Butcher national, Downpour est mon tout premier Silent Hill. Et je peux dire que je n'ai été aucunement déçu. Malgré des faiblesses purement techniques (freezes, framerate en berne) évidentes ainsi qu'un système de combat plus que frustrant, le titre de Konami m'a vraiment procuré une bonne expérience. La direction artistique (les décors, pas les monstres hideux (ici c'est pas un compliment)) m'a bien plu et les frissons étaient là. J'ai également bien accroché à l'histoire et le dénouement que j'ai eu m'a particulièrement... interloqué !

Stranglehold

     Trouvé (et largement trouvable à la Fnac du coin) à pas cher, Stranglehold était un jeu que je voulais faire, ayant grandement apprécié la démo à l'époque. Son système de gunfight est vraiment jouissif, bien que parfois imprécis, mais c'est surtout les intéractions avec les décors qui fait le sel du jeu. On passera évidemment sur l'histoire pour se concentrer sur des joutes parfois vraiment abusés où on provoque limite des génocides... bref un bon petit jeu qui vaut bien son prix : 10€. 

Bayonetta

    Autre jeu que je n'ai pu faire que cette année, Bayonetta est enfin passée entre mes... mains. Et cette fois je suis d'accord, la réputation du jeu est loin d'être usurpée. Outre le charisme évident du personnage, c'est un système de combat outrageusement dynamique qu'on a ici et qui m'a permis de prendre vraiment mon pied lors de certains passages (ces duels avec la blonde dont j'ai oublié le nom, vraiment Dante-sques !). Avec ce qui faut en plus de contenu, mais je suis trop flemmard pour me tapper le jeu ouate-mille fois et tout débloquer..

Viking : Battle for Asgard

     J'ai eu beaucoup de mal à me procurer ce Viking Battle for Asgard et maintenant je comprends pourquoi... le titre a pris un sacré coup de vieux à tous les niveaux. Techniquement faible et doté d'une patte artistique clairement pas assez mise en valeur, le jeu est surtout lent et rébarbatif (un peu comme ce récap'). Il y a bien les batailles de masse qui impressionnent un peu mais ce n'est pas assez pour relever l'intérêt que j'ai porté pour ce jeu.

Diablo III

     Oh que j'en attendais de ce Diablo III ! En particulier parce que je n'ai jamais touché au II. La bêta m'avait vraiment convaincu, et la déception n'en a été que plus grande. Si je devais résumer le jeu, je ne parlerai que du premier acte, véritable coeur de l'univers à mon goût. Variété, beauté, richesse, les autres paraissent bien en reste avec des thématiques tristement classiques (enchaîner le désert avec la neige, sérieusement, en 2012 ?). Bon après le gameplay ouais, c'est agréable et tout, le loot aussi mais je trouve qu'on ne progresse pas assez, il faut vraiment atteindre les niveaux de difficultés supérieures pour avoir de l'intérêt niveau stuff. Un peu ma déception de l'année quoi.

Fez

    Ca y est, mon plus gros coup de coeur, c'est lui. Evidemment venté par notre Fache national, j'ai craqué Day One pour ce titre dont l'aspect m'intriguait particulièrement. Et ce fut l'envoutement total ! Un univers sublime, avec une bande son qui ne l'est pas moins, Fez est un hymne à la découverte, à la débrouillardise mais aussi l'émerveillement devant un micro-monde. Avec un gameplay vraiment original, le jeu offre surtout un vrai challenge pour les neurones et laisse le joueur sans aucun indice déchiffrer et comprendre de lui-même l'environnement qui l'entoure. On n'en fait plus beaucoup des jeux comme ça.

Deadlight

     Second jeu à ambiance post-apo de mon récap', Deadlight m'avait attiré grâce à des screens accrocheurs qui donnaient le ton d'un univers sombre et d'une direction artistique sympathique. C'est bel et bien le cas, cependant il est vraiment dommage que le gameplay ne suive pas. On a ici un titre qui offre de la plate-forme basique et des combats peu passionnants mais surtout frustrants (une dizaine de coups de hache pour tuer un zombie, m'ouais..). L'ambiance est donc très bonne mais c'est malheureusement tout ce que ce titre a pour lui.

LA Noire

     La période creuse estivale est toujours l'occasion de retrouver d'anciens jeux à petit prix. C'est comme ça que j'ai pu me procurer l'édition GOTY de L.A. Noire. Je dois vous avouer qu'il est l'un des rares titres ici que je n'ai toujours pas terminé. La faute à un rythme lent, des enquêtes parfois sympathiques, parfois ennuyeuses. Si la réalisation est un régal (les visages, les intérieurs, un L.A. joli mais terriblement vide), j'ai bien évidemment pesté devant les interrogatoires et les routines assez répétitives. Un bon titre mais peut-être un peu trop long, pour une fois.

Syndicate

     Autre jeu estival, Syndicate m'a attiré de par sa patte artistique, étant un petit amateur de ce décrié procédé qu'est le lans-flare et dont le titre d'EA abuse continuellement. On a ici affaire à un FPS relativement classique, qui tente d'apporter plus de pouvoirs au joueur avec ces fameuses possibilités de piratage, finalement assez anedoctiques dans leur impact sur le gameplay. Ca défouraille pas mal, c'est assez joli mais une fois n'est pas coutume l'histoire laisse à désirer et une fois terminé, on n'en retient pas grand chose.

Lollipop Chainsaw

     Une blondinette qui découpe du zombie à la tronconneuse ? Il m'en fallait pas plus pour (c)raquer. Lollipop Chainsaw est littéralement barré, autant dans son personnage principal, la craquante Juliet Starling, que ses situations rocambolesques. Le titre est bien faiblard techniquement mais ce qui m'a vraiment énervé c'est son rythme. Les séquences de jeu sont en effet cassées par des cut-scenes incessantes qui découpent le jeu en "zones" avec un certain nombre de zombies à éradiquer. Le jeu est donc très fun à faire la première fois, mais aussi chiant à refaire, même pour débloquer les tenues aussi sexy soient-elles de la petite lycéenne. 

Prototype 2

Darksiders II

     Mon autre coup de coeur. Après un génial premier épisode, ce Darksiders II a déçu beaucoup de monde. Pas moi. Oui l'histoire est mauvaise, oui la narration fait parfois foutage de gueule, mais nom de Non, cet univers m'a foutrement accroché ! Joe Mad a encore fait un travail énorme sur cet opus, de même que Jesper Kyd qui donne ici une de mes BO préférée de l'année aux côtés de Skyrim. Death est jouissif à contrôler, le jeu est bien plus grand que son prédécesseur, les combats sont encore plus dynamiques, le loot ne m'a pas du tout rebuté, bien au contraire. Bref, ce Darksiders II a été ma bonne grosse came de l'année avec TES V.

Sleeping Dogs

     Mon dernier jeu avant une rentrée scolairement déplorable, Sleeping Dogs a été une bonne surprise. En disette de GTA-like ces derniers temps, le jeu de Square Enix offre un dépaysement bien agréable avec une ville de HK superbe. Mais surtout, et c'est bien là que je l'attendais le moins, une histoire très agréable à suivre. Trop peut-être ? Pas tant que ça, car si on enchaîne bien les missions pour suivre l'histoire, c'est aussi parce que les à-côtés sont peu passionnants. A noter également une très bonne bande-son.

 

Dishonored

     Il était attendu ce Dishonored, et malgré mon débordement de boulot, j'ai quand même craqué pour ce jeu français atypique.  Evidemment, sa grande force c'est son univers, sa patte graphique. Le monde de Dishonored est fascinant et m'a bien plu. Certaines textures dignes de l'âge d'or de la PS2 un peu moins... son histoire, bien que conventionnelle au début, décolle à un certain moment et a enfin réussi à m'accrocher. J'ai cependant trouvé son gameplay et ses choix pas aussi impactants que certains tests l'ont laissé entendre. J'ai joué en discret et tuant le moins possible. Bref c'était sympa, mais pas un GOTY.

Borderlands 2

     Etant donné que je n'étais pas allé très loin dans le premier, il me paraissait improbable de me procurer un jour le deuxième épisode de Borderlands. Mais ça, c'était avant qu'un pote me persuade en y jouant devant moi et me demande de le prendre pour faire de la coop. J'ai donc trouvé un jeu avec un univers super fun, très joli... mais chiant. Voilà, désolé toussa, mais je n'ai pas accroché au gameplay. Le loot est lourd au possible et je n'ai eu aucune sensations (ce qui est embêtant pour un FPS je trouve). Le jeu est très bon, il a des qualités, mais je n'ai pas aimé, je n'ai pas accroché et j'en suis le premier attristé...

Call of Duty Black Ops II

     Oui j'ai craqué pour le Grand Méchant Loup. Pour ma défense, j'étais faible psychologiquement à ce moment et j'avais envie de me défouler ! C'est donc le dernier CoD que j'ai acheté depuis MW 2, mais surtout parce que son approche anticipation m'a également attiré. Je n'ai donc fait que la campagne que je n'ai pas trouvé ignoble, comme les 3/4 des gens pensent maintenant. C'est clairement pas subtile, ni extrêmement passionnant, mais il y a des passages sympas et une réalisation agréable (notamment grâce à une fluidité exemplaire).

Halo 4

     Et le gros morceau pour la fin. Le jeu du fanboy de la série. J'ai attendu le dernier moment, le plus calme, pour lancer le tout nouvel épisode de cette saga qui m'a vraiment lancé dans le JV quand j'étais ado. Je vais pas m'étendre trop ici parce que je compte en faire un vrai billet, mais autant dire que j'ai été convaincu par le boulot de 343 Industries. L'univers de la série n'a jamais été aussi beau, l'histoire est encore plus dynamique et la relation John-Cortana très touchante (bravo à la nouvelle doubleuse de Cortana au passage) pour les fans comme moi. Quelques écueuils néanmoins, comme le design très générique des Prométhéens et leur intérêt qui ne m'ont pas convaincu (au final, on ne prendra jamais autant de plaisir qu'à combattre les Covenants), ainsi que des séquences de jeu à la Darksiders II (aller activer 2 bidules pour détruire 3 trucs) très redondantes. Heureusement certains passages sont vraiment sympa ! Enfin, le Chief est de retour et putain que c'est bon ! Le meilleur en terme de qualité selon moi depuis le 2.

 

     Voilà si vous êtes arrivés ici sans tricher, bravo à vous ! Alors oui, beaucoup de ces jeux sont des AAA, des blockbusters qui tâchent et salissent l'industrie (bouhouh !), mais la plupart m'ont vraiment plu et la qualité globalement était au rendez-vous.

     Au niveau des jeux que j'aurai bien aimé faire cette année, il y a du NFS Most Wanted, du Assassin's Creed III et Resident Evil 6 (ceux-là c'est pour bientôt je pense), peut-être un peu Max Payne 3, la MGS Collection, Hitman Absolution, DOA 5 et puis sûrement d'autres mais bon, le temps, l'argent toussa... Je vous donne quand même rendez-vous la semaine prochaine pour mes attentes quant aux titres de 2013 !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

MasterX
Signaler
MasterX
Stranglehold ^^

Je ne sais pas s'il a bien vieilli, mais j'avais retrouvé dans ce jeu les bon vieux codes d'un Max Payne (l'interaction avec les éléments du décors en plus) et le mode de difficulté "hard boiled" a été horriblement difficile à finir, mais terriblement jouissif au final ^^
J'avais hésité d'ailleurs en 2012 à me le racheter, pas pour y jouer, juste pour l'avoir dans ma collection (d'ailleurs je l'ai peut être fait, faudrais que je vérifie...)

Et ouais moi je répond des mois après sur un article, j'assume
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Joli récap'.

Celim.
Chipster
Signaler
Chipster
Bha parce que j'ai fait un lien vers mon test sur l'image, tant qu'à faire :o c'est vrai que ça fait moche sans description... boh tant pis *-*
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Je suis d'accord avec l'avis de Vanquish, il ne mérite pas le titre de best TPS ever.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Pourquoi Prototype 2 a pas de description :'( ?
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Stranglehold B)

Édito

Il faudrait vraiment mettre cet edito à jour...

Chose faite !

Archives

Favoris