Le ChipstBlog

Le ChipstBlog

Par Chipster Blog créé le 31/10/10 Mis à jour le 01/01/13 à 14h20

Un blog sur les jeux vidéo, rien de plus, rien de moins ! Ou pas.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Démos

 

     En développement depuis 2010, EA a beaucoup communiqué ces derniers temps sur son bébé avec différents developers diary présentant les particularités de son titre. La démo est enfin arrivée à trois semaines de la sortie et propose un contenu assez conséquent pour une démo, reflétant l'ambition de Big Huge Games. Et il y a beaucoup de choses à dire sur ce Reckoning !

 

C'est vous que ces deux petits nains transportent. Oui vous êtes mort !

     La démonstration débute avec une cinématique de deux petits nains transportant une chariotte.  L'originalité du début du jeu vient du fait que notre personnage est mort ! Oui, dès le début. C'est lui que les nains trimballent et qu'ils doivent jeter aux ordures. Ceci fait, notre héros ressucite miraculeusement sur le sommet d'un amas de cadavres tous plus putrides les uns que les autres. Il va falloir découvrir pourquoi ce réveil. Il s'avère qu'en fait le Puit des Âmes dans lequel nous avons été jeté a réagit à notre présence et a permis notre résurrection, une première depuis sa création. Mais le danger est imminent puisque de vils... méchants tout rouges attaquent le Puit dans le but d'en découvrir les secrets les plus profonds. Il va donc falloir le défendre contre l'envahisseur.

     Etant donné le nombre de choses à dire sur le gameplay, je vais commencer de suite par évoquer l'aspect visuel. Dès le début, l'identité graphique est reconnaissable : on a clairement affaire à un WoW consolisé. Un aspect cartoon des personnages et décors (mais chatoyants), des décors colorés et des animations assez basiques. Au final tout est relativement grossier mais quand même agréable. La grotte qu'on traverse pendant la première partie de la démo propose donc un cheminement assez linéaire et un revêtement classique. Une fois sorti, on découvre un monde féérique très Fable et WoW-esque avec de la verdure, des maisonnettes en bois, des arbres entourant les chemins etc. Les couleurs ressortent encore plus mais le clipping se fait bien plus insistant également. A noter que dans l'ensemble le jeu est très fluide. Bref rien de magnifique mais le titre reste joli à regarder. La direction artistique est en tout cas assez inexistante quant on connaît déjà par coeur Warcraft et ne se démarque (pour le moment du moins) pas des autres jeux d'heroic fantasy.

Globalement très agréable, le titre souffre quand même d'un manque d'ambition artistique

     Comme chaque jeu du genre, on nous propose donc de créer une bonne partie de notre personnage au tout début. Que ce soit physiologiquement via les habituels critères de spécifications comme le sexe, les cheveux, peau, pilosité, tatouages, bijoux et autres accessoires, ou encore de la race (aux noms imprononçables pour faire genre mais en gros humain ou elfe, as usual donc) qui va déterminer nos caractéristiques principales. La personnalisation est donc poussée mais aujourd'hui finalement assez classique et dans les standards du genre sans plus. On aura cependant l'occasion au fil de l'aventure d'affiner encore plus ses compétences avec les habituels tendances en magie, combat ou plutôt discretion.

     Abordons donc maintenant les différents aspects du gameplay. Et c'est là qu'on remarque plus les ambitions de Reckoning plutôt que dans son univers. On sent que les développeurs ont eu envie de faire beaucoup et de regrouper un maximum de genres et possibilités. Il y a de l'action, de l'infiltration, de la sociabilité, de l'exploration. Le problème c'est qu'en voulant en faire beaucoup, on en fait un petit peu partout plutôt que beaucoup sur un domaine précis. Au final, tout est donc assez simple et accessible. Les combats au corps à corps se résument à du matraquage de X, parfois en parant avec le bouclier, parfois en esquivant. On peut utiliser la magie (une décharge éléctrique) avec la gâchette suivi d'un bouton associé à la dite magie. Bref, tout est très intuitif mais peu développé. Une arme de distance peut être utilisée, ici l'arc je suppose qu'on aura autre chose plus tard. La casualisation est ici évidente puisque le ciblage d'ennemi est automatique et le nombre de flèches illimité se rechargeant avec le temps. Signalons également, c'est dans l'ère du temps, la présence de QTE pour achever ses ennemis. Heureusement ceux-ci sont assez rares pour être appréciés à leur juste valeur. La furtivité est présente à son plus simple appareil : accroupi, notre héros peut achever d'un coup son adversaire dans le dos. Très classique donc, mais néanmoins efficace pour les amateurs.

Lors des combats, la caméra s'éloigne un peu pour une meilleure visibilité mais un dynamisme moindre

     Comme je le disais plus haut, le RPG de Big Huge Games s'inspire énormément de Fable et WoW. On a donc une mini-carte affichée présentant apparemment des niveaux très linéaires en dehors des villages. Le loot est bien évidemment de la partie avec toute sorte d'objets et trucs de tout genre à récolter dans des coffres ou sur les cadavres des ennemis occis. Ca va de pièces d'équipements à des trucs inutiles comme on peut en voir dans le MMO de Blizzard comme des crânes d'os. Bon... je suis pas du tout fan du loot abusé de partout mais soit, ça doit bien plaire à certains. Il y a évidemment de l'or à amasser, un cycle jour/nuit dont je ne sais pas l'influence sur l'univers, des gemmes à récolter et utiliser lors d'artisanat. Côté sociabilité, le jeu se repose également bien sur de nombreux dialogues avec les PNJ. Il est donc possible de les questionner sur ce qu'on veut, mais aussi d'obtenir parfois plus d'informations ou récompenses en usant de sa persuasion (à l'instar de nombreux autres RPG une fois de plus). Une fois arrivé dans le village, la mini-carte se fait inonder d'icônes et on imagine qu'on va y passer du temps (limité à 45 minutes dans la démo à partir de ce point) avec de nombreuses quêtes secondaires.

 

Au final, j'en pense quoi ?

     Kingdom's Alamur Reckoning semble synthétiser tout ce qui est possible dans le genre Action-RPG. Pour les plus férus du genre, ce n'est pas qu'ils ne prendront pas de plaisir, mais ils auront l'impression de jouer à grand mix de tout ce qu'ils connaissent déjà en un peu plus réduit. Les autres auront du bonheur à découvrir un gameplay très large aux nombreuses possibilités.

     Pour mon avis, le titre reste donc bien trop classique de ce que j'ai pu en tester et manque bien trop de personnalité pour se démarquer. Il n'est pas désagréable, mais il n'est surtout pas surprenant. A voir le reste cependant puisqu'il semble tout de même proposer un contenu très riche à la forte replay-value.

Voir aussi

Groupes : 
Warcraft, Fable
Jeux : 
Les Royaumes d'Amalur : Reckoning
Sociétés : 
Big Huge Games
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Chipster
Signaler
Chipster
En effet c'est l'impression que j'ai eu, les différents aspects m'ont paru survolés, simplistes. Après je temporise sachant que ce n'est qu'une démo et en plus le début du jeu. Ça n'empêchera peut-être pas d'apprécier toutes ces petites choses je pense, au final ça rend l'univers d'autant plus dense. Mais c'est clairement le manque de personnalité, d'originalité qui m'ont plus ennuyé.
Après si tu n'as pas touché à WoW, l'univers est vraiment charmeur grâce à ses couleurs effectivement.
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
J'ai été très agréablement surpris par la démo, alors que je n'avais pas du tout suivi les infos sur le jeu. Du coup, ce sera sans doute achat en Day One pour moi.
upselo
Signaler
upselo
Je te trouve un peu pessimiste sur le potentiel du jeu (tous les aspects seraient survolés), mais bon. Aussi, n'ayant pas joué à WoW, je ne peux pas dire que je trouve la direction artistique déplaisante. Au moins, c'est coloré.

Édito

Il faudrait vraiment mettre cet edito à jour...

Chose faite !

Archives

Favoris