Le ChipstBlog

Le ChipstBlog

Par Chipster Blog créé le 31/10/10 Mis à jour le 01/01/13 à 14h20

Un blog sur les jeux vidéo, rien de plus, rien de moins ! Ou pas.

Ajouter aux favoris
Signaler
Expérience personnelle

     Comme il est de coutume, je m'attelle à mon tour sur le petit catalogue de jeux que j'ai pu tester en cette riche année 2010. Vous y constaterez qu'il n'y a pas que des nouveautés qui y figurent.

     J'ai décidé de ne pas faire de top, tout simplement parce que je n'ai pas particulièrement de préférence et que chaque jeu m'a fait vivre des expériences différentes.

 

Darksiders


 

     Mon premier jeu de l'année et quel jeu ! Un véritable coup de coeur, j'attendais déjà Darksiders au travers des quelques images que j'avais vu, cet univers post-apocalyptique et ce design comics tellement stylé m'a tout de suite attiré l'oeil. Et une fois en main, c'est un véritable bonheur de jouer avec War et de déambuler dans ces niveaux artistiquement sublimes, je pense ainsi au manoir ou au parc suffoquant. Si techniquement c'est pas toujours au top - tearing aujourd'hui corrigé via un patch, aliasing, chutes de frame rate - la direction artistique et la qualité des doublages nous immergent pleinement dans le conflit. Les énigmes sont parfois tordues mais s'intègrent parfaitement dans le gameplay et en alternance avec des combats parfois vraiment haletants.

     Bref, si ma seule déception irait au boss de fin vraiment pas intéressant, Darksiders est un véritable petit bijou du genre aventure que je recommande chaudement.

 

Killzone 2

 

 

     Livré avec la console, Killzone 2 m'avait fait, comme beaucoup, très grosse impression lors de sa mythique apparition à l'E3 2007. Devenu pour moi un des nouveaux étalons graphiques dans le genre, le titre de Guerilla m'a bien amusé. Techniquement quasi-irréprochable avec son approche très réaliste, avec un frame-rate en général constant et aucun aliasing, on est littéralement en pleine guerre. J'ai notamment apprécié la lourdeur du personnage donnant encore plus de crédibilité à l'univers et le rendant d'autant plus vrai. C'est peu précis, c'est lent, mais la possibilité de se couvrir apporte un réel plus au gameplay. J'ai par contre été vraiment déçu par la fin du jeu, notamment dans sa direction artistique et la pelleté d'ennemis qu'il nous envoie à la tronche jusqu'à plus soif.

     Littéralement bluffé par Killzone 2, le titre m'en a donné assez pour ne pas nécessairement vouloir continuer avec un troisième épisode dans la même veine.

 

Uncharted 2 : Among Thieves

 

 

     Impensable de passer à côté, Uncharted 2 s'est subrepticement glissé dans ma console après avoir été échangé contre GT5 Prologue. Et quelle aventure ! N'ayant pas fais le premier épisode, le titre de Naughty Dog est un véritable petit bonheur tant il est maîtrisé autant dans sa réalisation que dans sa narration. J'ai immédiatement accroché aux personnages et au triangle amoureux que j'ai trouvé amusant à suivre. Les phases de plate-formes dynamiques m'ont bien plu et les décors magnifiques m'ont fais voyagé. J'ai également été surpris par le corps à corps, entre le QTE et le vrai jeu de combat. Malheureusement j'ai été assez déçu du boss de fin, pas très intéressant à jouer et pourtant se déroulant dans un niveau sublime.

     Uncharted 2 m'a époustouflé par la variété de ses environnements et son dynamisme, et je n'en attends donc pas moins pour le troisième épisode.

 

God of War III

 

 

     Un très gros titre que j'ai eu le plaisir d'acquérir avec ma Playstation 3 cette année, God of War III fut concrètement ma plus grosse claque en 2010. Avec cette réalisation quasi-parfaite, Kratos a littéralement crevé mon nouvel écran dans un déchaînement de violence que j'avais rarement joué. Fluide, aucun aliasing, reflets à tomber par terre (ce marbre !), textures hyper soignées, God of War III permet de ressentir encore plus fort la colère du spartiate lors de ses combats titanesques, parfois (trop ?) difficiles. Ceux-ci requerront un minimum de technique dans ses enchaînements, malheureusement le système d'esquive à la ramasse m'en a fait autant rager que le guerrier vengeur. L'univers mythologique m'a particulièrement enchanté avec une histoire que j'ai trouvé prenante de par son univers sombre et tragique.

     Titre presque indispensable de la console de Sony, God of War III m'a donné beaucoup de frissons; c'est violent, c'est brutal, et c'est beau - la très bonne BO n'y a pas été pour rien non plus.

 

Dead Space

 

 

     En parlant de frissons justement, en voilà un qui m'en aura fait voir. Dead Space fut un véritable calvaire pour mon petit coeur peureux. Quelle ambiance ! L'idée de mettre la caméra aussi près d'Isaac Clark pour mettre le joueur au coeur de l'enfer est déjà brillante. Techniquement impeccable grâce à des jeux de lumières tout simplement superbes et une direction artistique dans la veine des Alien, Dead Space me faisait clairement froid dans le dos. Et ce n'est pas ces bruitages glaçants (il faut entendre un tube tomber dans un tout petit couloir !) qui feront diminuer le trouillomètre. Si l'histoire n'est pas aussi éclatante que son ambiance, j'avais en tout cas bien envie de sortir de cet enfer. J'ai d'ailleurs apprécié de changer d'environnement lors du dernier chapitre.

     Me faisant monter la température en juillet qui était déjà assez élevée comme ça, Dead Space m'a procuré de sacré sueurs. Bien assez pour que je n'ai pas plus envie de recommencer avec le deuxième épisode.

 

Flower

 

 

     Après ce déchaînement de violence, un vent (ha ha !) de fraîcheur souffle enfin sur ce catalogue ! Flower est pour moi l'un des jeux les plus beau que j'ai jamais fait. Pas sur le plan technique bien que celui-ci soit déjà impeccable, non je parle sur le plan du ressenti, des émotions. Enfin quelque chose d'original, de frais, de nouveau. Si la principale ombre au tableau est le nombre de niveaux assez faible, ceux-ci ont le mérite de se renouveler. A ce titre, le jeu m'a vraiment touché en passant de niveau très chaleureux et apaisant au désespoir d'environnements déchirés par la pluie et les installations humaines. Et le fait de jouer totalement avec la Sixaxis gérée parfaitement n'a fait que me transporter encore plus dans cette formidable fable écologique.

     Un gros coup de coeur pour Flower qui n'est pas qu'un jeu mais aussi une véritable expérience pour les sens. J'attends donc de voir ce que va donner Journey.

 

Just Cause 2

 

 

     Pour les vacances d'été, je voulais un jeu qui sentait bon le sable chaud. Et j'ai été bien servi avec Just Cause 2 qui est un véritable voyage exotique. Délire complètement assumé jusque dans le moindre de ses dialogues pourris digne des pires films d'action des années 80, le titre de Square Enix c'est de l'action sans concession et une liberté incroyable dans une aire de jeu aussi gigantesque que magnfique. Si des centaines de véhicules sont à disposition du joueur, leur maniabilité déplorable fera tout de suite regarder du côté du grappin qui est vraiment jouissif à utiliser. Très répétitif autant dans ses missions que dans ses décors quoiqu'éclectiques, c'est bien pour voir du pays et y foutre le bordel que j'ai joué à Just Cause 2.

     Techniquement impressionnant compte tenu de l'immense terrain de jeu, Just Cause 2 m'a fait passé des moments sympathiques, mais la répétitivité des missions a fait que je n'ai pas eu le courage de le terminer.

 

Batman Arkham Asylum

 

 

     Après avoir fait la démo et reçu les échos de ce soit-disant chef-d'oeuvre, je me devais de faire ce Batman Arkham Asylum. Et la surprise fut quand même de taille, bigre qu'il est bon ce jeu ! L'asile m'a semblé plus vrai que nature, les personnages parfaitement rendus et doublés, le terrain de jeu agréable à parcourir, le gameplay aux petits oignons avec ses gadgets, ses combats intéressants, ses énigmes sympathiques, tout dans ce jeu m'a fait apprécié l'univers sombre du Chevalier Noir que je ne connaissais pas très bien. Certaines séquences m'ont d'ailleurs bien marqué (la morgue). L'histoire est rondement menée et j'ai apprécié que le jeu soit très riche en contenu notamment sur les biographies des personnages. Petite déception cependant sur les boss.

     Bref, après un tel coup de maître, je ne peux qu'attendre avec impatience le second épisode qui s'annonce tout aussi grandiose, d'autant plus qu'il se déroulera dans Gotham-même.

 

Halo Reach

 

 

     Ha Halo. Une très grande histoire d'amour avec cette licence qui fut un peu celle qui m'a véritablement lancé dans le jeu vidéo avec un premier épisode tout simplement inoubliable. Et c'est vrai que ce Reach a des relents de Combat Evolved. Et ce n'est pas ce niveau nocture qui plaira aux nostalgique qui viendra contredire cette impression. Techniquement j'ai apprécié que le jeu soit enfin au point contrairement au troisième opus. Côté gameplay, aucune surprise, presque rien n'a changé. Bien rythmé, si j'ai été dans l'ensemble déçu par les cinématiques que j'ai trouvées molles, les séquences en véhicules m'ont bien plu et l'ambiance apocalyptique bien maîtrisée.

     Je n'apprends rien à ceux qui aiment Halo, ce Reach est assurément un épisode à ne pas manquer. Néanmoins, à titre personnel, il ne m'a pas marqué plus que ça, trouvant qu'il manquait peut-être un peu d'envergure.

 

Red Dead Redemption


 

     Bon je crois que sur Red Dead Redemption tout a déjà été dit. C'est beau, c'est grand, c'est intense. John Marston est un cowboy marquant dans sa quête de rédemption. Un GTA au Far West mais plus profond en somme. Le gameplay est plus abouti, les séances de gunfights ne souffrent pas autant de la lourdeur que celles de GTA IV. J'ai bien apprécié les petits évènements intempestifs qui viennent interrompre le joueur dans ce qu'il fait, rendant l'univers encore plus crédible et vivant. Cependant, j'ai trouvé que l'aspect chasseur était assez gadget mais je ne m'y suis pas vraiment penché plus que ça. L'histoire m'a plu et certains personnages m'ont bien amusé (Seth et Dickens), j'aurai cependant apprécié que Dutch soit plus approfondi car je l'ai trouvé plus intéressant que Williamson.

     Red Dead Redemption est assurément un bon jeu. Mais je ne comprends pas trop l'engouement assez incroyable autour de ce jeu. GTA IV m'avait bien plus impressionné à son époque.

 

     Ayant déjà donné mon avis sur inFamous et Alan Wake, je vous renvoie aux articles respectifs. Pour faire simple, j'ai bien aimé inFamous et j'ai été déçu par Alan Wake.

 

 

     Globalement donc cette année 2010 fut un très bon cru. Pas forcément très variée, beaucoup d'action, la plupart des titres m'ont en général satisfait même si vous l'aurez remarqué j'ai souvent été déçu par la fin que j'ai trouvée bancale par rapport au reste de l'histoire. Pendant toute cette année, j'ai noté qu'un gap graphique avait vraiment été franchi, la plupart des jeux étant très bien réalisés, ce fut un régal pour les yeux.

     Par manque de temps, j'aurai cependant aimé faire plus de titres comme Bayonetta, Demon's Souls, ou même un des Fallout, Super Street Fighter IV et CoD Black Ops.

 

Mes attentes vidéoludiques pour 2011 >>

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
LAUL bah oui mais justement c'est ce qui m'a gêné. J'aime quand j'ai de la liberté mais pour accomplir quelque chose, là c'est tellement vaste qu'au final j'ai l'impression d'avoir rien à faire :D
Pour le coup je pense qu'ils sont allé un peu loin!
Chipster
Signaler
Chipster
Pour JC 2 oui, la carte est tellement vaste que perso j'ai fais à peine trois missions principales je crois xD
Comme tu dis, on passe plus son temps à faire n'importe quoi, le jeu est plutôt fait pour ça je pense ^^
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
J'ai commencé Just Cause 2 et je trouve ça bien stylé, mais il manque des missions principales je trouve pour canaliser un peu le gameplay. En l'état je passe juste mon temps à sauter en parachute à tirer, exploser des trucs et à mourir beaucoup. En fait il est tellement vaste et libre que s'en est limite trop je trouve, il manque un peu un cadre...

Sinon je suis d'accord Halo Reach excellent titre mais pas forcément mémorable et Batman AA...putain quel jeu quoi!

Édito

Il faudrait vraiment mettre cet edito à jour...

Chose faite !

Archives

Favoris