La Théorie du Chaos neutre

La Théorie du Chaos neutre

Par Silent Echoes Blog créé le 01/12/12 Mis à jour le 27/03/15 à 08h47

Dieu sait ce qu'on va trouver là-dedans.

Ajouter aux favoris
Signaler

40 modèles dispo sur Amazon.fr, réapprovisonnement le 29 mars!

http://www.amazon.fr/Nintendo-New-3DS-XL-European/dp/B00S84TQHS/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1427442311&sr=8-1&keywords=3ds+majora%27s+mask

Choppez la vôtre avant les revendeurs...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Avertissement: je suis une grande admiratrice de Nintendo. Pas du genre à acheter chaque Amiibo sortant, ou à m'émerveiller à chacun de leur remake. Mais une grande admiratrice malgré tout. Pour l'alternative qu'ils proposent face à Sony et Microsoft. Pour un univers qui a su rester fidèle à lui-même, quoi qu'il soit parfois accusé de ne jamais se renouveler. Au final peu importe, car ce n'est pas ce dont je souhaite parler ici. Il ne s'agit pas non plus de tomber dans la guerre des consoles, ni à couper la trique à l'un pour que l'autre ait la plus longue. La seule et unique chose que je souhaiterais développer dans cet article, c'est que Nintendo fait de la grosse merde ces dernier temps, et que ça commence à me casser les pieds.

 

  •  Vendre moins pour gagner plus?

 

Un peu d'actualité. Le phénomène Amiibo n'aura échappé à aucun d'entre vous ces derniers mois. La nouvelle petite égérie de Nintendo s'est vendue par camions, déclinée en de nouveaux exemplaires venant grossir une liste de personnages toujours plus longue. De la plèbe (Mario, Peach, Diddy Kong...) à l'aristocratie (Wii Fit Trainer, Harmonie, Little Mac...), les Amiibos s'arrachent, pour une raison qui sans doute nous échappe encore. Quelle importance en fait? Nous ne sommes pas là pour juger de l'intérêt que l'on peut y trouver pour Super Smash Bros. ou comme plug anal. Les Amiibos se vendent, et c'est tout ce qui compte pour le commerce. Nintendo y trouve son compte, et les joueurs leur plaisir.

Alors pourquoi, Nintendo, avoir choisi de couper une production à peine démarrée, en limitant d'emblée le nombre d'exemplaires sur le marché?

Autre exemple. Traitons un peu du cas Majora's Mask. Sans doute faites-vous partie de cette catégorie de joueurs qui durant 3 ans a attendu le ventre serré un remake de cet épisode très contesté. Le dernier Nintendo Direct a été pour vous - pour nous - un véritable enchantement en découvrant que nos prières avaient été entendues. Mieux que ça, notre attente a été récompensée par un exemplaire collector de la nouvelle 3DS, spécialement dédiée à Majora's Mask. Dès lors, chacun d'entre nous s'est rué vers son marchand de jeux pour réserver le collector. Parlons franchement, qui s'est fait fermer la porte au nez en demandant à réserver  ce dernier. Toi? Toi? Toi là-bas aussi au fond? Oui, nous tous. Pourquoi? Parce que Nintendo a décidé de lâcher 5000 exemplaires en France et pas un de plus. Tant et si bien qu'à peine une journée après son annonce, il était déjà impossible de réserver le collector, faute de distribution. Ne croyez pas que votre revendeur fait du recèle de trésors en arrière-boutique. Les boutiques se verront distribuer au lance-pierre 1, 2, peut-être 5 ou 6 exemplaires pour les plus chanceuses, selon si Nintendo les a à la bonne ou pas. Et tout le reste du stock aboutira chez Auchan qui distribuera les yeux fermés ces collectors qui seront aussitôt revendus 400 euros sur Ebay par des sales moches.

Le cas des Amiibos n'est pas bien différent. Nintendo a choisi de produire tant d'exemplaires, et puis stop. Link et Mario, ok, parce qu'ils ont la côte, donc quand même. Mais Harmonie? Le Villageois? L'Entraineuse? Non, pas trop, parce que voilà.

Ma question est simple: pourquoi, Nintendo, tiens-tu à ce point à faire des déçus?

 

  • Oui, pourquoi?

 

J'avoue ici ne plus arriver à comprendre le raisonnement de Nintendo. Pourquoi bloquer la production de ce que ton public aurait acheté les yeux fermé? Pourquoi faire tant de déçus parmi ce public qui était prêt à te suivre? Je ne compte plus les gens que je vois passer en boutique, qui n'auront pas leur collector Zelda. Ni ceux exaspérés à l'idée de mettre 75 euros chez Amazon pour une figurine en plastique mal finie. Ceux qui voulaient juste acheter, pour se faire plaisir, et aussi quelque part, pour faire tourner ta machine. Je pourrais hurler à la lune, en t'accusant de mal distribuer les petites boutiques pour -enfin!- retirer cette écharde profondément plantée sous la peau des éditeurs. Mais s'il n'y avait que cela? Les boutiques ne sont pas les seules à être touchées par la pénurie de marchandises que tu as toi-même choisi d'établir. Tous ceux qui te suivent, joueurs enfants ou adultes, sont victimes de ce diktat consistant à couper les vivres pour... pourquoi au final? Vraiment, je ne le sais toujours pas.

 

  • Alors oui Nintendo, tu nous fous mal.

 

Parce même moi qui était prête à te suivre, comme tant d'autres, j'ai un peu mal là où tu sais. J'ai passé l'éponge sur pas mal de choses où tu nous as fait un immense et souriant doigt d'honneur. Sur tes bundles collectors avec un jeu en démat' dégueulasse à l'intérieur, directement installé. Sur ton zonage raciste, que tu vas peut-être enlever, sait-on jamais, sur la Nintendo 4DS, version 2.6.9 de l'exemplaire fini avec les pieds de 2011. Sur toutes ces consoles qui me font perdre des heures précieuses avec les parents, à leur expliquer la différence entre la NDS/3DS/2DS/3DSXL/New 3DS, avec un nouveau modèle chaque mois. Tu n'es pas le seul à le faire, loin de là, ainsi va le commerce, n'est-ce pas?

Ne nous prend juste pas plus pour des cons que nous ne voulons bien l'être. Le diktat de production que tu imposes de manière tout à fait personnelle ne se contente pas de mettre les revendeurs indépendants dans la panade. Il nous déçoit nous, les joueurs, ton public. Car à qui profite ton crime? A toi? Peut-être, sinon pourquoi, à moins d'être vraiment con? De façon certaine en tout cas, il profitera à des revendeurs peu scrupuleux qui revendrons 80 euros un Amiibo qui ne devrait même pas en valoir 10. 400 euros pour une console Majora's Mask. A ce moment-là, on haïra les chiens qui profiteront sans scrupules de la chance qu'ils ont eue de mettre la main sur un collector, alors que nous non. Nous qui voulions juste l'avoir pour jouer. Nous haïrons ces revendeurs, mais au final, nous nous dirons "pourquoi?". Parce que tu leur as permis de le faire. Et à ce moment là Nintendo, c'est toi que nous haïrons.

Et le plus horrible dans l'histoire, et ça tu le sais, c'est que même lorsque tout ce public qui t'aimait te haïra, il continuera d'être ton client.

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler

On ressent tous ça un jour, qu'on soit collectionneur ou simple plébéien. Un beau matin, on se lève, et là, en checkant le web, on se retrouve face à face avec avec le bundle ultime, l'édition 3DS XL collector Majora's Mask... Ah non, c'est vrai que celui-ci ils veulent pas... Face au bundle collector ultime A Link Between Worlds, et sa magnifique console que je vous laisse une fois de plus admirer ci-dessous:

 

Et là, la première réaction qui s'impose chez tout fan un peu emporté par ses hormones, c'est:

 

On couine du bidon, on se trémousse sur place; que l'on possède une 3DS ou non, que l'on ait les thunes ou pas, on a cette petite voix qui nous dit "woah, trop cool, j'aimerais trop l'avoir!!!!!". Les concepteurs le savent, ils ont conceptisé le produit pour ça. A part quelques plantages un peu monstrueux, on peut globalement dire que quand un bundle Nintendo sort, ça catapulte son lot de corned beef.

Seulement voilà, depuis quelques temps, il se passe quelque chose qui tient du mystère. On redoutait Noël sans Père Noël, un plateau sans fromage... Aujourd'hui, nous sommes face au bundle collector sans jeu. Ou plutôt avec le jeu, mais en dématérialisé. Et là, de la jouissance pure, l'amateur de beau tombe dans ça:

 

 

Un bundle collector avec un vieux fichier démat'? Mais pourquoi mes amis? Bon, d'accord, nous ne sommes pas amis, mais pourquoi quand même? Que les choses soient claires, je n'ai rien contre le dématérialisé. Au contraire, je juge que dans certains cas il est le bienvenu, pour quelques petites perles désormais trop cher ou vétustes. Mais pour un collector?

Hypothèse optimiste n°1

Jeu en démat' => bundle moins cher et donc accessible à plus de monde?

Hypothèse Jean-Pierre Bacri n°2

Jeu en démat' => ce pigeon de vrai fan achètera bien le jeu en plus de la console, si c'est un vrai fan.

 

Je peux me tromper, je ne suis qu'un homme (presque). Mais l'essence du collector, c'est d'être du pur matériel, de l'objet dans toute sa splendeur... Alors pourquoi ne pas consacrer ce but en peaufinant le tout avec un jeu en boîte? Un bundle et un jeu en démat' dedans, c'est comme manger de la purée mousseline dans de la vaisselle Louis XV. 

Fire Emblem: Awakening: démat'. Animal Crossing: New Leaf: démat'. The Legend of Zelda: Link Between Worlds: démat' dans ta face. Zelda: Ocarina of Time 3DS a eu son jeu, pourquoi le vider de son enveloppe tout à coup?

 

C'est une question un peu subalterne et quasiment exclusive à ce domaine. Mais quand même, la disparition du jeu en boîte dans les bundles collector me laisse perplexe. Si j'étais cynique, j'y verrais un moyen détourné de faire doucement transiter le jeu de son format boîte vers le dématérialisé. Mais nous savons que ça n'est pas cela, hein Nintendo?

 

N'est-ce pas?

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Pour ce premier article, j'aurais pu partir sur une critique choc du dernier GTA auquel j'ai pas joué, ou mener une enquête sociologique houleuse sur la plèbe du jeu vidéo. Mais j'ai un mémoire et des Pokémons qui m'attendent, du coup j'ai pensé qu'un petit verre pourrait détendre les esprits.

Je vous propose donc en guise d'introduction la recette du bien nommé Columbia Liber-Tea (Liber-Thé, si toi aussi tu ne parles pas japonais).

Il vous faudra donc:

  •  6cl de Manhattan Mix (ça fait 4 cuillers à soupe).
  • 1cl de jus de citron (1/2 càs)
  • 1cl de sirop de sucre
  • De la limonade
  • des cerises à cocktails
  • des glaçons (tu peux mettre du tartare de boeuf, mais c'est moins bon)
  • un shaker
  • un verre, au cas où.

Dans un verre avec glaçons, verser le Manhattan Mix, le jus de citron et le sirop de sucre. Passer l'ensemble au shaker durant une poignée de secondes, et reverser dans le verre. Rajouter de la limonade selon vos goûts, ainsi qu'une cerise.

L'avantage de ce cocktail c'est qu'il est sans alcool, du coup tout le monde peut en prendre (sauf s'il se révèle que c'est dégueulasse). Le Manhattan Mix est sans alcool, mais pour les hardcores on peut le remplacer par du Martini rouge.

Disclaimer: cette recette n'est pas de moi, mais provient du blog du Mog Bourré, où vous pourrez trouver toutes sortes de recettes de cocktails avec et sans alcool.

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Édito

Le Chaos neutre est comme ce qui se cache sous votre lit.

Il se peut que vous n'y trouviez absolument rien, ou absolument de tout, du neuf, du vieux, de l'horrible et de l'agréable, allant de l'ordinaire à l'extraordinaire. Il s'y trouve des choses cachées, des choses que l'on préférerait oublier, ou que l'on souhaitait retrouver. Dieu sait ce que l'on va trouver dans ces pages, mais qui sait, peut-être y aura-t-il au détour d'un article de quoi vous attarder ici.

Archives