J'ai plus le temps !

Par cf4 Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 19/03/14 à 10h46

Une vie de Gaymer derrière soi, et une vie de famille devant soi.

Ajouter aux favoris
Signaler
Chroniques GTA Online

Comme vous le savez, si vous suivez mon histoire depuis le début, je m'appelle Kati Vercetti, de la famille Vercetti qui a fait les beaux jours et les belles nuits des années 80' de notre charmante et ensoleillée ville de Vice City. Mon papa s'appellait Tommy et ma maman Mercedes et se sont rencontrés sur le yacht du colonel Cortez.

Voici un document vidéo d'époque qui en apporte la preuve : 

 

Une histoire des années 80'

Dans ces années 80 bercées de bonne musique, de plaisir au quotidien et de confiance en l'avenir de l'humanité, Tommy et Mercedes ont filé le parfait amour dont je suis le rejeton, né en 1988.

Comme la vie n'est pas un long fleuve tranquille, je fus rapidement envoyée dans la vieille Europe afin d'être correctement éduquée, de ne pas prononcer fucking une fois par phrase, de ne pas dealer de la drogue avant de savoir écrire... bref, on m'éloigna rapidement de Vice City pour mon bien.

 

Double naissance

Toutefois, ce que je ne savais pas, c'est qu'à ma naissance, je n'étais pas le seul locataire du ventre de ma mère, mais qu'une soeur jumelle avait été en gestation à mes côtés durant 9 mois. Par un concours de circonstances dont je ne peux vous narrer la totalité ici (je suis timide, vous savez...), je l'ai retrouvé dans cette bonne ville de Los Santos !

Etonnante ressemblance, hein ?

 

Vengaizon !

Depuis cette nouvelle qui m'a tout de même fortement interrogé, je tourne en boucle cette question : qui est responsable de tout cela ? Qui va payer pour ces années perdues, loin de ma soeurette ? Quelqu'un doit bien être au courant.

Les atterrissages de jet sur la plage ne sont pas conseillés par le constructeur...

Du coup, je me suis replongé dans les documents d'époque des années 80', visionné de nombreux témoignages vidéos et photos de cette période bénie et mon enquête avance à grand pas... Sur mon téléphone portable, les radios de l'époque tournent en boucle...


Ma soeur a été élevée par des russes... on ne rigole pas avec les soeurs Vercetti !

 Maintenant que le scénario se précise, que ma DeLorean a dépassé les 80mph afin de pouvoir visiter mon passé tumultueux, je peux reconstruire notre histoire commune. Soeurette a déjà commencé à amasser suffisamment d'armes pour tenir tête à une armée et trépigne d'impatience à l'idée d'aller lui botter le cul !

Mais c'est une autre histoire...

Voici ma soeur jumelle Scuba... Mimi, hein ?

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Chroniques GTA Online

Depuis que Kati Vercetti arpente la région de Los Santos, elle a besoin de se déplacer souvent et rapidement, afin d'aller faire son shopping pour se vétir de rose de la tête aux pieds ou d'échapper aux prédateurs à canon scié ...

 

Moto et bouche cousue

Dans un premier temps, Kati acheta une petite cylindrée, pas franchement rapide ni agréable à l'oreille. Malgré le sourire béat de notre anglaise de choc sur la photo ci-dessous, et de son air niais avec ses couettes de gamine, elle ne se rappelle pas avec nostalgie de ce véhicule.

 

Akuma, baby !

Après de nombreux essais de changements de monture, Kati est maintenant fidèle à la japonaise Akuma, rapide, élégante et stylée. Non, mais regardez moi cet air de motarde !

 

Zion pas moins cher ?

Puis, l'envie d'une décapotable lui démangea le portefeuille qu'elle avait peu garni. A force de participer à des tueries rapides et lucratives, elle put s'offrir une Zion (=BMW) qui lui fit voir la vie plus agréable, les cheveux au vent (et pas que...) ...

Elle découvrit rapidement que la ballade cool et détendue dans les rues de Los Santos nécessitait l'installation de quelques coûteuses modifications : pneus résistants aux balles, blindage de 40% minimum, boost moteur, freins améliorés ou encore suspensions de compétition...

Rapidement, grâce à la bulle financière 2.0 qui a sévi à Los Santos avant Noël dernier, Kati put aquérir de nombreux véhicules tous plus onéreux les uns que les autres, coûteux en assurance et en réparations suite à leur explosion voulue ou non. Le garage se remplit donc un peu...

 

C'est Surano !

Sa voiture préférée fut longtemps la Surano, une décapotable 2 places assez boostée, aujourd'hui équipée d'un turbo qui lui a coûté un sein, mais qui lui fait ressentir le coup de pied au cul d'un avion de chasse. Voici une photo prise à l'occasion d'un accident capillaire...

 

Sultan, me voilà !

Afin de participer aux courses de rallye organisées par sa "crew", Pussi Riot (http://pussiriot.wordpress.com/ ou http://socialclub.rockstargames.com/crew/pussi_riot ); elle a acquis malhonnêtement  une Sultan (=Mitsubishi Evo) afin de la transformer en voiture de rallye. La saison va très bientôt commencer....

 

Honda un jour, Honda toujours.

Maintenant, Kati a trouvé son "dailycar" avec la dernière Jester Dinka (= Honda NSX, rhaaaaa), sortie récemment chez tous les concessionnaires de Los Santos. Belle, racée, peu onéreuse, bien que pas découvrable, elle est rapide et tient admirablement bien la route, ce qui peut être utile pour les courses ou pour prendre la fuite...

 

 

Par CF4, biographe officiel de la famille Vercetti...

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Chroniques GTA Online

Depuis que Kati Vercetti (lire sa bio) est arrivée à Los Santos, elle tente de s'habituer à sa nouvelle vie : superficialité, violence gratuite et pétéradante, voitures rutilantes et campagne bien profonde remplie de tracteurs et de vans déglingués... Savoir, tout à coup, que sa couisine Samantha est également installée dans la région lui a permis de voir la vie en rose...

 

Présentation d'une surfeuse

Samantha semble fatiguée de sa soirée...

Samantha étant la mieux placée pour parler d'elle, voici les confessions que l'on a pu obtenir d'elle après quelques verres :

Je m'appelle Samantha, mes amis m'appellent Sam je suis une grande blonde surfeuse habitant Los Santos et je cherche une amie avec qui bourlinguer ! Je me sens seule et la plupart des gens que je croise ont l'air complément défoncés à l'acide... Je roule principalement en cabriolet, Rapid GT, Stinger ou Zion Cabrio mais j'ai aussi une Comet exagérement turbocompressée très joueuse de l'arrière-train.. Ca fait un moment que je roule ma bosse, suffisament pour être équipée et être également une excellente pilote d'hélico de combat, que je possède. Sans être prétentieuse, je suis aussi une bonne conductrice et je sais me faufiller dans le traffic sans encombres tout en gardant une vitesse moyenne elevée. Sportive, j'excelle également en parachutisme, s'il faut se sortir d'une situation desesperée.


Sam, tel un missile dans les airs...

Avec sa casquette Broker jaune visée sur la tête quotidiennement (mais elle peut changer selon l'humeur), elle se ballade exclusivement en short/bikini/baskets, mais pour certaines occasions elle peut changer de look, son dressing étant aussi fourni que n'importe quelle boutique en ville... 

 

Rencontre au sommet

Kati et Samantha se sont rencontrées un soir de février, dans les rues de Los Santos, tout près des lieux de perditions de cette ville du vice... (des preuves ci-dessous)

Décidément, Sam n'est pas très fraîche ces jours-ci...

 La rencontre entre les deux cousines fut dans un premier temps cahotique, essentiellement pour un raison de communication déficiente. Il faut dire que Kati parle un angais châtié et riche en vocabulaire, alors que Sam a tendance à utiliser un argot direct et franc typique de la côté Ouest...

D'un autre côté, la grande expérience des moeurs locales de cousine Samantha a permis à Kati de peaufiner son jeté de mitraillette, sa mise en couverture bien défaillante jusque là ainsi que ses capacités en pilotage d'engins aériens (lire Crashs en série).

Cousine Samantha aime les couleurs vives...

Certaines rumeurs insitantes soutiennent que des photos comprométantes ont été prises lors de cette rencontre, qu'elles sont détenues par un paparazzi français bien connu de la place parisienne et qui officie aussi bien avec une caméra à l'épaule que derrière un téléobjectif...

Pour le moment, l'Internet bruisse de ses rumeurs mais aucune photo n'a encore émergé. Une affaire à suivre...


Coucher de soleil, vue imprenable sur la vallée

 

Enrôlées dans les Pussi Riot 

Par un hasard qui n'appartient qu'à elles, Samantha et Kati sont maintenant membre émérites des Pussi Riot (voir le blog en langue anglaise), un groupe de filles complétement déjantées, structurées tel un groupe paramilitaire et plein de filles sexy et folles de la gâchette !

Mais ceci est une autre histoire que votre serviteur vous racontera prochainement...

 

Chris, biographe officiel de la famille Vercetti

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Chroniques GTA Online

Terre d'opportunités (Niko Belic, GTA IV)

Kati Vercetti est arrivée à Los Santos en septembre 2013, débarquant de son Angleterre natale avec de nombreux préjugés sur les habitants superficiels et un peu toqués de la grande cité de la côte Ouest des States...


Premier coup d'oeil sur Los Santos...
Terre d'opportunités, comme disait cousin Niko en parlant de Liberty City...

En tant que membre de l'illustre famille Vercetti qui a sévit dans les glorieuses années 80' dans une ville ensoleillée de la côte Est, elle reçut une éducation soignée en vieille Angleterre : cours de maintien, bonnes manières et humour so british.

Kati Vercetti vient de débarquer à Los Santos.
Elle pose ici devant son premier appartement miteux...

 

Gros calibres à pompe

Vous comprendrez aisément son désappointement lors de ses premiers contacts avec la population indigène de Los Santos : aucun savoir-vivre, une propension à sortir sa mitraillette plus vite que son sourire, des courses poursuites en voiture (qui roulent à droite, shocking !!!) qui relèvent de l'auto-tamponneuse, et en plus, les rues sont infestées de tanks surarmés qui passent leur temps à produire des spectacles pyrotechniques...

Les premières ballades ne furent pas roses, elles furent plutôt moroses...


Si tank viser toi, alors toi mort vite...

Puis, comme tout bonne sujette de sa gracieuse majesté, elle appris à manier ces gros calibres plein de bruit et de fureur... Elle acquis une mitraillette, puis deux et maintenant sévit avec un fusil à pompe d'assaut dévastateur et un fusil de sniper à la lunette améliorée.

 

T'as le look coco ! Coco, t'as le look !

Kati est une personne suffisamment conviviale pour se faire des ami(e)s. Elle a notamment rencontré un charmant jeune homme dans sa jeunesse (lire GTA Online : c'est comme vous voulez) dont elle n'a depuis plus de nouvelles;  une charmante girl (lire GTA Online : Girl power !) dont l'intimité partagée l'a poussé à réaliser une bikini session (lire GTA Online : Bikini session) et encore plein d'autres habitants de Los Santos plus ou moins sains intellectuellement...

Afin de pouvoir se faire des ami(e)s, il convient de soigner son look qui est une préoccupation de tous les instants dans cette ville où tout le monde surfe sur la superficialité. Outre des vétements dont aucune anglaise correctement éduquée pourrait porter sans rougir de honte, la coiffure et le maquillage semble une clé permettant le contact avec les indigènes.

Kati a finalement opté pour des nattes et de belles lunettes rondes qui semblent être la marque de ses origines nobles...

 

A fond les ballons !

Une des principales activités de cette population bizarre semble être de se déplacer dans une diversité de véhicules sans limite, tant sur le sol, les airs que l'eau.

Afin de se déplacer avec grâce et légèreté, que ce soit en ville, sur la côte ou dans la campagne profonde, Kati a toujours choisi avec soin ses montures ainsi que la couleur associée.

Le premier véhicule fut une berline allemande, décapotable bien sûr - faut avoir les nattes dans le vent -, puis une charmante italienne - aka Carbonizzare - ou encore un japonaise -aka Surano - joueuse du cul. Côté 2 roues, une bonne Akuma suffit à ses besoins de chevauchées sauvages...

 

Pussi Riot : crew d'enfer

Depuis quelques jours, Kati Vercetti a rejoint sa cousine surfeuse Sam Vercetti - dont je vous parlerai prochainement - dans la crew Pussi Riot afin de participer à de folles parties de gunfights et ballades aériennes.

Cette nouvelle aventure lui ouvre de nouveaux horizons que je me ferai un plaisir, en temps que biographe officiel, de vous conter...

 

Chris, biographe officiel de la "famigliaVercetti"

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Chroniques GTA Online

Depuis maintenant quelques mois (déjà), mon personnage féminin arpente les rues de Los Santos et sa campagne environnante. Elle est montée en grade (niveau 40), a acquis quelques véhicules, est équipée d'un fusil à pompe d'assaut qui ne vous laisse aucune chance à 40 mètres et est un as du pilotage de véhicules terrestres, maritimes et aériens...

Les rencontres sont nombreuses et variées; de nombreux psychopathes et excités de la gachette vous prennent pour cible sans sommation, des curieux qui veulent savoir rapidement si vous "êtes" une fille (who cares ?) et autres bipolaires qui courent partout sans but, tel des volailles au coup tranché...

 

CRASHS ?

Après avoir longtemps tourné le volant de ma Carbonizzare (voir ci-dessous) qui reste mon véhicule préféré de part le son envoutant de son moteur, je me suis tourné vers la maîtrise des engins volants.

Et là, c'est une autre histoire...

Autant les hélicoptères sont assez faciles à manoeuvrer, et permettent toute sorte d'acrobaties, autant les avions, et surtout les jets, sont délicats et demandent un peu de doigté. Oh, bien sûr, ce n'est pas Flight Simulator mais en s'appliquant un peu, on peut faire de beaux décollages et de beaux attérissages... mais GTA étant avant tout un terrain d'expérimentation, les crashs sont nombreux et variés... et pas tous fatals.

 

Amérissage avec gros george !

Le personnage gros george est un ami, un de la vrai vie s'entend. Je l'ai invité à une session et on s'est bien poilé à découvrir tout ce que l'on pouvait faire dans ce vaste bac à sable sous-exploité par la plupart des arpenteurs.

Lors d'un décollage de la piste du nord de la map, il a pris les commandes et a tenté de passer sous un pont, mais n'a réussi qu'un amérissage... on s'en est sorti tous les deux et on a immortalisé l'instant.

On voit bien la queue de l'avion qui dépasse......

 

F14 Tomcat à la mer !

Après une introduction mouvementée sur la base militaire, j'ai réussi à m'échapper aux commandes du chasseur... délicat s'il en est. Tellement délicat que je l'ai finalement planté à quelques basses de la plage, sans possibilité de le faire redécoller, et même de le faire exploser... Quelle maladroite !

 

Atterissage moyen sur l'autoroute !

Enfin, lors d'une session, j'avais tranquillement emprunté un avion de transport de troupe, et ce cher Hercules a bien voulu tenter un attérissage sur l'autoroute mais la trajectoire l'a mené dans le vallon de la voie ferrée toute proche. Pas moyen de ressortir ce gros balourd de là.

Du coup, je suis resté un moment à le photographier sous toutes les coutures, en attendant qu'un train veuille bien se présenter et faire exploser tout cela... j'adooooore les spectacles pyrotechniques !

Du coup, cela a attiré les badauds et notammet un charman garçon qui a commencé à m'entreprendre, en voulant me dezinguer (ouille pour lui), puis en voulant plastiquer l'avion pour me rendre service (?) puis... bref, on s'est cherché des poux dans le chignon et on a fait un bon score de 5-6 pour lui...

Finalement, un train est arrivé et tout est parti en fumée... mais on était déjà loin.

 

A la prochaine !

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Chroniques GTA Online (Jeu vidéo)

Comme annoncé, la journée du 25 décembre a été une journée enneigée à Los Santos. Il est assez bizarre de voir une ville au style californien sous un brouillard plutôt opaque, des bourrasques de neige et une couche blanche homogène et immaculée...

Ensuite, Rockstar nous a proposé des habits spécial Noël, sympas et gentiment délirants, tels l'habit d'Elfe, avec grandes oreilles incluses, que mon avatar s'empressa de revétir...

Bon, et à part cela ?

Ben, la journée du 25 fut bien drôle, passée à déraper comme des fous, à courir dans la neige, à piloter à vue dans le brouillard ou à se dézinguer dans les montagnes devenues sauvages par la magie de l'hiver...

Puis, dès le 26, tout est redevenu comme avant, ensoleillé et temps clair...

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Chroniques GTA Online

Comment tester GTA Online ? On peut pas... mais essayons quand même (3ème tentative)  ! 

Traces dans le sable...


Sur la plage abandonnée...

Maintenant que nous formons un duo de choc, ma copine et moi organisont des rendez-vous en ligne et des sessions à thème... Et ma dernière proposition était de faire une Bikini Session, c'est à dire de déambuler dans Los Santos en tenue de bain, mitraillette à la main.

Je fus le premier en ligne, et je fonçais choper un avion qui m'attendait tranquillement dans un hangar, puis, avec mon élégance naturelle, je fis un atterrissage en douceur sur la plage de Los Santos. Là, des gars qui trainaient s'en prennent à moi sans sommation, mais pas de chance, le premier se prend les pâles de mon moteur dans la tronche et passe aussitôt de vie à trépas et le second, un brin maladroit, se prend un coup de fusil à pompe à bout portant. Le temps qu'il ré-apparaissent un peu plus loin, je prend le cliché ci-dessous. Je suis pas belle ? ;-)

 

Baignade improvisée

Bref, ma copine et moi, on se retrouve en sautillant sur le sable, on se jette dans la mer, on nage sur et sous l'eau, même si mon souffle est assez faible pour l'instant en apnée. On en ressort dégoulinantes, mais le soleil a vite fait de secher tout cela. Du coup, on se jette sur des jet-skis et on se lance dans une course improvisée dans les rouleaux.

Le rendu de l'eau est assez bluffant, tout comme la houle, et il est assez aisé de manier bateaux et autres jet-skis surpuissants. De plus, le port de Los Santos est bien placé et il est aisé de se mettre à quai et de rejoindre la ville...

 

Séance de shopping

On passe un coup de fil à mon mécano, qu'il me livre ma jolie Surano et zou, direction une boutique de fringues pour que la Miss se mette en bikini... Les photos ci-après se passent de tout commentaire !


Le corps humain commence à être bien modélisé, non ?


Sweetie dans la lumière de Los Santos


Comme dirait ma partenaire : Power of titties !

Une fois notre séance d'essayage terminée, nous nous jetons dans sa FUSILLADE - c'est le nom de sa voiture - toute rose.

Là, le jeu est le suivant : je mets de l'argent sur la tête d'un joueur, genre 10 000$, soit le maximum possible. Ensuite, on s'approche au plus près de lui, en mode coopération, de manière à la distraire avec nos tenues affriolantes, pendant que l'un ou l'autre l'assome ou le tire comme un lapin à distance. Je ne compte pas le nombre de types qui sont restés immobiles à la vue de deux nanas en bikini, armées juste aux dents, prêtes à bondir.

Du coup, on a gagné un peu d'argent et beaucoup de fun.

 

Saute, mais vas-y saute !

Enfin, pour se détendre après cette séance de fouraillages intenses, on est allé chopé un hélico, on a enfilé des parachutes et on s'est élancé de trèèèèès haut. Durant la descente, pas moyen de se rejoindre en chute libre, c'est dommage, pas de figures possibles et pour faire des photos c'est assez rock'n roll.


Atterrir en parachute sur la plage en Bikini, quoi de plus logique?

 

Bref, en se mettant des objectifs, des thèmes, de la rigolade mais pas du portnawak, on arrive à passer plusieurs de fun intégral, pour peu que chaque partenaire essaye de comprendre ce que l'autre veut, qu'il suive ou propose... que l'alchimie se fasse !

 

A bientôt pour d'autre chroniques de GTA Online !

 

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Chroniques GTA Online

Comment tester GTA Online ? On peut pas... mais essayons quand même (bis repetita)  ! 

 

My girl, oh my girrrrrl !

 

Comme vous le savez, je ne me vois pas jouer avec un avatar qui me ressemblerait même vaguement... je sais pas pourquoi. Sans doute que la part de fun du jeu vidéo, c'est aussi la possibilité d'incarner ce que l'on ne peut être dans la vie. Bref, je suis bon pour les séances de Psy... je vais finir par ressembler à Mickael !

Je me relance donc dans le grand bain, avec mon avatar nana comme compagne. En consultant la liste des joueurs, on voit 99% de garçons et apercevoir un avatar féminin relève de l'exploit... Alors, l'autre dimanche, quand je me suis pointé sur le Online et que j'ai vu une girl, j'ai foncé !

Elle était en train de déssouder des flics sur le bord de l'autoroute, avec un gars qui lui collait aux basques. Du haut de mon niveau 17, je me glisse dans les buissons et observe la scène. Ca tire sévère, ca coure de partout et essentiellement en rond, et les sirènes des fonctionnaires de LSPD occupent tout l'espace sonore.

Comme la miss avait une prime sur sa tête, j'étais intéressé à la récupération des 9000$, même si mon compte en banque est largement fourni... Je sors donc mon fusil à pompe et du fourré dans le même mouvement pour l'abattre d'une seule balle et j'empoche le magot. Voilà qui est fait. C'est fourbe et traitre mais c'est le jeu, ma pauvre lucette !

Puis, je déssoude son acolyte, qui en était resté coi. Du coup, j'ai à mon tour les flics aux fesses et je ne fais illusion que quelques minutes, le temps de tenter un vol culotté d'une des voitures de police... et d'échouer !

 

Vous allez réapparaître prochainement

Comme vous le savez, une fois mort, GTA Online vous fait ré-apparaître à quelques encablures du lieu de votre mort violente, et vous pouvez retourner au combat, le couteau entre les dents. Avant d'y retourner, je passe un coup de fil à mon mécano qui m'apporte ma puissante décapotable allemande, tunnée avec un blindage de 40%. Il me la livre en quelques minutes - magie du jeu vidéo - puis je rejoins rapidement ma nouvelle copine...

En arrivant sur le lieu du carnage qui continuait de plus belle, je klaxonne comme un fou... ou plus exactement comme un clown car j'ai changé le son du klaxon lors de mes dernières modifications dans un garage - en plus de superbes sièges baquet rouge et d'un couleur blanche nacrée. Je crois même que les plaques d'immatriculation sont elles aussi retouchées. Décidément, avoir trop d'argent vous emmène rapidement vers le bling-bling !

La miss se jete sur la place du passager... je démarre en trombe et je passe un coup de fil à Lester qui me fait baisser immédiatement les étoiles de recherche à zéro moyennant une petite rétribution financière... le calme revient.

Ensemble, sans rien dire, nous faison un tour dans les petites routes de montagne, avec la radio qui nous envoie de la bonne pop, à fond la caisse ou plus lentement suivant mon humeur. Finalement,on est en train de se faire un petit trip à la Thelma et Louise. Parvenu sur un point haut, je stoppe la voiture et on a admire la vue. On est restés un moment ensemble à regarder l'horizon.

Puis on remonte en voiture et gentleman, je lui laisse le volant. On est parvenu près d'une piste d'aérodome où il est souvent parqué un hélicoptère et quelques avions. Hop, direction l'hélico, et après une ballade tout aussi sympa, je pose l'engin en haut d'un immeuble du centre ville.


Photo prise par ma partenaire alors que je prends moi-même une photo

Après s'être prise en photo, nous décidons d'enfiler les parachutes et de se lancer. On fait une descente plutôt rapide mais tellement cahotique que nous nous écrasons toutes les deux sur la macadam... Mourir entre amis, rien de mieux !

Puis, on se jette sur une voiture de passage, et on fonce au centre-ville, où ca chauffe car un tank canarde à tout-va. Rien de plus rigolo que de se ballader au milieu d'une dizaine de furieux qui s'envoient des grenades et des rafales de mitrailleuses, tout en étant en mode passif. Ce mode, qui coûte 100$ à chaque fois que vous l'activez, vous permet d'être insensible au rafales de mitraillettes des autres joueurs. De votre côté, vous ne pouvez pas utiliser vos armes. Il suffit de faire attention aux tirs des flics et aux véhicules, contre lesquels vous n'êtes pas protégé.


En direct, du centre-ville, où c'est la guerrrrre ! A vous les studios !

Puis, lassés de faire les reporters en terrain hostile, on repasse en mode actif, on ajuste son gilet pare-balles et on se jette dans la bataille. A deux, on est plus fortes. On se soutient, on se couvre, mais bon... avec notre modeste niveau 16, on a du mal à survivre longtemps, et puis, avec les munitions limitées, on est vite à court..; du coup, on s'enfuie !

 

Home, sweet home

Afin de nous remettre de nos émotions, je l'invite à boire un p'tit coup dans mon superbe duplex du centre-ville, qui m'a coûté un bras et un oeil. Elle se torche au whisky pendant que je vais me changer dans une tenue d'intérieur plus confortable - oui, je joue mes rôles à fond !


Les interactions dans l'appartement sont plutôt limitées pour l'instant...

Tout bien réfléchi, cette session fut intense et très immersive par instant. Du fait que GTA Online n'est pas scénarisé, c'est à vous d'inventer des histoires et des situations, et à deux, en cas de très bonne entente, c'est même carrément le pied !!! Le volume de situations possibles est astronomique, la carte est immense, les fringues diverses, etc... toute la générosite de GTA.

En fait, je pense que GTA Online est le jeu en monde ouvert ultime. En retournant dans GTA V, on trouve la partie monde ouvert carrément insipide, on a pas envie de se ballader en incarnant Mickael... mais son avatar !

Suite des chroniques from GTAO très bientôt ... See you guys and girls !

 

 

 

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Chroniques GTA Online
Comment tester GTA Online ? On peut pas... mais essayons quand même !

Tout d'abord, je ne joue pas aux versions multijoueur des jeux même l'excellent Last of Us, dont j'ai adoré le solo. Ensuite, je n'ai jamais joué aux MMORPG. C'est donc les yeux tout neuf que j'ai lancé GTA...

Je me suis fait un avatar, une femme assez grande et athlétique, brune et un peu habillé n'importe comment... autant chercher un avatar qui ne soit pas une tentative désespéré de se représenter. Suis pas aussi narcissique que cela ;-)


Voici le lieu le plus fréquenté de Los Santos... il faut bien se ravitailler !

Ensuite, zou, connectons-nous.

Autant le dire tout de suite, les premières ballades dans Los Santos, que je connais assez bien pour être à 60% du solo, ne sont pas une sinécure. Des hordes de mecs, énervés comme s'ils avaient pris de la coke vous assaillent à coup de pistolets mitrailleurs au lieu de vous faire la bise sur la joue. On meurt en quelques rafales et on ré-apparaît plus loin quelques instants après. C'est traumatisant au possible, surtout pour une faible femme qui ne souhaite que paix et amour ;-)

Puis, on va chez Ammu-nation et on s'équipe de quelques sulfateuses et d'un gilet pare-balle, histoire de pouvoir bouger avant de se faire dessouder.

Et là, les choses commencent à changer. On laisse venir les assaillants, tranquillement assis dans une BMW décapotable noire, on va jusqu'à les narguer... de loin. Puis certains s'essayent et on enclenche la marche arrière fissa, on fuit.... Ils me suivent, ou pas. Je les percute un peu, je ruse afin de les déssouder à mon tour... et certaines scènes de rodéo dans les rues de Los Santos ont été épiques, et m'ont donné bien du plaisir et du stress.

Un soir, je vois une voiture arrêtée devant Ammu-nation, magasin très courue de la ville et je vois en débouler un type affolé. Il s'arrête, voit la voiture décapotable dans laquelle il y a une belle brune et se jette à la place du passager. Je démarre en trombe car le loustic a 3 étoiles de police au fesses. Durant les 15 prochaines minutes, ce ne sera que tole froissée et fusillades terribles, pour finalement succomber sur une bavure policière ;-)

Voilà ce qu'il reste de ma décapotable après une course-poursuite avec LSPD ! Et elle roule encore !

Puis, nous nous retrouvons rapidement et nous retournons braquer quelques station-services, tels des Bonnie and Clyde californiens moyens. On enchaîne ensemble les braquages, partageant le butin et se congratulant par SMS - oui, on peut s'envoyer des messages de joueur à joueur.

Plus tard, alors que je l'accompagne dans une ballade sur les quais, on tombe sur des malades qui nous attaquent... on doit se séparer et les flics arrivés en masse ne rigolent pas non plus. En me réfugiant derrière un container, je vois un hélico de la police... c'est un joueur au pilotage. Il se pose à côté de moi, je me jette dedans et le décollage rapide nous permet de semer les forces de l'ordre. Ce bon samaritain, que je ne reverrai jamais, me dépose au bord de l'autoroute. Je passe un coup de fil, un taxi passe me prendre. En chemin, je m'achète un appartement assez miteux par Internet, pas loin de la côte, et je demande au taxi de m'y déposer.


Mon intérieur dégueu...

Un fois à l'abri des psychopathes, j'envoie à mon compagnon de fusillades un SMS l'invitant à me rejoindre. Après quelques minutes, il sonne à ma porte et monte dans mon appartement dégueu et déglingué. On regarde la TV, je vais me changer pour quelque tenue plus simple et on boit de la bière. Il essaye de se vautrer sur mon lit, mais Rockstar n'a pas prévu les ébats amoureux dans les options... Oui, il ne doit pas savoir que je suis un homme... mais bon, on est son avatar.

Je lui propose d'aller faire un tour en hélico. On va donc ensemble à l'aéroport, on vole un hélico et il me fait visiter la campagne de Los Santos. On en profite pour aller titiller un fugitif que l'on aperçoit dans les sentiers montagneux. Le pauvre n'a pas dû comprendre pourquoi des gars l'ont envoyé ad patres depuis le ciel... Plus tard, mon pilote nous pose près d'une piste et d'un hangar sous lequel repose un petit avion, genre Cessna.

Cette fois-ci, c'est moi qui pilote, mais ce naze se prend dans la tronche les pales de l'hélice moteur et meurt sous mes yeux. Un SMS comportant un simple LOL plus tard, je décolle de la piste avec élégance et vole le long de la côté, passe sous un pont, histoire de l'impressionner et atterrit en douceur sur la plage... tuant quelques baigneurs au passage. Puis je lui laisse le manche, et en sortant, je me prends les pales du moteur dans la gueule et meurt comme une merde... LOOOOL.

Il décolle de la plage, tuant quelques baigneurs au passage - bis repetita - et va survoler la ville. En tentant de passer entre les piles du pont, on explose l'avion pris dans les câbles et on meurt tous les deux....


J'habite COUGAR AVENUE, et j'ai même pas fait exprès...

Puis, quelques ballades, fusillades et braquages plus tard, on se salue et se sépare. Ces trois heures passées ensemble à faire les cons, à s'aider face à l'adversité, à dessouder des relous et à piloter des voitures qu'on aura jamais entre les mains dans notre vraie vie nous aura permis d'approcher ce que GTA Online peut vous apporter de fun et de délassement.

Ce jeu n'est pas un jeu, mais le bac à sable ultime dans lequel on peut avoir une vie que l'on ne pourrait pas avoir en vrai. Le vrai Second Life, quoi...

PS : j'ai testé les missions, les affrontements et tout le toutim mais c'est bourré de malades de la gâchette qui vous ridiculisent et qui vous font passer votre temps en ré-apparition... 

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Question de temps !

10 ans après, il revient, et n'a pas pris une ride.

Qui ? Ben Link bien sûr, et la légende de Zelda.

Les graphismes sont légèrement retouchés, plus contrastés et avec un éclairage amélioré. Mais globalement, c'est du Cell Shading chatoyeux et chamarré, plein de couleurs harmonieuses et avec une direction artistique qui ne quitte jamais le bon goût.

On retrouve donc la même histoire qu'il y a 10 ans, avec quelques retouches cosmétiques comme un mode héroïque qui permet de rehausser une difficulté assez casual ;-)

L'océan est toujours aussi vaste, les îles toujours aussi petites, les quêtes annexes toujours aussi rigolotes, les personnages secondaires bien travaillés.

Les musiques n'ont pas pris une ride, ce qui est un exploit remarquable dans le monde du JV, et les bruitages zeldaesques font que l'on est dans un environnement connu et jamais lassant.

Depuis quelques jours, la WiiU flambant neuve tourne sans discontinué, avec au gamepad soit votre serviteur, soit la toute petite (6 ans), soit carrément la cheftaine de famille, pendue aux énigmes et à la recherche du collier ultime à ramener au peuple Piaf...


Pack Spécial Zelda Wii U

Si certains sociologues voulaient bien visiter les familles les week-ends où tout le monde gravite autour du jeu, qui ajoute ses commentaires off, qui signale les objets aperçus, qui prend le gamepad pour finir le boss de fin de donjon qui se révèle finalement plus ardu que prévu... on entendrait pas autant de connerie sur notre loisir préféré !

Zelda est de retour, avec une formule de gameplay qui avait 10 ans d'avance... il est donc toujours d'actualité.

Bravo Nintendo !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Vous arrivez à jouer, vous, maintenant que vous avez une vie de famille ? Vous arrivez à passer des soirées ou des week-end, le pad en main et de la nourriture froide pas loin ?

Voici mes contextes de jeu, mes astuces de père de famille nombreuse permettant de faire rentrer le jeu vidéo dans le foyer, malgré le temps réduit et l'enthousiasme contenu de certains membres de la dite famille...

 

Archives

Favoris