Thanks for reading

Par Le Repas Froid Blog créé le 14/07/15 Mis à jour le 16/09/15 à 22h40

Ajouter aux favoris
Signaler

Beaucoup supposent que Nintendo aurait du mal à choisir celui qui remplacera M. Iwata mais peu de personnes, même parmi les plus pointus spécialistes, osent pronostiquer le nom du futur CEO. Et si c'était Reggie ? 

Parce qu'il a un parcours épatant

 

Après l'obtention de son diplôme universitaire, un Bachelor ès Sciences en économies appliqués, il rejoint le fabricant de produits d'hygiène Procter & Gamble (Always, Oral-B, …) au poste de DirecteurMarketing avant d'intégrer Pizza Hut en tant que "Senior Director, National Marketing" où il sortira deux énoôormes pizzas : la Bigfoot Pizza et le Big Newyorker.

 

 Est-ce lui qui joue le rôle du livreur ?

 

En 1995, il devient responsable du marketing pour la chaîne de restaurants chinois Panda puis devient Vice-President pour Guiness où il est chargé du marketing sur la bière importée, un marché qui représente alors 1,5 milliard de dollars. Une importante responsabilité.

 

Par la suite, il prend part à la conception de la stratégie pour le fabricant européen de vélos Derby Cycle puis il passe de la chaîne de vélo à la chaîne de télé en étant nommé Vice-Président Marketing de la chaîne musicale de télévision VH1. Conçue au départ pour attirer un public plus âgé que les téléspectateurs de MTV, VH1 augmentera finalement ses audiences de 30 % après une réorientation vers un public plus jeune, une idée de Reginald Fils-Aimé.

"Tout au long de sa carrière, Reggie a démontré le genre de réflexion stratégique et créative qui a conduit à des revenus et à la croissance des bénéfices dans des conditions extrêmement compétitives. Son approche de marketing est agressive et axée sur les résultats, exactement ce qui permettra à la marque VH1 d'atteindre le prochain niveau."

John Skyes, Président de VH1 à l'annonce de la nomination de Reggie au poste de Vice-Président Marketing de la chaîne

 

Parce qu'il représente Nintendo autant qu'Iwata

 

Lorsqu'il rejoint Nintendo en 2003, il est responsable des ventes et du marketing pour les Etats-Unis, le Canada et l'Amérique Latine et devient, en seulement deux ans et demi, le premier américain à devenir Président de Nintendo of America.

 

Il est considéré par certains comme le responsable du succès de la Wii sur le continent américain grâce à la mise en place d'une stratégie efficace et bénéficie d'une grande popularité auprès du public, dépoussierant l'image enfantine qui collait à Nintendo.

 

 

Acquérant le statut de grande figure de la société, Reginald Fils-Aimé a fait partie intégrante de la stratégie mise en place par Satoru Iwata en apparaissant dans de nombreuses vidéos publiées sur l'Internet et destinées à la communication directe aux consommateurs.

 

Parce que le Japon n'est plus la Mecque du jeu vidéo

 

Depuis 2007 et l'arrivée de l'iPhone, le marché du jeu vidéo a été définitivement transformé et Nintendo s'en est rendu compte bien tard, certainement aveuglé par le succès de la Wii. On peut considérer le partenariat avec DeNA comme la prise de conscience du changement de paradigme.

 

Le Japon est désormais un marché secondaire pour l'industrie du jeu vidéo, en témoigne le lancement différé de la PS4 dans l'Archipel. Depuis plusieurs années déjà, des grands éditeurs japonais ont occidentalisés certaines de leurs productions et équipes pour tenter de conquérir les principaux marchés que sont l'Europe et l'Amérique du Nord.

 

Nintendo a toujours su se remettre en question tout en respectant son identité, à l'image de la nomination de M. Iwata qui a su rompre la tradition qui plaçait nécessairement un membre de la famille Yamauchi à la tête de l'entreprise. A l'heure où Nintendo doit négocier un virage stratégique capital et lorsque l'on sait que M. Iwata avait une stratégie claire pour "l'après-Wii U", Reggie Fils-Aimé possède de nombreux atouts pour concrétiser cette vision. Voire l'améliorer.

 

 

"Dois-je penser que dans le court terme ils peuvent nous faire plus de mal que Microsoft ? Absolument." 

Reginald Fils-Aimé, en 2010, à propos d'Apple

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

AlexKidd
Signaler
AlexKidd

Le Japon est désormais un marché secondaire pour l'industrie du jeu vidéo, en témoigne le lancement différé de la PS4 dans l'Archipel. Depuis plusieurs années déjà, des grands éditeurs japonais ont occidentalisés certaines de leurs productions et équipes pour tenter de conquérir les principaux marchés que sont l'Europe et l'Amérique du Nord.

Oui jusquà ce que la plus part de ces studios japonais se ravisent, voyant que des licences japonaise occidentalisés, ne fonctionnaient pas du tout.

Attention Sony et Nintendo fonctionnent pas du tout pareil. Sony dans sa globalité s'est pas mal occidentalisé ces dernières années. Nintendo ça reste très japonais et dans son pays ça reste le maître la 3ds ecrase tout et la Wii U est leader du marché console de salon.
MenDoKote
Signaler
MenDoKote
Le Japon est désormais un marché secondaire pour l'industrie du jeu vidéo, en témoigne le lancement différé de la PS4 dans l'Archipel. Depuis plusieurs années déjà, des grands éditeurs japonais ont occidentalisés certaines de leurs productions et équipes pour tenter de conquérir les principaux marchés que sont l'Europe et l'Amérique du Nord.

Oui jusqu’à ce que la plus part de ces studios japonais se ravisent, voyant que des licences japonaise occidentalisés, ne fonctionnaient pas du tout.
Le Repas Froid
Signaler
Le Repas Froid
Thanks for reading et merci pour vos commentaires, certains points de vue très intéressants.
Nintenboy, je ne déduis à aucun moment quelles purent être les relations entre les Iwata et Reggie, je présente seulement le fait que le premier s'est servi du deuxième pour son plan de comm', Reggie a l'avantage d'avoir une image déjà fortement reconnaissable auprès du public, ce qui peut être un atout ou non en fonction de la ligne que souhaitera adopter la société pour son futur.
Pour compléter ce qui me fait penser que ce serait un bon candidat, Reginald Fils-Aimé a souvent orienté (quand cela était possible) son marketing vers les enfants et les familles, et je ne serais pas surpris d'apprendre que c'est un grand enfant dans l'âme.
A mon sens, Nintendo doit considérer le virage actuel comme au moins aussi important que le passage du jeu de cartes au jeu électronique et c'est pour cela qu'un développeur comme successeur ne me parait pas forcement être une bonne idée. Yamauchi n'en était pas un (il a fait des études de droit) et c'est pourtant sous sa direction que la NES et les suivantes sont nées. D'ailleurs, je partage l'avis d'Hiko et toutes les directions me semblent possible depuis l'accord avec DeNA. J'espère que Nintendo arrivera à nous surprendre agréablement.
Pour finir sur Iwata, qu'il repose en paix et que le salut l'accompagne, j'ai l'impression qu'il a voulu gérer trop de choses à la fois. Pour moi, la Wii U a été bâclé et c'est un prototype qui a été commercialisé. Tout cela ne reste que mon avis et n'engage que moi. Nous verrons bien. Merci à tous.
BarryWhite
Signaler
BarryWhite
Ce serait une erreur de faire cela... surtout qu'Iwata n'avait pas que le rôle de PDG... il travaillait beaucoup en interne sur les choix, les programmations... etc... c'était + il ne faisait pas que de la com'... alors que Reggie c'est son job sur le sol américain... à part ça, je ne vois pas dirigé Nintendo.
AlexKidd
Signaler
AlexKidd

Iwata a pris en main la direction des opérations nord-américaines il y a peu, privant RFA d'une de ses fonctions exécutives à la tête de NoA.


C'est vrai qu'on a tendance à oublier ce détail.
hiko
Signaler
hiko
il y a quelques mois j'aurais dit "impossible, une entreprise japonaise traditionaliste ne mettra jamais à sa tête un américain quand on voit l'image que les ricains ont encore aujourd'hui auprès des japonais."

mais depuis que Nintendo a retourné sa chemise en disant oui aux applis mobile, je ne jure plus de rien.
Kujathemas
Signaler
Kujathemas
Peu de chance que ce soit lui. Parce que même si le marché japonais est plus ce qu'il était, pour la présidence de Nintendo qui reste une entreprise japonais, ils choisiront un japonais. Pis comme dis avant, Reggie ne parle même pas japonais... Autre problème, les dirigeants de Nintendo (pas que les PDG, mais aussi les autres haut placés) ont un background de développeur ce qui n'est pas le cas de Reggie.
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
Déduire d'une vidéo promo l'existence de relations étroites entre RFA et Iwata, c'est prendre un énorme raccourci. Iwata a pris en main la direction des opérations nord-américaines il y a peu, privant RFA d'une de ses fonctions exécutives à la tête de NoA.
DrTenma
Signaler
DrTenma
ça n'arrivera jamais et pour une raison très simple, plus que sa nationalité américaine, Regis ne parle pas japonnais et un grand nombres des patrons actuels de Nintendo ne parlent pas anglais, si on ne peut pas communiquer avec ses propres collègues sur des discussions/réunions pros, c'est plus que compliqué, c'est mission impossible pour un patron.
air-dex
Signaler
air-dex
Complètement d'accord avec ce billet de blog sur le profil idéal que représente Reggie, mais aussi avec les commentaires qui disent qu'il ne sera pas PDG car pas japonais.

@jfive : pas d'accord. On ne parle pas ici du jeune étudiant en école de management qui découvre la vie active ou du manager pur et dur qui n'a jamais fait de Jeu Vidéo de sa vie et qui débarquerait comme ça. Oui eux n'ont rien à faire à la tête de Nintendo ou même d'une quelconque entreprise, nous sommes d'accord. On parle de Reginald Fils-Aimé, 12 ans de boîte chez l'un des leaders mondiaux du secteur à occuper les plus hautes fonctions d'une division majeure de la société. Reggie est désormais compétent en Jeu Vidéo et ce, même s'il n'a sans doute jamais écrit une seule ligne de code de sa vie. Et puis au final lui n'est là que pour le business. La créativité, c'est le rôle de Miyamoto et de celui qui prendra bientôt la place de ce futur retraité, pas celui de feu Iwata et de celui qui prendra sa place.
DemaH
Signaler
DemaH
Je ne pense pas que les têtes connues pourront prétendre succéder à Iwata. Reggie, c'est clairement ses origines qui lui fermeront les portes d'un tel poste.
Miyamoto et Takeda sont plutôt âgés (en acceptant un tel poste, ils savent que dans 10 ans, rebelote).
Ca doit mouliner sévère chez nintendo en ce moment pour trouver "L'élu".
jfive
Signaler
jfive
Surtout pas. Ce mec est un businessman, point. Nintendo a besoin d'un mec comme Iwata qui vient du sérail et a une vision du jeu vidéo, afin de partir dans une direction claire et définie.
AlexKidd
Signaler
AlexKidd
Je crois pas que Nintendo veuille nommer un américain à sa présidence et puis reggie est aussi célèbre qu'Iwata mais c'est un gars du marketing pur. Il connaît rien au dev.
Miyamoto est le plus légitime mais il en a pas envie à mon avis.
jllynch
Signaler
jllynch
Je suis assez sceptique, mais nommer Fils-Aimé à ce poste aurait ça d'intelligent et d'intéressant que le côté très nombriliste et nationaliste connu de Nintendo pourrait être révolu. On sait que certains projets de Big N se sont monumentalement pêtés la gueule et ont été enterrés parce que les intervenants n'étaient pas japonais. Avec un président comme ça, cette politique changerait.
Donald87
Signaler
Donald87
Perso, j'y crois pas trop ... mais pourquoi pas ...

Archives