Game Over

Game Over

Par Cathedrale Blog créé le 08/01/11 Mis à jour le 17/09/13 à 10h20

Hell Yeah!

Ajouter aux favoris
Signaler

C'est fou ça.

Hier des stalactites pendaient de mon nez, aujourd'hui j'ai fait une pure session de BmX en sweat shirt. -vert pétant, au cas où ça intéresserait quelqu'un. 

Mais ce n'est pas parce qu'il fait beau que je vais pas geeker comme un porc le reste de la journée. L'envie m'a prise de me faire une tite session Total Annihilation, le must du jeu de stratégie selon moi - je tiens à préciser que ce n'est de loin pas le genre auquel je joue le plus, au cas où ça intéresserait quelqu'un. 

P'tit test rien que pour vous, au cas où ... ouais, vous avez saisi l'principe, j'ai plus qu'à retourner exploser ce p*tain de Commandeur Core qui me résiste!!

see ya

 

 

 

Total Annihilation Guerre Froide et Metallique 

 

Prenez une Galaxie ravagée par des guerres incessantes, deux camps se haissant au plus haut point, une flopée de tanks, d'avions, de machines en tout genre le tout saupoudré d'une b-o digne d'un Star Wars, et entrez dans l'apocalypse , Total Annihilation.

 

Bien que l 'histoire reste précaire, c'est avec une haine des plus vives que le joueur choisi son camp, le Core ou l'Arm, bien décidé à pulvériser les unités ennemies. Autant dire que ce qui motive de go, c'est la cinématique d'introduction. Un orchestre qui crache une symphonie meurtrière, de la poussière, des machines superbement modélisées, des tirs en rafales de partout, une voix off menaçante. C'est la guerre. Et on arrive au milieu voire à la fin de celle-ci.

 Il faut gagner.

 Le joueur peut alors choisir le mode Campagne , Multi joueur ou Escarmouche. Dans les trois cas, il pourra alors décider de contrôler le Core ou l'Arm. Les campagnes durent assez longtemps, et l'on prendra même un infini plaisir à les recommencer moult fois, tant elles sont diversifiées et passionnantes.

 On pourra en effet sauver des unités 'rares' , les escorter en lieu sur, protéger des points stratégiques, en capturer d'autres, anéantir tous les ennemis de la map, etc ...

Le mode escarmouche n'est pas moins passionnant. Idéal pour se lâcher après une dure journée de cours, on peut ici affronter jusqu'à 3 ennemis simultanément, avec, bien évidemment diverses alliances possible. On peut  laisser libre cours à son imagination, créer toutes les unités que l'on désire, opter pour une stratégie purement défensive si l'on veut, ou préférer se concentrer sur la construction d'une armée gigantesque, assoiffée de vengeance

Le Commendeur , unité 'maitresse' du jeu , est aussi l'unité que l'on ne devra jamais perdre, sous peine de la partie ou tout du moins de dire adieu à la majeure partie de ses ressources en Energie et Metal. Ressources terriblement précieuses car sans elles, la construction de nouvelles unités devient impossible.

 

 

Bateaux, avions, chars, robots à deux pattes, à trois pattes, la palette d'unité est immense. En sachant que pour gagner il faut impérativement bien connaitre toutes les unités, savoir lesquelles sont rapides, lentes, résistantes, précises, anti-aérienne, amphibie..

 C 'est un véritable régal pour les yeux et les doigts que d'être à la tête de cette armée diversifiée et d'essayer de la rendre puissante, imbattable. Les unités Core ne sont pas les même que celles d'Arm, même si elles se valent à peu près. Au joueur de trouver le camps qui lui correspond le plus. Autre bonne surprise, la diversité des map.

On pourra ainsi se battre dans des forêts, sur des îles, au pied de volcans, sur des planètes métalliques ou encore glacées. Cette diversité est appréciable car cest alors la stratégie du joueur qui devra s'adapter rapidement à tout nouvel environnement sélectionné.

gouzigouzigouziii 

 

L'aventure, qu'elle soit solo ou multi joueur, vous prendra aux tripes, et je vous défie de lacher votre souris, pad, clavier , loutre que sais-je avant d'avoir désinguer du métal des heures durant.  

 

Petite Saucisse: ce test est de moi , même si je l'ai rédigé y'a un bout de temps déjà :)

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris