Signaler
(Jeu vidéo)

Comme je vous l’avais dit dans la seconde partie de ce dossier sur la saga Resident Evil, nous allons aborder rapidement le cas de la réédition du premier opus, la célèbre version Director’s cut. En effet, quelques petits changements ont été apportés à ce « second volet du premier » et il est inconcevable de ne pas en parler lorsqu’on évoque la série entière. A l’époque, on avait tous envie de voir la scène de la rencontre avec le premier zombie dans son intégralité, avec la tête de Kenneth qui roule par terre, le sang et tout et tout…Pourtant, malgré la promesse de Capcom, seuls les Japonais auront droit à un vraie version non-censurée…Petit article pour un retour sur l’histoire ;)

Retour au manoir de l'enfer !

Alors que l’équipe de Resident Evil 2 se fait débaucher et que ce dernier prend un retard monstrueux sur sa sortie, Mikami panique. Il ne veut pas que les fans se lassent d’attendre le second volet. C’est ainsi que l’idée de la version Director’s cut commence à germer dans son esprit…Il décide que cette version soit non-censurée, afin que les joueurs puissent jouir d’un nouveau vent de frisson avec des scènes inédites, de nouveaux angles de caméra, de nouvelles énigmes évidemment mais aussi de nouveaux costumes…

Malgré ça, les seuls à pouvoir bénéficier d’une pure version Director’s cut sont nos amis du pays du soleil levant. En effet, en ce qui concerne la première scène avec un zombie, la tête ne roule pas, on ne voit pas plus de sang, bref c’est la même…Ce là dit, les américains n’ont même pas la chance de pouvoir mater la séquence d’intro dans son intégralité, alors que nous si ! C’est ainsi que nous découvrons la passion de Chris pour la clope et en couleur s’il vous plait ! Mais la déception laisse malgré tout un goût amer car les fans attendaient plus de cette édition qui devait nous offrir bien plus qu’un contenu plus riche (c’est pas franchement le cas) mais surtout beaucoup plus sanglant…

A noter que pour donner plus de chance à l’épisode, Mikami y glisse 10 minutes de démo de Resident Evil 2, dans laquelle nous découvrions pour la première fois, Léon Kennedy, cette jeune recrue de la police de Raccoon City qui voit sa première journée de service se transformer très vite en cauchemar…Mais ça, nous y reviendrons dans un prochain article ;)

Du nouveau chez les Spencer !

Dans cette nouvelle édition, les plus fanatiques d’entre vous se souviennent probablement des trois modes de jeux proposés : Standard, Entraînement et avancé. Les deux premiers n’offraient pratiquement rien de neuf à l’histoire et permettaient simplement de faire le premier épisode à la différence que le mode « Entraînement » offrait un challenge moins élevé aux joueurs.

Par contre, le mode avancé était à lui seul la vraie version Director’s Cut ! En termes de nouveauté, nous avons d’entrée de jeu accès aux nouveaux costumes ! Souvenez-vous, dans la version de base, il fallait en débloquer la clef. Du coup, Chris a encore plus de classe et Jill est beaucoup plus sexy chocolat. Même notre adorable Rebecca porte une nouvelle tenue. Bref, c’est la folie.

Nouvelle arme également pour cette nouvelle aventure, le Beretta M92FS, une édition customisée du premier flingue de Jill, qui va nous permettre de faire des headshots à volonté ! A noter d’ailleurs que la visée est désormais automatique. C’est d’autant plus jouissif de tirer dans toutes les têtes. Hein, que c’était bon ?

Un peu de fraicheur également au rayon des ennemis puisque nous faisons la connaissance de l’hyper-zombie qui est en réalité l’ancêtre des Crimson Head de Resident Evil Rebirth. Ce type de zombie débarque donc pour la première fois au manoir Spencer et nous foutra une trouille phénoménale puisque qu’il est beaucoup plus réactif que ses potes…C’est d’ailleurs la nouveauté la plus intéressante en termes de méchants car le reste de nos ennemis, hunters, cerbères et compagnie sont juste plus nombreux que dans la version originale. Cela dit, l’angoisse était encore plus profondément ancrée dans notre progression puisque là où nous nous attendions à traverser un couloir presque paisible, trois hunters nous attendaient au tournant…C’était vraiment flippant ! Les cerbères, célèbres pour leur intrusion dans le couloir du bas nous offre également une belle frayeur en débarquant sans prévenir, toujours en bas mais par les fenêtres qui font face à l’escalier au pied duquel on trouve une des « pièces à moi »…

En ce qui concerne les nouveaux angles de caméra, impossible pour un joueur découvrant la série de localiser ces différences subtiles. Mais pour ceux qui comme moi ont fait la première version, ce fût un peu comme si on redécouvrait le manoir à l’époque. Le hall d’entrée par exemple, se dévoilait un peu plus, grâce à un angle de vue totalement différent, avec une vue du premier étage. Dans certaines pièces, le cadrage changeait totalement ce qui donnait l’impression d’être un peu ailleurs alors que nous connaissions chaque recoin de la maison par coeur…A noter également que certains objets importants avaient été déplacés ce qui pouvait surprendre le joueur en l’obligeant à se creuser de nouveau la tête pour résoudre les énigmes qu’il pensait connaître…

En bref, peu de nouveautés en effet dans cette version Directo’s Cut qui ne tient pas vraiment ses promesses, mais les plus courageux d’entre nous auront adoré se refaire le jeu en mode hardcore ! Encore une belle frayeur au manoir Spencer ! Et vous, quels sont vos souvenirs de cet opus revisité ?

Dans la prochaine partie de ce dossier nous parlerons du cas de Resident Evil 1.5, un nom que cet opus avorté doit aux fans de la licence…

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

zankioh59
Signaler
zankioh59
Moi mon préféré c'est le 2, c'est aussi celui qui m'a fait découvrir la série.
REB1RTH
Signaler
REB1RTH
Jamais réussi à le finir en moins de trois heures . Le rebirth est le meilleur à mon goût . Encore si beau !
zankioh59
Signaler
zankioh59
Dans rebirth je sais pas je l'ai pas assez fait, mais dans le premier finalement c'est assez simple, quand tu connais le chemin et la position des ennemis, faut une bonne mémoire. Perso en 1h30 environ sans sauvegardé je l'ai fait plusieurs fois. Par contre en mode avanced, le magnum est moins puissant, il faut 2 ou 3 balles pour tuer un hunter, alors que dans la version normal, une balle suffit.
REB1RTH
Signaler
REB1RTH
C est toujours un défi de tout débloquer mais quand tu joues avec les Arles cheatees ça enlevé tout le stress du jeu
zankioh59
Signaler
zankioh59
Pour ceux qui ne savent pas, quand on finit resident evil on peut débloquer la clé spéciale et le lance roquette infini, si on finit en moins de trois heures. Mais dans la version "avanced", on n'a pas accès à d'autres vêtements, donc pas de clé spéciale, à la place on peut débloquer le magnum infini ! J'ai découvert ça le mois dernier, en me refaisant le jeu
Freem
Signaler
Freem
Payloyeuse !!!! :-D

Le Blog de Carole Quintaine

Par Carole Quintaine Blog créé le 05/01/14 Mis à jour le 23/03/17 à 12h13

Salut à tous,

Je partagerai ici, mes coups de coeur et impressions sur ma passion du jeu vidéo et du Japon.

A bientôt !

Ajouter aux favoris

Édito

Vous pouvez aussi me suivre sur www.carolequintaine.com

 

Archives

Favoris