Le Monde du Captain Sparke

Par Captain Sparke Blog créé le 03/10/16 Mis à jour le 30/10/18 à 15h19

Administrateur et rédacteur-en-chef sur Le Monde du Captain Sparke (https://le-monde-du-captain-sparke.fr/), mes sujets de prédilection sont les vieux jeux de stratégie et de gestion, l'actualité vidéoludique stratégique et historique, mais aussi en vrac l'histoire militaire et la géopolitique.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Critique (Jeu vidéo)

Depuis la Gamescom, on sait que la longue série des Anno, débutée en 1998 par les Autrichiens de Max Design, aura un prochain opus centré sur la Révolution Industrielle, j'ai nommé Anno 1800. Il est donc de bon ton de revenir à l'origine avec Anno 1602 (1998). Inspiré du système de chaînes de production économique de la série Settlers (1993), le jeu nous invite au voyage vers le Nouveau Monde, ponctué d'escales, de colonisation et de ressources exotiques. 

 

I. L'ambiance des îles

 

Le côté naval de The Settlers II (1996) et leur propre expérience avec la gestion d'une compagnie maritime dans 1869 (1992) a plu aux Autrichiens. Face à d'autres compétiteurs, et quelques tribus indiennes locales, il faudra s'imposer dans le processus de colonisation de la terre plus ou moins sauvage du Nouveau Monde. Après une mission d'exploration déterminant les ressources de l'île que vous aurez choisi, vous placez un entrepôt, noeud névralgique où se concentreront toutes les ressources, et point de passage obligé des navires de commerce. Vous commencerez par des ressources primaires, comme le bois ou la nourriture, puis la mise en place d'habitations peuplés de gens aux moeurs simples. Il faudra relier les lieux de production par une route aux entrepôts de proximité pour qu'une charrette desserve ces lieux.

 

 Le développement suit son cours. En bas à droite, vous avez les différentes catégories de bâtiments. De nouveaux sont débloqués en fonction du nombre de citoyens de votre charmant et idyllique empire, et de leur degré d’avancement, histoire d’avancer de plus en plus dans les chaînes de production. Mais n’oubliez pas les routes qui relient vos entrepôts et vos lieux de production.

 

II. Système économique

 

Mais tout ne sera pas simple. Vos habitants appartiennent en effet à diverses classes sociales, et pour évoluer, il faudra contenter leurs besoins, de plus en plus importants nécessairement, mais vous fournissant davantage d'argent via l'imposition et plus d'habitants pour progresser. Pour cela, il faudra établir des chaînes de production. D'abord un éleveur de mouton fournira la laine au tisserand pour qu'il en fasse des habits, puis il faudra de la bière, du cacao, du café, du tabac, des églises, des bijoux ! Et à ce moment là, il faudra coloniser d'autres îles ayant les ressources exotiques qu'il vous manque. Sans compter les chaînes de production minières pour produire vos propres outils, nécessaires pour presque toutes les constructions, et développer vos cités afin de débloquer des bâtiments plus avancés, tels que les chantiers navals. D'autant que les pirates restent régulièrement une menace pour les lignes commerciales que vous établirez entre les îles...

 

Une cité un peu plus évoluée, avec diverses plantations et des habitations passées au niveau suivant. A droite vous voyez la tête contente ou non de cette catégorie de population, leur nombre, leur pourcentage de taxation que vous pouvez modiier, leur jauge de bonheur à droite, leur jauge de satisfaction de nourriture en bas, et leur besoin pour évoluer, ici des tonneaux de bière.

 

Conclusion

 

Plutôt lent, Anno 1602 vous propose de partir dans le monde de la colonisation, où toutes les chaines de production s'établissent patiemment, petit à petit, avec une musique calme et inspirée du classique et des graphismes plutôt mignons. L'idéal autarcique vous prend vite avec vos liaisons navales et ces ressources qui sont de plus en plus consommées par vos aristocrates gourmands. L'aspect militaire est, lui, plutôt délaissé par rapport au reste, et réservé aux fins de partie au vu des prérequis importants. Une constante dans la série. Après Anno 1602 et Anno 1503 (2002), les Autrichiens laissent la main aux Allemands de Related Designs d'Anno 1701 (2006) à Anno 2205 (2015) en passant par l'opus le plus apprécié de la série, Anno 1404 (2009). Et finalement, la série est désormais aux mains des Allemands de Blue Byte, responsables des premiers Settlers... La boucle est bouclée !

 

Vous retrouverez l'article complet sur mon site internet.

 

Liste des city-builder :

 

Liste des jeux vidéos du site

Voir aussi

Jeux : 
ANNO 1800
Plateformes : 
PC
Sociétés : 
Blue Byte Software, Related Designs
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Monde du Captain Sparke

Édito

Administrateur et rédacteur-en-chef sur le Monde du Captain Sparke, mes sujets de prédilection concernent les vieux jeux de stratégie et de gestion, l'actualité vidéoludique stratégique et historique, mais aussi en vrac l'histoire militaire, la géopolitique, ou encore l'animation japonaise des années 80 et 90. On ne se refait pas. N'hésitez pas à me rendre visite sur Facebook et Twitter.

Archives