Le Monde du Captain Sparke

Par Captain Sparke Blog créé le 03/10/16 Mis à jour le 30/10/18 à 15h19

Administrateur et rédacteur-en-chef sur Le Monde du Captain Sparke (https://le-monde-du-captain-sparke.fr/), mes sujets de prédilection sont les vieux jeux de stratégie et de gestion, l'actualité vidéoludique stratégique et historique, mais aussi en vrac l'histoire militaire et la géopolitique.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Dossier (Jeu vidéo)

Vous retrouverez aujourd’hui sur mon site internet un dossier consacré aux simulations de combat contemporain, après mon lointain dossier sur les simulations de combat médiéval. L’occasion de revenir ensemble sur un genre de jeux privilégiant le réalisme dans les champs de bataille du XXIe siècle, avec une gestion de la balistique, une nécessité de réaliser des tactiques, et un système de mort punitif au milieu d’équipements et de véhicules contemporains, loin des systèmes de jeux plus arcade.

 

 

I. Une brève histoire des FPS 

 

Nous revenons dans cette partie sur le genre du FPS, de Doom au dernier Call of Duty, en rappelant les différentes étapes jalonnant sa route : l’historicisation au début des années 2000 avec la Seconde Guerre Mondiale en ligne de mire, le basculement sur une graine contemporaine à partir de 2005, et la rehistoricisation récente de titres comme Battlefield 1 et Call of Duty WWII. L’occasion de revenir sur certaines séries moins arcade qui tentent de restaurer le réalisme dans le FPS historique, de Red Orchestra à Verdun.

 

 

 

II. Les origines de la simulation : d’Operation Flashpoint à Arma III (2001-2013)

 

La poussée d’Operation Flashpoint, qui devient quelques années plus tard Arma, est à ce titre révélatrice d’un engouement certain pour le réalisme dans la simulation de conflits comtemporains. De la Guerre Froide au XXIe siècle, Arma soude des communautés de joueurs proposant des centaines de scénarios, de parties, mais aussi des mods qui ont donné DayZ ou encore le jeu à succès Player Unknown’s Battlegrounds.

 

 

III. Squad, la suite à succès de Project Reality

 

De Battlefield 2, des moddeurs n’ont pas hésité à créer Project Reality, insérant le réalisme au c½ur du moteur initial, avant de devenir un stand-alone puis un jeu à part entière, Squad, paru en accès anticipé en 2015. Sa force est de laisser la lourdeur relative d’Arma de côté pour proposer un système de classes, d’escouade, de chat vocal et de capture d’objectif simple et efficace, en conservant le réalisme d’un jeu comme Arma.

 

 

Conclusion

 

N’hésitez donc pas un instant à venir voir ce dossier sur mon site. Je vous y attends.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Monde du Captain Sparke

Édito

Administrateur et rédacteur-en-chef sur le Monde du Captain Sparke, mes sujets de prédilection concernent les vieux jeux de stratégie et de gestion, l'actualité vidéoludique stratégique et historique, mais aussi en vrac l'histoire militaire, la géopolitique, ou encore l'animation japonaise des années 80 et 90. On ne se refait pas. N'hésitez pas à me rendre visite sur Facebook et Twitter.

Archives