Le Blog de Captain Sparke

Par Captain Sparke Blog créé le 03/10/16 Mis à jour le 14/03/17 à 07h04

Après avoir écumé sur Internet avec un blog d'actualité vidéoludique intitulé le Paradis de Sparke le Furieux, puis avec un blog d'histoire militaire et d'actualité nommé le Refuge du Capitaine-Historien, Captain Sparke arrive sur Gameblog. A voir ce qu'il y fera.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)
Nos deux mécènes viennent tout juste de débriefer le combat précédent, opposant, je le rappelle, Angela la Rampante, et Tribidur, que nous avons gentiment surnommé le Manchot, en hommage à ses mains jonchant le sol de l'arène, et qui viennent tout juste d'être évacuées. Nous écoutons d’abord le représentant du Manchot : « Le combat commençait bien pour Tribidur tête dur, on a su pousser l'ennemi à terre, mais finalement ce n'est pas avantageux sachant que la masse a peu d'allonge. Peut-être aurait-t-il fallu se concentrer sur les pieds de vert pour les lui briser tout en étant en relative sécurité par rapport à sa lance. Tribidur n'a pas choisi cette option et a souhaité porter rapidement porter un coup fatal à la tête ou au torse, ça lui coûtera la vie. On notera tout de même un maniement intéressant du bouclier, c'est du positif. Analyse doit être faite de ce combat pour voir ce qu'il convient d'améliorer. » Effectivement, mais on note aussi, pardonnez-moi de le faire constater, que le Manchot a du mal à se protéger les avant-bras !
 
Je me tourne maintenant vers le représentant de Sparke & Co, une entreprise de...euh...bref : « Tout d’abord il est inadmissible que ce qu’on retienne de ce match, c’est le côté plus bas que terre, le côté rampant. Angela a su exploiter chaque faiblesse de son adversaire. Il l’a fait tomber ? Sa main gauche. Il lui explose le nez ? Sa main droite et une artère. Ensuite, les talents de combattant, le bouclier, et la maîtrise de la lance ont permis à notre championne de tenir en respect Tribidur. Quant à lui, il s’est bien battu, et est définitivement redoutable en combat rapproché. » Nous ne retenons le côté plus bas que terre car vous êtes DANS L’ARÈNE, où la POUSSIÈRE et le SANG règnent ! Les sentiments et le bon côté des choses désertent régulièrement cette place. En parlant de ça, il est temps pour le second tirage au sort…
 
Rouge contre Bleu
 
Et c’est Tribidur le Manchot qui se place sur le ring, face au Bleu du nom de… Darnaëk Ilrâal. Mais quel nom compliqué ! Chers parents, si vous pressentez que votre fils ou votre fille risque de finir dans l’arène, pensez à nous, et utiliser un prénom COURT. A notre droite donc, le Rouge Tribidur pour son deuxième combat, rafistol…euh…ramené à la…non plus…On a qu’à dire comme tout à l’heure, le clone de Tribidur le Manchot revient vers nous, armé de sa masse, de son bouclier chéri, et en réalisant toujours ses petits bruits so Klonky. N’ayant pas survécu au premier match, il n’obtient aucun point bonus en expérience, et a l'air assez mal en point...Mes nécroman...mes agents me signalent qu'il est difficile de remettre de la vie là où...il n'y en a plus ! (Ne regardez pas les sutures voyons). Le Manchot sait donc qu'il va devoir tout donner.


A notre gauche, notre nouveau concurrent. Il a les jambes nues, mais les mains couvertes, il a un petit bouclier, mais il a surtout une bonne vieille hache en fer. Et on le remercie de son dévouement à la cause naine. Ca nous change de la masse et de la lance, arme de tap…de gens différents. Même qu’il a l’air ivre mort. Oui, il faut savoir que nous offrons volontiers plusieurs rasades de vin ou autres alcools plus forts dont la décence m’interdit de mentionner le nom aux concurrents. Ca rend les combats toujours plus agréables pour nous, et pour le buveur…un peu moins...Je ne sais pas. Pour les paris, je rappelle que nous avons trois breloques sur le rouge, et une seulement sur le bleu. On a vu ce que ça donnait contre la breloque d’Angela…

Et ça commence ! Les deux adversaires s'élancent l'un vers l'autre, et dans la grande tradition du début de match, Rouge tente d’écraser le pied de Bleu avec sa masse. On a connu plus imaginatif… Oh mes aïeux, QUELS COUPS ! Rouge brise d’un coup sec le bras de Bleu tenant la targe, et celle-ci tombe au sol. En réponse à cela, Bleu réussit à taillader le bras de Rouge, qui se met à voir rouge et…ET ROUGE LÂCHE ENCORE UNE FOIS SA MASSE ! Ce sont maintenant deux Nains qui se regardent, deux Nains armés soit d’une hache, soit d’un bouclier en acier ! Hache contre bouclier, attaque contre défense, et...Je m'y perds !


Le combat continue pourtant. Bleu sautille tout autour de rouge, preuve ou bien qu'il fait preuve d'une grande énergie pour esquiver, ou bien qu'il est complètement saoul. Je laisse le public décider. Mais Rouge ne se laisse pas déconcentrer, et il a bien raison, et les coups continuent de s’abattre de part et d’autre ! Bleu est très discourtois, et semble s’acharner sur le bras inactif de Rouge. Veut-il réessayer un exploit à la Angela ? Et la hache de Bleu s’enfonce…DANS LA MAIN DU MANCHOT TENANT LE BOUCLIER ! Qui va tirer en premier pour la sortir ? Le poing du bras faible de Rouge rate Bleu, et ce dernier en profite pour détacher sa hache de la main désormais ensanglantée du Manchot, qui est en train petit à petit d'illustrer son surnom. Je vous avoue que les Nécromanciens se regardent dans les coulisses d'un air consterné. 

Je ne vais pas vous le cacher, Rouge est en mauvaise posture ! Et ce Bleu qui saute dans tous les sens et qui…arrache lui-même une partie des dents de Rouge à coup de hache ! Les dentistes seront contents. L’échange de coups devient plus intense : ont-ils enfin remarqué que ce combat était un combat à mort ? Et Bleu me fait signe que oui en arrachant d’un coup de hache LA MAIN QUI TENAIT AUPARAVANT LA MASSE. Rouge perd donc encore une main, faisant honneur au nouveau surnom que nous lui avons trouvé, et qui sera GRAVE DANS LE MARBRE *Applaudissements et regarde livide du mécène des PAF*. Il en oublie même de Klonker. Car oui, mesdames et messieurs, Rouge est beaucoup plus discret que précédemment, contrairement à Bleu qui s'amuse à éructer et à rire à chaque fois qu'il touche son adversaire...
 
Rouge commence à fatiguer légèrement, le sang coulant toujours de son bras et de son moignon. Mais il continue de se défendre avec son bouclier : il y a quelque chose à creuser, comme disait notre confrère mécène de Rouge. En attendant, la hache se plante à nouveau dans le bras tenant le bouclier : Rouge est difficulté, et on...et il... LÂCHE SON BOUCLIER MESDAMES ET MESSIEURS. Rappelez-vous notre conseil : SOYEZ TOUJOURS ARMES FACE A UN NAIN ARME D’UNE HACHE ET QUI VEUT VOTRE MORT. Les deux combattants se regardent, Bleu titubant légèrement et souriant, et Rouge plissant ses petits yeux…Si si je vous assure, je les vois…ET ROUGE CHARGE SOUDAINEMENT SON ADVERSAIRE avec l’énergie du désespoir. Désemparé, les deux Nains roulent l’un sur l’autre, et ça n’a rien de sensuel mesdames et messieurs ! 
 
Entre deux Nains collés l’un à l’autre, je serai toujours pour celui qui est armé ! C’est ce que Rouge apprend à ses dépens en recevant des coups de hache sur les bras, faisant couler le sang plus que nécessaire. Énervé par la charge, Bleu essaye maintenant de repousser Rouge à coups de pieds, et même avec le POMMEAU DE SA HACHE. Est-il en train de se moquer de son adversaire désarmé, ou veut-il juste le faire souffrir ? L’avant-bras de la main coupée tombe à son tour à terre…sans son propriétaire ! Bleu remonte peu à peu ! Voyant son adversaire assommé, Bleu s'acharne à le réveiller à COUPS DE POINGS. Ne reproduisez pas ce que vous voyez dans cette arène chez vous, il existe d'autres moyens de réveiller les gens. D’autres dents volent pendant que le sadique Bleu tabasse à coup de pommeau la tête de son adversaire, abîmant la joue, cassant d'autres dents, et essayant de broyer le pied, tout en s’acharnant avec la lame de sa hache sur le bras droit adverse. UN VRAI NAIN BARBARE SADIQUE COMME ON LES AIME. 
 
Et c’est finalement la main droite de ROUGE qui vole ! Et alors que Bleu s’apprête avec délectation à poursuivre son œuvre de mort, Rouge le Manchot s’effondre. Et ne soupirez pas derrière moi chers nécromants ! Déjà que je vous ai sorti de...Ah, oui, pardon, Darnaëk le Sadique est donc NOTRE NOUVEAU VAINQUEUR ! On l’applaudit bien fort, d’autant plus que ses blessures sont tout à fait légères, ce qui est très rare dans cette arène. Je vous annonce donc, pendant que le Manchot est à peine en train de se faire traiter par nos services pour au moins servir dans le bain de sang final, que le prochain combat opposera la RAMPANTE au SADIQUE. Un combat qui s'annonce d'anthologie !
 

 

Voir aussi

Jeux : 
Dwarf Fortress
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de Captain Sparke

Archives