Le Blog de Captain Sparke

Par Captain Sparke Blog créé le 03/10/16 Mis à jour le 24/06/17 à 21h10

J'ai récemment ouvert mon site internet, le Monde du Captain Sparke, où vous trouverez des jeux vidéos, des animés, des films, des récits de partie multijoueur, des dossiers, des vidéos YouTube, un résumé de l'actualité vidéoludique. Si ça vous plaît, n'hésitez pas à entrer en contact avec moi.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)
Angela ne saisit pas toutes les contradictions - Les rêves d'une simple fermière - Des civilisations menacées - Gastronomie naine 

Angela, année 250.
 

Le bilan de notre monde de Kolobramul par un érudit.

« Je ne vais pas vous faire un cours d’histoire en inaugurant ce journal, mais j’ai la chance de faire partie de la plus glorieuses des civilisations naines du monde. Sur nos 20 000 âmes de créatures des montagnes, 8 000 au moins appartiennent à notre nation du Net of Craft. Mieux, notre glorieux roi, dans sa onzième année de règne, Degel Wardtowers, est à l'origine un simple fermier ! C’est dire que tout peut arriver, mais dans un sens respectable (ne pensons pas à ces détraqués de Dye of Springs, dont les yeux doivent avoir du mal à distinguer la peau blanche des Nains et celle verdâtre des Gobelins…). »
 
Je vois des contradictions dans cette civilisation !

 

« Car oui, j’ai été nommé, moi, simple fermière, pour une grande tâche ! Notre dernière colonie, la 79e, a été détruite en l’an 210 par une hydre assoiffée de sang. Les quelques nains dépêchés sur place n’ont pas duré très longtemps… Mais quarante ans ont passé depuis ! Il est désormais temps de faire place aux jeunes. Malheureusement, les esprits sont encore réticents, et je n’ai réussi à trouver que six compagnons. Mais qu’importe, notre tâche est immense ! Etablir une colonie, la relier à notre civilisation, et étendre enfin les frontières. » 

Monter ou manger les chevaux ? Indice : nous sommes trop petits pour les monter.

 

« On m’a parlé des dangers, c’est vrai, mais qu’est-ce que je risque vraiment ? Notre nation n’a pas connu de guerres depuis son origine, les créatures monstrueuses ont sûrement d’autres chats ou trolls à fouetter, et puis nous ne sommes pas loin de nos compatriotes, nous pouvons toujours nous enfuir en cas de pépin ! Certes, des rumeurs indiquent que le démon rat Olku Princebottoms, chef des Ambiguous Midnights, a déjà mis à bas une civilisation naine entière plus loin à l’est. Et qu’il est présent dans la région. Avec plusieurs forteresses. Mais derrière nous, 78 forteresses tiennent bon depuis 250 ans ! »

Deux civilisations de Gobelins. Que pourrait-il nous arriver de mauvais ?

 

« On nous envoie donc dans une région argileuse, à proximité d’un cours d’eau. Les premiers forages ont indiqué la présence de roches intéressantes pour la fonte, et tout est donc en place pour créer notre première colonie ! J’ai réuni trois Naines et trois Nains qu’il me faut vous présenter. Loda d’abord, herboriste et pêcheuse à ses heures perdues ; Rolf et Eglane, nos mineurs et nos artisans de la pierre ; Thor, chasseur de son état ; Mindos, notre bûcheron ; et surtout Rith, qui aura en charge le lieu le plus important de la colonie : la distillerie. Et bien sûr, le chef d’expédition, moi-même, Angela, 57 ans, et fermière. Même si je ne connais pas vraiment ces Nains et leurs motivations, nous avons malgré tout un travail à réaliser. La première colonie depuis 40 ans, Axeorder. Un nom très guerrier, mais j’imagine que le roi, qui a imposé ce nom, y voit plus une question de prestige qu'une question militaire... N'est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, je grimpe demain dans le wagon. »

Aventure et bière !

 

Entrées du journal :

Voir aussi

Jeux : 
Dwarf Fortress
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de Captain Sparke

Édito

N'hésitez pas à faire un tour sur le Monde du Captain Sparke : vous y trouverez des animés, du cinéma, des critiques de jeux vidéos, des récits de partie, des dossiers et des vidéos YouTube. Sinon, vous pouvez toujours aller chercher mon blog d' histoire militaire et de géopolitique. J'ai aussi une chaîne YouTube (et d'accordéon), des pages Facebook et Twitter.

Si vous cherchez un rédacteur pour quoi que ce soit, je suis disponible un peu partout, de l'agora de Mundus Bellicus à ce blog-ci en passant par mon site. N'hésitez pas.

Archives