Premium

Le Blog de Captain Panda

Par Captain Panda Blog créé le 06/08/13 Mis à jour le 13/10/16 à 00h01

Le but de ce blog est de partager mes expériences vidéoludiques ou autres avis/critiques.(cinéma, littératures..)

Je ne prétend pas détenir la vérité absolue, mes avis/critiques sont purement subjectifs et ouvert à débat, c'est d'ailleurs le but de tout blog!

Ajouter aux favoris
Le Blog de Captain Panda

Édito

J'ai longtemps hésité avant de me lancer dans la création d'un blog. Il aura fallu de longues années passées sur Gameblog et ses forums pour avoir l'envie, voir le courage de partager mes expériences, bonnes ou mauvaises.

 

Ma passion pour le jeu vidéo est née il y a plus d'une vingtaine d'années, un soir de Noël après le passage d'un grand barbu sapé bizzarement. Ma grande soeur et moi même eurent la surprise et la chance d'avoir une Master System 2 sous le sapin. Mon premier contact fut donc avec Shinobi et Alex Kidd, ça ne me rajeunis pas tout cela. Autant dire que, jusqu'à aujourd'hui, de nombreuses consoles/jeux sont passées entres mes mains et il y en aura surement encore quelques unes.

 

Me voilà donc à trente barreaux, joueur console mais aussi PC. Actuellement possesseur d'une PS4, une PS VITA, d'un PC, ainsi qu'une New 3DS.  Il va y avoir des choses à dire!

Archives

Favoris

Signaler
Jeux Vidéos (Jeu vidéo)

 

Qu'on se le dise, Far Cry 3 fut une agréable surprise pour moi! Je n'en attendai rien de particulier et découvrir cette île hostile avec son ambiance mystique m'a scotché au clavier! C'est donc avec une légère appréhension que je débute cette suite qui sort dans un délai assez court par rapport à la précédente. Les développeurs ont ils réussi à apporter suffisamment de nouveautés à une formule très efficace ou ont ils simplement pris les mêmes ingrédients et changer le décor?

 

L'histoire nous place donc dans la peau de Ajay Ghale, jeune homme Etats-Unien venu répandre les cendres de sa défunte mère dans son pays natale, le Kyrat. Niveau typographie, le Kyrat se rapproche fortement du Tibet, on s'éloigne donc du décor paradisiaque de Far Cry 3 pour découvrir un paysage froid et montagneux. Le retour aux sources d'Ajay aurait pu se passer de manière paisible seulement voilà, le Kyrat est en pleine guerre civile et le dictateur qui contrôle le pays, Pagan Min, vous kidnappe et fait de vous son invité d'honneur. Après avoir vu et compris que l'homme est un excentrique assassin, trafiquant et complètement sifflé du bocal, l'armée séparatiste du Kyrat attaque le "château" de Pagan pour vous libérer. Vous voilà donc recueillit dans un des nombreux villages rebel.

 

Arrivé au village, vous apprenez être le fils de Mohan Ghale, ancien chef du sentier d'or, mort assassiné. C'est maintenant Sabale et Anita qui dirigent la résistance mais ils sont opposés sur tous les sujets. On arrive donc à point nommé, tel l'homme providentiel pour casser de la milice et surtout, trancher entre les deux leaders qui ont une vision radicalement opposé pour l'avenir du Kyrat. Pour faire court, Sabale est axé sur le respect des traditions et Anita préfère une approche plus moderne. Les quêtes de l'histoire principale s'articulent donc autour du parti pris pour l'un ou l'autre. L'idée est plutôt bonne en soit mais les répercutions en sont à peines visibles. Le scénario aurait vraiment gagné en qualité si les choix proposés avait eu un impact direct sur Kyrat, hors, on passe d'une mission à l'autre sans vraiment en reparler par la suite, c'est franchement dommage.

 

Une fois le contexte mis en place, on va enfin pouvoir commencer à explorer Kyrat. Ma première impression fut tournée vers la qualité technique du jeu, c'est superbe. Je joue sur PC et honnêtement, une fois tout activé, la fluidité, les effets de lumières, la faune et la flore, tout ressort de manière naturelle et l'immersion est totale. La baffe technique passée, j'ouvre ma carte et là, une fois encore, on ne peut être qu'impressionné par la quantité de chose à faire. A l'instar de Far Cry 3, on va pouvoir se balader quasiment partout, chasser, suivre la mission principale ou plutôt faire des quêtes annexes. On touche du doigt le point fort du jeu selon moi, sa générosité. Il est vrai que quand on passe en revue la tonne de chose à faire, on ne voit pas énormément de nouveautés par rapport au précédent opus et l'effet Far Cry 3.5 se fait sentir. Mais la variété des missions et la sensation d'en avoir toujours plus est telle que ça ne m'a absolument pas dérangé une seconde durant mon périple. J'ai passé plusieurs heures à ne pas m'occuper de la quête principale pour aller débloquer les fameuses tourres à escalader, libérer les divers camps des griffes de la dictature, récolleter des affiches de propagande déciminées un peu partout ou encore chasser diverses animaux pour crafter un meilleurs équipement. Pour tout amateur de collection, succès, Far Cry 4 vous demandera de jouer très longtemps pour pouvoir tout débloquer/collecter, la durée de vie est colossale. Autre point important toujours selon moi, c'est l'écosystème du titre qui fait encore mieux que son prédécesseur. Il y a énormément d'animaux sur Kyrat plus ou moins dangereux et il ne sera pas rare de se faire surprendre par un ours chafouin qui traine dans le coin de votre occupation. Il arrivera aussi fréquemment de se rendre à un point précis pour effectuer une quête et se retrouver à défendre des passants ou attaquer un camion de l'armée impériale qui passait tranquillement sur la même route que vous. En clair, Kyrat donne une impression de vie très agréable, il y a toujours quelque chose à faire et chaque action entrepris permet de débloquer des armes, de gagner de l'xp ou de l'argent, on est donc récompensé pour ses actions et c'est gratifiant.  

 

En revanche, j'ai été assez déçu par les quêtes "hallucinatoires"  ou "spirituelles". Je les ai trouvés assez monotones et pas forcément très inspirés. On a pourtant des visuels somptueux par moment, mais je n'ai pas compris l'intérêt de ces passages et j'ai même trouvé pénible certaines phases de jeu. Déçu également de l'arbre de compétence, il ressemble beaucoup au premier, est très classique et aurait mérité un petit plus d'attention pour le rendre plus complet et intéressant. Les développeurs ont aussi rajouté de l'escalade au gameplay qui est somme toute cohérent avec le paysage montagneux mais un peu laborieux à prendre en main par moment. Même si il est dans un style différent, Pagan Min se rapproche fortement de Vaas, le premier boss de Far Cry 3 qui fut très marquant pour bon nombre de joueurs. Ca peut renforcer le sentiment de manque d'originalité chez certains joueurs. Pour terminer sur les points négatifs, j'ai trouvé le scénario plutôt convenu dans sa globalité et sans la moindre prise de risque. En clair, c'est ni bon, ni mauvais mais au vu du précédent opus, on aurait aimé être surpris de la même manière. Comme dit plus haut, en grattant un peu plus et en allant plus loin dans leurs idée, les développeurs auraient sûrement obtenu un bien meilleurs résultat.

 

A la fin de cette critique, vous l'avez compris, Ubisoft m'a encore attrapé. Le jeu, malgré un effet Far Cry 3.5 présent qui pourra éventuellement en rebuter certains, réussit à fournir un contenu extrêmement généreux, une technique maîtrisée, une occupation constante du joueur et un écosystème vivant et cohérent. Je regrette tout de même que le scénario ne soit pas plus travaillé et que les développeurs ne soient pas allez plus loin dans la logique des choix que le joueur prend. On a un méchant haut en couleur, des personnages et un background général de qualité, il y avait de quoi faire un grand jeu. Au lieu de cela, on s'en contentera d'un très bon et c'est déjà pas mal!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires