A napper sur tes pommes de terre.

Par Cancoillotte Blog créé le 30/11/10 Mis à jour le 07/11/12 à 13h44

Bienvenue!
Découvrez le blog du Gamer Franc-Comtois pure souche. Retrouvez des test, chroniques, news, critiques, et autres babioles sur les sujets que j'aime. N'hésitez pas à me laisser des commentaires pour me faire partager vos impressions.
Bonne lecture...

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Test PS3

Je tiens avant tout à vous mettre en garde: je ne vais pas parler de WRC 2, sorti il y a peu de temps. Je vais vous parler du jeu sorti l'année dernière, qu'un ami a eu la générosité de me prêter. Un petit arrêt au stand s'impose.

 

Quand j'étais jeune, il y a une série de jeu que j'adorais: celle des Colin McRae Rally. Sur ma Playstation, j'adorais enchainer les spéciales au volant d'une voiture de rallye, et même après une vulgaire sortie de route, j'étais toujours motivé pour finir l'étape avec le meilleur chrono. Si j'en avais marre, la belle liste de cheat code permettait de se défouler. Qui se souvient du mode boule de feu dans CMR2?

Le dernier jeu de rallye que j'ai possédé, c'était CMR4, un épisode un peu moins fun que les précédents mais qui avait l'âme d'un jeu de rallye (et des menus sacrément classes!). Après... plus rien. Ni motivé par les jeux WRC officiels, ni par la série des Dirt qui ne m'ont jamais attiré, j'ai définitivement laissé tomber le rallye. Est-ce que je peux me réconcilier avec ce genre de jeu? Réponse tout de suite...

Pour y avoir joué quelques heures (dont une bonne partie à naviguer dans les menus) je trouve le jeu trop banal. C'est comme si on jouais à quelque chose, et qu'il ne se passait rien. Graphismes, pilotage, bruitages, variété, c'est comme si on jouais sur un jeu old gen. C'est vraiment dommage, car ce jeu a du potentiel.

Parce que la principale qualité du jeu, c'est d'être un jeu de rallye. Je veux dire: ce à quoi un jeu de rallye devrait ressembler. Genre tu commence un championnat, tu trouve le bon set up pour ta voiture, tu pilote en évitant de bousiller la caisse, tu la répare à la fin si t'as besoin, tu surveille les chronos de tes concurrents, et puis au final tu gagne, comme Loeb.

Mais c'est pas seulement une question de règles: faut que les spéciales aient de la gueule, aussi. Un peu marre des circuits trop monotones et larges, procurant peu de sensations. Rien ne vaut un tracé étroit, avec du relief, une visibilité précaire, des changements d'adhérences vraiment traîtres. Du danger, quoi! Quelque chose qui donne du challenge au joueur, sans pour autant le jeter aux ordures car il a posé son pneu avant droit sur de la pelouse. Non seulement le pilotage est tolérant, mais il est également très... professionnel. Il faut vraiment conduire comme un vrai pilote de rallye. Donc avec le minimum d'assistances!

Le jeu a vraiment tendance à trop nous aider. Beaucoup d'assistances (heureusement on peut tout désactiver), des objectifs pas trop dur à atteindre, une progression assez aisée... c'est à partir de là où le jeu commence à montrer ses limites. Si c'est plaisant à jouer, il n'y a pour autant rien d'exceptionnel. Les débutants s'ennuiront un peu avec une voiture qui se conduit plus qu'elle ne se pilote, et les pros pesteront sans doute avec des voitures aux réactions pas très naturelles et une gestion des dégâts un peu aléatoire. Percutez un arbre avec votre portière, et vous avez une chance sur deux que la voiture n'aie pas subie de dégâts, sans vraiment comprendre pourquoi. Le genre de petits défauts que je n'aimerais plus revoir dans un jeu vidéo!

Graphiquement, on fait dans le vieillot. Les décors, surtout de second plan, sont archi simpliste et rappelle ce qu'on fait sur PS2. En prime, les tracés ne sont pas très naturels, et semblent avoir été grossièrement tracés à la règle lors de certaines courses. Les conditions météos ne sont pas assez variées. La console semble aussi avoir un peu de mal à charger les pistes en temps réel. La modélisation des voitures est simplette, et même si la vue intérieure est pas trop mal faite, on préfère jouer en vue d'extérieur pour évaluer le gabarit de sa voiture. Et puis question ambiance, on a vu mieux. Bruitages quelconques, copilote qui suit assez bien votre progression mais très ennuyeux (et puis OMG ses rares réactions genre "Ecartez-vous voilà le champion!" qui font plus pitié qu'autre chose), public shooté à la morphine...

Le mode carrière est trop classique. A part créer sa propre équipe au début du jeu (donc changer des stickers et la couleur de ssa tuture), on enchaine inlassablement les courses, tout en regrettant que le jeu soit aussi simpliste en ce qui concerne les réglages des voitures. Le choix des pneus et du set up idéal, à chaque début de spéciale, est automatique! Incompréhensible.

 

Au final, pas grand chose à tirer de WRC. L'esprit du rallye est là, pas le talent.

Voir aussi

Jeux : 
World Rally Championship 2010 (PS3)
Sociétés : 
Milestone, Black Bean
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Blog inactif depuis quelques mois... je tiens à m'excuser de cette désertification.

Archives

Favoris