A napper sur tes pommes de terre.

Par Cancoillotte Blog créé le 30/11/10 Mis à jour le 07/11/12 à 13h44

Bienvenue!
Découvrez le blog du Gamer Franc-Comtois pure souche. Retrouvez des test, chroniques, news, critiques, et autres babioles sur les sujets que j'aime. N'hésitez pas à me laisser des commentaires pour me faire partager vos impressions.
Bonne lecture...

Ajouter aux favoris
        
Signaler
Débat

Si vous avez suivi l'actualité sportive ce dimanche, vous êtes sans doute au courant que le sort de la saison 2011 de Formule 1 est scélée: Sebastian Vettel est le champion de cette saison!

Pour fêter cet évènement, Polyphony Digital offre à tous les joueurs de Gran Turismo 5 (oui, il y a encore des gens qui y jouent, quel scoop!) une Red Bull X2010, ce bolide infernal de 1500 chevaux qui vous a peut-être fait arracher des cheveux si vous avez eu l'occasion d'essayer la bestiole.

Pour rappel, il fallait la gagner en gagnant les trois courses du défi X, qui consiste à faire deux tours chronométrés sur le Nurb' GP, Monza et Suzuka. Mais maintenant que Vettel est champion, tout le monde est en droit de s'entrainer et dompter le fauve.

Pour moi, c'est l'occasion d'essayer la voiture en dehors des trois circuits du défi X. Jusque là, j'avais essayé vite fait les deux premières courses, sans succès car il était très difficile de faire ne serait-ce qu'un tour propre. Soit tu tourne trop tôt, soit tu tourne trop tard! La puissance de la voiture n'aide pas, elle est tellement rapide que le temps d'anticipation est ridicule. A peine on se rend compte qu'il faut braquer pour entamer le prochain virage qu'on pose déjà une roue dehors... et dans cette situation, on recommence encore et encore...

Oui mais voilà, le problème de ce défi, c'est qu'il n'est pas possible de s'entrainer tranquillement, genre des épreuves s'inspirant des permis, ou bien la conduite d'une version bridée. Même pas! Certains y arrivent, mais jouant au pad, c'est juste infernal. J'ai passé deux heures pleines à faire les deux premiers défis. Une heure sur le circuit allemand, une autre heure sur le circuit italien. Franchement épuisant, à force d'accumuler les erreurs sur tout les virages!

D'où l'intérêt de bien connaitre sa machine avant de se lancer dans une telle aventure. Profitant de l'exemplaire de la X2010 offert, je commence à aller m'entrainer sur un circuit assez simple, mais bridée à fond. Elle fait moins de 800 chevaux, mais est nettement plus docile. Sous cette forme, elle est humainement supportable, toujours rapide mais on est loin du gag surréaliste qui arpente les circuits en gobant les vibreurs comme Pac Man bouffe des pac-gommes à longueur de journée.

J'essaye d'autres circuits, en particulier Fuji, un tracé assez large qui permet mieux de se rendre compte de la capacité de la voiture à prendre des virages à très haute vitesse. La puissance de freinage demeure délirante, mais en fin de compte, j'ai trouvé le véhicule sympa à conduire, pas super frustrant, le seul besoin est d'assimiler ses capacités.

Ensuite, j'emmène ma fusée sur roue à Suzuka, ma Nemesis, essayant de boucler un tour pour de vrai. Surprise: je me défends pas trop mal! Mais ne nous réjouissons pas trop vite, c'est un bolide encore très rapide, et sur un tracé aussi étroit, mieux vaut rester super concentré. Que ce soit la première partie du circuit ou la seconde, j'enchaine les virages sans trop de difficulté. Je suis agréablement surpris de passer le virage Degner (le virage 8), hyper ambigue, sans la moindre difficulté. C'est comme une vraie F1, mais en mieux!

Me sentant assez confiant, je décide de débrider la bestiole. Et là, on passe de Bruce Banner à l'Incroyable Hulk: rien à voir! La ligne des stands est traversée à plus de 400km/h, et aborder la première série de virage est un périple en soi. OMG ça va trop viiiiiiiite!

Le gros problème de cette voiture, c'est qu'elle est trop puissante.

Après un peu d'entrainement, je suis capable de m'en sortir dignement sur ce circuit. Ouf!

 

Donc que faut-il retenir de ce post inutile?

C'est vraiment dommage que Polyphony Digital nous ponde une voiture sortant franchement du contexte de la simulation. D'une part parce que c'est humainement impossible de piloter un tel engin. Imaginez un véhicule aussi rapide dans la vraie vie, les G que le pilote doit endurer est beaucoup importante. Certes, les pilotes d'avion de chasse peuvent subir bien pire, mais j'imagine mal des surdoués de la F1 survivre à un virage abrupt.

Le fait est que bridée, cette voiture est pas trop mal! Pour avoir essayé la F1 2010 dans ce même jeu, on trouve un certain plaisir à piloter ces véhicules. C'est très rapide, ça tient trop bien la route, mais ça procure des sensations. Or, où trouver des sensations en pilotant un engin de 1500 chevaux? Y en a pas, car on sort du contexte de la simulation. C'est comme si je jouais à un autre jeu, genre F-Zero en plus chiant.

Pour résumer: rien ne sert de nous proposer un véhicule trop rapide si elle apporte surtout de la frustration. Est-ce que PD aurait du rester plus raisonnable? Je vous laisse méditer là dessus...

Voir aussi

Groupes : 
Gran Turismo
Jeux : 
Gran Turismo 5
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Polyphony Digital
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Cedric
Signaler
Cedric
C'est certe un ovni au milieu d'une simulation et si elle ne m'avais pas été offerte je ne l'aurais pas "acheté".
Mais je la trouve très grisante à piloter, et je prend vraiment du plaisir avec.

Édito

Blog inactif depuis quelques mois... je tiens à m'excuser de cette désertification.

Archives

Favoris