A napper sur tes pommes de terre.

Par Cancoillotte Blog créé le 30/11/10 Mis à jour le 07/11/12 à 13h44

Bienvenue!
Découvrez le blog du Gamer Franc-Comtois pure souche. Retrouvez des test, chroniques, news, critiques, et autres babioles sur les sujets que j'aime. N'hésitez pas à me laisser des commentaires pour me faire partager vos impressions.
Bonne lecture...

Ajouter aux favoris
Signaler
Critique/Découverte

Il y a maintenant deux grosses semaines, j'ai pu trouver chez un marchand de journaux le premier hors série d'IG Mag, que je me suis procuré. Ayant fait le tour du mook, en voici ma critique. Gardez dans un coin de votre tête que c'est le premier IG Mag que je lis. Alors oui, c'est un hors série, donc il ne ressemble pas aux autres numéros, mais c'est une opportunité pour découvrir IG Mag.

Ce qui suit peut contenir du spoiler.


 
Premier constat: en terme de présentation et de mise en page, ce magazine est très agréable à parcourir. Regorgeant de sprites et d'illustrations, les pages donnent tout de suite le sentiment d'être agréables à parcourir. Ce qui est une bonne chose, étant donné qu'il y a pas mal de lecture! Un bon équilibre a été trouvé entre la présentation et les textes, histoire de ne pas avoir l'impression d'avoir des pages recouvertes d'illustrations, ou au contraire des gros pavés de texte un peu durs à digérer. En outre, pour ceux qui découvrent IG Mag, il ne faut pas voir le "petit" format du livre-magazine comme un inconvénient. La prise en main demeure agréable, et nul besoin de tripoter le bouquin dans tout les sens, le papier est de bonne qualité!

En terme de présentation, donc, nous avons affaire à un bon élève. Mais le contenu est-il à la hauteur?

Dans un sens oui, dans un sens... non!

En effet, je m'attendais à quelque chose qui soit vraiment dans le cadre du magazine, quelque chose d'unique, mais c'est avec un certain étonnement que je lis l'édito. On apprend que Dr Lakav, connu pour présenter Hidden Palace sur la chaîne Nolife, donne son coup de main pour adapter le concept de l'émission (à savoir présenter des trivia sur des personnages ou des séries de jeu vidéo) dans un format papier. Fort heureusement, la majorité de ce qu'on va lire est exclusif au magazine. On évite donc d'avoir affaire à un portage bête et méchant d'une émission télé.

Dès le début, on nous concocte des chapitres intéressants, en parlant entre autre du triste destin d'Alex Kidd ou de l'évolution du personnage d'Alucard dans la série Castlevania. A la lecture de ces articles, on constate d'emblée qu'effectivement, les trivia et les annecdotes sont bien de la partie, et sont agréable à suivre, grâce à une qualité de rédaction satisfaisante. Chose importante: on s'y retrouve, quelle que soit notre niveau de lecture. En fait, il se passe deux choses: soit on ignore absolument tout d'un personnage ou d'une série, et on lit quand même parce que c'est intéressant; soit on connait certains éléments et on en apprends un peu plus sur le(s) personnage(s) ou la (les) série(s). Un exemple: on parle d'Athena Asamiya, que beaucoup connaissant dans King of Fighters. Si j'étais au courant que c'était l'héroïne de Psycho Soldiers (en compagnie de Kensou, qui sera lui aussi dans KoF) j'ignorais qu'elle était l'héroïne d'un jeu, sortie en arcade et portant son nom, pas moins de huit ans avant le premier épisode de Kof!

Un autre exemple assez marquant: Crazy Castle. Je n'avais jamais entendu parlé de cette série, jusqu'à ce que l'AVGN en personne ne parle de cet infernal et vulgaire puzzle game (au fait: la vidéo est NSFW). J'ignorais que cette série était un véritable sac à noeud en terme de licence. Comment faire participer dans une même série des personnages tel que Mickey Mouse, Bugs Bunny, Roger Rabbit, Hugo (!) et quelques autres! Du pur délire.

 

Mais en terme de révélations fracassantes, force est de constater que je reste un peu sur ma faim. A l'image de l'article sur Dan Hibiki, le personnage de Street Fighter. A propos, le seul extrait que j'ai vu de Hidden Palace parlait de Dan Hibiki. Dans la mesure où, depuis que je joue à SFIV, j'ai appris certaines choses concernant Dan, les propos tenus ne m'ont que moyennement surpris. Disons que j'ai déjà conscience du rôle de Dan dans la série (à savoir parodier KoF) et le reste de l'article, à quelques exceptions près, nous offre certaines informations plus ou moins superflues.

Au fait, prière de ne pas déformer les noms propres. Le nom japonais d'Akuma, c'est Gouki, et non Goki, comme c'est quelquefois mentionné dans cet article, en oubliant de U. Alors qu'ils ne font pas la faute dans l'article consacré aux transformations du personnage dans SvC Chaos. Ce n'est pas dramatique sur le plan de la prononciation, mais pour celui/celle qui joue à Street Fighter...

Autre cas de déception, un peu moins grave: Ghost'n'Goblins/Ghouls'n'Ghosts. Prétendant qu'il y a deux personnages principaux (allait-on apprendre que l'Arthur de Ghost'n'Goblins et l'Arthur de Ghouls'n'Ghosts ne sont pas les mêmes?) on apprend au final que c'est Red Arremer qui tient le rôle de second personnage principal, parce qu'il sera le héros de quelques jeux. On apprend des choses intéressantes, mais je m'attendais à quelque chose de plus "choc", si vous voyez où je veux en venir.

 

Mais faisons preuve de tolérance: il faut pouvoir traiter de sujets différents, histoire de satisfaire tout le monde, même les moins initiés. En l'occurence, ce hors série est satisfaisant. Il demeure très intéressant à lire, et permet d'apprendre pas mal de trucs ou de nous raffraichir la mémoire. Mais mieux que ça, ce hors série permet de découvrir d'une manière intuitive l'évolution de certaines sagas ou de personnages. Bien qu'on peut trouver la plupart de ces informations sur le net, découvrir des anecdotes en majorité intéressantes est plus sympathique à faire en lisant un bon bouquin plutôt qu'en ayant les yeux rivés sur un écran d'ordi (avis personnel).

Le seul défaut de ce livre, c'est notre perception à l'égard de certain articles. En règle générale, plus on sait de choses sur une série ou des personnages, plus on est en droit d'apprendre des choses fracassantes. Pour illustrer ce fait, j'étais au courant qu'un lien étrange unissait les univers de Starfox et de F-Zero. L'article en question ne fait qu'illustrer les clins d'oeils entre les deux franchises, sans apporter grand chose en plus. En tant que joueur de F-Zero (et plus accessoirement de Starfox) cet article m'a donc laissé sur ma faim. Mais l'essentiel, que ce soit pour le joueur lambda ou celui/celle qui pense tout savoir sur les jeux vidéos, c'est que c'est bien expliqué et suffisament clair. Le but recherché, ce n'est pas nous gaver d'informations à ne plus savoir quoi en faire, c'est plutôt découvrir ou redécouvrir ce qui fait le charme de certains jeux.

 

Au final, le bilan est largement positif. Ce hors série séduit grâce à son orientation grand public (devrais-je dire: tout public), la richesse des illustrations, la pertinence et la clarté des textes. Disons qu'il risque de décevoir les plus exigeants vis à vis de certains articles, mais même pour ceux qui pensent tout savoir sur le jeu vidéo, c'est un ouvrage très plaisant à lire, à déguster de préférence par petits bouts.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Blog inactif depuis quelques mois... je tiens à m'excuser de cette désertification.

Archives

Favoris