A napper sur tes pommes de terre.

Par Cancoillotte Blog créé le 30/11/10 Mis à jour le 07/11/12 à 13h44

Bienvenue!
Découvrez le blog du Gamer Franc-Comtois pure souche. Retrouvez des test, chroniques, news, critiques, et autres babioles sur les sujets que j'aime. N'hésitez pas à me laisser des commentaires pour me faire partager vos impressions.
Bonne lecture...

Ajouter aux favoris
Signaler
Détente/Culture

Je suis plutôt fan des films qui ne ressemblent à aucun autre. Ayant entendu parler de Paul lorsqu'il était diffusé dans les salles obscures françaises, je me suis dit que c'était un film qui m'était tout particulièrement destiné! Mais, n'ayant pas pu le voir au cinoche, je me suis rattrapé et me suis procuré le Blu-Ray en début de semaine. N'ayant lu aucune critique à propos du film, je le regarde de la manière la plus vierge possible.

Ayant à peine vu le trailer, j'ai tout de suite remarqué qu'on allait avoir droit à un film un peu loufoque. Il faut dire que l'histoire s'y prête un peu. C'est deux nerds anglais, venus spécialement aux States pour faire un petit trip; mais un trip de geek: faire une tournée des lieux mythiques de la science fiction. Mais si: Alien, soucoupe volante, Area 51, tout ce bordel auquel personne ne croit.

Mais quelle fut la surprise quand nos deux héros, pour le moins atypiques, tombent nez à nez avec un vrai Alien! Qui parle très bien l'anglais. Quoique vulgaire et malgré tout cool, Paul (l'alien) explique aux passionnés de science fic' qu'il est poursuivi par de mystérieux individus. Notre petit bonhomme supplie à sa manière d'être protégé.

Premières remarques: ce film a tendance à mélanger les genres. Tantôt comédie, tantôt road-movie (rappelons que la plupart des scènes se déroulent dans le camping car des deux british nerds), tantôt parodie/hommage, tantôt chasse à l'homme, tantôt "je suis en mode flashback de la mort qui tue" c'est un film qui nous propose un peu de tout.

Mais n'allez pas croire qu'on se paume dans la narration ou dans l'histoire. Tout est très bien ficellé. Les actions s'enchainent dans un ordre logique; les gags interviennent à intervalle régulière et n'ont rien de lourdingue; les personnages font preuve de charisme et ne se ressemble pas entre eux, on a une pluralité de personnalités. Au fur et à mesure que l'histoire avance (je ne vais pas rentrer dans les détails) l'histoire gagne un peu en intensité.

Bien entendu, c'est Paul le personnage le plus intéressant. Sa grossièreté et ses pouvoirs sont un peu au centre des évênements. Les autres protagonistes valent eux aussi le détour.

Si toi aussi, tu as déjà du mal à conduire un camping car avec un alien à tes côtés, ce film est pour toi!

Mélangez toutes les qualités ci-dessus, et vous obtenez ce qui est globalement un très bon film. Un très bon film, car sans reproche. On se concentre sur le thème principal (la science fiction), entrecoupé par des scènes et des clins d'oeil assez fun. C'est tout simplement un hommage global à la science fiction. Je ne vais pas m'étendre aux références plus ou moins obscures (les fans de SF sauront les trouver, de toute manière) mais Paul me donne l'impression de bien se débrouiller dans ce domaine.

Moralité? Une petite pépite qui mérite d'être vu et revu. La principale qualité de ce film, c'est de rester simple, tout en alignant avec réussite de bons gags, des situations tordues, la juste dose d'action et de dialogues croustillants, le tout sur un thème de SF. Geek ou pas, voilà un film qui mérite votre attention.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Toshiro
Signaler
Toshiro
La scène avec l'alien à côté du conducteur sur l'image me fait penser au livre Martiens, go home !
Lytos
Signaler
Lytos
On sent tout de même l'absence d'Edgar Wright à la réalisation.
Très bon, mais j'ai préféré Shaun of the Dead, Hot Fuzz ou encore Scott Pilgrim (Edgar Wright sans le duo Pegg/Frost.
Spaced est une série immanquable pour le geek qui sommeil en nous !
SerialButcher
Signaler
SerialButcher
Un putain de bon film oui :)

Édito

Blog inactif depuis quelques mois... je tiens à m'excuser de cette désertification.

Archives

Favoris