A napper sur tes pommes de terre.

Par Cancoillotte Blog créé le 30/11/10 Mis à jour le 07/11/12 à 13h44

Bienvenue!
Découvrez le blog du Gamer Franc-Comtois pure souche. Retrouvez des test, chroniques, news, critiques, et autres babioles sur les sujets que j'aime. N'hésitez pas à me laisser des commentaires pour me faire partager vos impressions.
Bonne lecture...

Ajouter aux favoris
        
Signaler
Test PS3

J'ai abordé dans la partie 3 les circuits. Pour récapituler, j'ai jugé que certains d'entre eux sont dispensables (globalement un par thème), cela dit ils conservent l'âme qu'ont les circuits de Motorstorm, à savoir conserver un caractère Off-Road, et offrir une multitude de méthodes pour parvenir à l'arrivée, même si elles sont plus ou moins efficaces je vous l'accorde.

 

Vous en conviendrez, on ne peut pas parler de Motorstorm sans parler des véhicules! Au nombre de treize catégories dans cet épisode, vous devriez trouver une monture qui vous convient pour chacune de vos courses.

 

Voilà comment je vais procéder. Je vais traiter chaque catégories en trois parties:

  • Le C.V.: présentation du véhicule et de ses principales caractéristiques (points forts, points faibles);

  • La stratégie: ce qu'il faut retenir pour être plus efficace au guidon ou au volant de ce véhicule. Autrement dit: comment doit agir le pilote avec un tel véhicule;

  • Ce qu'il en est dans Apocalypse.

 

Ce que je vais tenter de démontrer dans ce point complet, c'est d'analyser le caractère des véhicules, voir si ils sont faibles ou au contraire très bon, et constater au final ce que chaque catégorie de véhicule a dans le ventre, et voir si elle a un intérêt important.

Ce que je veux surtout démontrer, c'est présenter ce que le véhicule est censé être capable de faire, puis montrer ce qu'il en est, une fois le pad en main. Au final, j'aimerais présenter un classement non officiel des meilleurs véhicules du jeu. Une sorte de tier-list, pour ceux qui maitrisent le vocabulaire des jeux de combats.

Commençons par les véhicules les plus légers...

-----

La Dirt Bike

 

C.V. ---> Nouveau nom de ce qui s'appelait auparavant et simplement la moto (c'est pour la distinguer des Chopper et Superbike, bien sûr), la Dirt Bike n'a loupé aucun épisode de Motorstorm. Réputé pour sa maniabilité et son aisance dans les côtes, elle a satisfait les pilotes pour sa faculté à passer dans des trous de souris, et à être le véhicule le plus à l'aise en l'air, à cause de son petit gabarit. En prime, elle est très vive, et peut prendre les virages à des vitesses assez importantes. C'est souvent ce véhicule qui est en tête lors du départ de la course, car son accélération est excellente.

En contrepartie de ces belles qualités, la Dirt Bike est allergique à la boue et à l'eau, ce qui impose au pilote de constamment rester au sec, sous peine de perdre beaucoup de temps. En prime, son manque de puissance vous expose face aux plus gros véhicules. Dans tout les cas, il faut éviter le contact avec des véhicules plus gros que soi. Tout ce qui est plus gros qu'un Quad est à éviter, sinon le crash est garanti! Enfin, la Dirt Bike n'est pas du tout à l'aise dans les grandes surfaces planes, car sa vitesse de pointe n'est pas très importante, et vous ne tirez pas parti des caractéristiques de votre véhicules.

 

La stratégie ---> Pour gagner avec une Dirt Bike, il faut bien entendu privilégier l'éloignement avec ses concurrents. Dans certaines courses, vous pourrez constater qu'il y a des passages situés en altitude, plus étroit et au sec que la normale. Ne cherchez plus: c'est typiquement ce genre de chemin qui convient à la Dirt Bike, et qui vous permet de vous éloigner de la mêlée. Tandis que certains véhicules doivent éviter les tremplins pour prendre le maximum de vitesse de pointe (typiquement le cas du semi et de la voiture de rallye), vous pouvez prendre un tremplin sans arrière pensée avec cette bécane. Contrairement aux véhicules lourds, le fait d'être en l'air n'affecte pas tant que ça le rythme du véhicule. Privilégiez au maximum cette faculté, car votre boost ne permet pas d'atteindre une vitesse incroyable. Conservez précieusement votre boost pour être le plus efficace possible au sol. Le fait de bien discerner le moment où il faut booster et le moment où il faut tracer sa route dans son coin, distingue les bons pilotes de Dirt Bike des moins bons.


Dans Apocalypse ---> Il est un peu difficile de s'exprimer sur les vrais qualités de ce véhicule. Si on n'a aucun mal à ressentir le fait qu'elle est à l'aise en l'air, c'est principalement la concurrence avec d'autres véhicules qui gâche l'intérêt du véhicule, en particulier la Superbike. En effet, comparé aux autres motos, la Dirt Bike distille des performances très moyennes, et le fait d'alterner entre les tremplins et le boost au sol n'arrange rien, parce que la Superbike peut se jouer de la même manière! Sans parler du fait que vous vous retrouverez très souvent en contact avec des véhicules plus gros que vous. Mis à part Skyline, il n'y a aucun circuit où la Dirt Bike peut pleinement s'exprimer, d'une part parce qu'elle n'est pas si facile que ça à conduire (elle dérape beaucoup), et d'autre part, les autres véhicules légers "volent" l'intérêt de la Dirt Bike. Seul avantage: son boost se rafraichit très vite, mais de toute manière, il n'est pas très puissant, donc il ne faut pas compter dessus pour se propulser en tête. Un avis assez mitigé, donc.

-----

La Superbike

 

C.V. ---> Parce que vous envisagez la moto comme étant supérieure aux voitures en terme de comportement; parce que le manque de puissance est un handicap qui peut facilement se compenser; parce que vous aimez avaler les virages; alors la Superbike est faite pour vous! Légère, vive, elle offre à son pilote son lot de sensation forte sur l'asphalte. Son crédo, c'est gober les virages à haute vitesse, sans déraper. Tandis que certains véhicules doivent lever les gaz pour aborder un virage, vous pourrez, avec une telle moto, y aller à fond! Ces excellentes qualités routières sont couplés à une accélération de très bonne facture, qui vous permet de ressortir des virages les plus serrés à toute vitesse. Son petit gabarit permet de se faufiler dans certains endroits. Conséquence: elle est excellente dès qu'il s'agit de faire du slalom.

Mais... il ne faut pas se croire invincible avec ce véhicule. Comme tout les véhicules à guidon, la Superbike est fragile. Tout ce qui est plus gros qu'un Quad est donc à proscrire. De plus, sa vitesse de pointe n'est pas conséquente; et comme tout les petits véhicules, il vaut mieux rester au sec.

 

La stratégie ---> Si il y a pas mal de véhicules qui pourront dépasser la Superbike en ligne droite, on ne peut pas en dire autant en ce qui concerne les virages. Là, la Superbike est une référence! Prendre le maximum de virages à très haute vitesse vous garantit une bonne place dans le classement. Il y a des règles à respecter, cela dit: pas question de se jeter dans la boue ou l'eau, les pneus taille basse n'apprécient pas. Évitez les terrains accidentés, les suspensions n'apprécieront pas non plus! A l'instar de la Dirt Bike, privilégiez l'isolement pour éviter les ennuis. Il faut profiter au maximum de la capacité à prendre les virages à haute vitesse pour gagner. Votre précision dans les virages est également utile pour éviter des obstacles, pensez-y!

 

Dans Apocalypse ---> C'est la tueuse de Dirt Bike. Plus précise et encore plus vive, elle profite d'un boost certes court mais qui propulse cette moto à des allures peu recommandables, surtout dans les virages. Le pire, c'est qu'on peut tout à fait s'en servir comme une Dirt Bike, car elle est plutôt à l'aise en l'air, et sa nervosité et son petit gabarit permet de bien s'en sortir dans certaines portions de circuit. Sans parler du fait que ses prestations en hors piste ne sont pas moins pire que la Dirt Bike, ce qui est un comble!

Mais la Superbike a un talon d'Achille assez important: son boost. Il est nettement plus dur à utiliser que sur la Dirt Bike, car il est d'une part plus court, et d'autre part on le sollicite très souvent quand il est bien chaud, ce qui le rends pas très efficace. Remarquez, même si on s'en sert dès qu'il est "frais", la vitesse que l'on atteint n'est pas extraordinaire. C'est le principal défaut de ce véhicule.

-----

Le Chopper

 

C.V. ---> Voilà un véhicule qui sent bon l'Amérique! Typiquement le genre d'engin que l'on peut croiser sur la route 66, le Chopper est la bécane américaine comme on n'en fait plus. Gros moteur, du chrome partout, et en fin de compte, un certain sens de la démesure. A son guidon, votre vision du monde change. Alors bon, on pardonnera son châssis qui n'est pas du tout prévu pour la course, ni les gros pneus, d'ailleurs. Ce qui compte, c'est le coeur du Chopper, à savoir vous propulser comme aucun autre véhicule n'est capable de le faire. Entendez par là que le Chopper est franchement rapide! En terme de vitesse de pointe, c'est ce qui se fait de mieux dans le "clan des guidons".

Mais, à l'instar des autres membres du club, elle a des défauts qui font toujours surface: c'est fragile, plutôt délicat à conduire, et ne supporte pas vraiment les zones accidentées.

 

La stratégie ---> Au guidon d'un Chopper, c'est simple: vous dégotez une portion (avec du bitume, de préférence), bien déserte, pas trop accidentée, avec des virages pas trop serrés, et vous laissez parler les chevaux! Toute autre stratégie est de préférence à éviter.


Dans Apocalypse ---> Le Chopper est probablement le meilleur membre du "clan des guidons". Plusieurs raisons à cela: sa vitesse et sa vivacité, que ce soit sans boost ou avec, est très bonne. Le boost est puissant et dure suffisamment longtemps. Le fait de rouler en terrain accidenté n'aggrave pas plus que ça votre escapade. La maniabilité, bien qu'un peu random à certain moment, reste gérable. C'est la partie avant du Chopper qui est clouée au sol, le reste ne fait que suivre. En fait, elle est globalement meilleure que la Superbike et la Dirt Bike, en partie grâce à sa vitesse et son boost.

-----

Le Quad

 

C.V. ---> Drôle d'engin qu'est le Quad. Ce petit véhicule à quatre roue est idéal pour les casse-cou, étant donné sa prise en main très particulière. A défaut d'être très stable du fait de son architecture, ce véhicule s'avère rapide en terrain accidenté. On enchaine les bosses avec un rythme plus élevé que les autres véhicules. Comme l'atteste son nom officiel (ATV, ce qui signifie "All Terrain Vehicle", à savoir "véhicule tout terrain"), le Quad est à l'aise sur beaucoup de parcours, en partie grâce à sa robustesse, qui est meilleure que les autres motos. En terme de vitesse, il se calibre sur la Dirt Bike, mais il faut savoir que sans utiliser le boost, la moto accélère mieux; en contrepartie, le Quad est nettement meilleur que la Dirt Bike, lorsque l'on fonce avec le boost.

Même si il est plus efficace que les autres motos sur les terrains franchement accidentés et boueux, il n'empêche que c'est un petit véhicule fragile, qui avoue ses limites quand le terrain est trop exigeant, ou bien lorsque vous êtes en plein milieu d'une mêlée. A cause de son comportement, il faut être constamment vigilent. Vous pouvez tremper les roues dans l'eau ou vous jeter dans la gadoue, mais sachez qu'il y a des véhicules qui sont plus efficaces que le Quad dans le domaine. C'est le cas du 4x4, par exemple.

 

La stratégie ---> Vous disposez d'une légère supériorité par rapport aux motos classique en terme d'aisance sur les terrains accidentés, essayez donc d'en profiter. En ce qui concerne la vitesse, le Quad est dans la moyenne des véhicules du jeu, il faut donc se servir du boost (par ailleurs assez puissant) pour tirer profil des capacités du véhicule. Vous en tirerez encore plus profil si vous en servez entre deux sections accidentées. En effet, certains véhicules ont un rythme cassé par les terrains accidentés. Ce n'est pas le cas du Quad. En fin de compte, à force de s'adapter à la conduite du Quad, vous vous rendrez compte que c'est un véhicule léger très polyvalent, performant tout au long de la course. Il faut juste veiller à ne pas sur-estimer les capacités du véhicules, et surtout, SURTOUT, faire attention à ne pas se crasher. En effet, le Quad n'est pas réputé pour sa stabilité ou sa résistance, donc en ce qui concerne votre survie, pensez-y!

 

Dans Apocalypse ---> Juste un mot avant de commencer, pour parler du Quad dans Pacific Rift. Il était devenu presque inutile à cause de sa maniabilité atroce. Il tournait mal, ses suspensions encaissaient très mal les chocs, et la moindre irrégularité sur la piste rendait votre Quad très instable. Un enfer, quoi! Heureusement que son boost surpuissant a sauvé ce véhicule du bide intégral, permettant à des irréductibles de faire de très bon temps en CLM, ou même gagner quelques courses en ligne, ce qui est un exploit tellement le "facteur crash" est titanesque au guidon du Quad.

Et là, dans Apocalypse, ô joie, le Quad est redevenu accessible! Encore un peu dangereux à certains moments, mais tout de même. Grâce à un facteur en particulier: l'adhérence. Étant donné que MSA restitue nettement mieux les notions d'adhérence qu'auparavant, on a désormais beaucoup plus de plaisir à conduire le Quad, car il dérape mieux. C'est tout bête, mais ça métamorphose sa prise en main. L'engin dérape très facilement, mais en gardant un rythme assez élevé. Il s'inscrit nettement mieux dans le virage; le train arrière décroche, on enclenche ensuite le boost pour sortir du virage le plus vite possible. Avec un peu d'entrainement, on peut faire de jolis drift! Dans Pacific Rift, ça se résume à déclencher le frein à main, et ensuite enclencher le boost pour tenter de sortir dans le sens du virage, en espérant ne pas se fracasser contre un Semi. WTF?

Et en ce qui concerne la vitesse, le Quad est bien fourni. Il conserve un boost puissant qui permet de garder un rythme assez élevé. On se surprend même à aller un peu trop vite, parfois! Pas de quoi en faire une fusée cependant, à cause des limites naturelles du Quad. Un bon bilan, en fin de compte!

-----

La Supermini

 

C.V. ---> Cette petite teigne fait une entrée remarquée dans la tournée Motorstorm. Toute petite, elle dispose de solides arguments. Elle se faufile facilement dans le trafic, tient très bien la route, est très vive, et elle encaisse plutôt bien compte tenu de son gabarit! Nul doute que les circuits urbains sont son domaine, en enchainant les virages à haute vitesse.

Son principal handicap, c'est sa vitesse de pointe, assez limitée, et on peut aussi parler de la traction, qui cause problème à ce véhicule lorsque la situation devient trop compliquée. Et ne parlons pas des zones de hors piste, la Supermini n'aime pas particulièrement l'eau et la boue.

 

La stratégie ---> C'est assez simple, il faut s'éloigner des gros véhicules dans un premier temps. Ensuite, libre à nous de foncer sur le bitume! Privilégiez les zones comportant des virages, l'adhérence très importante de la Supermini sur le bitume est particulièrement utile. Compensez au maximum le fait que ce véhicule n'est pas très friand de ligne droite. Faites aussi attention à la traction de ce véhicule, elle a un peu de mal à s'élancer lorsque vous avez perdu beaucoup de vitesse. Remarquez, il suffit de se servir du boost pour compenser cet inconvénient.

 

Dans Apocalypse ---> On a affaire à un véhicule qui a une de ces patates...! Son comportement dans les virages est juste excellent: elle n'est pas piégeuse, elle tourne avec précision là où vous lui demandez. Bref, c'est un kart! Son autre point fort, c'est le boost. Il ne dure pas super longtemps, mais sa puissance est très appréciable et propulse la Supermini à une allure très plaisante lorsque l'on est poursuivi par un gros véhicule. Elle supporte assez bien les terrains accidentés, ce qui peut être surprenant au début. Le fait de prendre des tremplins ne la perturbe pas trop non plus. C'est en partie ce qui contribue au fait que la Supermini, globalement, est une très bonne classe.

-----

Le Buggy

 

C.V. ---> Marre des terrains accidentés et de ces petites bosse de rien du tout qui casse votre rythme? Vous accordez peu d'importance à la destruction massive, et vous préférez vous concentrer sur le pilotage? Vous êtes peut-être mûr pour le Buggy, dans ce cas! Véhicule tout terrain léger, sa principale caractéristique (qui fait tout l'intérêt du véhicule, d'ailleurs) sont ses suspensions très souples, qui "absorbe" les irrégularités du terrain, et permettent de rouler à une allure constante. Pas très lourd, le Buggy demeure un véhicule assez vif, pas friand des longues ligne droite, mais qui met tout le monde d'accord dès que le circuit devient tortueux. Sa largeur est un atout dans les virages, et sa maniabilité, d'une manière générale, est de très bonne facture.

Cela dit, on peut reprocher au Buggy, du fait de cette recherche de performance, d'être relativement vulnérable. De plus, les vitesses atteintes au volant de ce véhicule ne sont pas extraordinaires, le moteur du Buggy n'étant pas particulièrement puissant.

 

La stratégie ---> Il faut savoir mixer les moments de solitude, du fait que le véhicule est assez fragile et pouvant se faire larguer en terme de vitesse par certains véhicules, avec les moments où il faut forcément se jeter dans la troupe de fou furieux. Mieux vaut privilégier les endroits sec et en altitude, lorsque la situation le permet. Sinon, il faut se débrouiller pour tirer parti des points fort du véhicule. Essayez de vous faufiler dans les petits chemins, le Buggy est suffisamment maniable pour cela, mais attention à la largeur du véhicule, on peut se faire facilement surprendre.

 

Dans Apocalypse ---> Il est un fait incontestable, le Buggy est un des meilleurs véhicules de MSA. Un oeil sur le classement en CLM permet de s'en rendre compte. En course aussi, le Buggy a de gros arguments: maniable, plutôt rapide grâce au boost assez long et plutôt puissant, gardant un rythme très soutenu, supportant bien les passages dans l'eau et la boue, ce véhicule a très peu de défauts, si ce n'est sa fragilité. Une attaque de la part d'un Semi, et votre véhicule est H.S.

-----

La Rallycar

 

C.V. ---> Dès qu'il s'agit de distancer ses adversaires quand une belle ligne droite se profile, faites appel à la voiture de rallye! Son crédo, c'est principalement la vitesse. Dotée d'une bonne accélération et d'une vitesse de pointe importante, elle fait le bonheur des chauffards. Son châssis de course lui permet aussi de prendre des virages avec une bonne vitesse, même si c'est principalement en dérapant. C'est la voiture des champions!

Elle présente un certain nombres d'inconvénients. Avec sa garde au sol assez basse et ses suspensions dures, vous aurez des difficultés à conduire cette voiture en terrain accidentés. Il se peut aussi qu'elle se mette à déraper sans prévenir, donc faites attention. De bonnes capacités de pilotages sont à prévoir.

 

La stratégie ---> Peu importe que ce soit du bitume ou de la bonne terre ferme, il faut trouver une surface place - si possible au sec - pour laisser exprimer la vitesse de la voiture de rallye. Vous pouvez faire quelques virées en hors piste, mais elle ne supporte pas tant que ça ce genre d'escapades.

 

Dans Apocalypse ---> Voilà ce qui semble être la meilleure classe du jeu. C'est principalement à cause de son boost, qui est surpuissant et très efficace! Sur le sec, la voiture de rallye atteint des vitesses démentielles - rien qu'à cause de ça, elle hante le classement du CLM! - et aucun véhicule ne peut aller la titiller à une vitesse pareille! Il n'en est pas de même sur les surfaces humides, mais elle pousse fort quand même. Pour ne rien arranger, le boost de la Rallycar se rafraichit vite. En terme de comportement, elle est assez facile à conduire. La manière dont elle dérape est tout à fait gérable, et le fait de se servir du boost permet de remettre la voiture dans la bonne direction. Une énorme progression par rapport à Pacific Rift (selon moi, la voiture de rallye est ce qui se fait de pire dans ce jeu).

-----

La Supercar

 

C.V. ---> Comment concilier à la fois vitesse importante et maniabilité précise en zone urbaine? La Supercar a la réponse à cette question. Doté d'un moteur puissant, et doté d'éléments aérodynamique imposants, elle s'impose comme une évidence pour ceux qui recherchent à la fois un bolide maniable et performant. En ligne droite, son boost permet de prendre l'avantage sur la plupart des adversaires, et dès qu'il s'agit de tourner, la Supercar se glisse avec efficacité dans les virages. Merci les gros spoiler et les pneus slick!

Cela dit, tout ce qui est relatif au tout-terrain et au hors-piste est à proscrire. Le domaine de cette voiture, c'est le bitume! Elle n'est pas idéale pour les pilotes cascadeurs, car elle est très basse et n'encaisse pas très bien les chocs. Évitez aussi les terrains qui secouent trop votre estomac.


La stratégie ---> Du moment que vos pneus sont posés sur le bitume (ou une surface bien au sec), la Supercar est bien à sa place! Elle fait preuve d'une bonne vitesse, qui permet d'éviter de se faire valser par les gros véhicules ou les bolides du type Muscle Car ou Rallycar, et dès qu'il s'agit de négocier un virage, elle prend un avantage non négligeable. Elle tourne très bien, ne dérape ni trop peu, ni trop assez, au final on prend les virages avec beaucoup d'efficacité! Mieux vaut restez à l'écart des gros bourrins et soigner son pilotage.


Dans Apocalypse ---> Si, en terme de tenue de route, on ne peut rien reprocher à la Supercar (dans ce domaine, elle est vraiment très agréable, peut-être encore plus que la Supermini), on ne peut être que déçu de ses médiocres prestations en terme de vitesse! Le principal coupable de ce fait, c'est le boost. Très court, ne se rafraichissant pas très efficacement, il semble puissant, mais il est déjà bouillant avant même qu'on est atteint une vitesse très importante. Et même sans boost, on pourrait penser que la Supercar dépasse la quasi-totalité des voitures, mais il n'en est rien, on roule à une allure un peu trop sage, à mon goût. Où sont passés les 500 chevaux?

C'est vraiment dommage, car toutes les autres caractéristiques de cette voiture sont convaincantes, à mon sens. Dans les virages, elle est excellente (à l'instar de la Superbike, ce qui est un peu normal car la Superbike est la version moto de la Supercar) et ses prestations hors du bitume n'est pas si aussi catastrophique que ça. Une vraie déception.

-----

La Muscle Car

 

C.V. ---> Pour les amateurs de sensation forte et de vitesse, mais qui ne veulent pas avoir l'air d'un plouc avec des accessoires aérodynamique moches comme tout, la Muscle Car est un très bon choix. Puissante grâce à son gros V8, elle est en outre assez costaude pour une voiture de son gabarit. Son moteur nous garantit des accélérations de premier ordre, ensuite il suffit de laisser parler les chevaux!

Mais la Muscle Car n'est pas destiné aux petits timides. Sa tenue de route est approximative, ses réactions parfois surprenantes, sans parler d'un châssis et des pneus n'aimant pas trop s'aventurer dans la flotte ou la gadoue.


La stratégie ---> Avec la Muscle Car, votre territoire c'est l'asphalte. Défendez-le face aux agresseurs que sont les motos, Quad, et autre voitures de sport! Vous avez une carrosserie qui résiste bien aux accros (ce qui est Made in USA est réputé solide!) et même si le châssis avoue ses limites, votre véhicule peut s'en tirer. Si vous perdrez forcément du temps dans les virages par rapport à des véhicules plus affutés, vous pourrez vous venger sur le bitume, en faisant cracher les tripes de votre V8! Vivez votre course comme un rodéo!


Dans Apocalypse ---> C'est kif-kif. On a un véhicule qui accroche à l'asphalte d'une manière très aléatoire, qui est à la fois rapide et un peu à la masse, qui encaisse bien mais certaines fois ne supporte pas les égratignures... il est vraiment difficile de s'exprimer car cet engin est un peu, comme qui dirait, "le c** entre deux chaises". Si on peut s'accommoder de sa tenue de route particulière, on pestera un peu plus en ce qui concerne son boost, d'une part assez court et d'autre part assez dur à rafraichir. On atteint une vitesse respectable, mais le plaisir n'est que de courte durée. C'est au final un véhicule moyen dans tout les domaines. Moi même étant un amateur de voitures américaines, je suis assez déçu des prestations de cette classe dans ce Motorstorm.

-----

La Camionnette

C.V. ---> Si vous recherchez un véhicule efficace dans tout les domaines, faites confiance à la Camionnette (Racing Truck en VO, c'est plus classe). Disposant d'une vitesse intéressante, d'une solidité suffisante, d'une tenue de route efficace même en terrain accidenté ou humide, c'est le véhicule destiné à ceux qui recherchent une monture polyvalente, prête à parer la plupart des dangers. Quoi de plus normal dans Motorstorm?

Cette polyvalence implique cependant que le véhicule n'a pas non plus de réelle qualité. Entendez par là qu'il existe toujours un ou plusieurs véhicules qui sont meilleurs que la Camionnette dans certains domaines. Mais est-ce vraiment un mal?


La stratégie ---> Votre Camionnette n'a pas la vitesse d'une voiture de rallye, ni la puissance destructrice d'un semi, ni l'agilité d'une moto. Mais vous disposez de bonnes caractéristiques, que vous pouvez mettre en valeur presque n'importe quand. C'est avec ce véhicule que vous pourrez réellement vous éclater en hors piste, vous pouvez tout à fait vous aventurer dans la boue ou l'eau pendant un petit laps de temps. Donc profitez de cet avantage par rapport aux autres classes plus petites que la votre. En fait, votre véhicule fait preuve d'une remarquable polyvalence, donc mettez-là en valeur et prenez des itinéraires qui mêlent hors piste et conduite rapide.


Dans Apocalypse ---> On a affaire à un véhicule réellement intéressant. Sur le plan de la conduite, il supporte bien les tracés exigeants, et dès que la route est dégagée, vous pouvez mettre à profil le boost qui mêle puissance et bonne durée d'utilisation. Inconvénient: le boost de la Camionnette connait quelques difficultés pour se rafraichir. Mis à part ça, les capacités en hors piste sont très correcte, ce qui fait de la Camionnette un très bon choix pour arpenter les routes démolies de la ville.

-----

Le 4x4

 

C.V. ---> Les amateurs de franchissement n'existeraient pas sans le 4x4. Peu importe l'inclinaison de la chaussée, l'épaisseur de la boue, les dos d'âne à franchir, c'est une tâche courante pour ce véhicule de franchir tout les dangers. Doté d'un moteur généreux, de grosses roues, de suspensions et d'amortisseurs hors de prix, cet engin a le chic de mêler puissance et résistance. C'est une bête de compétition sur les terrains les plus difficiles.

Par contre, il faut s'habituer à sa tenue de route quelconque, le 4x4 n'aime pas qu'on change brusquement de direction. Il faut également un peu de temps pour s'élancer avec ce véhicule.

 

La stratégie ---> On peut tout à fait se servir du 4x4 sur une route dégagée, car il est réputé pour atteindre une belle vitesse de pointe. Mais il vaut mieux en faire de même sur les chemins les plus tortueux! Le crédo du 4x4, c'est rouler vite fait bien fait à travers les chemins humides (ce véhicule s'est forgé une spécialité pour être très peu influencé par la boue - comme l'atteste son nom en VO, le Mudplugger -), cela dit il vaut mieux faire gaffe à ne pas se prendre pour un cascadeur américain. Le 4x4 doit le plus souvent avoir ses roues bien posées sur le sol. Surveillez les virages serrés, le 4x4 n'aime pas trop ça. Bref, tant que c'est à peu près droit, ce véhicule s'en sort bien, peu importe la surface sur laquelle on roule.

 

Dans Apocalypse ---> Toujours à l'aise dès qu'il s'agit de quitter le bitume, le 4x4 nous offre des prestations convaincantes dans ce Motorstorm, peu importe la situation. Le boost met un peu de temps pour lancer à fond le 4x4, mais il dure assez longtemps et se rafraichit efficacement. Il supporte bien les dénivelés du tracé, et on peut l'emmener à peu près n'importe où. Son principal défaut, c'est ses capacités d'accélération plutôt moyennes, qui sont handicapantes après un gros saut; on peut aussi parler de son comportement sur surface lisse, qui n'est pas précis, ce qui renforce l'intérêt du 4x4 pour être utilisé en hors piste. Il souffre peut-être de la concurrence de la Camionnette, pas loin d'être aussi efficace en terrain accidenté et plus à l'aise en virage, mais en fin de compte, le 4x4 demeure encore une fois une valeur sûre de Motorstorm. On peut remercier en particulier son boost assez efficace et une vitesse de pointe raisonnable durant les situations les plus difficiles.

 

-----

Le Semi-Remorque

 

C.V. ---> C'est gros. Très gros. Très lourd, aussi. Très puissant également. Très poussif, en outre. A cause de ces qualités et défauts, certains concurrents de la tournée Motorstorm adorent ou détestent le Semi-Remorque. En course, son poids excessif lui permet de ne (presque) pas craindre les assauts des adversaires. Ses gros pneus supportent les surfaces les plus humides, et son moteur, contre toute attente, permet d'atteindre une vitesse importante. Ce poids lourd dispose de qualités indispensable pour survivre durant la course.

Le gros point noir de ce véhicule, c'est qu'il prend beaucoup de temps pour s'élancer. Généralement largué en tout début de course, il peut néanmoins se venger en poussant ses adversaires et en rattrapant les concurrents grâce à sa puissance importante. Encore faut-il étudier son itinéraire pour ne pas tomber sur une succession d'épingles difficiles à négocier, le Semi a horreur des changements de rythme. Évitez aussi de doubler vos concurrents par la voie des airs, le poids vous attirera au sol et vous perdrez du temps, en fin de compte.

 

La stratégie ---> Pour exceller avec le Semi, rien de tel que de trouver des endroits vastes, pas trop torturés, permettant d'atteindre une vitesse généreuse. N'ayez pas peur de faire du hors piste, à condition que ça ne vous fasse pas trop perdre de vitesse. Dans la mesure du possible, il faut éviter de quitter les roues du sol, sinon ça va vous ralentir et vous devrez solliciter votre boost. Vous l'aurez compris, quel que soit la surface, vous devez garder un rythme constant au volant d'un tel véhicule. Votre mauvaise accélération ne vous permet pas de zigzaguer sans raison, ni de "jouer au trampoline" (c'est à dire prendre tout les tremplins sans raison).

 

Dans Apocalypse ---> En terme de prestation, il est surprenant de constater qu'elles sont assez similaires au 4x4! Mais attention: la masse largement supérieure et la prise en main distinguent bien le camion face au "petit frère". Les véhicules partagent des points communs: bonne gestion du terrain, très à l'aise sur les surfaces humides ou boueuses, disposant d'une très bonne vitesse de pointe... le Semi se distingue sur plusieurs points. Le boost dure longtemps mais met du temps pour redevenir frais. Malgré sa masse, notre poids lourd demeure assez agréable à conduire, mais il demeure quand même assez imprécis sur les surfaces au sec, et à haute vitesse il n'est pas très stable. Le gros point noir reste l'accélération, mais il en est ainsi depuis que Motorstorm existe. On retiendra des prestations satisfaisantes dans Apocalypse; même si ce n'est pas le véhicule suprême pour faire des temps de ouf en CLM, il n'empêche que pendant les courses, c'est une excellente machine.

-----

Le Monster Truck

 

C.V. ---> Depuis Pacific Rift, le Monster Truck est craint par la quasi totalité des concurrents, en particulier les tout petit motards! Il faut dire que les énormes roues de ce véhicule, qui a initialement sa place durant les show américains, peuvent intimider. Mais c'est une arme très efficace, car ces roulettes hors normes se moquent des conditions difficiles et des chutes de dizaines de mètre. Couplé à un châssis très élaboré (les quatre roues sont directrices et motrices), le V8 sur-compressé a la lourde tâche (c'est le moins qu'on puisse dire!) de mouvoir cette masse importante qu'est le Monster Truck. Au volant d'un véhicule si puissant et si à l'aise en tout-terrain, on se dit que rien ne nous arrête!

Cet engin a cependant des défauts assez ridicules mais important. Son gabarit, en premier lieu, est handicapant. Très haut et très large, il faut s'appliquer pour passer dans des trous de souris; mieux vaut même les contourner. Malgré la puissance colossale du V8, ce véhicule n'est pas destiné pour les lignes droites. Son aérodynamique est horrible, et si l'engin accélère pas trop mal (vu son poids!) on n'atteint pas une vitesse de pointe délirante. Quoique... Précisons enfin que la tenue de route de ce véhicule est très spéciale.

 

La stratégie ---> Contrairement aux Semi-Remorque, son rival, le Monster Truck peut tout à fait utiliser les tremplins, pour rebondir et repartir de plus belle, grâce à sa meilleure accélération. C'est sa principale qualité pour un poids lourd: le fait de prendre la voie des airs ne constitue pas un très gros handicap pour ce véhicule. En terme de mobilité et de stabilité, il peut aussi faire la différence. Pour le reste, il ne faut pas hésiter à exploiter la puissance destructrice de ce véhicule. Et ne vous attaquez pas aux pilotes de Semi-Remorque: ils sont plus lourds que vous!

 

Dans Apocalypse ---> Le Monster Truck est devenu plus "docile". C'est principalement sa prise en main qui a radicalement changée. Beaucoup plus souples, les suspensions imposent de bien modérer son allure dans les virages. Condamné en quelque sorte à prendre les virages lentement, le Monster Truck se rattrape par sa faculté à rouler très vite au moyen de son boost. Ici, il dure longtemps et est plutôt puissant, cela dit il faut prendre son mal en patience pour qu'il rafraichisse. Il propulse le Monster Truck à une vitesse plus que respectable, ce qui est assez impressionnant. Beaucoup plus crédible dans sa manière d'être conduit, il n'en demeure pas moins une machine très efficace pour qui sait s'en servir. C'est une bonne chose que le Monster Truck ne soit plus "no skill" comme dans Pacific Rift.

-----

 

Ouf! J'ai passé en revue les treize catégories de véhicule du jeu. Il est maintenant temps de dresser un classement non officiel des véhicules de MSA!

 

Dans le groupe de tête, deux véhicules:

La Rallycar, grâce à son boost magique, atteint une vitesse incroyable sur les surfaces sèches. Elle conserve une maniabilité correcte pour exploiter cette puissance (avouons-le) abusée!

Le Buggy associe avec brio boost efficace, maniabilité, bonne gestion du terrain et vitesse. Il n'en faut pas plus pour avoir un très bon véhicule.

 

Nous avons ensuite les outsiders, des véhicules capable de rivaliser en terme de performances avec les deux ci-dessus.

La Supermini, une petite furie dotée d'un très bon boost et d'une tenue de route hors pair.

Le Chopper, le roi du bitume, grâce à sa vitesse de pointe respectable et une maniabilité "suffisante".

 

Ensuite, nous avons droit à des véhicules globalement performant, qu'on apprécie d'utiliser à la fois en CLM et en course.

La Camionnette nous propose un mix de bonnes intentions, entre vitesse très respectable, aisance sur tout les terrains, boost plutôt puissant... Une réelle polyvalence.

Le 4x4 associe avec un certain succès une vitesse très satisfaisante et une capacité à se mouvoir dans les terrains difficiles que peu de véhicules peuvent imiter.

Le Semi-Remorque est très puissant mais sa maniabilité à haute vitesse et ses mauvaises reprises sont handicapantes à certains moments.

Le Monster Truck souffre d'une prise en main délicate et d'un gabarit problématique, mais pour le reste, c'est un véhicule très efficace.

Le Quad est pas loin d'être aussi bon que le Chopper en terme de vitesse et est beaucoup plus maniable que par le passé. Il n'empêche, on se crashe encore trop souvent avec, ce qui justifie cette place dans le classement.

 

Les véhicules ci-dessous disposent de qualités évidentes, mais ils manquent un peu d'arguments face à des véhicules plus efficaces.

La Muscle Car est très sympa à conduire, malgré sa tenue de route caoutchouteuse et son boost un peu juste.

La Superbike a pour principal argument sa maniabilité hors pair dans les virages et sa bonne accélération, mais dès qu'il n'y a plus de virages, elle n'a plus aucune valeur.

 

Au fond du classement, des véhicules qui pêchent non pas parce qu'elles sont excessivement mauvaises, mais elles représentent un intérêt très faible, sous entendu qu'il y a des véhicules qui font mieux qu'elles.

La Dirt Bike manque d'intérêt face aux autres motos et au Quad. Allergique aux surfaces humides, pas assez rapide avec ou sans boost, elle a pour principales qualités son aisance dans les airs et dans les chemins étroits.

La Supercar, enfin, a pour principale qualité un comportement exemplaire dans les virages. Mais compte tenu de ses prestations en terme de vitesse très modestes et d'un boost pénible à utiliser, on pouvait s'attendre à nettement mieux.

-----

Ainsi se termine cette partie 4. Rendez-vous bientôt pour la partie 5 du point complet sur MSA, intitulée "Si près de la conclusion...".

Voir aussi

Groupes : 
MotorStorm
Jeux : 
MotorStorm : Apocalypse, MotorStorm : Apocalypse (PS3)
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Evolution Studios
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Blog inactif depuis quelques mois... je tiens à m'excuser de cette désertification.

Archives

Favoris