Divagations d'un cactus

Par CactusLeader Blog créé le 04/05/11 Mis à jour le 20/12/11 à 17h55

Il est venu le temps de la révolte d'un cactus trop souvent opprimé. Aujourd'hui, il prend la parole pour venir pester contre le reste du monde!

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques

FF5 affiche

etoile pleineetoile pleineetoile pleineetoile pleineetoile videetoile vide

Après quatre épisodes ayant tous plus ou moins connu le succès, Justin Lin décide de rempiler pour un cinquième volet de la célèbre franchise. Le cinéaste a déjà fait ses marques sur les deux précédents métrages et compte bien continuer sa nouvelle trilogie avec celui-là (le six est déjà annoncé). 

Autant le dire d'entrée, cette saga n'est pas reconnu pour son scénario de haute voltige mais bel et bien pour ses belles voitures et de jolies filles qui n'ont pas à pâlir devant les reines de beauté. Evidemment, celui ci ne déroge pas à la règle. Dom Toretto est libéré de prison par sa soeur et son boyfriend avant de partir faire un casse à Rio. Le principe est on ne peut plus simple mais laisse place au vrai coeur du film.

 

FF5 image1

 

Après un début de film laborieux, voire très laborieux (mou et sentimental), Justin Lin donne à ce Fast & Furious 5 une rage trépidante. La série est forte de sa déjà longue expérience en matière de rythme et, comme on le dit chez moi, ça envoie du bois ! Les scènes d'actions débordent de la générosité du réalisateur qui ne semble même plus quand savoir s'arrêter. Cela provoque un plaisir intense et coupable chez le spectateur qui a mis son cerveau de côté mais profite de scènes plus impressionnantes les unes que les autres. On est ici bien loin du surdécoupage habituels des films d'actions et des effets spéciaux numériques trop présent mais dans un déluge d'actions et de rythmes.

 

FF5 image2

 

Le tout est sublimé par une dualité entre Dwayne Johnson (The Rock) et Vin Diesel, deux des acteurs « musclés » les plus impressionnants d'Hollywood. Rien que le combat entre ces deux protagonistes (dont vous pouvez voir un extrait dans la bande annonce) vaut le détour dans les salles obscures. Et on retrouve avec plaisir les personnages issus des autres métrages de la franchise qui viennent ici, une fois encore, prêter main forte à notre héros si charismatique. En somme, une série B à gros budget dont il ne faut pas se passer si l'on est amateur de jolies filles, de muscles saillants et de belles voitures.  

Vous pouvez retrouvez l'intégralité des critiques sur Cinefiles.fr

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Le cactus observe, pense et réflechit. A travers ce blog, j'exprime mes opinions sur des sujets qui m'intéressent comme le cinéma, le jeu vidéo ou encore la télévision. Sans langue de bois, ouvert à la discussion, me voilà!

Archives

Favoris