Journal du Capitaine Vincent RêveDebout

Journal du Capitaine Vincent RêveDebout

Par LeSylvanien Blog créé le 25/01/14 Mis à jour le 07/03/16 à 23h57

Les métaphores d'un jeune loup de mer qui voulait découvrir non pas l'Amérique mais l'Atlantide !

Ajouter aux favoris

Catégorie : Le studio

Signaler
Le studio (Jeu vidéo)

C'est une double actualité sur la Toussaint pour BSQ1492 :

D'abord, le jeu de rôle communautaire fait partie de la sélection des créations françaises 2015 du Ping Awards dans la catégorie "Jeux Web et réseaux sociaux".

La cérémonie de remise des récompenses, présidée par Florian Gazan et Manu Levy a lieu à la Cité des Sciences le 29 Octobre.

http://www.afjv.com/news/5625_les-jeux-nommes-aux-ping-awards-2015.htm

Ensuite, le studio Syldi vient de démarrer une collecte de fonds sur Kiss Kiss Bank Bank.

L'objectif est d'atteindre 4345¤ en 30 jours. La campagne a commencé sur la plateforme de financement participatif le 21 Octobre à 23h, et se finira le 20 Novembre à la même heure.

Ce financement va permettre au studio de réaliser la nouvelle version de son jeu BSQ1492 et d'améliorer la "user expérience" encore trop laborieuse pour le grand public.

L'appel est lancé : les fans du premier titre, les mécènes du Jeu Vidéo, les amoureux du jeu indépendant et les missionnaires de l'entrepreneuriat en France sont invités à faire monter la cagnotte (5¤ suffisent pour participer) et démontrer ainsi qu'il est toujours possible de soutenir la créativité !

J'aide le jeu Vidéo, je soutiens le studio indépendant Syldi, je crois en l'entrepreuriat en France

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Le studio (Jeu vidéo)

L'expérience interdite ou le rêve d'un joueur qui désirait partager son univers

Il me faut donc régler le problème de ces fameuses illustrations... sans elles, point de succès, elles devraient être la vitrine d'un jeu prometteur et non la devanture de la déchetterie de ma commune.

D'abord, j'embarque deux-trois copains dessinateurs sur le sujet. Ils vont me faire mes superbes illustrations et je pourrais continuer sereinement à faire mon prototype.

Que nenni ! Vous ne savez toujours pas l'âge que j'ai, mais en tous cas, mes copains, eux, n'ont plus l'âge d'avoir du temps perdu à consacrer aux désirs inassouvis de leur vieux pote d'enfance : entre le boulot, la chérie, les enfants, les week-ends avec la chérie et les enfants, les grands-parents, ils leur manquent du temps pour s'ennuyer ! 

Qu'à cela ne tienne, je vais trouver des illustrateurs bénévoles, prêts à s'investir corps et âme sur ma pomme au détour d'un forum.

Après quelques annonces et semaines en vaines recherches, la sentence est sans appel : La tâche sera plus compliquée que prévue. 

La plupart entament la conversation par des questionnements d'ordre monétaire : comment penser à vouloir faire du profit alors qu'ils n'ont encore rien produit ?!? Je leur propose l'idée du siècle et ils ne sautent pas sur l'occasion ?!

Après il y a ceux qui sont partants pour un travail collaboratif, mais ils ont déjà un projet et ont besoin d'un développeur... je tombe bien mais bon ce n'était pas la recherche. Et puis, il y a les vrais bénévoles, qui veulent bien faire le grand saut avec vous... mais point de talent, parfois même point de connaissance du tout du dessin ! 

Bref, en réfléchissant un peu en amont, j'aurais pu m'épargner cette déconvenue. (Plus réfléchir : je me le note pour la prochaine fois). 

Je n'ai pas acquis la renommée qui s'impose pour être persuasif, c'est là où le bât blesse. Il va donc falloir prendre des risques : c'est décidé je crée un studio ! 

Pourquoi, parce qu'il me faut de la crédibilité, investir dans des illustrations et un peu de matériel, et pour cela être en capacité de lever quelques fonds. 

Je trouve de l'écho auprès d'un ami, puis de 2 amis d'enfance puis du fils d'un ami, et sur cette association sentimentale plus leurs fonds propres pour constituer le capital initial, nous fondons la SARL Syldi dont la raison sociale sera de concevoir des jeux par navigateur en univers persistant. (Eh oui, si vous n'avez que des amis pauvres et sans ressource et que vous-même n'êtes pas solvable, inutile de songer à une telle ânerie !) 

Le 11 Janvier 2011, les papiers sont signés, les chèques déposés à la future banque du studio (la banque a sa propre histoire) et le 18 Février 2011, la société existe pour de vrai !

Le Sylvanien

Bella Sylvaeque - Syldi Studio

http://www.bsq1492.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Le studio (Jeu vidéo)

L'expérience interdite ou le rêve d'un joueur qui désirait partager son univers

Aucun créateur n'a vraiment envie de commencer par une ébauche de son travail. L'ébauche, c'est un travail imparfait, qui prend du temps, n'aboutit pas au résultat escompté, donc une perte de temps.

 L'ébauche, on la subit : on se lance directement dans le final... et le résultat c'est l'ébauche ! 

Après quelques semaines d'écriture, c'est assez, j'ai de quoi passé en réalisation, et je me lance dans les développements Web. A mon âge (même si je reste très jeune !), on est assez conscient de ses principales forces et faiblesses pour son projet, il suffit d'oser se l'avouer : 

DEVELOPPEMENT WEB : BON (de l'expérience professionnelle et des acquis personnels depuis l'âge de 12 ans) 

ARCHITECTURE TECHNIQUE : ASSEZ BON (expérience d'astreinteur de serveurs Linux)

 REDACTION : TALENT NON RECONNU (sauf de certains profs au collège et au lycée) 

 GAME DESIGN : NOVICE (un réalisateur mise sur une bonne idée, mais c'est le metteur en scène qui va réellement lui donner corps, il faut que je me méfie) 

LEVEL DESIGN : NON EVALUE (aucune école suivie sur ce sujet, mais il n'en existait pas à ma grande époque. En revanche, je pratique des jeux, jeux de rôle, de plateau depuis ma plus tendre enfance) 

ERGONOMIE : DEBROUILLARD (ce n'est pas un de mes talents naturels, ce sera donc insuffisant rapidement)

 ILLUSTRATION : NEANT (ma fille de 4 ans a déjà atteint un niveau supérieur au mien : je lui ai tout appris ?) 

ANIMATION : NEANT (plein d'idées mais pas la moindre compétence, ça pourra attendre !) 

MUSIQUE : NEANT (pipeau au collège, mais est-ce que ça compte ? ça pourra attendre !) 

MARKETING : PIRE QUE NEANT (j'exècre la discipline, il me faudra un partenaire pour cela)

 

Au début du projet, rien ne paraît insurmontable, on a des réponses à tout, même à l'impensable ! 

  • Pour les 6 premières compétences, j'en fais donc mon affaire, puisque rien de rédhibitoire !
  • Pour l'animation et la musique, c'est accessoire !
  • Le marketing viendra plus tard
  • Il ne reste que le problème des illustrations mais je peux commencer avec des compositions grossières à moi !

 Plus aucune raison de retarder le démarrage de mon jeu, je code, j'écris, je mets en forme... et en deux mois, j'obtiens... l'envie très forte d'avoir de vraies illustrations, parce que franchement un concept sans forme, ça n'a rien de très fun ! 

 A cette fin d'année 2010, je n'ai obtenu que quelques interfaces d'un plateau très moche avec de la récupération (pillage) d'objets non homogènes sur Google images. Mais la satisfaction de pouvoir créer mon compte en ligne et de rêver sur les interfaces que je pourrais avoir.  

C'est l'ébauche !

Le Sylvanien

Bella Sylvaeque - Syldi Studio

http://www.bsq1492.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Le studio (Jeu vidéo)

L'expérience interdite ou le rêve d'un joueur qui désirait partager son univers

On dit de moi que je suis un rêveur... c'est loin d'être faux ! 

Quand j'ai entrepris de passer à l'acte pendant l'été 2010, je venais de rompre avec un petit studio dans lequel nous réalisions depuis plus d'un an un jeu par navigateur (browser game) très végétal : une belle idée de Constant, le gérant de la société, où les joueurs devaient planter des graines pour voir pousser leurs cultures dans un monde pollué où l'Homme avait disparu. Une idée simple et efficace qui aurait pu faire son buzz dans un contexte où le Bio était très recherché !

 Malheureusement, entre problèmes d'ego et problèmes financiers, le projet n'a pas été poussé plus loin qu'une bêta fermée auprès de 1500 joueurs.

 L'ego dans le secteur du jeu, et plus particulièrement du jeu vidéo est un composant très important de la vie professionnelle : il y a ceux qui réalisent, exécutent et ceux qui créent... et pour ces derniers, la concurrence est dure, chacun a ses propres idées fabuleuses mais a besoin d'une masse d'esclaves talentueux près à suer sang et eau pour le projet pendant des mois, voire des années.

Chercher des gens talentueux (ou très compétents) dans un domaine artistique qui sont prêts à sacrifier leurs idées pour les vôtres et vous comprendrez pleinement les conflits que cela génère !

Et le risque est grand que votre idée fasse un flop.

 Je garde de cette expérience les plus beaux souvenirs, "professionnels" du moins, de mon existence : pas seulement parce que nous avions la vie belle dans un 2 pièces sous les toits d'un beau quartier parisien où pour étudier la concurrence, il fallait jouer sur sa pause du midi aux titres du moment mais surtout parce que toute notre énergie quotidienne était entièrement consacrée au jeu et aux joueurs !

  C'est comme cela que l'aventure de BSQ1492 a commencé dans la chaleur de mon bureau, sous les toits aussi. Et j'ai commencé par écrire, écrire, encore écrire et beaucoup écrire ce que j'avais de si clair dans ma tête... c'est sur cette première confrontation à la pratique que l'on s'aperçoit que le travail sera long et semé d'embûches. Pourtant on ne voit pas encore grand-chose de ce que l'avenir nous réserve !

Le Sylvanien

Bella Sylvaeque - Syldi Studio

http://www.bsq1492.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

1492, alors que l'Europe s'enlise dans des guerres absurdes et interminables, comme si la peste, 100 ans plus tôt, n'avait pas suffit à décimer les plus vieilles familles, sans ressource, sans stabilité, sans perspective de bonheur, je décide qu'il est temps pour moi d'aller goûter à d'autres cieux, à d'autres paysages...

 

Justement, le navigateur Bartolomeu Dias revient d'une expédition dans l'Océan Atlantique, parti selon la rumeur à la recherche d'une civilisation perdue. On ne parle que de cela dans les rues de Nancy. Une nouvelle flotte de caravelles sans équivalent de taille se prépare sur les docks des ports du Douros au Portugal s'apprêtant à parcourir encore une fois l'océan dans quelques mois...

 www.bsq1492.com

Archives