Journal du Capitaine Vincent RêveDebout

Journal du Capitaine Vincent RêveDebout

Par LeSylvanien Blog créé le 25/01/14 Mis à jour le 07/03/16 à 23h57

Les métaphores d'un jeune loup de mer qui voulait découvrir non pas l'Amérique mais l'Atlantide !

Ajouter aux favoris
Signaler
Le studio (Jeu vidéo)

L'expérience interdite ou le rêve d'un joueur qui désirait partager son univers

Il me faut donc régler le problème de ces fameuses illustrations... sans elles, point de succès, elles devraient être la vitrine d'un jeu prometteur et non la devanture de la déchetterie de ma commune.

D'abord, j'embarque deux-trois copains dessinateurs sur le sujet. Ils vont me faire mes superbes illustrations et je pourrais continuer sereinement à faire mon prototype.

Que nenni ! Vous ne savez toujours pas l'âge que j'ai, mais en tous cas, mes copains, eux, n'ont plus l'âge d'avoir du temps perdu à consacrer aux désirs inassouvis de leur vieux pote d'enfance : entre le boulot, la chérie, les enfants, les week-ends avec la chérie et les enfants, les grands-parents, ils leur manquent du temps pour s'ennuyer ! 

Qu'à cela ne tienne, je vais trouver des illustrateurs bénévoles, prêts à s'investir corps et âme sur ma pomme au détour d'un forum.

Après quelques annonces et semaines en vaines recherches, la sentence est sans appel : La tâche sera plus compliquée que prévue. 

La plupart entament la conversation par des questionnements d'ordre monétaire : comment penser à vouloir faire du profit alors qu'ils n'ont encore rien produit ?!? Je leur propose l'idée du siècle et ils ne sautent pas sur l'occasion ?!

Après il y a ceux qui sont partants pour un travail collaboratif, mais ils ont déjà un projet et ont besoin d'un développeur... je tombe bien mais bon ce n'était pas la recherche. Et puis, il y a les vrais bénévoles, qui veulent bien faire le grand saut avec vous... mais point de talent, parfois même point de connaissance du tout du dessin ! 

Bref, en réfléchissant un peu en amont, j'aurais pu m'épargner cette déconvenue. (Plus réfléchir : je me le note pour la prochaine fois). 

Je n'ai pas acquis la renommée qui s'impose pour être persuasif, c'est là où le bât blesse. Il va donc falloir prendre des risques : c'est décidé je crée un studio ! 

Pourquoi, parce qu'il me faut de la crédibilité, investir dans des illustrations et un peu de matériel, et pour cela être en capacité de lever quelques fonds. 

Je trouve de l'écho auprès d'un ami, puis de 2 amis d'enfance puis du fils d'un ami, et sur cette association sentimentale plus leurs fonds propres pour constituer le capital initial, nous fondons la SARL Syldi dont la raison sociale sera de concevoir des jeux par navigateur en univers persistant. (Eh oui, si vous n'avez que des amis pauvres et sans ressource et que vous-même n'êtes pas solvable, inutile de songer à une telle ânerie !) 

Le 11 Janvier 2011, les papiers sont signés, les chèques déposés à la future banque du studio (la banque a sa propre histoire) et le 18 Février 2011, la société existe pour de vrai !

Le Sylvanien

Bella Sylvaeque - Syldi Studio

http://www.bsq1492.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

1492, alors que l'Europe s'enlise dans des guerres absurdes et interminables, comme si la peste, 100 ans plus tôt, n'avait pas suffit à décimer les plus vieilles familles, sans ressource, sans stabilité, sans perspective de bonheur, je décide qu'il est temps pour moi d'aller goûter à d'autres cieux, à d'autres paysages...

 

Justement, le navigateur Bartolomeu Dias revient d'une expédition dans l'Océan Atlantique, parti selon la rumeur à la recherche d'une civilisation perdue. On ne parle que de cela dans les rues de Nancy. Une nouvelle flotte de caravelles sans équivalent de taille se prépare sur les docks des ports du Douros au Portugal s'apprêtant à parcourir encore une fois l'océan dans quelques mois...

 www.bsq1492.com

Archives