Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Par maitrenanar Blog créé le 30/04/10 Mis à jour le 26/07/14 à 13h50

Le Bréviaire des vaincus vous proposent une plongée originale dans la littérature : science-fiction, romans noirs, fantastique ou oeuvres inclassables. Nous sommes ouverts à toutes les propositions, ceci est un terrain propice aux expérimentations littéraires !

Ajouter aux favoris
Signaler

C'est vrai qu'au bréviaire on ne cite pas vraiment de poètes. Je tenais donc à réparer cette faute en en mettant un en avant aujourd'hui. Illustre bonhomme, nébuleux car le réel et le mythe se mêlent jusqu'à la confusion lorsqu'on cherche à le saisir, je parle bien sûr de Rutebeuf. Chanté par Léo Ferré, la poésie de Rutebeuf a quelque chose de magique. Non pas mystique ou onirique, elle nous touche par son efficacité, sa langue si marquée et son envie de se frotter un peu à d'autres sujets que la religion, dominante dans le domaine de la création à son époque.

Pour une fois, l'extrait est court. Pas de recueil précis comme source, le mieux est encore de s'offrir les poésies complètes de Rutebeuf et d'apprécier, par petites touches, ces moments de grâce. Dans l'extrait ci-dessous, le poète nous parle de pauvreté mais sans verser dans un pathos indigeste, la preuve le tout fini par parler de cul.

 

Pauvre sens et pauvre mémoire

 
M'a Dieu donné, le Roi de Gloire

 
Et pauvre rente

 
Et froid au cul quand bise vente
 
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oeuvrant sous le pseudonyme d'Alfoux, je vous propose ici de découvrir les talents d'hier (oubliés) et les talents d'aujourd'hui et de demain. Des personnes intelligentes et proposant des écrits sortant des sentiers battus.

Archives