Le Blog des oursons qui font la fête

Le Blog des oursons qui font la fête

Par misatosan Blog créé le 08/12/11 Mis à jour le 15/11/13 à 14h47

Tout et n'importe quoi mais surtout n'importe quoi

Ajouter aux favoris
Signaler
! Bonjour et bienvenus sur ce nouveau blog !
 
 
Premier post et première frustration:  la notation dans les jeux vidéo.
Un jeu vidéo ne se note pas comme un simple produit type frigo c'est vrai.
Mais quand même !
 
 
Aujourd'hui deux types de tests s'affrontent:
 
1 Le test clinique.

Il consiste à noter sur 20 (voir 100) les différents aspects d'un jeu vidéo tel que les graphismes, la bande son, la durée de vie...
Le testeur s'assume en tant que tel et décortique un software comme il décortiquerait un hardware. Mais si l'on peut jauger la vitesse d'un disque dur ou sa capacité d'espace sur des critères bien précis, il est vain d'avoir cette approche quasi chirurgicale à propos d'un produit culturel.
 
 
 
 

2 La critique.

La note sur 5 est suffisante car elle traduit un ressenti. De plus elle force le testeur, pardon le critique, à prendre un risque. Il ne peut mettre la moyenne et doit trancher entre 2 sur 5 ou 3 sur 5.
Il décide donc de noter 2 sur 5 un Mafia 2 ... et là ... c'est le drame sur le forum !
 
Car cette note, trop générale, ne permet pas au lecteur d'appréhender la sensibilité du rédacteur et de comprendre ce qui a fait pencher la balance.
 
Objectivité, ou pas ?

Bien sur être subjectif est souhaitable, le critique donnant un avis personnel. Pour mieux comprendre la note le lecteur a donc tout intérêt à connaître les goûts du rédacteur. Dans un premier temps on peut donc imaginer que dans la fiche du rédacteur se trouvent ses coups de coeur, ses jeux phares ainsi que des liens vers l'ensemble de ces tests.
 
L'objectivité me semble pourtant nécessaire aussi, car le critique/testeur de jeu vidéo est aussi la pour guider le lecteur/consommateur.
 
Bref le dilemme peut être ainsi résumé: quel système de notation permet de marier objectivité et subjectivité ?
Voilà ma proposition avec à titre d'exemple mon test de L.A Noire (c'est juste un exemple d'où son côté "bâclé").
 
 
Texte
Corps du test blablabla ... qui décrit le jeu, entre dans les détails etc.
 
Notes:
Il y en a quatre:
- 3 notes composant la partie "objective" (l'aspect contemplatif, l'aspect ludique, l'aspect scénaristique).
- 1 note totalement subjective correspondant au ressenti général du rédacteur sur le jeu.
 
Trip contemplatif (l'aspect visuel et sonore du titre, aussi bien techniquement qu'au niveau de la direction artistique: bref, le WAHOU effect !!!).
4/5
Le jeu est beau, les intérieurs sont particulièrement soignés, les extérieurs sont détaillés et le rendu des expressions faciales est saisissant.
On s'y croirait !
 
Trip Ludique (jouabilité, fun que procure le jeu, durée de vie: bref, est ce qu'on s'amuse ???)
1/5
Les gunfights sont pauvres et scriptés, les puzzles sont d'un autre temps, les courses poursuites pour qui a déjà joué à un Assassin's Creed sont molles et agaçantes. Bref les phases de jeu sont ennuyantes.
 
Trip scénaristique (qualité de la narration, intérêt de l'histoire, richesse des personnages, écriture des dialogues)
4/5
Les phases d'enquêtes sont crédibles et l'ont prend un réel plaisir à jouer les détectives, chercher les indices, parler avec les témoins.
Dommage, les phases d'interrogatoires sont trop scriptées et peuvent se révéler crispantes.
 
Ressenti global.

Rédacteur 11/5.
On s'ennuie ! Vivement un 2e opus qui corrigera les défauts de ce premier épisode qui propose de bonnes idées mais un open world totalement inachevé.
 
Rédacteur 25/5.
Enfin un concept novateur ! Ici le scénario n'est pas un prétexte aux gunfights. C'est VOUS qui menez l'enquête dans ce titre qui profite de surcroît d'une réalisation somptueuse. Une chose est sûre il y aura un avant et un après LA Noire !
 
Dans cet exemple les rédacteurs 1 et 2 peuvent à peu près s'entendre sur les 3 premières notes mais dans le ressenti global c'est le coeur qui parle, et au final nos 2 rédacteurs sont en parfait désaccord.
Il n'empêche qu'au regard des 3 premières notes le lecteur sera beaucoup plus à même, au vu de ses goûts personnels (est-ce qu'il privilégie le trip ludique au trip contemplatif ?), de comprendre la note du testeur et faire sa propre évaluation.
 
 
Voilà, premier pavé dans la mare, première bouteille à la mer ...
Qu'en pensez vous ? :)
 
A bientôt !
 
 
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Dalek
Signaler
Dalek
Ce qui aide le plus à l'objectivité, ça reste quand même de ne pas payer les jeux.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Rhazya
08/12/2011, 14:57
ils ont pris le parti de juger le jeu d'un regard vide et de décortiquer comme comparé a un jeu "idéal". Gameblog a jugé le jeu avec plus de coeur, et au final de manière beaucoup plus juste.


Oui effectivement c'est même gonflant les jeux mal notés car ne répondant pas à des standards idiots, ou encore le contraire, le jeu bien noté alors que globalement c'est pas terrible. C'est comme si Transformers 3 c'était un super bon jeu car "Bonne 3D et bons effets spéciaux" et à côté Million Dollar Baby "Pas génial ça manque de boobs". Au. Secours. Et y'a beaucoup de jeux aujourd'hui, tu mets des explosions et ton succès est assuré !
SebNiners
Signaler
SebNiners
Je trouve la proposition de notation intéressante même si je crois qu'il faudra de toute façon à terme cesser de faire cette fixation sur la note. Par exemple, et pour reprendre L.A. selon la proposition de notation j'hésite fortement entre 2 et 3 sur 5 pour le "ressenti global", ça me gêne presque de devoir faire un choix alors que je trouverais plus pertinent et en accord avec mon ressenti d'écrire 3 à 5 lignes sur celui-ci.
Rhazya
Signaler
Rhazya
Je pense qu'avoir le ressenti global du testeur est encore ce qu'il y a de mieux, c'est pour ça que Gameblog est bien.
Les joueurs qui testent les jeux s'ils sont un minimum sérieux peuvent donner un avis pas professionnel, mais plus humain. Le test officiel est généralement plus sérieux, et est bien pour avoir un avis dégrossi.. Mais avoir le ressenti des joueurs c'est vraiment important a mon sens.
Je prend toujours l'exemple d'un jeu que j'aime beaucoup: Lost Odyssey. Le test Gameblog est parti a contre courant des tests des autres sites, et pourtant je me suis largement plus retrouvé dans le test gameblog que les autres. Là ou Gamekult par exemple a mis 6 ( en gros, un jeu moyen ), ils ont pris le parti de juger le jeu d'un regard vide et de décortiquer comme comparé a un jeu "idéal". Gameblog a jugé le jeu avec plus de coeur, et au final de manière beaucoup plus juste.

C'est ce genre de test que je veux : un avis professionnel, détaillé, et un avis personnel, plus humain, plus de coeur.

Bref ça rejoint en gros ce que tu exposes ici, seulement cela induit qu'il faut plusieurs testeurs. Du coup, c'est un peu compliqué a mettre en place. Donc un peu plus d'avis personnel dans les tests, et l'appoint des tests des blogs, ou l'avis des autres rédacteurs s'ils en ont le temps, me semble être le meilleur compromis.

En espérant ne pas avoir été trop hors sujet.. :)
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
L'objectivité est impossible pour le jeu vidéo, car c'est avant tout une histoire de ressenti, pas un frigidaire (pour reprendre ton exemple ^^). L.A. Noire tu dis "On s'y croirait". Non. Toi tu t'y crois, d'autres pas forcément. Y'a tout un tas de trucs qui font toujours pencher la balance d'un côté ou de l'autre, et parfois des détails peuvent gâcher ton immersion dans un jeu pourtant globalement réussi graphiquement. Killzone 2 par exemple, annoncé comme une bombe graphique, j'ai trouvé ça très monotone et ça m'a jamais bluffé.

Le mieux qu'on puisse faire pour un jeu, c'est d'expliquer son point de vue en s'appuyant sur les différents aspects du jeu. Pourquoi toi tu t'y crois, dans L.A. Noire ? C'est ça qui compte. Pour moi un test doit donner envie (ou le contraire) mais en étant le plus proche du jeu possible, c'est comme le prélude à la démo (quand y'en a une). Ça a pas forcément besoin d'être exhaustif, mais faut que ça donne une idée assez complète de ce qui nous attend en terme de sensations et d'offres du gameplay.

Personnellement je n'ai jamais fait confiance aux tests "pro", et cela depuis la presse papier car y'a un tas de trucs qui échappent aux testeurs et qui sont pourtant assez flagrants. Scénarios incohérents, graphismes techniquement très poussés mais pas forcément bien modélisés, etc. On a encore affaire à du test amateur qui ne sait pas vraiment de quoi il parle. Il m'arrive souvent de jouer à un jeu, et de me dire que je joue pas au même jeu que les testeurs tant y'a de trucs dont ils ont pas parlé, ou très mal expliqué.

Archives

Favoris