Premium
Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Par ChocoBonPlan Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 27/06/17 à 08h30

Bienvenue sur le Blog de ChocoBonPlan consacré à l'actualité jeux vidéo, films, séries et animés.Retrouvez tous les bons plans jeux vidéo et avis des joueurs sur ChocoBonPlan.com

Ajouter aux favoris
Signaler
Pro Evolution Choco (Jeu vidéo)

C'est désormais officiel. Le pays qui aura vu naître la PES League ainsi que le premier double champion du monde de l'histoire de PES n'aura plus de championnat officiel. Désormais, la France "PES" est considérée par Konami comme appartenant au "Reste de l'Europe".

Pour analyser cette situation tout simplement sidérante, j'ai décidé de ressusciter le Columbo Gamer qui vous fait part de son analyse sur ce nouveau fiasco qui touche la série Pro Evolution Soccer en France. 

 

PES 2017 : l'arme du crime de Konami retrouvé

 

Bonjour mssieurs'dames. 

Cela fait bien longtemps que nous nous sommes plus vus sur le blog de Choco. Faut dire qu'avec le lancement de son nouveau site, il m'a abandonné comme ses vieilles chaussettes. Comment vous dites déjà dans le langage des gamers ? Ah oui, il a rage quit. 

J'ai reçu un coup de téléphone ce matin de sa part. Enfin, j'étais pas chez moi du coup c'est ma femme qui a décroché le combiné. Elle m'a dit que Choco avait besoin moi pour une nouvelle histoire de meurtre sur l'un de ses jeux préférés. 

Je n'ai pas mis bien longtemps avant de deviner de quel jeu il s'agissait. Bah mssieurs dames, c'est encore une histoire de PES. D'ailleurs c'est marrant, PES ça rime avec fesses. Enfin c'est une histoire absolument incroyable et le coupable ne fait dans mon esprit aucun doute : Konami.

Figurez-vous mssieurs dames que la PES League française n'est plus. La PES League. Vous savez, cette institution qui permettait à PES d'encore exister en France avec des compétitions réelles, avec de vrais gens, une ambiance autour d'un jeu vidéo, d'un coca Cherry et une petite barre de céréales.

Et bien tout ça c'est fini. J'ai mené mon enquête sur Konami qui a voulu cacher le cadavre sous le lit comme si de rien était cette fois-ci. Je parle bien de Konami et PES League Angleterre hein, Konami France ce sont des gars bien, ils ont rien à voir là dedans, je les ai très rapidement exclu de la liste des suspects. À vrai dire ce sont même les premières victimes collatérales de ce meurtre. 

Vous voyez mssieurs dames, on ne peut pas commettre un meurtre sans laisser de traces. Dans le cas de Konami qui a assassiné la PES League française, on peut voir l'arme du crime sur le site officiel PES League où la France apparaît dans la liste "Reste Europe" pour les compétitions. Ouais, la liste des pays au fond à gauche. 

 

 

PES 2017 : un crime qui en cache un autre à venir

 

Veuillez regardez attentivement le film ci-dessus. Derrière cette publicité on peut remarquer quelque chose. Ozil est seul dans le vestiaire, comme les joueurs PES en fait vu que la pétition du 2 VS 2 a été balancée aux chiottes avec un triple saut arrière suivi d'un triple axel pour tirer la chasse. Le jeu se joue seul et surtout, ce qui a retenu mon attention, c'est le message subliminal adressé dans ce petit film. 

À une lettre près, on s'approche du slogan rêvé de Konami pour PES. Vous ne voyez toujours pas ? Mais si approchez vous et regardez de plus près. "Play to win" est un anagramme de "Pay to Win". La devise de comment il s'appelle déjà...ahhh...je l'ai oublié. Attendez...je cherche dans mon carnet... La devise de...Ah oui My Club c'est ça. Vous êtes prévenus.

Mais là n'est pas le plus grave. La disparition inquiétante de la PES League française (les anglais, espagnols, allemands, italiens conservent leur championnat national) n'est qu'une partie visible de l'iceberg du fiasco. Dorénavant, les joueurs français devront batailler uniquement en réseau pour espérer se qualifier pour la Coupe du Monde. 

Même moi j'ai mes chances apparemment car les classements se feront sur 15 matchs et en fonction de la qualité de connexion. Vu que je viens tout juste d'avoir un bijou de technologie avec le minitel, je suis sûr d'avoir mes chances contre les joueurs bulgares et hongrois. 

À l'issue des 15 matchs, 15 joueurs seront sélectionnés en fonction du nombre de victoires et de buts inscrits. Ces 15 champions du lag s'affronteront aussi en ligne (vive la puissance du minitel). Seuls les 2 meilleurs sur le "Reste de l'Europe" se qualifieront pour la Coupe du Monde. 

 

PES 2017 et Konami : la France dérange

 

Vous voyez ce qui me dérange dans ce système, c'est qu'il faut être un âne ou une andouille pour pas voir qu'on ne veut pas des joueurs français en PES League monde maintenant. Faut dire que la France est le pays champion du monde dans la manifestation et la dénonciation de pratiques scandaleuses (la pétition du 2 VS 2, le sondage lancé par Durandil) alors vous voyez, forcément, ça passe pas cette histoire pour les anglais de Pes League et de Konami. Surtout quand ils regardent le sondage de Durandil qui leur apprends leur métier. Ils sont vexés les cocos. 

Et quand je dis que ça passe pas, c'est que cela procure le même effet que lorsque l'on mange un mauvais cassoulet à la cantoche. Ballonnements, flatulences, vomissements, montée de fièvre, diarrhée.

Mon petit doigt me dit que Konami UK et PES League UK ont définitivement pris le pouvoir en Europe et écartent tout simplement la France dans les prises de décisions et retours des joueurs. C'est marrant ça parce que les seules démarches (pétitions, sondages) lancées par des joueurs bénévoles viennent de France. Il y en a qui sont confortablement assis dans leurs fauteuils à fumer la Shisha et ils ne sont pas prêts d'en partir.

Ce qui me permets d'en arriver à la conclusion suivante : pour faire taire la grogne des joueurs PES League français ainsi que des membres de la communauté, on noie le poisson, on balance le chat dans la rivière, on place un caillou dans le pot d'échappement. 

Du sabotage et une tentative grossière de contrôler davantage la propagande anglaise sur la série PES en Europe. 

Je n'ai pas encore les preuves suffisantes pour cette deuxième accusation, mais toujours est-il que j'ai suffisamment d'éléments pour déclarer Konami UK et PES League coupables de la disparition de la PES League française. 

Toutes mes pensées vont à l'équipe de Konami France qui a toujours été remarquable dans sa communication et ses démarches envers les joueurs. Ma femme et moi leur souhaitons bon courage pour la suite des évènements.

D'ici là, je vais tenter ma chance pour me qualifier pour la finale mondiale avec mon Minitel. Les joueurs Bulgares et Hongrois n'ont qu'à bien se tenir, le Columbo Gamer arrive.  

Voir aussi

Jeux : 
PES 2017 (PS4)
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Hirachi
Signaler
Hirachi
J'ai quand même des doutes sur l'une des possible raison qu'est la pétition du 2 vs 2...
eddie vedder
Signaler
eddie vedder
C'est très très moche
Ayant participé à nombre de pesleague aux débuts des années 2000, je regrette cet assassinat d'une de mes maîtresses de l'époque
Je ne t'oublierai pas

Édito

 

  

 

Les meilleurs prix en Direct 

 

 

PS4 dès 279,90 ¤

 

 

Nintendo Switch dès 299 ¤

 

  

Xbox One dès 249 ¤

 

 

 

  Récompenses 

 

 

 

Archives

Favoris