Premium
Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Par ChocoBonPlan Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 23/05/17 à 20h30

Bienvenue sur le Blog de ChocoBonPlan consacré à l'actualité jeux vidéo, films, séries et animés.Retrouvez tous les bons plans jeux vidéo et avis des joueurs sur ChocoBonPlan.com

Ajouter aux favoris
Signaler
L'actu Chocobesque (Jeu vidéo)

Voilà, c'est officiel, j'ai lâché. J'abandonne. Je rage quit comme on pourrait le dire dans le jargon des Gamers. Après un Tomb Raider Definitive Edition plus que décevant, Crystal Dynamics a remis le couvercle avec son Rise of The Tomb Raider. Voici les raisons de la déception d'un fan des (vrais) aventures de Lara Croft (la vraie elle aussi). 

 

C'est beau, c'est fluide, c'est lavé avec Xbox ? 

 

Que l'on soit bien clair : Rise of The Tomb Raider n'est pas titre affreux où tout est à jeter (ce qui est selon moi plus douloureux dans une déception). Tout d'abord graphiquement, le titre est sublime. Les effets de lumières, les paysages, le niveau de détail, bref on est clairement sur une console nouvelle génération cette fois-ci selon moi et c'est un vrai régal pour les yeux. 

Afficher l'image d'origine

Les animations sont également très réussies et la palette de mouvements de Lara toujours aussi complète. La diriger reste un vrai plaisir manette en mains avec des commandes répondants au quart de tour. De ce côté là je n'ai rien à reprocher à ce Rise of The Tomb Raider. Non, les problèmes se situent ailleurs, à commencer par une histoire à dormir debout. 

 

Mais qu'est ce que c'est que cette histoire ? 

 

Je vous l'accorde, les scénarios des différents Tomb Raider n'ont jamais été le point fort du jeu. Mais là, LÀ, on touche le fond. On touche le fond car on essaye de mettre en scène un scénario de 20 pages à tout casser et avec des personnages au charisme PNJ. Vraiment. On a cette étrange sensation que tous les personnages qui apparaissent à l'écran sont des PNJ sauf Lara Croft bien sûr, et ça, ce n'est tout simplement pas / plus possible en 2015.

Afficher l'image d'origine

Kevin Razy sans ses lunettes à gauche

Bref vous l'avez compris, Rise of The Tomb Raider ne vous captivera déjà pas par son scénario qui pue le déjà vu et les scènes clichées du genre, ccomme au tout début du jeu où Lara arrive en Syrie et est trahie par son chauffeur qui réponds d'un clichissime ton "ils m'ont donné plus d'argents que vous".En fait, il est pratiquement possible de sortir les répliques où ce qui va se passer peut être 1 minute à l'avance à chaque fois (et je suis sérieux). 

Bien entendu, Lara Croft enchaîne les scènes de survie improbable en frôlant la mort 60 fois à la seconde. Le tout s'en suit par une respiration accélérée et une toux prononcée (quand elle avale de la flotte c'est normal me direz-vous) mais là, on est dans de l'exagération.

 Oui, tous ces cris seront de retour dans Rise of the Tomb Raider...

Côté histoire je vous avouerai que je m'attendais quand même à être happé par une intrigue qui transpire un minimum l'aventure et qui ne sert pas simplement de prétexte pour montrer Lara en mode indestructible. La mini-déception passée, j'ai donc fondé TOUS MES ESPOIRS sur le gameplay du titre de Crystal Dynamics. Et là mes amis, ce fut le drame. 

 

Une aventure de cour de récré

 

Si je devais résumer ce qu'est devenu la licence Tomb Raider, et bien je ferais le parallèle avec mon enfance où je me prenais pour Indiana Jones dans la cour de récréation, en faisant mine d'échapper à des pièges mortels. Pour cela, je faisais bien entendu appel à mon imagination mais je faisais également semblant de tomber, de me relever pour mieux m'en sortir (dans mon délire hein, qu'est-ce qu'on peut être sans honte quand on est enfant). Bref, je vivais une aventure comme n'importe quel gamin de mon âge dans la cour de récréation. 

 Vous aurez autant de pression en lançant Rise of the Tomb Raider que derrière un épisode de la Cour de Récré

Et bien avec Rise of The Tomb Raider, c'est un peu (beaucoup) la même chose. Certes l'imagination est ici remplacée par de superbes graphismes, des lieux franchement magnifiques, mais pour le reste, on est tout simplement dans l'illusion la plus totale. Sortez la poudre aux yeux et faites croire au joueur qu'il se sort de situations périlleuses quand la seule interaction vous permettant de progresser dans le jeu reste de maintenir le joystick vers le haut, d'appuyer sur X au bon moment (ne vous inquiétez pas, vous aurez en général 4 à 5 secondes pour touver la touche sur votre manette), de sauter avec A et de "réagir à temps" sur des QTE divers.  

Si le jeu se différencie de Tomb Raider Definitive Edition en rajoutant une "pseudo part d'exploration", il est aussi mais surtout  beaucoup plus casual que son prédécesseur. Et pourtant, tout commence bien avec ce tombeau que l'on découvre en Syrie. Une belle ambiance, un véritable sentiment d'explorer des lieux anciens vite balayé par les énormes indications à l'écran, l'instinct de "survie" ou encore les bullet time lorsque qu'un piège se déclenche vous laissant là également 5 secondes pour viser avec votre flingue et abattre la menace...

Mon sentiment lorsque je joue à Rise of The Tomb Raider : de la flatterie faux-cul permanente 

 

Bien entendu, une fois la part d'exploration terminée (comptez environ 20 minutes même pas pour le tout premier "tombeau" du jeu), le jeu retourne dans les travers de Tomb Raider "Definitive Edition" avec des gunfights atroces et à mon sens anti-Tomb Raider. Comprenez moi bien. Des gunfights dans les anciens Tomb Raider il y en avait quelques-un (dans le tout premier opus c'était des sortes de boss à vrai dire).

Dans ces Tomb Raider nouvelle génération, les gunfights sont beaucoup trop nombreuses et Lara se transforme littéralement en serial killeuse. Sérieusement. Entre Tomb Raider Definitive Edition et ce Rise of The Tomb Raider, j'ai dû tuer plus d'une centaine d'ennemis à moi tout seul ! C'est ridicule et loin de l'image de la vraie aventurière des opus d'origine. 

Afficher l'image d'origine

Remarque Crystal Dynamics n'a pas menti avec ce regard de psychopathe, normal de tuer des centaines de mecs sans broncher. 

Alors je peux comprendre que ce Rise of The Tomb Raider ait pu plaire et que certains joueurs ne sont pas dérangés par des gunfights, toujours est-il que je ne peux pas m'empêcher de penser que le véritable reboot de la série arrivera lorsque le jeu renouera avec les notions de "challenge", d'aventure pure, d'exploration, d'énigmes et d'immersion sans ces foutus messages s'affichant toutes les 30 secondes à l'écran pour vous dire sur quelle touche appuyer. Chercher où l'on doit aller avec un facteur stress fait partie de l'AVENTURE. Sans ces ingrédients on ne ressent rien ou du moins, je ne ressens strictement rien surtout depuis mon expérience sur la série des Souls / Bloodborne. 

Avec ce Rise of The Tomb Raider, c'est toute la part mystérieuse des aventures de Lara Croft qui a disparu. Et pour moi, l'Aventure se doit de proposer sa part de mystères, de stress, de challenge.

À vaincre sans péril on triomphe sans gloire. 

 

Afficher l'image d'origine

Ma hype pour ce Tomb Raider suivi de la chute derrière

 

Mon instant de recueillement devant la licence aujourd'hui.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Je suis dur car c'est un ras le bol total de voir le jeu vidéo se casualiser à ce point. Je n'ai rien contre le casual attention, mais une licence qui ne l'était pas à la base (ressortez les premiers Tomb Raider pour comprendre votre douleur) qui le devient, ça par contre c'est carrément critiquable.
Big N
Signaler
Big N
J'te trouve dur. Mais j'dois me résigner sur cette critique. Mais ... (oui y'a un mais, sinon ce serait moins drôle) Ce reboot number two se scuplte dans une voie qui sent bon. Et dans quelques années : on y sera. Allors on patiente ?
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Oui d'accord pour les aides que l'on peut désactiver mais même sans ça, le jeu est d'une simplicité (hors tombeaux facultatif sans aides) déconcertante. Rien que les pièges que l'on évite à tous les coups avec le slowmotion...
sopor
Signaler
sopor
D'accord avec toi après 6-7h dessus. On a une histoire traitée comme du Steven Seagal, des gunfights mous du genou, une manière de jamais vouloir perdre le joueur ou de le laisser se débrouiller comme un grand.
On est toujours dans ce que je disais du précédent à l'époque : "TR est au JV ce que l'acrobranche est à l'escalade : un plaisir sans risque..."

Mais. Car il y a un mais ;) Le côté flèché du jeu et l'instinct de survie avec son côté sapin de Noël, ça se corrige dans les options en les virant. Faut aussi choisir une difficulté autre que Normal.

Ceci fait, tout en restant un jeu moyen, on a plus de "liberté" et de sentiment d'exploration que dans le précédent ou que dans un UC avec qui il partage de nombreux points communs. Le côté escalade / plateforme est également plus réussi avec des sauts moins sûrs et le piolet.

Après RotTR reste un AAA de son époque. Il caresse le joueur dans le sens du poil (c'est jamais désagréable à jouer). C'est tiède mais pas plus qu'un autre AAA.
Pedrof
Signaler
Pedrof
Le gif où Lara se viande vient de l'ange des ténèbres, c'est celui avec les animations de mort les plus cools je trouve, après avec Legend Lara rebondissait comme un ballon de foot.
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Ici le mot PNJ est employé dans un sens péjoratif car les persos secondaires font penser à l'aubergiste lambda d'un jeu RPG. Bref 0 charisme, 0 crédibilité.
julos31
Signaler
julos31
Rise of the tomb raider est génial mon jeu de l'année !!!!!
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
"Vraiment. On a cette étrange sensation que tous les personnages qui apparaissent à l'écran sont des PNJ sauf Lara Croft bien sûr, et ça, ce n'est tout simplement pas / plus possible en 2015."

Je. Quoi ?
Oui, a part lara, c'est tous des PNJ, par définition.
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Lol Meme sans etre elitiste...ce Tomb Raider est au dessus du stade Casual limite si c'est pas un The Order un peu plus ouvert...
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Mais tu comprends, le jeu se veut accessible....ce serait un comble si le jeu vidéo était élitiste.

Édito

 

  

 

Les meilleurs prix en Direct 

 

 

PS4 dès 279,90 ¤

 

  

Xbox One dès 249 ¤

 

 

 

Nintendo Switch dès 299 ¤

 

  Récompenses 

 

 

 

Archives

Favoris