Life is a beach

Par jamega Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 25/03/15 à 10h46

Surf > Jeux-vidéo > Glande > Boulot

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris

Life is a beach

Catégorie : leboogie

Signaler
leboogie

Le drop-knee

Impossible de définir clairement le drop-knee avec des mots, cette position mi-debout sur un bodyboard.
Rien ne vaut une définition en vidéo avec Matt Lackey (dans des images magnifiques)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

A 38 ans, le sextuple champion du monde de bodyboard Guillerme Tamega remporte la 3e étape du circuit IBA : le Arica Challenge au Chili, devant le vainqueur de l'édition 2010 Dave Winchester, dans des vagues monstrueuses !

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

Le rider Australien Mitch Rawlins vient de mettre en ligne le dernier teaser de son film : 

Hiding From Comfort

Au programme, des vues énormes des meilleurs bodyboarders Australiens, dans des vagues... parfaites, c'est comme ça qu'on dit ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

Premier gros jour de competiton au Chili pour l'Arica Chilean Challenge, 3e épreuve du circuit mondial de bodyboard.
Du gros niveau à l'eau avec les Australiens qui ont tout démonté et les 3 frenchies en liste qui suivent le rytme imposé.

 

 

RETROUVEZ LA COMPETITION EN LIVE VIDEO EN CLIQUANT ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

Sans doute une des plus belles vidéos de l'année. Des bodyboarders en slow-motion, en train de se faire massacrer par la puissance du shore-break d'Ipanema à Rio (devinez quel pays...)

Appreciez, de si belles images sont rares...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
leboogie

En ce moment se joue en Australie la seconde épreuve du championnat du monde de bodyboard.
La vague de The Box est réputée pour être trés difficile à surfer et quand on voit le niveau à l'eau lors des 1/8e de finale, on confirme que le bodyboard est en train de monter en puissance tellement le spectacle à l'eau est FORT !

A noter un Guillerme Tamega (Brésil) en FEU, prenant une vague à la dernière seconde afin de remporter sa série contre l'Australien Mitch Rawlins (dernière vague de la vidéo).

Dernier jour de compet prévu pour Mercredi.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

Finale du Pipeline Pro, première étape du championnat du monde de bodyboard. Il reste 5 minutes et Jeff Hubbard est dernier de sa série. La victoire est quasiment dans les mains de l'Australien Tom Rigby, c'est réglé.

Et là, Hubb va prendre 2 vagues explosives, qui vont lui faire remporter la victoire.
Ou comment simplement contredire une phrase du genre :

oh oui le bodyboard, c'est la petite planche en mousse pour prendre des vagues l'été à Biarritz...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

 

Aprés avoir déja remporté la compétition en 2002 et 2006, Jeff Hubbard s'est imposé hier soir chez lui à l'occasion du Pipeline Pro, première étape du tour pro bodyboard.

A 7 minutes de la fin de la finale, Hubbard était dernier de sa série. Et la machine s'est mise en route : énorme ARS sur une vague notée 9.75 sur 10 possibles. 2 minutes plus tard, re-boom avec une vague notée 9.75 !

Finale halletante à l'image de la compétition qui marque le renouveau de l'Association Internationale de Bodyboard (IBA) qui cette année, a décidé de mettre le paquet. Bien épaulé en termes de moyen par un bon gros sponsor : Red Bull !

Prochaine épreuve, mi-Avril en Australie avec le retour de... The Box. Pour voir ce que ça donne : http://www.youtube.com/watch?v=FuLJTPLMLqM

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

Ca fait juste 3 semaines que je le crie, la saison pro de bodyboard reprend et on est à quelques heures de la première compet pro de l'année. Alors pourquoi autant en parler ? Parce que en 2011 :

vous ferez du bodyboard, au moins 1 fois

Et en voici 5 bonnes petites raisons (de mauvaises foies mais du coeur) :

1- l'été, c'est forcément la plage
Parce que partir à la montagne ou rester à Paris-Plage, c'est juste pas possible. Et où il y'a la mer, il y'a forcément une vague à surfer (si si même en méditérannée)

2- le bodyboard, ça permet d'avoir des épaules de malades (ou un cul parfait)
L'effort physique provoquer par la rame ou les figures permet à votre corps de s'améliorer. Mais attention à bien s'échauffer avant d'aller à l'eau car tous les muscles sont mis à contribution et un muscle pas chauffé avant un effort physique, c'est un attérissage à l'hosto garanti.
Consultez l'excellent site Surf Prevention pour plus de conseils : http://blog.surf-prevention.com/surf/sante/

3- c'est plus accessible que le surf
Oui en bodyboard, on ne se met pas debout mais pour autant, les figures sont souvent bien plus extrêmes. Alors pour les débutants, le bodyboard c'est la garanti de prendre du plaisir sur une vague en se laissant simplement glisser. Faites pas les kékés à vouloir aller au pic au début, rester où vous avez pied et attention aux courants, ça peut ne pas pardonner (là c'est plus l'hosto, c'est la morgue)

4- la planche, elle rentre dans un coffre
Pour ceux qui n'ont pas encore acheté leurs Audi Q7, sachez qu'un bodyboard tient dans la plupart des coffres des véhicules bon marché. En revanche s'il fait chaud, attention à ne pas y laisser la planche trop longtemps, ça peut provoquer des soucis sur la mousse et la plaque du dessous

5- une fois essayé, vous ne pouvez plus décrocher
Allez y, vous verrez...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
leboogie

Le tour mondial de bodyboard reprend avec la première étape à Pipeline (Hawaii) et les pros débarquent depuis la semaine dernière pour s'entraîner. Par chance, la saison est au top avec des vagues non-stop, ce qui devrait permettre du grand spectacle à l'eau.

L'IBA place de grands espoirs dans la saison 2011 afin de faire la promotion du bodyboard, et le sortir de cette image à la con de planche en mousse pour les touristes l'été

Il suffirait en revanche qu'un bodyboarder en compétition ait la Pierre-Richard attitude (équivalent de méga poisse) pour que la mer ressemble au lac de Vincennes pendant les 10 jours prévus...

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)