Life is a beach

Par jamega Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 25/03/15 à 10h46

Surf > Jeux-vidéo > Glande > Boulot

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris

Life is a beach
Signaler
(Voyage)

Tomioka est une ville complétement abandonnée suite au désastre de Fukushima.

A l'aide de drônes, une vidéo de la ville a été réalisée. Fascinant ou flippant...

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

zankioh59
Signaler
zankioh59
Surtout que d'un point de vue énergétique, dans une entreprise de production, le million d'euro arrive très vite. Donc économiser un demi million c'est pas rien...
zankioh59
Signaler
zankioh59
@kyalie. Ce qui consomme le plus dans un maison, c'est le chauffage. C'est clair et net. Et l'isolation est primordial ! Moi je vois la maison de mes parents, elle a 25 ans donc c'est pas si vieux que ça et il y a déjà un sacré boulot à faire. Alors imagine les maison plus vieille et plus grande, c'est juste une horreur.

Quant aux entreprise je te raconte même pas, j'ai fait un projet de performance énergétique...mon dieu mon dieu...il y a du boulot. C'est limite si on pourrait pas divisé par deux les consommations. Mais bon ça demande de l'investissement et ça, ça fait peur.
Kyalie
Signaler
Kyalie

Il faut aussi savoir que nous surconsommons beaucoup. Principalement le bâtiment. Si nos foyer étaient mieux conçue on pourrais facilement ce passé du nucléaire.

Ca me rappelle, Hydro Québec, le EDF québécois, permettait sur son site de comparer sa consommation avec des foyers similaires (nombre de personnes, type d'habitation, etc). Quand j'ai fait le test, le résultat s'affichait sur un demi cadran (angle plat) ; la moyenne des moyennes se trouvait à peu près au 1/3 de ce cadran, tandis que nous étant... au 1/10e Oo

Plutôt que de m'en féliciter, je me suis surtout dit "mais bon sang, qu'est-ce qu'ils foutent tous ces couples pour avoir besoin d'autant d'électricité ??"

Je veux dire, on a un lave-vaisselle, une machine à laver et une sécheuse (sachant que pas mal de gens doivent se rabattre sur une buanderie extérieure à Montréal). On a deux PC avec deux écrans chacun. On met jamais le thermostat à plus de 17.5°C, ce qui n'est de toute façon que rarement nécessaire puisque les PC chauffent et le salon est éclairé par le soleil toute la journée donc chauffé naturellement. Après, c'est une construction neuve, donc bien mieux isolée (autant au niveau de la température que du son...) que les 3/4 des habitations de Montréal.

Mais quand je vois que dans les entreprises on met la clim pour compenser la chaleur émise par les PC à l'intérieur alors qu'il fait -15°C dehors (si on se penchait sur la question, y aurait certainement de quoi mettre en place une solution qui permettrait de récupérer le froid du dehors et le faire circuler sans ouvrir les fenêtres), que les gens n'éteignent jamais les PC même parfois quand ils partent en vacances, je suis catastrophée.

zankioh59
Signaler
zankioh59
@Tomoe: Désolé de répondre si tard. Mais moi non plus je ne fais pas d'amalgame entre le nucléaire et le tsunami. Je suis de plus d'accord avec la plupart des choses que tu dis.

C'est juste que j'ai fait des études dans l'énergie. J'ai appris beaucoups. Et Quand j'ai vu ce blog, j'ai pensé au nucléaire. Certes de ton point de vu, ça semble être un raccourcis facile sur les événements du Japon mais Ce n'ai pas le cas.

Quelque petites choses qu'il faut savoir. Le nucléaire nous permets un grand confort, et il est souvent dis non polluant car il ne rejette pas de CO2 (Ce que nous aide pour les exigences du protocole de kyoto, la réduction par 4 les émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2)) Or le nucléaire est extrêmement polluant d'une autre manière ! Je parle des déchets radioactifs que l'on enterre je ne sais ou. De plus c'est une énergie que l'on ne peut pas contrôlé, en effet 70% de l'énergie dégagé par une réaction nucléaire n'est que pures pertes. Tout simplement parce que nous n'avons pas la technologie suffisante pour "capter" plus de 30% de l'énergie dégagé. De plus sur ces 30% il y a encore la blinde de perte du à l'acheminement de l'électricité etc.

Il faut aussi savoir que nous surconsommons beaucoup. Principalement le bâtiment. Si nos foyer étaient mieux conçue on pourrais facilement ce passé du nucléaire. En utilisant de l'éolien, du photovoltaïque ou de la géothermie. Il existe même des maisons passive (sans consommation de chauffage) mais c'est uniquement pour les construction neuve et aussi des maisons active (Des maisons qui produisent de l'énergie grâce au photovoltaique par exemple).

Bref il y a d'autre alternative au nucléaire. Et si le nucléaire n'existé plus, les dégats de fukushima seraient moins importants (en tout cas plus de radioactivité)

Autre petite choses tant que j'y pense...notre centrale nucléaire à graveline...de un, c'est la plus vieille de France...de deux: elle est en plein sur un endroit où il peut y avoir des tremblements de terre. (je ne me rappel plus des détails enfaite mais ça craint un peu...)C'est pas une question de plaque tectonique...c'est autre choses mais je ne m'en souvient plus. Bref c'est mal foutu :)
Tomoe
Signaler
Tomoe
@Kyalie:
Concernant la Chine je ne peux hélas que te croire sur parole n'ayant pour connaissance sur le sujet qu'a peu près tout ce que j'ai déjà pu écrire plus haut.
Par contre concernant ce que tu dis sur le fait que l'on en parle pas dans les média Japonais, c'est en fait justement tout le contraire.
Je te met ici la version traduite de l'un des quotidiens les plus lus au Japon a savoir le Asahi Shimbun:
http://ajw.asahi.com
Tu remarqueras sous le nom du site une petite section 3/11 disaster. Quand tu cliques dessus et en scrollant un peu sur la page, tu peux constater qu'il y a une multitude de petites vignettes. Chacune correspondant à un article/news sur ce qu'il s'est passé en Mars 2011 et tu peux voir qu'il y a bien au minimum une vignette par jour et ce puis l'accident ;)
Kyalie
Signaler
Kyalie

Tomoe> je ne suis pas fondamentalement anti-nucléaire de mon côté, la Chine développe des réacteurs fonctionnant au thorium plutôt qu'à l'uranium, infiniment moins nocif en termes de dégâts éventuels. Faut juste pas se contenter des technologies actuelles, soit on arrête soit on donne un gros coup de cravache, mais mon avis c'est qu'on peut pas rester le cul entre deux chaises en disant qu'il n'y a pas à s'inquiéter.

 

Par contre, concernant les médias, l'inverse est également vrai, les médias japonais et Tepco ont été extrêmement critiqués pour leur minimisation des événements, il ne faut oublier que le gouvernement japonais est également capable de propagande. Il y a eu des manifs au Japon d'ailleurs. La vérité se trouve probablement entre les deux, mais je trouve au contraire que Fukushima n'est pas beaucoup aux nouvelles pour une catastrophe qui continue pourtant de se produire quotidiennement (on en parle à chaque anniversaire). Reste que les deux catastrophes sont classées au même niveau de "catastrophitude".

Gan0n
Signaler
Gan0n

10% de tchernobyl ça reste ENORME.

Et en 86, il faisait tout pour minimiser l'explosion, la météo déformait tout en faisant croire à la population qu'il y avait un anti-cyclone pour pousser les radiations hors de la france, ce qui était complétement faux.

Les dégats réels ne seront jamais connu de la population, tchernobyl pour l'URSS c'est quelques dizaines de mort et quelques contaminés , la réalité est tout autre.

Ces pauvres liquidateurs qui se sont sacrifiés pour jeter 2 pelles de déchets radioactifs hors du toit de la centrale, et pour 50 euros, juste incroyable.

 

Je dis pas que Tchernobyl = fukushima, mais qu'il faut pas se mettre à croire à tout ce que raconte les médias et qu'il faut surtout pas minimiser ce genre de catastrophe.

C'est pour ça que ça fait tellement de bruit, c'est tellement dangereux pour l'environnement et l'homme que des qu'il se passe un petit truc, c'est vu comme une cata.

Tomoe
Signaler
Tomoe
@Kyalie:
Je vois bien ce que tu veux dire. L'image dramatique du poisson mi asphyxié, mi dévoré par un chat aura beaucoup aidée :D
Pour autant je ne suis pas vraiment défenseur du nucléaire comme j'ai l'impression de le laisser transparaitre a tes yeux. Je ne suis d'ailleurs par contre non plus. Simplement un mec lamba qui apprécie pouvoir allumer la lumière chez lui sans avoir a allumer un groupe électrogène. Comme 99% de la population Française je pense. Comme beaucoup je ne me soucis pas outre mesure du nucléaire jusqu'à ce que ça ne saute a la figure.
La ou par contre je ne suis pas d'accord c'est quand l'on compare cet évènement à Tchernobyl. Je n'ai pas fait d'études en chimie et encore moins en génie nucléaire mais quand je lis que selon les différentes agences Françaises et Européennes en charge de la gestion de cette énergie dire que les deux évènements n'ont rien a voir je ne peux que les croire.
Tout du moins j'avale plus facilement leur propos plutôt que ceux de Claire Chazal et de toute la team "faisons sauter le compteur d'audimat cette semaine".
Selon ces fameuses agences, l'accident de Fukushima n'aurait permis "qu'a seulement" 10% de ce qui avait été relâché par Tchernobyl en son temps être relâché dans l'air. Derrière cela, le vent aurait contré ces particules pour les coucher au sol. Ce qui rejoins ce que je disais dans mon dernier post a savoir la contamination des sols et non des structures. C'est radicalement différents de Tchernobyl qui comme tu le dis a juste titre avait explosé et tout contaminé jusqu'en France, dans une moindre mesure. Fukishima elle, en plus de n'avoir relâchée "que" 10% de Tchernobyl et de n'avoir rien ou presque laissé filtré dans les airs se paye le luxe d'avoir dans les particules relâchées des choses aprioris moins dangereuses.
Tu le dis toi même. Le problème viens des eaux relâchées et du fait que l'on a du mal a stopper ces écoulements.
Malgré tout ça, c'est effectivement un grave problème environnemental. La dessus on est d'accord et je ne remettrai pas en cause ces propos.
Je pense simplement qu'il est bon de relativiser cet accident. Quand je vois comment les média Japonais et la population ont traités et perçus l'évènement et comment il a été abordé en France je me dis qu'il y a un soucis. Ce dernier n'étant pas forcément imputable au téléspectateur lambda qui s'informe devant son poste mais plutôt aux médias ayant profités de la situation pour gonfler des stats. C'est d'ailleurs quelque chose que les Japonais ont reprochés a l'ensemble des medias étrangers.
Pour faire court et éviter que l'on ne s'embourbe dans un débat anti/pro-nucléaire qui n'aurait pas de sens et aucune crédibilité ici, je dirais que mes post sont plutôt un coup de gueule contre cette idée reçue que ce que l'on voit sur la vidéo n'est causé que par et uniquement par l'accident de la centrale. Le premier commentaire de ce billet ne fait que confirmer cela hélas. :/

Fin du pavé, mes condoléances a ton poisson Kyalie :P
Kyalie
Signaler
Kyalie

Mais quand on fait la comparaison avec Tchernobyl, on ne parle pas forcément des causes de l'accident (explosion de réacteur pour Tchernobyl) mais des conséquences similaires : zone fortement contaminée.

La nuance que tu relèves est la même que celle sur laquelle j'ai vu jouer Sarkozy pour défendre le nucléaire "le nucléaire c'est sécuritaire, aucune chance d'avoir une nouvelle explosion de réacteur comme à Tchernobyl, le sujet est clos"... sauf que c'est complètement oublier qu'une centrale nucléaire ce n'est pas un petit monde clos et à l'abri de tout danger EXTÉRIEUR.

Donc la seule différence avec Tchernobyl, c'est que dans un cas, c'était un accident interne au fonctionnement nucléaire, dans l'autre, un accident externe, mais dans les conséquences c'est exactement la même chose.

Je vais faire une comparaison : prend un aquarium avec un poisson. S'il n'y a pas de système de nettoyage, de renouvellement, le poisson s’asphyxiera lui-même. S'il y a bien un tel système, ça ne le met pour autant pas à l'abri d'être renversé par quelqu'un, de se faire pêcher par un chat ou que sais-je encore. La conséquence est également désastreuse (à son échelle :P) un cas comme dans l'autre : le poisson meurt - la zone est contaminée radioactivement pour des siècles.

Sans compter un autre élément qui rend Fukushima plus problématique que Tchernobyl : on n'arrive pas à arrêter l’hémorragie, là où le sarcophage est censé contenir Tchernobyl.

Tomoe
Signaler
Tomoe
"Tchernobyl Bis en moins pire"
Voilà ou je voulais en venir Kyalie...
Gan0n
Signaler
Gan0n
Tchernobyl Bis en moins pire ( enfin quoique ), à l'époque de tcherno le gouvernement minimisait à fond la catastrophe aussi.
Flippant c'est sur.
Tomoe
Signaler
Tomoe
@Kyalie:
Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu d'accident nucléaire, je dis qu'il n'y a pas eu d'explosion nucléaire. Je cherche simplement dans mon précédent post a souligner l'amalgame fait par beaucoup trop de gens qui associent trop facilement les villes rasées autour de Sendaï a une explosion ayant tout dévaster.
Concernant l'abandon de certaine ville autour de Fukushima, il a été demandé d'évacuer certaines d'entre elles en raison du déversement des eaux des bac refroidissement de réacteur nucléaire dans la mer et les sols. Ce qui a donc entrainé une contamination des nappes phréatiques et la végétation environnante. C'est d'ailleurs pourquoi les équipes de décontaminations vaporisent leur produit sur les arbres et le sol et non sur les infrastructures conçues par l'Homme.
D'autre part si ces zones sont désertiques c'est surtout du au manque d'aide a la reconstruction et aux relogement. Beaucoup de gens ont quittés les lieux soit pour ne plus avoir sous les yeux les résultats de la catastrophe soit parce les mobile-home promis par Abe Shinzo tardent encore a arriver.

Concernant le manque de transparence je suis entièrement d'accord avec toi. Il y en a eu mais 3 ans se sont écoulés et les gens ne sont pas dupes. Ils savent pertinemment les risques encourus a se balader autour de la centrale. Il ne faut pas penser qu'aussi puissant soit un lobby comme TEPCO il puisse cacher ce qu'il s'est passé a 120M de personnes sur l'archipel. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont fait des excuses publiques qui ont fait le tour du monde a la télé.
Bref tout ça pour dire que je ne remet pas en cause ce qu’il s'est passé mais plutôt la manière dont ça nous est présenter, ce qui indubitablement entraine de la désinformation. Quand on parle de Mars 2011 au Japon, aux personnes disparues, aux villes parfois abandonnées ou détruites, on fait obligatoirement la liaison avec la centrale nucléaire. Elle n'est pas la cause de tout ça contrairement au tsunami mais elle est effectivement un facteur aggravant du bilan que l'on en tire encore aujourd'hui en 2014. ;)
Kyalie
Signaler
Kyalie
Euh, et les fuites ? Oo
On parle bien d'un accident NUCLÉAIRE de niveau 7.
Si Fukushima est abandonnée, c'est pas à cause seulement à cause du tsunami mais bien à cause de la radioactivité. On s'en fout de savoir par quoi a été provoquée l'explosion ou l'accident lui-même, le fait est que ses conséquences ont bien été radioactives : fusion partielle des réacteurs et rejets radioactifs importants.
Et je ne vois pas en quoi avoir des amis vivant au Japon les rend mieux informés (au contraire, y a une sacrée désinformation et un grand manque de transparence), et ce même s'ils habitaient à Fukushima : la radioactivité ça ne se perçoit que des années après.
Donc quand on dit "faut qu'on arrête avec le nucléaire" c'est pas que le nucléaire lui-même soit dangereux, mais c'est bien que les facteurs extérieurs sont totalement incontrôlables et que le moindre souci peut avoir des conséquences désastreuses sur des siècles !
Tomoe
Signaler
Tomoe
@Zankioh59:
Il ne faut pas tout mélanger. Ce que l'on voit dans la vidéo n'a strictement rien a voir avec le nucléaire. Les images montrées ci-dessus on certainement pour objectif de faire peur aux gens et de les sensibiliser quant au nucléaire. A ceci près que les dégâts qui ont été subis par les préfectures de Fukushima et Miyagi l'ont été par le Tsunami provoqué lui même par les secousses sismiques.
Il y a eu une explosion sur l'un des réacteurs mais il ne s'agissait pas d'une explosion nucléaire. C’était simplement de l'hydrogène. Le tout dû, non pas a un accident nucléaire mais a une panne d'un simple groupe électrogène lui même stoppé par le Tsunami.

Il faudrait voir a arrêter de parler de l'accident de Fukushima comme d'un Tchernobyl Bis. Cela n'a rien à voir et aux dires de certains de mes amis vivants la bas, ça commence a les gonfler joyeusement toutes ces choses extrapolées au possible depuis Mars 2011. Donc non tu ne cours pas a ta perte, par contre a écouter bêtement ce que raconte les médias Français en cas de gros accidents comme celui qui s'est produit au Japon, qui se battent pour faire un maximum d'audience, ça par contre...
zankioh59
Signaler
zankioh59
Pfff faut vraiment qu'on arrête avec le nucléaire. On cours à notre perte.