Un peu de diversité dans un monde de bugs

Catégorie : Otome Game

Signaler
Otome Game (Jeu vidéo)

Alors qu’elle achève un boss coriace dans son MMORPG préféré, Merui se fait voler un objet par un cyber-goujat : Alistair. Bien vite, elle découvre qu’Alistair est en fait un garçon de son lycée… trois suspects se détache : un basketteur méché, un intello timide et le très sérieux président du club d’informatique…

À partir de cette situation convenue, mais pleine de potentiel, RE Alistair ne va nulle part. On se retrouve à devoir cotoyer/interroger les trois garçons, au fil des jours, sans rencontrer d’autres personnages. Selon les rares choix que l’ont fait au cours des 30 à 50 minutes de jeu, on finit par connaître le fin mot de l’histoire, sans vraiment s’en être soucié.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Otome Game (Jeu vidéo)

Attention classique ! Sorti sur presque tous les supports au fil des ans, Hakuôki est certes un jeu romantique à destination des jeunes filles, mais c'est avant tout le récit historique (et tragique) d'un groupe de mercenaires qui vont se trouver du côté des perdants dans une guerre civile pour la modernisation du Japon.



Le récit nous met dans la peau de la jeune et naïve Chizuru, au sein d'une milice, le Shinsengumi, au service du shogun Yoshinobu Tokugawa, à la veille de la restauration impériale Meiji (1866-1868). Isolée à Tôkyô, elle cherche à retrouver son père, le docteur Yukimura qui a été associé par le passé aux mercenaires. À mesure qu'elle se rapproche des hommes, elle découvre la nature de leur combat, et leur personnalité, mais aussi les véritables activités de son père…

La tension dramatique tout au long du jeu est sans doute son plus grand atout. La recherche du docteur, et la découverte des lourds secrets du Shinsengumi, teintés de surnaturel, tiennent en haleine, tandis que les relations romantiques sont très bien vues et fidèles à la période traitée.

Il y a cependant plusieurs questions lancinantes qu'on se pose en lisant Hakuôki :
• Pourquoi Chizuru nous explique-t-elle le moindre de ses états d'âmes ? Non seulement cela alourdit grandement le scénario, mais en plus, jamais une information pertinente ne vient se glisser dans ses monologues verbeux.
• Même si la traduction (anglaise) est de bonne facture, pourquoi ne pas être avoir plus franchement adapté certains passages ? Certains sont incompréhensibles sans passer par le glossaire historique intégré au jeu !
• Pourquoi les interactions sont elles si peu nombreuses ? Le jeu peut durer une grosse trentaine d'heures et ne nous demande qu'à 15/20 occasions de choisir entre différentes actions ou répliques !

Malgré un habillage et des illustrations très réussies, il faut savoir que Hakuôki est un livre (à peine) interactif. Certes il y a plusieurs routes à choisir, mais il faudra savoir quoi faire et quand pour être sûr(e) de poursuivre l'aventure avec l'élu de votre coeur. Heureusement, chaque choix malencontreux peut être corrigé en rembobinant l'action à tout moment.

Voir aussi

Plateformes : 
PSP
Sociétés : 
Idea Factory, Aksys Games, Otomate
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
Otome Game (Jeu vidéo)

Aujourd'hui, je vais parler d'un jeu passé injustement inaperçu dans les médias spécialisés, puisqu'il s'agit à ce jour d'un des derniers jeux sortis sur PSP en anglais… Sweet Fuse (ou Bakudan Handan) est un jeu d'aventure textuel publié par Aksys fin août 2013.

Le jeu nous met dans la peau de Saki Inafune, la nièce du célèbre Keiji Inafune, créateur de Megaman et co-auteur de ce jeu avec la société Comcept. Le jour de l'ouverture d'un parc d'attraction créé autour des jeux (fictifs) de son oncle, Saki se retrouve prise en otage avec un harem de jeunes hommes par un criminel déguisé sous le nom de Count Hogstein, et l'apparence d'un cochon grotesque.

Hogstein va dès lors organiser des épreuves dans les décors de jeux (hôpital rempli de zombies, circuit de kart, etc.) pour se venger de ses captifs. S'ils échouent : c'est la mise à mort ; s'ils réussissent : c'est la liberté. Au fil des épreuves, Saki va se rapprocher des sept jeunes hommes et (peut-être?) trouver l'amour.

Ce mélange de suspense et d'humour, agrémenté d'un soupçon de romance fonctionne très bien ! Et pour ceux et celles qui en douteraient, notons que l'héroïne n'est pas une demoiselle en détresse : quand il s'agit de débloquer une situation impossible, le joueur a l'option d'exploser de colère (blow a fuse) et ainsi "vaincre" celui qui ne ferait pas ce qu'elle attend…

Le graphisme est plaisant, le doublage (japonais) est de qualité, la traduction (anglaise) aussi, l'histoire bien menée, mais il faut noter quelques petits défauts :
• Tout d'abord, refaire le jeu n'est pas exactement une sinécure : certes on peut passer les scènes déjà vues/lues, mais ce n'est pas vraiment palpitant. Ensuite, refaire le jeu ne garantit pas de démêler tous les aspects de l'intrigue (les personnages ayant tous un indice différent, les conclusions le seront aussi !)

• Ensuite, il faut admettre qu'on interagit trop peu. Pour un visual novel, on est certes souvent sollicités : on fait quelques choix de dialogue, quelques explosions, et on résoud une poignée de puzzles simples, mais ce n'est tout à fait assez.

Ce jeu n'est pas actuellement répertorié dans la base, je post donc mon test ici. Si vous savez comment l'ajouter/demander l'ajout à la base, n'hésitez pas à commenter. ^_^

Voir aussi

Plateformes : 
PSP
Sociétés : 
Idea Factory, Aksys Games, Comcept, Otomate
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
Otome Game (Jeu vidéo)

Après Romeo vs. Juliet l'année dernière, le studio QuinRose rempile pour la suite ! Le principe du jeu ? Un "classique" otome game inspiré de la célèbre pièce où Juliet est une bonne soeur chasseuse de vampires… et Romeo est le roi des vampires.

Si l'idée farfelue, l'héroïne couillue et les costumes kitschs ont tout pour me plaire, seul le style graphique du jeu me paraît un peu fade. Sortie prévue pour le 27 Mars 2014, au Japon. Source

Voir aussi

Plateformes : 
PSP
Sociétés : 
Quin Rose
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Otome Game (Jeu vidéo)

La nouvelle n'a encore rien d'officiel*, mais certains semblent avoir décrypté les voeux de l'éditeur Xseed pour en déduire l'arrivée prochaine d'un jeu pour le moins obscur sur une plateforme quasi-défunte : English Detective Mysteria sur PSP.

English Detective Mysteria est un pur otome game (littéralement "jeu de fille"), proposant aux joueuses de fréquenter, et flirter avec un casting masculin varié. Avec ses couleurs pastels et ses jeunes hommes androgynes, il ne dépaysera pas les amatrices de shôjo manga. Par contre, la présence des enfants de Sherlock Holmes, d'Arsène Lupin ou même de Jack l'éventreur pourraient les faire tiquer…

L'intrigue du jeu de Karin Entertainment se déroule à Londres, à la fin du XIXe siècle. Épaulée par son fidèle majordome, l'héroïne Emily va devoir résoudre le mystère derrière la mort brutale de ses parents plusieurs années auparavant… Tous les clichés sont donc réunis dans ce petit jeu qui semble avoir un vrai potentiel, pour peu que le déroulement de l'enquête soit suffisamment développé (comme il peut l'être dans les Ace Attorney).

* Pour ceux et celles que cela pourrait intéresser, vous pouvez lire par les arguments (plutôt convaincants) qu'une fan avance.

Voir aussi

Plateformes : 
PSP
Sociétés : 
XSEED Games, Marvelous AQL
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Un peu de diversité dans un monde de bugs

Par Paulette Blog créé le 03/01/14 Mis à jour le 17/02/15 à 09h59

Je profiterai de cet espace pour partager quelques infos, tester quelques visual novels, et on verra pour la suite.

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris