La vie en jeu(x)

Par big ben Blog créé le 27/11/12 Mis à jour le 27/10/16 à 17h04

Le blog des jeux passés (de mode)...

Ajouter aux favoris
Signaler

Loaded , qui fut partie de cette gamme de titres inclus dans le cd démo du pack Playstation à sa sortie, faisait un peu office de vilain petit canard à côté de ses camarades bien plus présentables. Dégueu, trash, frontal, couillu.

 Le(s) joueur(s) a le choix entre six psychopathes au look bien destroy et un tantinet barré (mais alors un tantinet, hein...) ; l'intrigue tient sur la moitié d'un ticket de métro, et les bases sont posés manette en main, c'est-à-dire buté les méchants et trouvé la sortie afin d'accéder au stage suivant. Le jeu se présente en vue de dessus, façon Gauntlet pour les plus vieux d'entre nous, et la caméra peut se régler pour une meilleure lisibilité dans certaines situations.

 Au cours du périple, de la chair à canon tentera de vous barrer le chemin ; il est d'ailleurs intéressant de noter à quel point une salle peut vite se transformer en joyeux bordel gore et pixellisé, avec une légère tendance pour le vert et le rouge, deux couleur se complétant à merveille. Les niveaux sont plus ou moins variés, de l'hôpital psychiatrique et ses gentils pensionnaires à la planète mars et ses scorpions/crabes, les mecs de chez Gremlin s'en sont donné a coeur joie niveau créativité « totally fucked up ».

 Graphiquement sombre, le titre s'en sort pourtant bien dans son genre (du moins pour 1995) et ose même des petits effets d'éclairages par-ci par-là. Bien sur ça pixellise à mort, mais il faut le mettre sur le crédit de la fluidité des animations, quand ça ne rame pas, et la taille de certains niveaux, surtout les derniers. Musicalement parlant, on en vient à l'un des points forts du titre: c'est bien simple, en plus d'être bien composer, les musiques pseudo électro/rock ont le mérite de coller a l'ambiance particulière de Loaded, et contribue largement au trip salvateur et bourrin du susnommé.

 

 Pour finir :

 Loaded, c'est un peu la madeleine de Proust d'une génération de joueurs. Celle qui a vu le jeu vidéo s'émanciper d'une certaine naïveté qui l'envahissait (hormis rares exceptions et jeux pc). Loaded , c'est un peu les Sex Pistols ludo-numérique, une étoile filantes libératrice annonçant le futur bordel, faite de sexe de drogues et de gros n'importe quoi. Et ce n'était que l'apéro...

7

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
J'ai adoré ce jeu. Un de mes premiers sur ps1.
Difficulté assez élevée, mais un jeu défouloir des plus agréables. Sur l'ecran d'une Vita ou d'une PSP, ça passe tout seul, et la vue du dessus a plutôt bien vieilli!
Retromag
Signaler
Retromag
Oh oui, je me souviens de ce jeu ! Les effets de lumière étaient sublimes, la jouabilité correcte. Dommage que Loaded 2 fut un flop.

Édito

Attention : ce blog ne fait que des tests à la bourre...ne vous étonnez donc pas de lire des articles qui pourraient faire vintage, genre mi  90-2000, puisque c'est le but recherché finalement !

Archives

Favoris