Benji Play It Again

Par Benji_Play_It_Again Blog créé le 08/08/14 Mis à jour le 09/08/14 à 18h57

Bonjour ami.

Tel qu'annoncé dans l'édito, tu ne trouveras ici que peine et désolation. Si malgré tout, l'envie de (re)découvrir des jeux qui hanteront tes nuits et t'accompagneront dans tes cauchemars les plus fous te tente : entre et sois le bienvenue......

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

 

  Pour tout vous dire, c'est en jouant à "VVVVVV" que m'est venu l'idée de ce blog consacré aux jeux éxigeants et compliqués. Il est donc normal de : "rendre à César ce qui est à César", en commençant cette série d'articles  par : "l'homme qui va ruiner votre vie sociale et/ou amoureuse".

 

TERRY CAVANAGH : "The world's most dangerous game designer!!"

  Distractionware, c'est l'antre dans laquelle vous trouverez tous les trésors de game et level design de  Terry Cavanagh. L'homme a su rester discret sur sa vie, et pour tout dire ce qu'il fait en dehors de ses jeux m'importe peu. On peut néanmois trouver nettement plus d'informations sur son alter-égo l'auto-proclamé : "World's most dangerous accordion player!!" qui pourra animer votre mariage si cela vous tente (voir photo).

Mais revenons à nos moutons Irlandais. 

  D'après Wikipédia : "Terry Cavanagh est un concepteur irlandais de jeux vidéo. Il est surtout connu pour ses jeux VVVVVV et Super Hexagon" . Toujours sur cet article, on peut trouver une liste de jeux qui démarre en 2009. Un rapide coup d'oeil sur distractionware nous informe qu'il débute plutôt vers 2008, depuis il n'a eu de cesse de nous proposer des petits bijoux "vidéos-ludiques".

 

 

DISTRACTIONWARE : "Sésame, ouvre toi!"

  Ce qu'il y a de bien avec les "indés", c'est qu'à l'instar d'un Jeff Minter ou d'un  Jason Rohrer, ce bon vieux Terry distribue en accès libre ses créations (suivre mon lien plus haut). Faites-vous plaisir car ces "petits" jeux regorgent d'excellentes trouvailles. Alors oui, pour la plupart, on reste avec sa patte graphique bien rétro qui pourra déplaire à certains, mais surtout ne vous arrêtez pas à celà. Si vous êtes amateurs de jeux bien retors : vous  serez servis.

  Je ne vais pas vous lister tous les jeux car il y en a pléthore et cela vous gâcherait le plaisir de la découverte, mais voici ceux qui m'ont le plus interpellé.

Squish

Issue d'un concours de demake de jeux 3d en jeux 2d (içi une adaptation de "Crush" sur psp), c'est un plateformer qui nous permet de compresser la vue 2D pour avoir une vue 1D afin de progresser dans le niveau (oui je sais c'est pas évident à imaginer). On notera que la courbe de difficulté n'est pas progressive mais se fait par "vague" : le gameplay alterne entre des phases difficiles et d'autres plus accessibles. Le jeu est malin et demande pas mal de reflexion à certains endroits.

Radio Silence 

Son premier jeu sous "Unity" en modélisation 3D. C'est une réalisation qu'il a proposé pour le  Ludum Dare #17 qui avait pour thème : "Islands". On avance en vue FPS dans un monde en noir et blanc dans lequel on cherche éteindre les diverses "nuisances sonores" afin de trouver le silence total. C'est une experience plutôt contemplative, mais qui est intéréssante au niveau du mélange entre l'audio et le gameplay.

Don't Look Back

Son premier jeu en flash. Les nostalgiques reconnaitrerons les graphismes de l'Atari VCS. Ici, Terry réalise une relecture du mythe d'Orphée via son gameplay. Dans ce plateformer, le but est de trouver l'esprit de sa femme défunte et de le faire sortir des enfers. Là où le jeu rejoint la légende Greque, c'est qu'une fois l'esprit de sa dulcinée libéré, il sera impossible de faire demi tour sous peine de "die and retry". Gros succès critique, il est devenu une référence des jeux flash.

At a Distance

Créé pour le NYU, At a Distance,  propose une experience videoludique assez unique. C'est un puzzle game dans lequel la coopération est au coeur du gameplay. En effet, le jeu se joue sur deux ordinateurs côte à côte et la partie se termine quand les deux joueurs se retrouvent. Ca laisse songeur non....?

  Pour conclure, sachez que Terry himself propose sur son site une liste des jeux qu'il conseil d'essayer pour avoir un aperçu globale de son travail : Naya's Quest, Hexagon, Chatchat, At a Distance, Hero's Adventure et Don't Look Back.

 

 

 LE CAS : "vvvvvv"

  C'est son premier jeu à succès, c'est lui qui l'a mis sur le devant de la scène indé. "VVVVVV" est un plateformer-puzzle dans lequel la mécanique principale est de nous permettre d'inverser le sens de la gravité. Ce systeme déjà présent dans le jeu: "Sine Wave Ninja", est içi pleinement éxploité. Le but est de guider le capitaine "Viridian"  à travers divers tableaux à la recherche de son équipage perdu dans un univers parrallèle et de comprendre pourquoi son vaisseau spaciale à été "pris au piège" dans cette autre dimension.

  Quand vous lancez pour la première fois "vvvvvv" et que vous êtes plus habitués aux "Call Of" qu'à "Mégaman", quelques questions et reflexions vous assaillent :

     "C'est moche!!!!! Franchement c'était bien la peine d'acheter une carte vidéo à 300 euros pour finir par jouer à un jeu développé pour un commodore 64...."

     "Ya pas de tuto!!! Mais bordel ya pas de tuto et y saute pas en plus!!!! Et pourquoi y marche au plafond ce c*n!!???".

     "Raaaaaaa!!!!! C'est dur!!!"

etc etc etc.... (mentez pas je vous connais).

  Pourtant, vous vous laissez guider par une force mystique qui vous oblige à diriger le petit capitaine Viridian à travers de multiples aventures (même si y saute pas et qu'y marche au plafond). Et là : LA REVELATION!!!! Quand il souffre ou est triste, vous souffrez et êtes tristes avec lui (il est si meuuugnon quand il à sa bouche à l'envers), quand le nom d'une salle apparaît en bas de l'écran : c'est pour mieux nous indiquer la marche à suivre sans nous prendre par la main et le jeu regorge d'exemples de ce type. Bref : c'est malin, intelligent, compliqué et..... chouette en fait. On oublie très vite l'aspect "désué" du titre pour se laisser envahir par la musique, le fun et : mourir, mourir, mourir, mourir.... Vous l'avez compris, je ne saurais que trop vous conseiller l'achat de ce petit bijou par içi si ce n'est pas déjà fait.

 

SUPER HEXAGONE : "Le cauchemard des occulistes"

 

 .....SUITE DE L'ARTICLE A VENIR.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Tout au long de ce blog, vous trouverez des articles concernant des jeux qui mettront à mal votre "skill" et surement votre : clavier/souris/manette voir même écran, sans oublier vos neurones

Amis de la difficulté et du masochisme : Bienvenues!

Archives