Benbass' Blog

Catégorie : Jeu-vidéo

Signaler
Jeu-vidéo

Le EA Sports Comfort Play Pack ? Quéceça?

Ce pack a pour but d'améliorer votre manette de PS3. Si comme certains vous n'aimez pas les gâchettes et les joystick concaves du contrôleur de Sony , cet accessoire peut vous intéresser... :)

Vous trouverez donc dans cette boite : 2 gachettes , 2 housses pour joysticks et 2 poignées rembourrées.

L'ensemble est hideux et fait un peu cheap je vous l'avoue tout de suite. C'est un plastique légèrement malléable qui accroche bien à la peau (et beaucoup à la poussière , cf l'image du dessous). Au toucher , ce caoutchouc s'apparente à la "pate à fixe" mais en plus agréable.
Le tout est aussi lourd qu'une canette vide (bien sur , les gachettes et housse joystick ne pèsent rien).



Avec et sans (ou plutôt l'inverse)

 

 

 

Parlons du plus important : les gachettes.

Sur l'image (de faible qualité , désolé) qui suit , vous allez voir pourquoi ces petits bouts de plastiques insignifiants peuvent devenir irremplaçables.
Sur la partie de gauche , vous pouvez voir une gâchette de manette PS3 enfoncée. Le trait rouge représente la surface en contacte avec le doigt. Idem sur l'image de droite. Il faut savoir que c'est le meme plastique qui "grip" bien à la peau qu'on retrouve sur ces gâchettes custom.
Résultat sans appel : plus de problème de doigts qui glissent des boutons L2 et R2 !

A noter que les clips pour accrocher les gâchettes custom sur la manette n'ont pas l'air solides. J'ai lu pas mal d'avis de consommateurs qui les avaient cassées. D'ailleurs sur l'image ci-dessous , vous pouvez voir que ce sont de petits clips d'un millimètre d'épaisseur qui permet à la gâchette de tenir. Si vous êtes un gros bourrin , il a des risques...

 

 

Et maintenant que vous avez vu le dos , vous vous dites surement :

Mais WTF ?! C'est quoi ce gros truc sur ta manette ?!

C'est la poignée rembourrée ! Bien plus grosse que la manette , elle  rentre mieux dans la pomme de la  main. Et les bosses que vous voyez au dos permettent au doigts au dos de la manette de mieux la tenir.
Sur cette partie du Pack , le plastique est épais (2 à 3 mm) et les bosses sont rembourrées de ce caoutchouc.
La composition de la matière et le contacte avec toute la pomme de la main fait que l'objet tien chaud.

Au final , à moins d'avoir de très grandes mains , ce gimmick est totalement dispensable.


Voyez pae vous même la différence de volume entre les 2 poignées.

 

Les joysticks

Ces petites "housse" à rajouter par dessus les joysticks convexes du contrôleur PS3 les changent en joystick concaves , ou presque. Une fois de plus , c'est la même matière bien "grippi" qu'on retrouve sur les joysticks. Mes pouces ne dérapent plus.
Les deux housses (une pour chaque sticks) sont faites d'un cercle de plastique dur avec une membrane par dessus , composée de ce fameux caoutchouc. Ça ressemble presque à de mini tambour. :p Malheureusement , la cavité n'est pas lisse et le feeling n'est pas top. Ça sera peut-être plus clair avec des images...

Je prend les joysticks d'xbox360 comme référence. Ovale sans "cassure".

Le design est moins lisse sur le stick custom.

Ce n'est pas très visible à l'image , mais au toucher on sent clairement l'angle que fait l'ajout du bout de plastoc'.
(Une fois de plus , désolé pour la mauvais qualité. C'est le seul appareil photo disponible)

 


Au final , est-ce que je vous conseil ce "EA Sports Comfort Play Pack"? Non.
Surtout qu'il n'est pas vendu en France , je me le suis donc procuré en import UK. Prix final : 15€. Ce qui fait cher pour ce que c'est...



Mais est-ce que je vous conseil un accessoire pour améliorer votre manette PS3? OUI ! Et ce ne sont pas les offres qui manques.
Si vous n'aimez pas les gâchettes PS3 , je vous conseil fortement cette extension de gachette , "pour seulement 595 FRANCS !" hmm... :unsure: ah non , c'est 3€ livraison non comprise. (prenez l'accessoire en meme temps qu'un jeu pour ne pas payer le transport)

Via l'article de  Gohanblog.
Voila ce que ça donne. Les gâchettes sont faites de la même matière que les boutons de la manette en plus.

Il y a aussi un petit pack avec plusieurs housses pour joystick (dont une copiée sur la xbox360) en plus des extensions de gâchettes. Je me garde de vous conseiller cet accessoire étant donné que l'image de présentation n'est pas claire (les gâchettes ont l'air d'être en image de synthèse). Une personne a répondu avec un avis tres positif. Je lui ai demandé de poster une photo des gâchettes. En attendant sa réponse ...

 

Conclusion: Si ça vous arrive de pester contre cette gâchette de manette PS3 qui vous glisse sous le doigt , prenez ces petits bouts de plastiques qui mine de rien changent radicalement la manette. Ça ne coute rien et au pire , si ça casse , un coup de super-glue et le tour est joué. Pour le reste , vous pouvez largement vous en passer. J'ai été trop curieux et sans forcement regretter mon achat , j'ai clairement l'impression que j'aurais pu faire sans.


En espérant avoir aider des indécis. :)

Voir aussi

Plateformes : 
PlayStation 3
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

     
Signaler
Jeu-vidéo

Il est bon de préciser que j'ai mis 3 étoiles sur 5. Mais si vous ne connaissez pas la série ou que ce n'est pas votre kiff , vous pouvez enlever une bonne étoile à la note.

En tant que TRÈS grand fan de Pilotwings 64 , je me devais de posséder cette dernière version de la série. Ce test ne sera donc pas objectif car je porte cette série dans mon coeur depuis que j'ai eu la chance d'y jouer sur N64. Je la mets au même niveau que Zelda OoT et Mario 64 , c'est pour vous dire. Techniquement à l'époque , je trouvais ça tout simplement incroyable.

Tout d'abord , la 3D relief bien-sur.
Après un rapide réglage personnel , on est tout de suite bluffé. Le retour sans 3D fait mal , l'écran devient plat et fade comme dirait notre cher JC. Je me suis même amusé à relancer une partie de PW64 et j'ai été surpris par la difficulté à apprécier les distances. Au point de devoir regarder la map pour savoir si ce courant d'air chaud en face de moi était plus proche que celui à ma droite. Ce Pilotwings Resort utilise donc à merveille la 3D relief qui est vraiment un plus pour le gameplay! Je peux vous assurer que vous ne rejouerez plus à Pilotwings Resort sans cette fameuse 3D relief malgré les problèmes récurrent comme les images fantômes , la fatigues oculaire ou Cyril Drevet qui troll dans Versus.


Passé le "Wahou effect" , que reste-t-il à savoir sur le jeu ?
Les sensations qu'on a pu avoir sur les précédents Pilotwings sont toujours là. Un gameplay simple mais addictif et surtout plaisant. Le feeling de vraiment piloter des engins aériens est toujours présent , du pure fan-service. La bande son n'a pas fondamentalement changée non plus , entre le trip reposant en deltaplane et funky dans les menus , les fans seront aux anges (je suis aux anges!). Et si je m'arrêtais là , sur ce simple kiff , j'aurais mis 6 étoiles au jeu... Malheureusement...

Malheureusement , c'est du bon gros fan-service baclé.
Aller , je vais balancer tout ce qui ne va pas dans ce jeu , et ça va faire mal. Déjà , LA zone de jeu. Et oui , il n'y a qu'une map et elle n'est vraiment pas tres grande. On est TREEEEES loin de l'épisode sur N64. D'un coté elle est plutot dense et les missions ou bonus cachés du mode libre sont bien travaillés donc ce n'est pas un si gros problème en soit.
En parlant des modes de jeu , le mode missions. Un classique : on vous demande d'arriver à une altitude précise en deltaplane , passer dans des cercles en avions etc. Les connaisseurs ne seront pas dépaysés. Quelques petits ajouts par-ci par-là, une difficulté intéressante sur la fin et on en a fait presque le tour (j'ai mis 2H pile pour avoir 3/3 étoiles à chaque runs). Ce sont plus de 45 missions pas très originales mais sympathiques il faut l'avouer.
Par contre , le manque de missions secondaires se fait cruellement sentir. L'homme-canon , l'homme-oiseau comme Icare , le parachute (ou il fallait faire des figures dans les airs) et bien sur les chaussures sur ressort. Dans la version N64 , chaque 'objets bonus' avaient sa propre série de missions qui doublait presque la durée de vie du jeu mais surtout ça changeait radicalement de gameplay ! Et une fois de plus , ce Pilotwings Resort fait dans la facilité. Les 4 aéronef bonus ? C'est simple , un avion plus puissant , un jet-pack plus puissant , un vélo-deltaplane (ce dernier est sympa car il change pas mal le comportement du deltaplane) et une pauvre missions d'une minute en combinaison d'écureuil qui aurait été intéressante à développer. Pour un total de 7 missions...
C'est pauvre. :/


Voila le fameux "vélo-deltaplane"

Deuxième mode de jeu et pas des moindres: le mode libre. Il représente à lui seul la quintessence de Pilotwings. Le plaisir de découvrir des paysages , des grottes cachées sous la montagne , lire les petites informations sur les endroits spéciaux de l'ile ou tout simplement flâner dans les airs. En faite , c'est le mode de jeu ou j'ai pris le plus de plaisir ! Son timer de 2 minutes au début peut atteindre les 5 minutes une fois tout les ballons récupérés. On peut aussi débloquer la map jouable le soir ou la nuit qui donnent une toute autre vision de l'ile paradisiaque.
Au final , j'ai passé presque deux fois plus de temps sur ce mode que dans les missions.

Bien sur , si vous aimez faire des scores parfaits ou tout simplement planer (au sens propre du terme!) sur de la bonne musique , la replay-value est très bonne.

Que va-t-on retenir du jeu alors ?!
C'est un bon test de la 3DS! Et il faut le reconnaitre , cette petite 3D relief est vraiment sympathique et utile dans ce jeu (really!). Mais ça permet aussi de vite voir les limites de la console en elle meme. Si vous vous crispez pendant un passages tendu c'est la fêtes aux doubles images (ou images fantômes). Pareil sur les cotés de l'écran , si vous n'êtes pas dans une bonne position , des images fantômes apparaissent (surtout en bas de l'écran). De meme pour les endroits sombres avec des objets lumineux qui font de gros contrastes. Un exemple simple , quand il faut récuperer un ballon blanc lumineux dans une grotte , malgres tout les réglages 3D possibles ou votre position devant l'écran , il y aura toujours 2 images fantomes du ballon.
Pour le jeu en lui meme , je ne le conseil qu'aux ULTRA-fans de la série. Et encore , attendez que les gens retournent leur 3DS en occasion et  prenez Pilotwings aussi en occaz'. Un rapport temps/prix lamentable à 40€ , le jeu est acceptable pour 15/20€. Et encore , j'ai vu des jeux XBLA bien plus complet que ça...


Mais Pilotwings Resort reste quand meme pour moi le MUST du jeu relaxant , cool , sympa , qui donne le sourire. ;)

 

EDIT: J'ai enfin fait le tour du mode libre. Critique édité en conséquence. Tres bon mode de jeu qui boost mon estime que j'ai envers ce jeu. 

Voir aussi

Groupes : 
PilotWings
Jeux : 
Pilotwings Resort (Nintendo 3DS)
Plateformes : 
Nintendo 3DS
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Jeu-vidéo

 



Une fois de plus , les chocs ne sont pas top. Entre le "pok" de GT5 et le passage dans un magasin de porcelaine dans Shift. On est loin de la réalité IMHO.


ps: A noter que cette vidéo n'est pas en HD sur youporn. Bizarre pour une vidéo soit disant officiel.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
Jeu-vidéo

Comme avec Red Dead Redemption , Rockstar balance pleins de petites news / images sur leur prochaine sortie. Je ne vais pas tout relayer bien sur , ce n'est pas toujours intéressant ou à la limite de gâcher le jeu. Mais vous pouvez les retrouvez à cette adresse. Ou encore aller sur le site officiel du jeu ici.

Par contre , les articles sur les films qui ont inspiré les développeurs pendant la création du jeu m'intéressent beaucoup. Et pour être honnête , je n'y connais vraiment rien aux Films Noire. Et c'est avec plaisir que je redécouvre les "Rockstar Recommends" ! :)
Précédemment : Rockstar Recommends: "Detour" du 11 janvier.
Starring Tom Neal as a desperate man hitchhiking from New York to Los Angeles to be with his fiancée, and Ann Savage as perhaps one of the most conniving, manipulative and altogether evil femme fatales in the history of cinema - when that downward spiral starts, it doesn't stop until the final gut wrenching conclusion.
Dans ce premier articles , on nous propose deja plusieurs films à voir , considérés comme des classiques du genre : "The Maltese Falcon", "Double Indemnity", "The Big Sleep" and every other Chandler, Hammett and Cain adaptation new and old...
J'en ai deja la tete qui tourne !



Dans l'élan , deux semaines plutard , pas le temps de souffler qu'on a le droit à un 2ieme Rockstar Recommends: "Scarlet Street"

As we continue our Rockstar Recommends series highlighting some of our favorite Film Noirs in honor of L.A. Noire, today we feature a classic entry from 1945 directed by the great Fritz Lang.

Les 2 films ont été tourné dans les années 50 , ils sont donc en noir&blanc. Cela va vous gêner ou au contraire , ça vous donne encore plus envie de mater tout ça? :)
Une fois de plus , cette ambiance mature qui se dégage des productions de Rockstar et je dirais aussi de The Getaway de la Team Bondi (enfin de ce que j'ai en mémoire) me plait vraiment. Ca me motive à me plonger dans cette atmosphère...

Voir aussi

Jeux : 
L.A. Noire
Sociétés : 
Rockstar Games
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

     
Signaler
Jeu-vidéo

Je passe juste faire un petit coucou pour vous renvoyer sur ce super site qu'est Xboxygen et à leur petit article sur Les menus de The Elder Scrolls V : Skyrim.

Les menus d'Oblivion fonctionnaient assez bien, mais ils étaient aussi lourds qu'un document Excel. C'est pas nous qui le disons, c'est Gameinformer, qui nous explique cette fois comment Bethesda compte revoir tout le système afin d'avoir une interface de jeu conviviale dans The Elder Scrolls V : Skyrim .

Plutôt que d'améliorer les menus qu'on a pu connaitre dans Oblivion ou Fallout 3, Bethesda a décidé de faire table rase de tout ça et de développer une nouvelle interface plus simple. Ce qui peut surprendre au premier abord, c'est que l'équipe chargée de cette interface s'est inspirée d'Apple. Et c'est vrai que sur les dix dernières années, Apple a révolutionné la façon dont les clients interagissent avec leurs produits.

Todd Howard, game director, indique alors qu'ils se sont posé la question « Que serait un jeu fantasy par Apple ? De quoi aurait-il-l'air ? » Très vite, ça a posé les bases de leur réflexion.

Comme dans Oblivion, une simple pression sur le bouton B ouvrira le menu du jeu. [...]

La suite ICI.

l'astrologie pour spécialiser son personnage

Voir aussi

Groupes : 
The Elder Scrolls
Jeux : 
The Elder Scrolls V : Skyrim
Sociétés : 
Bethesda Softworks
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Benbass' Blog

Par Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 05/07/12 à 04h23

Lien vers mes premiers essais en dessins et animation dans l'Edito.

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris