Be Awesome. Be a Geek.

Catégorie : Composição musical


Signaler
Composição musical

Là on peut  dire que c'est du lourd. Vous vous reconnaissez ? Moi pas trop bizarrement... 

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
Composição musical

Je n'ai sans doute pas besoin de vous présenter Johnny Cash, inénarrable bluesman américain, notamment connu et reconnu pour sa voix d'une profondeur vibrante et pour ses lignes de basse d'une efficacité redoutable. Il fait parti depuis bien longtemps maintenant de mon top 5 personnel et je ne pense jamais me lasser de certains de ses titres magiques tels A Boy Named Sue, Hurt, ou I Walk the Line.

Ainsi, et parce que c'est artiste est cher à mon coeur, je souhaiterais vous le présenter plus en détail avant d'aborder le "projet" donc il est question dans le titre de cet article. Mais, rassurez-vous, je ne ferai pas ici une biographie de l'homme en noir car, pour ceux qu'une liste de dates et de lieux intéresserait, il y a Wikipédia. Je préfère donc partager ici quelques anectotes à son propos qui me semblent être représentatives du personnage et de sa carrière:

- Johnny Cash c'est tout d'abord 50 ans de carrière et plus de 90 millions d'albums vendus à ce jour. Notez donc que c'est bien moins que Michael Jackson (Dieu bénisse son médecin) ce qui me fait me poser de graves questions sur la capacité de discernement de l'espèce humaine.

- Johnny Cash est également un descendant de la famille royale écossaise mais qui affirmait avoir des origines irlandaises et indiennes (avec les plumes). Nous nous trouvons donc devant un mélange explosif qui explique peut-être les multiples facettes de son oeuvre et de sa personnalité. On peut mieux appréhender aussi l'origine de ses multiples addictions : amphétamines, barbituriques, alcool, tabac, Dieu sur la fin...

- Mais ce grand monsieur est également un grand innovateur. Il est l'auteur du premier album live enregistré dans un centre pénitentiaire, plus précisément la prison suédoise d'Osteraker. Cette esprit contestataire et l'originalité de sa musique ont ainsi été récompensé à plusieurs reprises. C'est d'abord le plus jeune chanteur intronisé dans le Country Hall of Fame, à seulement 48 ans. Il remporte également un MTV Video Music Award pour le clip de Hurt en 1993.

- Enfin, Johnny Cash a chanté de nombreux duo notamment avec Bob Dylan, U2, mais également sa femme et son fils, ou encore un groupe de rock chrétien : les One Bad Pig soit Un Méchant Cochon. Je me permets de m'arrêter ici quelques instants pour me demander ce qui a pu posséder les membres de ce groupe au moment de choisir leur nom. Plusieurs hypothèses : l'esprit sain, le LSD, Satan ou, dernière hypothèse, un des membres du groupe fut attaqué dans son enfance par un porc pédophile et est ressorti traumatisé de cette expérience.

Venons en maintenant au sujet qui nous intéresse, The Johnny Cash Project. Il semblerait en effet que je ne suis ni le seul ni le plus grand fan de Johnny Cash au monde (sigh). En effet, les plus grands amoureux de l'homme en noir, ont lancé un projet tout à fait original consistant à créer le clip d'une chanson de Johnny Cash uniquement à partir de portraits de l'artiste réalisés par des fans. Tout le monde pouvait ainsi déposer son oeuvre sur le site de l'association, les seules règles étant que le dessin soit en noir et blanc, représente Johnny Cash et suive un des moments de la trame prédéfinie du clip.

Le résultat est tout bonnement somptueux, émouvant et envoûtant. La chanson choisie, Ain't No Grave colle impérieusement bien aux images et au personnage que l'on honore. Je ne peux que m'incliner devant cette réalisation esthétique, respectueuse, communautaire et profonde. Nous avons devant nous la preuve que, comme il le dit dans la chanson susnommée, aucune tombe ne pourra retenir Johnny Cash.

Petit bonus, si vous vous rendez sur la vidéo directement sur le site du projet, vous pourrez voir absolument tous portraits utilisés dans le clip final et ce frame par frame. Enfin, si vous voulez découvrir plus en profondeur les coulisses du projet, je vous recommande le documentaire explicatif très bien réalisé.

Goodbye,

I'm Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Composição musical

Ah les Pink Floyds, ce groupe anglais mythique qui traversé la deuxième moitié du 20ème siècle juché sur un vaisseau de Rock, bravant les vagues déchaînées d'une mer psychédélique. Foyer fécond, mère de nombreuses oeuvres musicales inimitables, cette formation mythique est notamment responsable d'une des meilleures chansons expérimentales et hallucinées qu'il m'ait été donné d'entendre, Comfortably Numb.

Souvent repris, et probablement jamais égalé, ce monument du son est un grand classique des groupes de rock de quartier, assemblages parfois douteux de pères quinquagénaires en manque de jeunesse ou bien à l'opposé d'adolescents perdus exerçant leurs voix incertaines sur les classiques de la musique des années 60 et 70.

Même si lap lupart de ces groupes sont talentueux, il arrive de trouver dans le lots d'horribles bandes de sagouins, qui confondent hommage et insulte, reprise et massacre. Je vous en propose un exemple frappant avec cette reprise honteuse de la chanson susnommée.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Composição musical

Les couleurs m'ont provoqué une régurgitation impromptue. La scène de l'ourson dans le bocal m'a donné des envies de massacres à grande échelle et la musique des envies de marteaux-piqueurs dans les oreilles.

Bon courage.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (3)


Signaler
Composição musical

Bon la musique en elle-même n'est pas extraordinaire, mais les paroles sont plutôt rigolotes. Ajoutez que tout cela est accompagné d'images des deux jeux en questions qui correspondent aux paroles et vous obtiendrez une vidéo fort sympathique.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Composição musical

Si un jour on m'avait dit que les univers de Justin Bieber (dont je souhaite la mort immédiate pour nullité excessive) et Starcraft 2 (un des plus grands RTS de tous les temps) seraient un jour rapprochés, j'aurais très certainement répondu par un grand LOL suivi d'une claque à mon interlocuteur.

Mais, à mon grand désespoir, ce mélange haïssable a été réalisé, sous le couvert de la parodie. Mais, même sur le ton de l'humour et de la dérision, peut-on impunément imposer une musique de Justin Bieber a des images de Starcraft 2 ?

Je vous laisse juges.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Composição musical

Internet est définitivement un espace d'expression exceptionnel où chacun peut donner son avis et partager ses sentiments, comme l'amour.

Bon par contre, l'amour parfois faudrait mieux le garder pour soi surtout quand on a une voix qui provoque la surdité immédiate de tous ses auditeurs.

"Le destin a fait notre belle rencontre, pour ne jamais se quitter". Oh putain les gars je crois que je vais chialer.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Composição musical

"On fonce dans le tas à la Duke Nukem". Voici qui résume bien la musique de 2080, artiste français qui mêle habilement hip-hop, musique 8-bits et synthés électro. Les amoureux de Crystal Castles ou encore de Rymdereglage ne pourront qu'apprécier ce premier EP intitulé "Nerd to Geek".

Foncez découvrir ce petit bijou musical où l'amour du jeu vidéo point à chaque chanson et ou chaque parole sent bon le vécu à commencer par les titres des chansons, tous en rapport le monde vidéoludique (je vous conseille tout particulièrement Live Die 5 continues).

Cliquez sur la jaquette de l'album pour accéder à l'album Deezer.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris