Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Publicité

Je me pose en cette heure tardive une question hautement philosophique d'une importance certainement capitale. Quel est donc l'élément constitutif du succès pérenne et mondial des LEGO? Comment se fait-ce que la plus grande majorité des petits humains nés dans le monde occidental aient au moins une fois dans leur vie empilé les fameuses briques finlandaises, matérialisant ainsi ce que leur prolifique imagination leur soufflait ?

Est-ce notre instinct de bâtisseurs, notre soif inextinguible de construction et de progrès si profondément ancrée dans notre ADN et qui s'exprime par des assemblages colorés ? Peut-être est-ce également notre besoin de concret, notre besoin de voir nos rêves, nos pensées, nos folies d'enfants prendre forme devant nos yeux, pour ne plus être qu'une vapeur de l'esprit mais une matière palpable, une forme tangible.

Non, ce qui produisait chez moi (et j'ose penser chez les autres) cette attraction intense pour les briques chamarrées est le pouvoir qu'elles nous donnaient d'inventer l'Histoire. Oui, cette Histoire avec un grand "H" que nous connaissions à peine et que nous avions donc encore la possibilité d'inventer, de forger au marteau de notre imaginaire, juste sous nos yeux à la fois de créateurs et de spectateurs. La création de cette Histoire pouvait intervenir dans la fabrication même des divers objets dont nous étions les heureux ingénieurs. Mais elle pouvait également ne commencer qu'après cette phase créatrice, à un instant 0 où les données de notre monde à nous (et rien qu'à nous) étaient enfin posées, prêtes à interagir, évoluer et se transformer sous la férule de nos synapses en ébullition.

Alors, certains d'entre nous, et moi le premier, ont vu d'un mauvais oeil l'invasion de ces mondes géniaux et uniques par les grandes marques telles que Star Wars. J'y sentais une limitation de cette imagination débordante que provoquaient les LEGO par les poncifs d'une d'un univers déjà crée par quelqu'un d'autre. Devant cette indignation enfantine mais fondée, ces messieurs de chez LEGO sont là pour nous rappeler que les univers LEGO ont toujours été, sont toujours et seront toujours sans limites. Ils nous rappellent que ces univers ne sont qu'un socle et que le plus important reste ce qu'en pensent et ce qu'en font les enfants, et qu'en la matière l'univers des possibles est infini. La preuve en images :

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Rockolarea
Signaler
Rockolarea
Mais créer quelque chose c'est pas déjà s'inventer une histoire? :)
cyril56
Signaler
cyril56
J'ai toujours préféré les Lego aux Playmobils pour la créativité en elle-même.
Je m'inventais pas trop d'histoire.

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris