Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Business

On ne pouvait que s'en douter, mais le quatrième trimestre 2010 sera celui d'une nouvelle victoire de Google. Il n'aura fallu que deux ans au géant américain de la technologie pour faire grimper son système d'exploitation pour téléphones mobiles sur la première marche du podium.

Android, petite start-up spécialisée dans les applications mobiles et rachetée par Google en 2005, est devenue un cinq ans l'un des fers de lance de la conquête du monde informatique par la firme de Larry Page. En effet, selon le cabinet d'expertise en haute-technologie Canalys, 32,9 millions de smartphones fonctionnant sous Android auraient été vendus sur les trois derniers mois de 2010, contre 31 millions pour les mobiles fonctionnant sous Symbian, OS développé par Nokia. Android devient donc ainsi pour la première fois le système d'exploitation pour téléphones le plus vendu. On peut donc imaginer qu'il deviendra très vite le système le plus répandu également.  

Le géant finlandais semble donc directement souffrir de son retard sur le marché des smartphones. Avec 101 millions de pièces vendues et une croissance de 88% en douze mois, ce secteur est devenu le vecteur de croissance principal de l'industrie de la téléphonie mobile. Google, dont l'OS a été adopté par de nombreux grands constructeurs dont LG, Samsung, HTC et Acer profite également des bons résultats de ces derniers. Google cherche également à renforcer sa suprématie en équipant régulièrement de nouveaux téléphones avec les dernières versions de son OS. Ainsi, Samsung vient ainsi de lancer son nouveau smartphone, le Nexus S, équipé de la toute dernière update d'Android, délicieusement nommée Gingerbread.

Le Samsung Nexus S

La suprématie des deux leaders du marché semble ne pas devoir être remise en cause pour le moment, et ce malgré les problèmes que rencontre Nokia pour maintenir ses parts de marché. Mais, la lutte pour la troisième place du podium se fait de plus en plus âpre entre les deux challengers que sont Apple et RIM. C'est finalement la firme de Steve Jobs qui remporte la mise avec 16 millions de téléphones iOS vendus sur le Q4 2010. Le fabricant canadien du Blackberry (Research In Motion) écoule quant à lui 14,6 millions d'unités sur la même période.

Blackberry Storm et iPhone3

Finalement, le grand perdant de ce combat acharné pour la domination du marché juteux des smartphones est bien Microsoft. Malgré une campagne marketing à plus de 250 millions de dollars et un matériel efficace, la firme de Redmond ne parvient à vendre que 3 millions de Windows Phones,  ratant ainsi son objectif de pénétration profonde du marché. La mise à jour de Windows Phone 7 dans les prochaines semaines apportera peut-être la solution au géant américain en donnant un coup de fouet à ses ventes. Mais n'est-il déjà pas trop tard ?

 

Me suivre sur Twitter

Voir aussi

Sociétés : 
Microsoft, Apple
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Knuckles21
Signaler
Knuckles21
+1 djela, je n'ai pas essayé les versions avant la 7 et la plupart des gens voyant mon téléphone me dise : "Ah bin en fait c'est facile à utiliser Windows mobile". En tout cas je conseil à chacun de le tester pour se faire une idée parce que perso je suis clairement conquis en peu de temps d'utilisation!
djela
Signaler
djela
Le problème de Windows phone 7 est la réputation catastrophique qu'il récupère du 6 et la plupart des utilisateurs du 6 n'essayerons même pas le 7 à cause de cela, même si il est bon.
Rockolarea
Signaler
Rockolarea
A priori les test que j'ai pu lire indiquent tous que le système est stable, bien plus stable qu'Android par exemple.
hugostiglitz
Signaler
hugostiglitz
windows phone si c'est pour voir "erreur fatal" dessus non merci !!! lol

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris