Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Art et création

Half-Life, jeu mythique fondamental pour le genre FPS et pour le multiplayer, n'en aura jamais fini de livrer ses secrets. Ainsi, l'un de ses secrets les mieux gardés vient d'être révélé, celui de l'origine des headcrabs. Les headcrabs sont ce mélange radioactif de crapauds et de crabes mutants qui vous sautaient à la tête en permanence dans le seul but de vous arracher le nez. Extrêmement dangereux et très difficiles à viser, les headcrabs sont vite devenus la hantise de très nombreux joueurs de Half-Life. Le seul moyen vraiment efficace de s'en débarrasser étant de leur mettre un bon coup de barre à mine dans le museau.

Outre leur dangerosité, un des sujet de discussion les plus courants à propose de ces êtres étranges est leur origine. Aujourd'hui nous avons la réponse. Il s'agit en fait de perruques du 18ème siècle ayant muté sous les effets de la radioactivité. La preuve nous en est faire par une illustration d'époque montrant déjà les premiers signes de mutation sur les prothèses capillaires.

Vidéoludiquement,

Arthur

 

Voir aussi

Jeux : 
Half-Life
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Knuckles21
Signaler
Knuckles21
Grave, gaspillage de balles sur ces perruques, je plussoi l'usage de la barre à mine!
Mikadotwix
Signaler
Mikadotwix
Purée, ils m'ont fait c... ces crabes.

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris