Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Composição musical

Vous avez sans doute tous entendu parler du clip "Duck Sauce - Barbra Streisand", dernier buzz musical de la toile mettant en scène le clone masculin de la célèbre chanteuse américaine ci-nommée, accompagné d'une belle bande de fêtards newyorkais. On peut également y apercevoir des grandes stars de la scène Hip-Hop, notamment Usher et Kanye West. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette chanson, petite séance de rattrapage:

Alors même si le clip est saturé de message publicitaires tous plus énervants et gênants les uns que les autres, la chanson plaît par sa fraîcheur et son originalité, et on ne peut s'empêcher de fredonner "houhouhouhouhou". Je dois avouer que je n'ai pu résister à la tentation et me suis laissé emporter par ce mouvement musical communautaire envoûtant.

Quelle ne fût pas ma déception, ma stupéfaction et ma colère quand je découvris le pot aux roses. Car, même si nous savons tous que beaucoup des artistes électro utilisent moult samples dans leurs oeuvres (et notamment les Daft Punks, dieux parmi ces-derniers), Duck Sauce à cette fois-ci dépassé les limites, le passage le plus entraînant ("houhouhouhou") de leur morceau n'étant qu'une pâle copie à peine déguisée d'un titre teuton.

Je vous laisse juger.

Mais Duck Sauce ne s'arrête pas là ! Pourquoi ne pas également emprunter le rythme de basse et de guitare à un autre groupe, qui lui-même avait repris la chanson de Nightrain ? Boney M se retrouve ainsi dans la position du copieur-copié.

C'est tout bonnement révoltant ma bonne dame !

Vidéoludiquement,

Arthur

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris