Le Bblog.

Le Bblog.

Par Bbali Blog créé le 24/04/10 Mis à jour le 28/12/17 à 11h11

Ajouter aux favoris

Édito

 

    
@Bbalou

Archives

Favoris

Catégorie : Divers


Signaler
Divers


Meilleur test de Zelda 3 EVER :

Petite traduction pour les anglophobes :

«Ce n'est peut-être pas ma faute. J'ai joué au premier Zelda de la NES et je l'ai adoré. Le gameplay était fantastique et m'a bien occupé durant plusieurs week-ends. Alors quand Zelda 3 est sorti, j'ai foncé vers le magasin le plus proche pour m'en procurer une copie. Je ne pourrais pas dire à quel point j'ai été déçu après quelques heures de jeu -- mais je vais tout de même essayer de vous en faire part.

L'introduction du jeu est magnifique -- des cinématiques admirablement rendues en 16-bits nous plongent dans l'univers d'Hyrule et nous préparent à vivre l'épopée de Link. C'est juste énorme.

Le jeu commence dans la maison de votre oncle. Quand Link se réveille, il voit son oncle se préparer pour aller se battre. En quittant la maison, l'oncle demande à Link d'attendre son retour.

Les minutes passent. De plus en plus. L'oncle de Link a dit qu'il ne fallait pas quitter la maison, mais il n'a rien dit à propos du fait de rester dans le lit ! Je saute hors du lit et commence à déambuler dans la modeste maison que mon oncle virtuel s'est bâtie. C'est assez ennuyant.

Une heure passe. J'essaie de jouer avec les quelques jarres dispersées sur l'étagère, mais je n'en tire rien. Ho ho, mais il y a quelques pots que je peux prendre près du lit -- je me suis rendu compte qu'ils sont destructibles. L'oncle de Link serait sûrement très mécontent de retrouver ses pots en mille morceaux étalés sur le sol -- s'il daigne REVENIR.

Après trois heures et demie d'attente, j'ai éteint la Super Nintendo et suis allé revendre mon jeu. Je ne sais pas à quoi vous pensiez, mais faire un jeu d'aventure qui impose des règles au joueur et le confine dans une maison n'est PAS la façon à laquelle je conçois une aventure ! "Je serai de retour dans la matinée". Essayiez-vous d'apprendre aux enfants les affres de l'abandon paternel ? Cet oncle a laissé Link pourrir ! »

 

Ajouter à mes favoris Commenter (16)


Signaler
Divers (Art)


 Hier, en parcourant l'exposition "Beauté animale" au Grand Palais, je n'ai pas pu m'empêcher de penser aux vaches sacrées de Diablo 2 devant cette huile de Jan Asselijn représentant une tête de boeuf.
Je ne sais pas si le jeu vidéo est un Art, mais ce qui est sûr, c'est que l'Art peut nous y faire penser ! 

 

MOO, MOOMOOOO MOOOOOOO !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Divers

Hop !
Comme prévu dans le précédent post, voici les résultats du concours permettant de gagner quatre jeux : Mirror's Edge, Halo 3 ODST, Darksiders et Borderlands.

Les plus impatients peuvent zapper directement en bas pour accéder directement aux pseudos des gagnants !
Quand aux plus courageux, voici les résultats en vidéo :

 

A la fin je parle de "3 gagnants", c'est évidemment une erreur.

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

Donc en résumé : 

Félicitations aux gagnants !
Je vous enverrai un MP demain pour que vous me communiquiez vos coordonées.

Merci à tous pour votre participation et surtout pour vos encouragements :)
Le prochain concours est déjà prévu, et je peux vous dire qu'il y aura du lourd ! 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Signaler
Divers

 

 Aujourd'hui, c'est l'anniversaire des 2 ans de mon blog ! Yeah \o/

Une petite mise au point s'impose, à travers quelques bannières ça sera plus sympa. Pour les moins courageux vous pouvez zapper direct en bas au niveau des jaquettes !

(Cliquez sur les bannières pour accéder aux sujets en question) 

 

Commençons par les Gameblog Network, nom donné par Tcho Bilout et sa copine pour désigner les IRL de la communauté.

Ma première était à l'expo Game Story, le jour de la fermeture. J'ai y ai passé un putain de bon moment et ça a été pour moi une très bonne entrée en matière pour commencer à fréquenter des gens du site. Je suis sorti de là complètement ravi, et je l'étais d'autant plus qu'en tant qu'éternel inhibé social c'est toujours un effort difficile d'aller rencontrer des gens que je ne connais pas. Donc à ceux qui n'osent pas, croyez moi, ça vaut le coup de se faire violence ! J'aurais regretté de ne pas avoir rencontré cette sympathique bande de moules.

Un mois et demi plus tard je profitais de l'engouement de l'expo pour aller au regroupement lié officieusement à la session premium du 18/02 ; on était tous un peu noyés par le monde mais ça a permis de voir pas mal de têtes, là-aussi j'ai pris ça comme le début d'une aventure sympathoche.

S'en est suivie la tentative de movation au Versus Dojo qui a tout de même réuni quelques adeptes. D'ailleurs je compte bien en proposer une à nouveau d'ici cet été.

Et dernièrement la roxxo Gears of LAN organisée par Joniwane et Kaminose. Des potes, de la pizza/biere/coca et un bon jeu, what else FFS ?

 

  

Ci-dessous, quelques bannières illustrant des billets qui m'ont tenu à coeur, chacun pour des raisons qui leur sont propres.

Le rétrogaming, ceux qui suivent un peu ce blog l'auront compris, c'est une passion qui ne m'a jamais quittée. Je suis en cours de nettoyage/rangement massif en ce moment, avec ma brosse à dents et mon pinceau j'ai l'impression d'être un archéologue vidéoludique !

 

Ma fin très personnelle de Mass Effect 3. Comme je l'explique dans le post, le personnage de Shepard que je me suis construit voit son destin s'arrêter avant celui de la galaxie. C'est assez rare de vivre ça dans un jeu.

 

Un timelapse très ingénieux qui reprend l'univers de Fenêtre sur Cour. Je remercie au passage notre ami Poufy qui nous fait régulièrement partager des vidéos du même style absolument magnifiques. Si je devais en citer deux ça serait assurément celle-ci et surtout CELLE-LA qui est très certainement la plus belle vidéo que je n'ai jamais vue.

 

Un article en hommage aux magazines de jeux vidéos qui ont accompagné toute mon enfance et une partie de mon adolescence. C'est d'ailleurs mon premier post de blog publié en home ! 

 

 

Et dernièrement un article sur la façon à laquelle est conçu un jeu d'horreur, un sujet qui me traverse souvent l'esprit et que j'ai enfin osé mettre à plat.

 

Sinon dans les posts de blogs qui me tiennent à coeur, citons en vrac le CV vidéoludique, les délires de toshopages sur Julo, ma comparaison entre New York et Liberty City, le comparatif de différentes villes de la série Assassin's Creed face à la réalité en trio avec Oni60 et Naeco, mes délires sur Star Wars IRL, le modding de pistolet Nerf (qui me fait penser que j'ai un post à faire sur le cosplay Ghostbusters que j'ai fait l'année dernière avec un proton pack fait main ! ), et la cover de Loco Roco à la flûte qui aurait aisément pu me faire entrer au Video Games Live.

 

 

 

 

Alors pour le concours, notons par ailleurs que c'est le premier d'une série, comme j'aurai d'autres choses à fêter cette année j'ai prévu de vous faire gagner plusieurs lots. Ce n'est qu'une mise en bouche !

On commence donc doucement avec ici quatre grands classiques  qui sont en version UK mais qui doivent normalement être en français (source : divers sites d'import).

Je ferai un tirage au sort pour chaque jeu, il y aura donc 4 gagnants potentiels (... sauf si Keuchtof les gagne tous ! )

Pour participer rien de plus simple, dites-moi en commentaire quel(s) jeu(x) vous souhaitez et cliquez sur "J'aime" si le coeur vous en dit !

 

 

 

 Le concours se clôture le vendredi 04 mai et les résultats seront annoncés le dimanche 06.

Bonne chance !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (79)

Signaler
Divers

Ce matin, je me suis réveillé avec l'agréable sensation d'avoir passé quelques heures avec Marcus. Vous savez, ce genre de rêve hyperréaliste dans lequel on est tellement plongé qu'on a l'impression de vivre quelque chose.

Tout était très crédible. On se salue, on commence à papoter, on se promène dans la rue. La scène était néanmoins d'un naturel assez incroyable, j'étais même un peu gêné comme je le serais IRL si ça devait se produire.
Marcus était à l'image idéalisée que j'ai de lui à travers la télé et internet : un mec simple, humble, super sympa et très accessible. En bref, passer un moment avec lui dans ce rêve, c'était juste génial.

La scène de début se déroule à Montparnasse ; en marchant on passe  devant un magasin de jeux vidéos dans lequel on s'arrête. On discute sur les oldies, on tergiverse sur les jeux Master System, on se fait des réflexions sur les prix...
... et bam, on se retrouve d'un coup dans ma chambre, chez ma mère. Le sentant très à l'aise, je me dis que c'est normal puisque ça ressemble un peu à chez lui (enfin, le "chez lui" qu'on voit dans l'émission "Chez Marcus"). A la différence que moi, je ne vis plus là, je ne fais qu'utiliser cette chambre pour entreposer des trucs.
Le décor a changé mais la discussion a gardé une continuité certaine puisque la première chose qu'il voit est... ma Master System !
On fait donc un petit état des lieux sur ma collection de jeux vidéos, et rapidement il s'intéresse aussi à mes figurines Star Wars en se mettant à fouiller dans les moindres détails. Le montage ci-contre représente bien le foutoir que c'était dans le rêve.
Je pense d'ailleurs que c'est la raison pour laquelle il y a un flou élliptique à ce moment là.

 Scène suivante, on sort à nouveau, on continue à arpenter les rues et on arrive sur une place avec des grands buildings dans un style très New Yorkien.

Là il sort une espèce de télécommande et me raconte qu'elle sert à transformer n'importe quelle surface en écran de jeu. Alors le plus naturellement du monde on commence à jouer sur la façade d'un immeuble à un espèce de Pong bizarre sur un fond bleu azur, tout en continuant à discuter.

N'ayant à ce moment aucune conscience du fait que j'étais en train de rêver,  je profitais à fond de la situation. Je l'observais beaucoup, j'étais très attentif à ce qu'on pouvait se dire, je vivais ce moment comme étant une chance unique.
Ce qui est étrange, c'est que j'avais deux sensations opposées en même temps : il avait le côté "star" du mec qu'on adorerait voir mais qu'on n'imaginerait jamais approcher, et en même temps la situation avait un côté ultra simple, comme s'il était normal de le voir partager ce moment avec moi alors qu'on ne se connaît pas.

C'est pas la première fois que je fais des rêves du genre. Sauvetage d'une grand-mère sous les yeux de JulienC et RaHaN, partie de cartes avec Julo, prommenade dans Paris avec Tiger... ce genre de songes est chez moi régulier, et chaque fois ça m'interpelle : entre les rêves et la réalité médiatique, j'ai presque l'impression de tous les connaître comme si c'étaient des potes alors qu'au pire j'ai dû les croiser deux fois dans la rue.
Bon là je parle de ménestrels mais c'est la même chose avec les membres de la communauté. De la même façon j'ai déjà rêvé de gameblogueurs que j'avais envie de voir.

Combien de fois d'ailleurs a-t-on entendu lors de rassemblement des gens se dire "Ah c'est marrant, c'est la première fois qu'on se voir IRL mais c'est comme si on se connaissait depuis 10 ans ! " ?
Car mine de rien et en toute relativité, on se fréquente d'une certaine façon tous quotidiennement, ou presque. Alors oui, les rapports sont particuliers aux médias qu'on utilise (blogs, skype, tweeter, status, etc...) et à ce qu'on veut bien y partager. Mais tout de même, on y laisse toujours transparaître une partie de soi qu'on retrouve très vite quand on se rencontre dans la vraie vie.

Bref, j'ai passé une nuit avec Marcus.
Je ne l'ai pas vu en vrai, mais c'était comme si.
Et c'était chouette !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Divers

Ajouter à mes favoris Commenter (33)

Signaler
Divers (Voyage)

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Divers

 

 

Dans le jeu de motos de RedLynx, il y a 20 écureuils à trouver dans les différentes courses du jeu.

Voici un petit guide sympa made in RosterTeeth qui vous aidera à tous les chopper : 

 

 

Et hop, un succès rigolo dévérouillé !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)