Premium
The Bast-Cave

The Bast-Cave

Par Bast6 Blog créé le 21/08/10 Mis à jour le 25/03/17 à 21h16

Le blog d'un monteur vidéo ayant biberonné à grands coups de sprites et polygones.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux Vidéo

Parce que certains ont vraiment pas la vie facile !

Ou l'inconvénient d'être les héros d'une saga

S'il y a bien un truc qui m'énerve dans les oeuvres de fictions, que ce soit au cinéma ou dans le cas qui nous concerne ici les jeux vidéo, c'est la quantité de trucs improbables que peuvent vivre les héros. Bon vous me direz que s'ils avaient la même vie que nous on s'emmerderait sec devant ces films et/ou jeux. Et vous auriez raison... Mais tout de même ! Et comme le laisse supposer l'image ci-dessus, je vais me servir de la saga Resident Evil comme exemple, juste parce que c'est plus ou moins d'actualité et que je vous laisse à vous, dans les commentaires, le soins de narrer l'exemple de vos sagas préférées (et je n'ai pas choisi la saga Metal Gear parce qu'elle me tient trop à coeur même si c'est un exemple des plus évidents).

 

Resident Evil ou l'appologie du pas d'bol...

C'est vrai quoi ! Chris, Léon, Jill, Claire etc... Ils n'ont quand même pas de bol ! Franchement t'es tranquillement en train de bosser, d'aller au boulot ou de rendre visite à ton frère et tu te manges un accident biologique à forte concentration de monstres, zombies et autres créatures à la con. Franchement c'est pas de chance. Mais le truc en plus, celui qui fait plaisir, c'est que ça fait QUINZE ANS que ça dure ! (dans la saga, de 1998 à 2013) Tu pourrais te dire une fois que tu t'es échapé de Raccon City et que cette dernière a été détruite "bon enfin tranquille j'vais me trouver un psy, une ptite bicoque au bord d'un lac et rester zen". Mais non ! A la place tu t'engages dans une lutte contre le bio-terrorisme, conséquence innévitable des agissement de la société qui avait à la base causé tes emmerdes et bien sûr cette lutte ne se limitera pas à remplir de la paperasse. Que ce soit une secte en Espagne, une ville américaine, une école perdue sur une île asiatique, les pays de l'Est ou la Chine... Tu vas la revivre la catastrophe ! Et bien sûr, tu vas toujours en être rescapé. Toujours. A ce niveau là ce n'est plus du talent ou de l'instinct de survie, c'est de la chance ! Sans déconner, si j'étais toi j'irais jouer à l'Euromillion hein !...

Hey ! Mais c'est qu'une fiction !

Bah oui ! Même si certains jeux poussent vers le réalismes, ils n'en restent pas moins des oeuvres de fictions faites pour divertir le joueur. Du coup, même si ce genre de détails me font tiquer, on les accepte. C'est ce qu'on appelle "suspension of disbelief" pour faire IN (que je traduirais par "je mets de côté mon incrédulité parce que c'est rigolo bordel !").

Quoiqu'il en soit, les jeux vidéo sont plein de ces petits détails qui au final m'amusent beaucoup alors je vous invite à partager vos anecdotes. Marrons-nous ensemble !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Tombé dans la marmite de pixels et le ragout de pellicule depuis tout petit, il a fait ses armes dans le milieu du film amateur avant de faire une école de cinéma et d'en ressortir monteur et étalonneur barbu ascendant scénariste réalisateur. Tendance à l'éclectisme même si c'est un sport fatigant, c'est avec une tendresse sévère qu'il brûlera de tout son cosmos pour transmettre ses passions à ses lecteurs. En temps normal, il ne parle pas de lui à la troisième personne non plus. Ne pas nourrir après minuit.

Indie Games Supporter

 

 

Archives

Favoris